Jeu de Rôle, de Gestion et de Stratégie - Prenez la tête de votre propre nation spatiale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Ce forum est inactif, merci pour votre compréhension.
Nouveau forum : Cosmos Domination
I like Nedghast !

Partagez | 
 

 Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Dim 13 Sep - 20:53

Pays Virtuel Vallian

Retrouvez le Lexique de cette univers et toutes sortes d'informations en suivant se liens :
http://www.paysvirtuel.com/archives-f7/lexique-univers-vallian-t217.htm#3480

Carte Numérotée
http://www.noelshack.com/up/aab/valianrgionsnumrot-e810ce5d22.bmp

Si vous voulez y participé , présenter votre nations et nommé 3 provinces qui composeront votre royaume. Au moins deux provinces doit etre coller l'une à l'autre , la troisième peut être rattachées aux deux autres mais elle peut aussi être poser n'importe où ailleur sur la carte , en guise de colonie extérieure par exemple.
Vous commencez avec 300 milles habitant quelque soit votre race .
(pour les race non cité que vous désirez introduire , adrésser vous à moi même ou à un autre admins ou modérateur.)
Vous commencer avec un Chateau et une armée (si vous désirez)

Présentez votre nation de cette façon :
Nom du Royaume :
Coeur du Royaume : (la province la plus importante de votre royaume)
Souverain : (le nom de votre dirigeant(e) )
Capital:
Race :
Type de Gouvernance :
Religion : (Optionnel mais conseillé étant donné le contexte du jeu)
Population : 300 mille
Armée :
Province (numéro) sous controle : (Vous pouvez les nommées avec le numéro à coté)
Vous pouvez sans problème donner plus d'informations


I-Economie


Vous devez gagner de l'argent appelé Crédit et la dépenser.

a-Les gains
-Les patrimoines se calcules en fonction du nombre de province sous votre contrôle . Une Province rapporte 0.5 Crédit , mais si vous vendez se patrimoine à l'étranger , il rapporte 1 crédit par ans.
Si vous commercez avec les PNJ (provinces neutres) , vous ne pouvez commercer qu'avec les provinces neutres adjacents à votre empire et elles vous rapporte 0.3 Crédit comparer aux commerce avec d'autres empires qui rapport 0.5.

-Les Impôts . Tout les 10 milles habitants vous gagnez 0.1 Crédit.
Vous additionnez Patrimoine + Impôt et vous avez vos gains totaux.

b-Les dépenses
-Le Social : 1 Crédit dans le Social rapporte mille habitants supplémentaires. 0.1 Crédit rapport : 100 habitants
-L'armée : Tout les 10 milles soldats vous perdez 1 Crédit. Si votre armée est de qualité 1 vous dépensez 1 crédit par ans en plus du nombre de soldat.
-Les projets : A vous de voir combien cout vos projets par ans , jusqu'à la fin de leur achèvement.
Seul exception pour les Places Fortifiées (voir Les Places Fortifier dans le Chapitre Guerre)

Système économique remanié pour les sociétés religieuses
Se système s'applique quand un peuple ne travail plus pour faire du profit mais pour honorer leur dieux,

On remplace l'économie de pièces d'or par un système de foi, Les dieux se nourrissent de la foi de leurs fidèles et de leurs offrandes pour gagner en puissance divine, Cette puissance est cumulée et les dieux apprennent ensuite aux fidèles comment se servir de cette puissance magique pour les aider dans leur taches, Plus il y à de fidèles , plus il y à de foi cumulée plus les dieux gagnent en puissance ,

Ensuite ,mais cela dépend uniquement de la religion et de la nature du ou des dieux , mais on parle plus de production de patrimoine pour les provinces mais plutôt de « terre bénites » ou « terre corrompus » ou encore « terre souillé e» et c'est se terrain d'où est « pompé » une force , appelé « force naturelle » où les divins arrive à cumuler de la puissance , en plus de la foi des fidèles,

Les dieux , après avoir cumulés la foi et la force naturelle la redistribue dans la « conversion » qui apporte de nouveaux fidèles , dans l'armée , pour apporter des armes et des armures magiques pour combattre les autres dieux ou simplement monter sa puissance Chaque arme réclame un peu de magie qui est absorbé à chaque instant et réclame de la foi, Et enfin les Projets entrepris par les fidèles,
Schématiquement voici la comparaison (le = signifie « deviens » )

Impôt = foi dégagé par l'ensemble des disciples
Patrimoine = force naturel dégager par les terres contrôlé par le dieu
Sociale = Conversion , nombre de disciples supplémentaire
Armée = Entretien des armées sous forme de production d'arme magique par exemple
Projet = Construction entreprit par les fidèles

Remarque : Certains alignements , comme le Chaos , ne se nourrit pas de foi , mais d'âme, Les disciples font don de leur âmes et les enfers en font se qu'ils en veulent et la terre corrompus dégage de la magie absorbé par les infernaux,

Système économique remanié pour les sociétés sans argent et sans interventions divines
Se système s'applique quand une société travail uniquement dans l'intérêt de ses membres,
On parle alors de gestion de la mains-d'œuvres pour les sociétés où l'argent n'a pas cour et sans intervention divine (donc sans système cumule de la foi), Les Impôts sont remplacés par le nombre de mains-d'œuvre qui sont capables de fournir un travail pour la société (plus il y à de mains-d'œuvre plus il y à de travaux possible),

Les provinces fournissent aussi de la mains-d'œuvre sous forme d'outils (charrues , moulins etc),
Ensuite avec toute cette force de travail il faut la répartir dans divers domaines, Pour augmenter le nombre de naissances , celas réclame que des gens ne travaillent pas (naissance , s'occuper des enfants , babysitting et tout se qui est lier à la surveillance d'un enfant) se qui prive la société d'une mains d'œuvre, Après nous avons l'entretient de l'armée qui elle réclame que des gens ne travaillent pas dans la production mais dans la protection de la société (se qui prive la société de mains-d'œuvre ouvrière et paysanne), Et enfin les projets qui coute de la mains-d'œuvre à la société pour bâtir et amélioré le quotidien,
Tous est limité uniquement par la capacité de mains-d'œuvre,

Impôts = Capacité humaine de travail
Province = Capacité matériel de travail
Social = Perte de travailleur pour cause de naissance (au profit de l'augmentation de la population)
Armée = Perte d'ouvrier et de paysans qui travaillent dans la protection du pays
Projet = Utilisation de la main-d'oeuvre dans l'amélioration de la technologie ou de la construction au service de la communauté [/size]

Remarque : Vous pouvez vous aussi inventer des systemes remaniés temps que sa reste dans le concepte de base pour le rendre compatible avec l'enssembles des autres systèmes,

II-Guerre et Conquêt

A-L'annexion d'une province
Se qui montre qu'une province est sous la gouvernance d'un seigneur lui même rattaché à un royaume , c'est son château, A défaut de pouvoir écrire son nom sur toutes les pierres , les royaumes marquaient chaque régions
qu'il revendiquait par la construction d'une fortification , où l'armée et les paysans pouvait se réfugier,

L'annexion d'une province passe donc par la construction d'une place fortifier (petite ou grande , peut importe) et donc un certain temps avant que les paysans qui travaillent dans la nouvelles provinces , ne battissent leur village , et leur château de protection, (ba oui il suffit pas qu'une armée marche sur une plaine pour que des villages poussent par magie et que des paysans commence à récolté leur champs), La production de patrimoine d'une province commence qu'après l'achèvement de la place fortifier (sinon elle est considérée comme neutre),

b-L'issue d'une bataille
Dans une armée il y à 2 facteurs qui donneront la puissance d'une armée : Le Nombre de Soldat et la Qualité globale de l'armée. Le nombre de soldat multiplié par la qualité globale donne la puissance d'une armée.

Exemple de combat
Armée A Armée B
-100 Soldats -110 soldats
-Qualité 2 -Qualité 1
-Puissance 200 -Puissance 110

On calcule l'écart entre les deux puissances , soit 90 (il faut 90 pour aller de 110 à 200)
Ensuite on regarde se qu'il faut en partant de 90 pour atteindre la puissance de chaque armée.
De 90 à 200 Il y a 110
De 90 à 110 Il y a 20

Se qui nous donne ainsi les pertes infligées par chaque armée à l'armée adverse :
Armée A = 110 tuer chez l'ennemi
Armée B= 20 tuer chez l'ennemi

ARMEE A WIN !!!!!

c-Les Places Fortifiées

Avoir une armée en garnison dans un château ou un bastion donne un bonus à l'armée en question celon la puissance de la place fortifiées.
Il existe autant de niveau de place fortifiée que de niveau de qualité dans l'armée .La différence entre les deux est qu'une place fortifiée, même si elle coute plus chére à la construction, ne demande pas d'entretien après sa construction .
(enfin si mais sa relève du RP et non de la gestion elle même)

Une Place Forte de Niveau 1 donne 1 Point de Qualité supplémentaire à la garnison qui s'y est installer. Une forteresse de niveau 1 prend 3 ans de construction et 5PP par année de travaux et 600 soldat de garnisons
Une Place Forte de Niveau 2 donne 2 Point de Qualité supplémentaire à la garnison qui s'y est installer. Une forteresse de niveau 2 prend 5 ans de construction et 5PP par année de travaux et 1000 soldats de garnisons
Ajoutez à chaque fois 2 années de construction et 400 soldats de plus en garnisons par Niveau de forteresse supplémentaire.

Dans le cas d'une amélioration de forteresse . Si votre forteresse est de niveau 5 et que vous désirez la passer au niveau 6 , vous ne devez pas prendre 11 ans pour l'améliorer mais 3 ans comme si vous construisiez une nouvelle forteresse de niveau 1 qui s'accumule à celle que vous avez déja.

III-Aptitude
Les Aptitudes (ou capacité spéciales)sont l'ensemble des choses que votre patrie fait mieux que les autres. Se sont des capacités spéciales pour votre nation qui n'agissent qu'en début de partie ou tout au long de la partie.
Vous Devez choisir entre 3 Aptitude différentes.

Maçonnerie millénaire
-Vos forteresses ont 25% de qualité supplémentaire

Grand peuple
-Plus 50 milles habitants supplémentaires en début de partie.

Pillage
-Si votre armée occupe pendent plus d'un ans une province ennemis elle récupère 0.2 Crédit par ans que votre ennemis perd .

Capitale surdéveloppée
-La province de votre capitale génère 2 fois sa valeur en Crédit (les impôt ne sont pas concerné)

Frontières éloignées
-Une province supplémentaire en début de partie répartie n'importe où sur la carte.

Citadelle
-Une forteresse de qualité 6 , gratuite en début de partie dans n'importe quel province sous votre contrôle.

Protection Provinciale
-Trois forteresses de qualité 2 en début de partie dans n'importe quel de vos provinces sous votre contrôle.

Royaume d'abondance
-Plus 0.2 Crédit dans toute vos provinces à l'exception de votre capitale si vous avez prit l'aptitude 4.

Banque royale
-Bonus 5 Crédit supplémentaires en début de partie

Morale patriote

-Votre armée à un Bonus de 25% de qualité supplémentaire si elle combat sur votre territoire.

_________________


Dernière édition par Filotas Elios le Ven 25 Sep - 21:37, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Dim 13 Sep - 21:03

Spoiler:
 

Nom du Royaume : Loriador
Coeur du Royaume : Foret de Loriador
Souverain : Seigneur , protecteur de Loriador , Welbesum Sigma (3473 ans)
Souveraine : Dame Protectrice de Loriador , Aneloria Sigma (3243 ans)
Héritière : Gloria Fatum (224 ans)
Capital: Galobond
Race : Elfe d'Aureshel
Type de Gouvernance : Monarchie avec un parlement regroupant les Haut-Elfes de Loriador
Religion : Elfestar
Population : 350 mille
Armée :10 mille qualité 2
Province : 35 Loriador Est/36 Loriador Ouest /50 Anastole
Aptitudes : Grand Peuple/Royaume d'abondance/Capitale Surdévelopée

Historique-Le Passé
Le Peuple de Loriador est l'un des premiers peuples à s'être installer sur les terres de Valian il y à de sa plusieur centaines d'années. Les elfes de se royaume coloniale viennent du grand Océan d'Archan , originaire d'une terre lointaine appellé Aureshel . Ils fondèrent Anastol , leur premiere colonie sur les cotes au nord ouest d'Orticor ,pret de la frontiere d'Ernes , sur les rives du fleuve Caselion. Quand d'autre colons arrivèrent , deux expéditions fur organisées. La première était dirigée par Loriad qui partit vers les montagnes de l'Est en remontant le fleuve Caselion , la seconde expédition était guidé par Agolster qui partit vers le sud en longeant la cote.

L'expédition de Loriad traversa le pays sur sa largeur et pénétra dans une région bordée de montagnes et de forets .Il remonta trés loin jusqu'à un lac immense qui se divisait alors en deux fleuves , le premier remontait vers le nord et continuait son chemin , le second semblait retournée au sud . Loriad ordonna à deux navires de continuer vers le nord quand à son unique navire , il empreinta le second fleuve qui le mena dans une foret aux proposions immenses , il fallut une semaine de navigation à travère les feuillages de la foret pour arriver à terme. Ensuite il poursuivit sa route vers le grand Océan en traversant d'autres contrés et forets et suivit les cotes , vers le sud pour retourner à Anastol faire part de sa reconnaissance géographique. La deuxième partie de l'expédiions revin quatres semaines plus tard , un navire manquait à l'appelle et l'équipage du navire restant était mal au point. Ils expliquèrent à la cité qu'ils avaient traversés une plaine froide et une foret danse où une tribu de barbares les prirent en chasse et brulèrent un des navires de l'expédition et seul une parti de l'équipage de celui put être repêche , le reste fure achevé à coup de lance ou de noyade.
La Région du Nord Est reste alors inconnus pour les Elfes d'Auréshel qui craignent depuis cette région et les barbare qui y vivent.

Au sud , pendent se temps , Agolster avait suivit les côtes jusqu'à un fleuve qu'il remonta jusqu'a une foret et plus loins une montagne. Il ordonna d'utiliser les pierres de la montagne et le bois des arbres pour former la ville portuaire d'Arein. Il laissa des colons sur place continuer de bâtir la ville pendent qu'il retournerais à Anastol avertir ses frères qu'il faisait construire une colonie dans les terres du sud.

Avec le récit d'horreur parvenant des terres du nord comparé à la ville florissante et au soleil du sud , le choix fut rapidement fait d'installer la nouvelle patrie elfique dans les terres du sud . Plusieurs mois durant , des elfes du grand Océan débarquèrent à Arein et à Anasatol pour y fondèrent leur nouvelles vie. Pendent 34 ans les deux villes elfiques se développèrent ,Anastole étant la capital. Loriad , alors gouverneur d'Anastol voulut compléter son expédition vers le nord gelé et finança à ses frais un navire qui mit voile vers le nord en suivant les cotes et arriva , après un mois de navigation dans un pays froid et désolé. C'est là qu'il fit la rencontre des nains Duilien. Inutile de dire que la rencontre fut froide et constatant l'environnement local , même glaciale.
Les nains n'étaient pas fièrent que des elfes soit aussi installés sur se continent sans parler que leur demeure de pierre fut découverte alors qu'eux ignoraient l'origine de ses elfes qui refusèrent de leur dévoiler les coordonnées d'Anastol et partir sans prévenir.

Les Duiliens avaient peur pour leur mines et craignaient que les elfes ne reviennent plus nombreux et colonise tout le pays. Ils décidèrent d'envoyer des éclaireurs suivre les cotes et arrivèrent après 3 mois de voyage , à Anastol. Les nains constatèrent que les Elfes d'Auréshel avait déja prit pied sur le continent depuis déjà plusieurs années en constatent les murailles de pierre de la ville elfique portuaire. Ils eurent une idée pour chasser les elfes de ses terres , et décidèrent de détruire le barrage construit par les elfes un peut plus au nord en remontant le fleuve , ils réussir à saboter l'ensemble de la structure qui fut engloutit sous les eaux et une vague submergea Anastole à moitier causant plusieurs milliers de mort et la destruction de nombreuses structures. Helas Loriad mourut dans les flots.

Les nains furent débusqués et tués , mais les elfes avaient reçus un grand coup et la guerre contre les nains, jusqu'alors complètement exclus des objectifs des elfes , devenait inévitable et plusieurs expéditions elfiques furent envoyées à l'encontre des nains dans le nord du continent. La guerre continua 13 années durent , au court du quel les elfes prirent l'avantage , mais c'est alors qu'une autre menace se présentât , profitant de l'affaiblissement des deux races rivales , des orques venus de l'Est envahirent les terres sud des elfes se qui força ses derniers à se replier du nord pour défendre leur terres du sud , les nains purent souffler un peu et reprendre leur forces pendent que les elfes combattaient les orques.

Mais voila qu'un jour , des milliers d'humains colonisateurs s'installèrent dans les terre du sud prêt des montagnes où fondèrent une grande cité. Face à sa les elfes ne pouvaient rien faire et pour l'instant les hommes n'étaient pas la principale menace et la guerre contre les orques et les nains se poursuivait. Cette guerre se déplaça peu à peu vers les territoires humains où les orques implantaient leur campement et pillaient les villages humains. Les elfes proposèrent leur aide aux humains dans une ultime bataille contre le gros des forces orques , mais les nains étaient repartit à l'attaque contre Anastol et les elfes ne purent tenir leur promesse d'aider les humains et les abandonnèrent à leur sort face aux orques qui étaient bien supérieur en nombre. Bien que malgré tout , les orques furent repousser , les humains voulaient se venger des elfes d'Auréshel qui leur avaient promis de l'aide mais qui les abandonnèrent au dernière moment et décidèrent que , plus que les elfes ne peuvent défendre les terres du sud , alors elles seront sous la domination des hommes. Arein fut assiégée par les armées humaines car si Arein tombe , l'ensemble de l'empire colonial elfe dans cette région tombe aussi.Mais la ville sur le fleuve était imprenable magret plusieurs asseaux répétés. Le général humain eu alors l'idée de creuser des trons d'arbre pour les rend creux , et de mettre le coté creusé sur la surface de l'eau , ainsi , une équipe d'une dizaine d'homme en habit léger armée de poignards pouvais se cacher sous les trons d'arbre et s'infiltrer dans la ville la nuit tombé , par le fleuve sans éveiller les soupsons des elfes. Et c'est en arrivant dans la ville que le petit groupe d'homme assassina les gardes aux remparts et ouvrirent les portes de la cité aux troupes tapis dans l'ombre qui mirent la cité à sac et massacrèrent les elfes dans leur sommeil. La cité Arein fut perdue.

La contre attaque des elfes fut sans délais . S'attendant à une attaque pour reprend Arein , les hommes avaient fortifiés et mit en garnissons dans la cité la majeur partie de leurs troupes . Une petite partit de l'armée elfes devait faire le siège à Arein pour donner l'illusion que l'attaque principale se déroulerait sur la ville . Des drapeaux et des tentes fur érigés autour de la ville , plus qu'il n'y avait en réalité d'assaillants , pour donner l'illusion de grande armée. Mais l'attaque fut entreprise directement contre la capital humaine qui , aprés un ans de siège fut totalement rasée. Une victoire de revanche pour les elfes pour la perte d'Arein. . Le siège d'Arein ne fut pas poursuivit car la victoire semblait assurée avec la perte de leur capital , la garnison d'Arein quitterait la cité et les elfes d'Auréshel pensaient que les hommes quitteraient ses terres .Les armées elfes se retournèrent complètement face aux nains qui assiégeaient Anastole . Le siège fut lever quand les armées du sud arrivèrent enfin et les duiliens furent mit en déroute et acculés au nord. Mais Anastole n'était plus que l'ombre d'elle même , le siège nain avait eu raison des défenses elfes et malgré que la victoire présente , elle avait le gout d'une défaite amère.

Les elfes d'Auréshel avaient perdu leur terre du sud et leur capitale n'était plus que ruines et cendres .Le peuple migra au nord en suivant le fleuve jusqu'au lac où un campement fut installé puis la décision fut prise de séparer en deux le peuple pour tacher de contrôler l'ensemble de la région de Danasie et se prévenir des attaques étrangères.

L'un des deux peuples s'installa dans le bois nord de Danasie appelle Loriador et Welbesum Sigma , sage , membre de l'ancien conseil des haut-elfes d'argent à Anastole prit la tête de se nouveau royaume et pendent pret de 200 ans il gouverna le nouveau royaume de Loriador en n'aillant de contacte que ses frères du sud et Anastole sous sa bannière.L'ancienne capital reconvertit en simple ville portuaire mais aillant tout de même une grande importance et entièrement refortifier.

Une citadelle nommée Galabond fut érigée dans la montagne entre les monts et les cols . C'est dans cette ville que vit désormais la majeur partie des elfes d'Auréshel . La foret ,fut nommée Loriador en l'Honneur de Loriad son explorateur qui fut l'une des premières victimes de la guerre des Duiliens. 150 milles elfes vivent encore à Anastole et ont rebattit la ville et son port . 150 milles autres elfes , vivent dans la foret de Loriador , gardant ses bois de toutes intrusions qu'elles soit physiquement ou divinement malsaine.

Historique-Le Présent
Depuis qu'ils en sont les gardiens , les Elfes de Loriador ont complètement investit la foret au nord de Danasie .De nombreux arbres ont été convertit en avant poste et surveillent la foret et même au delas , le souvenir des agréssions extérieures encore vivace , les nains au nord , les Hommes au sud , les orques à l'Est. Une nouvelle cité fut construite sur les rives du lac Castélion , là où le fleuve du même nom prend sa source. Cette cité fortifier appelé Castel ,avec ses 50 milles habitants sert à la fois de carrefour fluviale qui permet d'aller à la fois dans toute les directions mais aussi de première rampart face aux barbaries de l'Est. Bien qu'il est possible de partir de Loriador , vers Castel pour ensuite suivre le fleuve jusqu'à Anastol , le chemin le plus court mais néanmoins plus dangereux est de suivre le fleuve vers l'ouest et s'aventurer pret de la frontière du Nordelion , avec tout les dangers que sa implique , ensuite il suffit de se laisser porter par le vend des cotes , se qui revient à 2 mois de voyages comparé à 3 mois de voyage part Castelion.

Anastole est la cité de replit pour les elfes de Loriador , si un jour ils devaient s'en aller et quitter ses terres sa serrait par cette porte. Ils gardent contacte avec Auréshel , leur pays d'origine par le biais d'oiseau de la taille d'un dragon qui sont les aigles dorés , ses grands oiseaux capable porter des charges bien plus grande que leur propre poids , sert de monture aux méssagés vers Auréshel et si les elfes devaient ne plus donner de nouvelles à leur frère par delas les mers pendent 6mois , une nouvelle expédition serrait organisée pour venir aux nouvelles.

Culture et Religion
Les Elfes d'Auréshel suivent le culte des Elvestars , cette religion qui veut que chaque choses sur cette terre , à l'exception du Chaos , soit un morceau de son éléments naturel divin et que les 4 éléments de la vie sont les filles et fils de Comos , le dieu père de toute la création.( Voir Elvestar ci-dessous)

Les elfes d'Auréshel , bien que ne l'aillant pas utilisée face aux hordes ennemis pendent la guerres des Duiliens , sont , comme tout les elfes , les porteurs de lumière. Leur magie millénaire tire leur puissance des éléments. Étant doté d'une longévité sans limite , les elfes d'Auréshel utilisenr leur énergie vitale pour commander aux éléments avec aisance bien que ne le faisant que pour combattre un ennemis bien précis et non pour des querelles de paliers .
Spoiler:
 

Armée
L'armée elfique Loriades , bien qu'aillant son expérience de bataille , à perdue de sa puissance à la fin de la guerre des Duiliens au profit de la construction et de l'apaisement. Bon nombre d'elfes sont morts pendent cette guerre , se soit par les armes ou par le chagrin et l'immense armée qui protégeait se peuple si puissant qu'il eu comme ennemis toutes les créatures de ses terres , perdit presque tout.
"Quand le guerrier meurt par les armes ,sa bien-aimé meurt par les larmes"

Bien que n'étant pas d'une corpulence musculeuse comme peuvent avoir les hommes ou les nains, ils reste trés agile , rapide et précis. Leurs armes de prédilection sont les arcs et les sabres qu'ils manie avec une dextérité sans égale.Leur équipement est d'une légèreté sans pareille rendant cette armée mobile rapide et maniable . Un elfe résiste trés mal aux coups corporelles , mais encore faut t'il qu'un coup lui soit porté car tuer un elfes n'est pas compliqué , c'est le toucher qui est plus dur se qui compense largement leur manque de corpulence et de résistance.

Pour l'instant , ils n'en ont pas fait appelle , mais les elfes peuvent demander aux créatures de la foret et même aux arbres eux même , de les aider en cas de danger général , car si les elfes sont vaincus c'est la foret et toutes ses créatures qui sont condamnés. Des tribus de centaures , des cavaleries de licornes et autre créatures peuvent renforcer les rangs elfiques à tout moment pour mener une bataille à condition que le but de cette bataille soit pur et n'engage aucune fierté personnel de la part des elfes , se qui n'arrive jamais , la guerre des Duiliens est une preuve parmit ten d'autre exemple que les elfes n'attaque que pour défendre.
Bien que naturelement fier , les efles sont défensifs et leur éternel énnemis est le Chaos , la maladie des éléments (voir Elvestar) et les combatent là où ils se trouve avec acharnement.

_________________


Dernière édition par Filotas Elios le Sam 19 Sep - 17:05, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corsica51
Modérateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 25
Localisation : Nice
Date d'inscription : 14/10/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Fiurenza
Dirigeant: Gabriel II
Couleur sur la carte: Jaune

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Dim 13 Sep - 21:16

Vu que je ne suis pas sur de pouvoir poster rapidement, je réserves mes places en prévision. Donc je m'installerais en 43, 47 et 42.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Dim 13 Sep - 22:25

Danloren





Nom du Royaume : Danloren

Cœur du royaume : Foret de Tronadburg
Provinces : Forêt de Tronadburg (7), Landwardun(3), Kaliendon(4)

Souverain : Roi Reinhart (45 ans), Protecteur de la Lumière, béni par le Pretum Magister, serviteur de l'Aurore

Souveraine : Reine Dania (43 ans), Voix de la Lumière, bénie par le Pretum Magister, protectrice de l'Aurore
Spoiler:
 


Capitale: Norlaburg
Spoiler:
 


Autres villes :

Carlien
Barnoburg
Tunhlinshire
Lichtinburg

Forteresses :

Rocburga
Spoiler:
 
Felsenstung
Spoiler:
 
Steinburg
Kaliengard
Akhlara
Ugarishire
Spoiler:
 
Ranhiburg
Spoiler:
 
Ikanigard

Race : Humain
Type de gouvernement : Monarchie en relation avec une sorte de papauté.
Religion : Aurore
Population : 300 mille
Armée : 7 mille , Qualité 1, 100 qualité 3
Spoiler:
 

Aptitudes :
Maçonnerie millénaire - Protection Provinciale - Citadelle

Histoire :

Selon les plus anciennes légendes, le Danloren fut créé par des êtres de lumière venant du ciel, qui apportèrent aux peuplades barbares vivant sur les côtes de Nordelion la connaissance et la grâce infinie de l'Aurore. Ces êtres les unifièrent sous un même idéal et leur fournirent une mission, aussi éternelle que vitale : combattre l'Ombre
qui couvait sur leur territoire. Le Chaos, puisque les êtres le nommait ainsi, corrompait tout et se réjouissait de la mort et
de la souffrance. Les êtres venus du ciel apportèrent aux Danloris les armes et la connaissance des forteresses, avant de
repartir dans le ciel avec leur bateau de lumière. Depuis ce jour, les Danloris sont investis de la mission de défendre Valian contre les assauts de la corruption maléfique du Chaos. Les Danloris se sont tenus à distance de la plupart des autres peuples, afin de se consacrer pleinement à leur mission. Les attaques du Chaos étaient quasiment quotidiennes sur les forteresses du nord, qui sont toujours debout depuis leur création. Le reste du passé de Danloren est assez flou, car les écrits furent perdus en même temps que les cités tombées, mais on en a tout de même retenu les grandes lignes : quelques alliance, très vite défaites néanmoins, furent passées avec des nains, et plusieurs marchand elfes, vite
repartis, firent quelques incursions dans le royaume.
Après cela, le Royaume se referma quelque peu sur lui même, car les attaques du Chaos se firent de plus en plus violentes, et menacèrent même la capitale, qui était alors la forteresse de
Steinburg. Une violente bataille sur les contreforts montagneux eut lieux, et le Pretum Magister Ordelius lui même y participa, anéantissant les hordes maléfiques sous ses vagues de feu magique. Des milliers de soldats furent perdus, mais le Chaos fut finalement repoussé. A partir de ce moment, le Pretum Magister fut investis de plus de pouvoir, et put créer une confrérie de guerrier saints : le Très Saint Ordre des Paladins de la
l'Aurore, qui existe encore aujourd'hui, et dont les soldats sont sans cesse sur le terrain, en quête d'engeance de l'Ombre à affronter - et à anéantir.
Après ces années de doute et de peur, les forteresses Rocburga, Felsenstung et Ikanigard furent construites, des forteresses massives, toute en pierre noire des montagnes, dotées de hautes tours. La forteresse de Rocburga était la plus impressionnante, juchée sur un a-pic, dont les tours gigantesques surmontées de feux magiques se distinguaient à
des centaine de lieues. La forteresse de Felsenstung, quand a elle, a été le témoin d'innombrables batailles depuis sa
création, car elle était placée sur un endroit stratégique : un petit col gardant la seule voie d'accès
depuis le nord vers la nouvelle capitale, Norlaburg. Des milliers de batailles sanglantes eurent ainsi lieu aux pieds de ce que l'on nomme désormais les portes de sang. La forteresse d'Ikanigard, quand à elle, devint le siège des Paladins de l'Aurore, protecteurs de la Lumière. Les vents froids des contreforts montagneux, ainsi que les vents glacés venu de la mer du nord, rendaient la vie difficile aux habitannts de cette forteresse, ce qui les a considérablement endurcis au fil des siècle, et c'est sans doute de là que proviennent les meilleurs soldats de Danloren. Après la construction de ces trois forteresses, les attaques du Chaos diminuèrent, et des explorateurs furent lancés sur la mer du nord sous le règne de la reine Alvinya Grine. On put ainsi découvrir plusieurs îles, restant une majeure partie du temps dans le froid et les glaces, sur lesquelles furent construites les importantes villes forteresses de Kaliengard et Akhlara. Depuis ce jour, le territoire est bien contrôlé, et les attaques du Chaos se sont faite de plus en plus espacées et rares. Néanmoins, les Danloris ne
relâchent pas leur vigilance et ne cessent de surveiller du haut de leurs grandes tours les mouvements dans les grandes
Swarsteinchen, les forêts noires.

Culture et Religion :
Spoiler:
 

Les Danloris sont voués au culte de l'Aurore, lui même dispensé par les Pretum. Selon le Saint Codex de l'Aurore, la Lumière Sainte fut apportée par des êtres célestes, descendus des cieux à bords d'arches de lumière, en apportant la connaissance et un but à l'espèce humaine, alors réduite à l'état de barbares ne valant guère plus que des bêtes. Ils leur apprirent à reconnaître et combattre les Serviteurs de l'Ombre, les engeance du Chaos, car les Elfes, qui eux aussi abhorraient le Chaos ne pouvaient pas s'en charger, alors assaillit de toute parts. Il fallait donc une première ligne au monde de Valian, et les Danloris furent désignés, bien malgré eux. C'est à cause de cela que ne jamais faillir et vouer un culte fervent à l'Aurore et à la Lumière sont des points essentiels dans la vie d'un Danloris, au même titre que se battre pour défendre Valian, car les Danloris vivent sans cesse avec la menace d'une attaque, à n'importe quel endroit,
à n'importe quel moment.
Comme expliqué plus haut, ce sont les Pretum qui dispensent les Saintes Écritures, mais l'Eglise est présente un peu partout, et des chapelles fortifiées sont construites dans les endroits les plus reculés du royaume, afin que le plus humble des paysans puisse vivre dans la Lumière. Le chef de l'Eglise de l'Aurore est le Pretum Magister, Elu de l'Aurore, Main de la Lumière, Saint Vivant, celui devant qui les rois plient le genoux et devant qui les reines s'inclinent. Si la situation le requiert, il peut aisément prendre le commandement de Danloren afin de purifier le Nordelion du Chaos qui ne manque jamais d'y apparaître.
Le Chaos est par définition tout ce qu'un Danloris haïs. Ses noires légions corruptrices, envoyées par des Dieux avides
d'âmes à corrompre et à engloutir sont la plus grande plaie que Valian ait jamais porté. Les Danloris peuvent se vanter d'être presque aussi bien informés que les Elfes sur le Chaos, et même mieux sur certains points. Par exemple, les Danloris savent que les légions du Chaos sont dirigés par trois Dieux, tous plus infects les uns que les autres, et qui sont capables de se battre entre eux si le bénéfice personnel est important. Par ailleurs, le Chaos est perfide, et il peux attendre des siècles dans un vulgaire objet, afin qu'un curieux sans saisisse, et soit corrompu par le mal. La malheureux
sera ensuite contrôlé par le Chaos, afin d'aller corrompre des villages, et parfois des villes entières. La force du Chaos est inimaginable et Valian serait en grand danger s'il parvenait à corrompre un royaume entier.
La connaissance est aussi un des points essentiel de la culture, et on trouve dans la plupart des auberges une bibliothèque publique fournie en ouvrages, et dans les plus grandes villes, des salles entières sont consacrées aux livres – bien peu de nations peuvent rivaliser avec la soif de connaissance et d'information emmagasinés au cours des siècles. Il n'est pas rare de voir des délégations de dignitaires Elfes, Nains, mais aussi Humains venir dans la capitale afin de consulter la grande Bibliothèque Royale, qui occupe une grande partie de la Tour Royale de Norlaburg.
D'un point de vue architectural, toutes les constructions sans exeption sont en pierre noire, matériau de base Danlori. De hauts murs protègent les cités, et de lourdes portes en bois renforcées de plaques de métal en interdisent l'accès. Des meurtrières strient les tours d'une taille gigantesques et des créneaux protègent les sentinelle. Pour donner une idée, l'architecture générale se rapproche de l'architecture germanique du moyen-age.



Armée :
Spoiler:
 
L'armée Danloris se compose d'hommes et de femmes, car on ne doit négliger aucun bras pouvant porter l'épée, la lance ou l'arc. Les enfants voués à l'armée sont recrutés dès leurs 14 ans, et accompagnent un maître jusqu'à l'âge de leurs vingt ans, avant de pouvoir devenir officiellement des soldats. Un soldat monte en grade normalement, devient officier après des années d'expérience et peux même devenir un Chevalier de l'Ordre, servant des Paladins de la Lumière sur le champ de bataille, et accédant par la même aux arcanes de la magie. L'armée compte dans ses rangs de nombreux piquiers, première ligne de défense, remplacés ensuite par des épéistes, eux mêmes épaulés par des archers. La cavalerie
est aussi une part très importante de l'armée, harcelant l'ennemi par les cotés et semant la confusion dans ses rangs. Les mages, quant à eux, se trouvent en arrière, et lancent des sorts de bouclier ou de rune de feu sur les armes de leur compagnons, pour que les blessures infligées aux ennemis s'enflamment d'un feu magique. La discipline et le devoir sont une part très importante du comportement de l'armée, et la plupart des soldats ont un code de l'honneur, transmis de génération en génération dans leur famille.
Au sein de l'armée, on trouve aussi des Pretum Fragmentus, des sortes...d'Inquisiteurs, chargés d'éradiquer
définitivement le Mal, aussi bien à l'intérieur des villes, de l'armée, que dans les rangs ennemis. Ces
Pretum, craints et respectés, sont issus de familles nobles comme de familles paysannes, mais vouent leur vie entière à
la Lumière, et renoncent donc à leur histoire passée; Avoir un Pretum Fragmentus dans son bataillon est un honneur très grand, mais avoir un Pretum Fragmentus comme maître lorsqu'on apprend à devenir soldat est une bénédiction.
Du point de vue des armes de siège, les Danloris utilisent toute une pléthore de catapultes et baliste, la plupart pouvant tirer plusieurs charges à la fois, souvent enflammée...

_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.


Dernière édition par pylz-killer le Dim 20 Sep - 21:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Lun 14 Sep - 22:54

Hellow, me voilà de retour! J'ai vu de la lumière alors je suis rentrée.

J'ai lut ce nouveau pv, et le contexte m'a assez bien intéressé.Donc j'aimerais bien jouer, je ne pourrais pas poster ce soir mais si possible j'aimerais réserver les régions 2,41 et 52(A confirmer après quelque conversations msn )

Bonne soirée.


EDIT: Après discussion, ce sera 2, 10 et 41.


Dernière édition par Cortezz le Mar 15 Sep - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Mar 15 Sep - 17:06

Je suis venu rentre une petite visite et j'ai vu ce pv donc je réserve les emplacement 11,18 et 33 car je posterai plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Ven 18 Sep - 2:54

Sternasten



Spoiler:
 

Nom du Royaume : Sternasten "Etoiles de Pierre"
Coeur du Royaume :
Monts Morogh
Souverain : Sir Durin III Oakenshield, Haut roi des nains, Roi sous la Montagne. (183ans)
http://www.blogcdn.com/www.massively.com/media/2008/08/moria_durin_vi-0808.jpg
Capital: Erebor.
http://medias.jeuxonline.info/war/upload/Regionimages/KadrinValley01.jpg
Race : Nains, répartis en clan, dont le principal: les Norduns.
Type de Gouvernance : Empire, Confédération de Monarchie (cinq clans principaux), dirigé par une Haute Monarchie, le clan Nordun.Les Seigneur nains se réunissent en conseil pour appuyer le Haut roi des nains.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/5/5c/Dwarves.jpg
Religion : Cultes Nain( Style dieux scandinaves) et pointe de judaïsme. ( Problem? ).
http://www.confiance-assurances.com/Images/lingot.gif
Population : 300 mille.
Armée : 3600 qualité 1 dont 2600 de qualité 6 (citadelle), 6000 qualité 3.
Province : 2 ( Monts Morogh) 10 (forêt de Morogh) 41 ( Ered Mithrin)
Aptitudes : Maçonnerie Millénaire/Citadelle/Capitale surdéveloppée.

_______________________________________________________

Histoire
Époque Ancienne

Elle est lointaine l'époque où les nains apparurent sur ce monde, ils en furent d'ailleurs sûrement des des premiers habitant.D'après d'ancienne légende, Aulë, Patron des Forgerons et Mineurs, Père de la nation naine, voulant transmettre son savoir, créa les nains à partir de la roche des profondeurs montagneuses. Il leur apprit leur langue et l'art des caves et du minage.Destiné à dormir des millénaires, le temps que le monde s'éveille, et lorsque le temps fut venu, que les nains s'éveillèrent à leur tour, leur peau de métal et de pierre était devenue de chair et de sang - Bien que résistante -, ils étaient mortels.Évidemment, ce n'est qu'une légende, mais légende qui est aujourd'hui profondément ancré dans la culture naine.
On considère le Nordelion, région froide et hostile, comme le berceau de la civilisation naine avant que celle ci ne s'étende au delà des terres et des mers.

Aujourd'hui, la puissance naine en Nordelion a fortement décliné, alors que jadis, les royaumes nains s'y étendaient de la pointe Nord des Monts Morogh à l'extrémité sud d'Ernes.On porte la fin de l'age d'or de la puissance naine, au déclenchement bien qu'incertain de la querelle entre les nains et les elfes voir même aux invasions destructrice du Chaos.Pendant longtemps, les nains du Nordelion commercèrent avec les elfes bien plus au Sud du continent.Jusqu'au jour où, il y a plusieurs centaines d'années, voir un millier, des elfes, venus d'au delà les océans s'installèrent en Ernes, terres naines considérés comme ancestrales.Les nains mirent l'ensemble des elfes dans le même panier et une certaine animosité se développa.Ce n'est qu'un des probables facteurs de la querelle entre ces deux peuples, car il existe de nombreux mythes, plus ancien mais plus burlesque, cette supposition semble donc plus probable.Bref, ce conflit, qu'on nomme chez les nains "Guerre du sol" ou "Guerre Vengeresse", opposa les Duiliens, alors clan dominant du Nordelion aux elfes surtout de Loriador.

Le conflit affaiblit fortement les deux parties, principalement les elfes à la fin de cette guerre qui fut stoppée par une invasion massive du Chaos sur Valian.Les nains du Nordelion se replièrent sur eux même, délaissant Ernes.
Après avoir pillé et détruit la partie Meridional de Valian avant d'être vaincu par elfes et humains, les restes des forces du chaos se replièrent vers le nord du monde connu, avant de se tourner vers le Nordelion.Les nains, affaiblient par les guerres elfiques récente alors, furent contraint de se mettre à l'abris dans leur citadelles souterraine de pierre dans les montagnes.De nombreuses cités furent détruites et oubliées à jamais ainsi que des forteresse perdues.
Ne resta bientôt, qu'un dernier phare de lumière souterrain, citadelle naine, fondé il y a plusieurs siècles, nommé Erebor, appartenant au clan Nordun, alors devenu l'un des plus puissant suite à la chute de la dynastie Duilienne.Cette cité, bâti sous un seul et unique sommet, perle de l'architecture naine avec ses halls, corridors et galeries immenses et magnifiquement sculptés, était destiné à ne jamais être prise, du moins théoriquement.
Devenant le refuge de beaucoup, des nains de nombreux clans différent y trouvérent protection, avant que le Chaos n'y mette le siège.
Durant deux ans, la cité tint bon, mais la situation ne pouvait durer éternellement, Erebor faiblissait.Une sortie dût être faites.Grimnir, guerrier nain de l'époque aux talents reconnus, aujourd'hui considéré dans la culture naine comme le plus grand guerrier nain de tous les temps, mena cette sortie courageusement.Pendant 3 jours et 3 nuits les combats se succédèrent, mêlant sang et lame.A l'aube du quatrième jour, Grimnir mourut héroïquement contre les forces du chaos.D'après la légende, on raconte qu'il aurait emmené dans sa mort un millier des têtes de ces bêtes venus du néant avant de faillir.
Toutefois sa mort ne fut pas vaine, car elle déclencha chez ses camarades, la colère des nains, s'abattant sur l'ennemi avec fureur en scandant haut et fort « Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! » (Les haches des Nains ! Les Nains sont à tes trousses !). Le siège fut brisé, mais au prix de nombreuses pertes, les forces du chaos furent annihilés, certain de ne pas les revoir avant des millénaires.

Mais ces guerres avaient mit au pas la prospérité de la race naine, le Nordelion était anéanti et beaucoup de sang avait coulé.La vie put néanmoins reprendre, rythmée par la reconstruction.Les siècles se succédèrent à nouveau mais l'Age de prospérité et richesse économique n'était alors devenu qu'un mythe d'une époque aujourd'hui révolu.On nota cependant, que ce qui avait précipité les peuples nains du Nordelion au bord de l'extinction, était en parti dût à leur manque d'unité.Ce qui était le cas il y a encore une cinquantaine d'années à notre époque.

Epoque Moderne

Il y a quarante huit ans plus exactement, l'avènement d'un nouveau roi pour le Sternasten, Durin III Oakenshield, qui fut royalement fêté, marqua une nouvelle ère en Nordelion.Les oracles prédirent un renouveau de la puissance naine, qu'elle soit militaire ou économique.Aujourd'hui même les historiens royaux peuvent prétendre à affirmer que ces prédictions étaient plus ou moins vrai.
En effet, par son nom et ses ancêtres, Durin III était un descendant du tout premier roi des nains avant que ceux ci ne se dispersent en clan, le Grand Durin.Pour de nombreux nationalistes, il était clair que ce n'était pas une coïncidence.
Les débuts du règne du nouveau roi furent marquer tout d'abord par une amélioration notable des structures de sa capitale, Erebor, dernière véritable citadelle souterraine naine du Nordelion.Ses défenses triplèrent, et de nouvelles galeries et halls résonnant aux sons des marteaux sur les enclumes éclairés par des prouesses architecturales souterraines virent le jour.On creusa plus profondément sous les Monts Morogh et on s'installa plus loin encore sous terre.En vingt ans, Erebor avait atteint une économie digne des anciens royaumes nains alors disparu, pouvant affirmer être la première puissance du Nordelion.
Mais richesse attire la jalousie, surtout chez les nains.Durin III modernisa son armée et augmenta ses effectifs, dota son armée d'une nouvelle doctrine et d'un entrainement plus strict. La quasi totalité du contrôle des Monts Morogh et donc l'exploitation des métaux lui permit aussi de posséder les meilleurs armes, armures et machines de guerre du Nordelion.Le rêve d'unité du roi pouvait enfin se réaliser.Durin réunit les Seigneurs Nains de nombreux clans, afin de leur exposer son projet, ceux ci, devant la vitalité et la beauté d'Erebor, s'émerveillèrent.On recensa une quinzaine de clans répondant à l'appel, dont le très ancien clan Duilien, aujourd'hui réduit à l'état de petit clan local de part sa puissance obsolète. Quelque clans acceptèrent, nommant Durin, Haut roi des Nains en Nordelion, d'autres refusèrent, la guerre devint inévitable. Durin porta ses armées autour, dans un premiers temps d'Erebor et des Monts Morogh, rien ne sembla pouvoir stopper Durin dans son rêve d'unification des nains du Nordelion.
La guerre permit d'agrandir les frontières d'Erebor, lui donnant un accès à la mer via la conquête de côtes sur le Sud-Ouest, endroit le plus propice à la vie en Nordelion en dehors des montagnes et principalement habités par des humains.

La guerre et l'intégration de nouveau clans au projet d'unification de Durin en Nordelion continua et continue encore aujourd'hui, toutefois le projet ne s'arrêtait pas là, le manque d'espace habitable se faisant sentir, une expéditions fut mené en réquisitionnant, voir en louant les quelques navires des humains installés sur les côtes... Il y a 6 ans, les navires ont débarqué en Orticor, installant la colonie naine connu aujourd'hui sous le nom de Carn Dum dans la région d'Ered Mithrin, nom donné par les nains au massif montagneux sur place.Toutefois, en Nordelion où la guerre continue, on n'a plus reçu aucune nouvelle de le l'expédition depuis son départ.Durin songe à en organiser une nouvelle, afin d'établir une route commerciale durable... Seul l'avenir dira si le Haut roi Durin III, aujourd'hui considéré comme un des plus grands rois qu'ait connu le Nordelion, saura redorer le blason des nains....

Politique: Le Sternasten, est un empire Nain, principalement basé dans le Nordelion répartit en plusieurs clans qui dirige chacun un royaume, région qui se restreint souvent à un massif montagneux.Le Sternasten, en lui même, est une confédération de monarchie dirigé par une plus haute monarchie.Le dirigeant de la nation est appelé Haut roi, il existe principalement cinq monarchies ou Grands Clans, les autres faisant office de petite seigneurerie.
Les rois des clans principaux se réunissent en conseil pour conseiller le Haut-Roi.Il existe un sénat, à Erebor, élu, là pour appuyer le Haut-Roi et proposer des lois.
Le Haut-Roi est le suzerain de Rois des différentes forteresses naines
autres que Erebor, ceux-ci étant eux-mêmes les suzerains de
nombreux plus petits chefs de clans. Chaque clan réside dans une
forteresse et a ses propres quartiers dans ces profondes villes
souterraines. Chaque clan entretient une armée et lorsque un seigneur
part en guerre, il peut demander aide à ses vassaux. À cause de cela
(mais aussi parce qu'elle prélève un impôt sur les prises de guerre),
l'armée du Haut-Roi est la plus puissante de toutes et la plus
impressionnante.
Un clan = un royaume.

Population/Geographie: 100 000 civils du Sternasten sont des humains, appelé "Mensch". La population du Sternasten est ainsi nommé et réparti comme suit(comprends les principaux clans):
- Le clan Nordun, installé à Erebor et dans les Monts Morogh.
- Le clan Karangaz, installé en Ered Mithrin, à Carn Dum.
- Les clans Angrulok, Donarkhum, et Varrvarag, installés dans les Monts Morogh, et dans la région entourant les Monts Morogh (2)
- Cinquante mille humains, installés sur les côtes du Nordelion et en Ered Mithrin.

L'installation d'humains dans les territoires Nain remonte à la fin de la "Grande Guerre", opposant le Nordelion au Chaos, peu de temps après les guerres elfiques.
Dans un premier temps, les Nains n’étaient pas certains de la manière
dont traiter les humains qui essayaient de s’installer dans leur
royaume. Une telle question n’avait jamais été considérée auparavant,
notamment parce que les Nains, en faible nombre après la guerre; étaient alors plus
concernés par leur propre défense, dans l’hypothèse peu probable qu'un nouvelle attaque du Chaos se fasse sentir.


Le Roi Fundin Barbe en Feu des Norduns, actuel roi de l'époque, discuta longuement de la question avec les membres de son
clan. Certains arguaient que ce serait une folie d’admettre les " Schweben" dans les Royaumes Nains. D’autres soulevèrent le point que
les humains s’étaient montrés aussi tenaces que les Orques tout en
démontrant leur valeur à la bataille. De plus, les tribus humaines
pourraient fournir des guerriers qui viendraient augmenter le nombre de
Nains disponibles pour la guerre voir même cultiver la terre et donner libre cours aux nains à leurs activités favorite de minage, forgeron, etc....Fundin avait assez traité avec les
chefs humains pour savoir que ces derniers mettaient grand crédit dans
leur parole. Aussi,
décida-t-il de tenter de les rallier à sa cause en échange de droits
limités sur ses terres.


Fundin rencontra alors les chefs Schweben et posa les
conditions suivantes, connues ultérieurement sous le nom du Serment
d’Allégeance.
Spoiler:
 




Les chefs Schwebens trouvèrent ces conditions plus que
raisonnables. Une grande fête eut alors lieu pour célébrer l’échange
des serments entre les deux peuples.Festoyer est un mot d'ordre chez les nains.



Bientôt d’autres clans Schweben scellèrent le même
serment avec d’autres Rois Nains. Le temps passa et les Nains donnèrent
aux Schwebens le nom de Mensch, c’est-à-dire de " presque Nains " en
Khuzdul", le langage Nain. Ce terme fut plus tard étendu à tous les
humains dont les ancêtres ont vécu parmi les Nains pendant des
générations.

La majorité des Humains installés dans les montagnes
vivent généralement dans de petites fermes ou de petits villages à
l’intérieur des frontières des Royaumes Nains. Nombreux sont ceux qui
ont des cultures en terrasses et font paître leurs bêtes d’un alpage à
l’autre aux côtés des Nains de la petite Guilde des Fermiers et des
Bergers. Les altercations entre les deux peuples sont relativement
rares. Ils coopèrent bien plus qu’ils ne sont en compétition.


Certains hameaux humains, en dehors des frontières où
patrouillent les Nains des Royaumes, peuvent être établis dans des "
vallées cachées ", c’est-à-dire des vallées basses profondément
enfouies dans les montagnes. A l’image des Nains dont ils partagent le
Royaume, la plupart de ces Humains des montagnes tendent à la longue à
protéger des indésirables les chemins qui mènent à leurs demeures.
Pièges, rochers instables et autres mesures défensives sont employés
pour enlever l’envie aux étrangers de pénétrer dans leurs territoires.
Beaucoup de ces pièges ont été appris directement des Nains, car ces
derniers ont depuis longtemps développé un style de vie similaire.

Urbanisation:

Régions du Nordelion:

Spoiler:
 

Les Monts Morogh sont extrémement dévellopés(Capitale surdévellopé), avec un trafic dense de routes dans la région, ont trouve dans les montagnes des industries lourdes (minières surtout), des services, des marchands en tout genre, des forgerons... Erebor, elle, est une véritable merveille architecturale naine et extrémement bien fortifié.
- Erebor (Capitale/citadelle niv 6) : http://img.war-europe.com/syndic_img//atlas/fr/KadrinValley01.jpg (entrée)
http://accel10.mettre-put-idata.over-blog.com/0/42/72/32/gd2007/1b-dsc01694.jpg
http://kimyouneko.unblog.fr/files/2008/01/1010181.jpg
http://img.qj.net/uploads/articles_module2/74820/karaz-a-karak_metal_district_qjpreviewth.jpg
http://medias.jeuxonline.info/upload/war/press-tour-aout/communaute/WAR_KarazaKarak_Entrance.jpg
http://medias.jeuxonline.info/upload/war/press-tour-aout/communaute/WAR_KarazaKarak_Bank.jpg
L'entrée d'Erebor est une succession de tour et muraille en hauteur, alors qu'un pont très fin mène à la porte principal qui peut être scellé grâce à la magie des runes naines.
Port Koniglich : Port à dominance humaine, plus grand port actuel du Nordelion.
http://dodlands.net/attachment.php?item=179&download=1
Port Ogsvald: Jeune port, migration de population humaine et nain dans la zone.
Kree et Holm: seules petites villes naines extérieurs en dehors d'Erebor.
http://www.rpgfrance.com/wp-content/uploads/wallpaper_haven_wide_1680x10501.jpg

Ered Mithrin:
Carn Dum:
Spoiler:
 

Nain, Culture et religion:
Les nains sont petits, trapus, musculeux et vivent plusieurs
centaines d'années. L'honneur, le respect des ancêtres, l'or et surtout
la longueur de la barbe sont les plus importantes valeurs pour la
nation naine. Étant d'excellents commerçants ainsi que très bon
artisans, l'expression « nanufacturé » est devenue très courante.
Les femmes naines sont nettement moins représentées que leurs
homologues masculins dans la nation naine. On estime que seulement un
nain sur trois est une naine, voir un sur quatre.-Mesure: entre 1m20 et 1m40. Légèrement plus grand que les naines.
-Corps: Trapu et très résistant.
-poid: leurs ossatures pèsent presque autant que les hommes. sensiblement plus lourd que les naines.
-Teint: bronzé.
-Yeux: foncé.
-Poil: Ils prennent leur barbe au sérieux, le laisse pousser et en
prennent soin. Les couleurs sont en général : noir, gris, châtain et
roux.
-Âge: Les nains peuvent vivre assez longtemps (en moyenne plusieurs centaine d'années).
-Caractère: grommeleur, rancunier, méfiant, courageux, teance et surtout très loyal.
-Apprécie: la richesse, la bière et le talent.
-Respect: L'âge, le serment et l'honneur.
-Ennemi: tout ceux qui s'entend avec les orques et gobelins.


La langue des nains du Sternasten, principalement parlé dans le Nordelion est le Khuzdul.Les Nains l'emploient uniquement
entre eux et peu d'étranger savent donc le parler. C'est donc pourquoi, les nains du Sternasten apprenent souvent les langues des étrangers avec qui ils commercent.Au niveau u système d'écriture, on utilise le Cirth, qui est un alphabet runique.
Spoiler:
 

Concernant les religions, alors que les humains, vassals de l'autorité naine, s'exercent aux nombreuses confessions humaines existant en Valian, les nains eux, sont polythéistes et croient en de nombreux dieux.Toutefois, il existe trois divinités qui ressortent du lot.On compte tout d'abord
Aulë, Patron des Forgerons et Mineurs. Le plus vieux des trois et le Père de la nation naine, qui leur apprit leur langue et l'art des caves et du minage.Il y a ensuite Valaya, la Déesse Patronne des Maîtres des Runes. Il s'agit également
de la déesse protectrice des Nains dont la Rune Majeure est gravée sur
les titanesques portes d'Erebor.Et enfin, Grimnir, le Dieu Guerrier, auparavant le plus grand guerrier nain de
tous les temps. Après sa mort héroïque contre le Chaos, il fut élevé au
rang de Dieu.
Prière à Grimnir:
"Ô Grand guerrier, force du peuple nain. Nous honorons ici
Tous ceux qui ont combattu en ton nom, mais dans les os
Gisent ailleurs. Puissent-ils vivre à jamais en ta demeure, suprême Grimnir". La culture naine se caractérise aussi par son habileté architecturale, mais aussi son talent pour les métaux et la forge des armes, armures et autres équipements.Les nains, qui n'utilisent quasiment pas la magie, sont très avancé technologiquement. Aussi, l'économie d'un royaume nain est parfaitement structuré, jamais vous ne verrez un nain non habile avec les chiffres. ( Parlons prorata ? )

On note aussi que la bière est des points forts de la culture naine, tout comme certains proverbes:
"Place ta confiance dans le fer et la pierre car ils ont toujours été les meilleurs amis des nains"

Armée : Les guerriers nains n'ont rien à envié à personne, l'armée naine est très réputé pour son équipement et sa qualité.Equipement en partie dût aux inombrables métaux que les royaumes nains ont à leur disposition, notamment le fameux et rare Mithril! L'armée naine est équipé de dizaine d'engins de siège, catapulte, baliste, trébuchet et canon (?).
Les forces armées, qui compte dans leur rang 9600 têtes se répartissent comme suit:
- Mille humains équipés d'arc, et lance, peuvent monter à cheval. (qualité 1)
Spoiler:
 

- Deux mille six cent Porteur de hache d'Erebor, chargé de défendre la capitale et la famille royale ainsi que le Sénat. (garnison de la capitale citadelle, qualité 1 => 6 )
Spoiler:
 
- Quatre mille guerriers nain, troupes régulière de base.Armé de hache et bouclier, hache à deux main et hallebarde. (qualité 3)
Spoiler:
 
- Deux cent nobles nains pouvant prendre les armes. (qualité 3)
Spoiler:
 
- Mille Huit Cent Pourfendeur de Dragon, troupes d'élite, souvent équipé de Mithril, la plupart participe à l'expédition en Ered Mithrin. (qualité 3)
Spoiler:
 


Désolé pour le retard, mais hier je n'ai pas pu être là. J'aurais voulut te le préciser plus tôt, mais le lycée c'est chaud. Bref, en somme j'avais réservé les Régions 2,3,7. Merci de modifier... Encore une fois désolé pour la merde foutue.
PKL

Edit Cortezz: Problème réglé.


Dernière édition par Cortezz le Dim 20 Sep - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Ven 18 Sep - 17:32





Nom du Royaume : Midgar
Coeur du Royaume : Forêt d'Ernes
Souverain : Chef suprême du conseil James Cook (2014 ans)
Souveraine : Première elfe , Effy Stonem (1955 ans)
Capital: Osgiliath
Race : Elfe Illuminé
Type de Gouvernance : Démocratie
Religion : Nordique
Population : 350 milles
Armée :8 mille , Qualité 1 et 100 archer suprême Qualité 3
Province : 12 Ernes ouest/33 Ernes Ouest /18 Danasie

Aptitudes : Maçonnerie Millénaire/Grand peuple /Capitale surdéveloppée.



1)Histoire:

Les elfes Illuminés étaient l'un despremiers habitants de Valian après les nains, après avoir quittés leur ancien continent dévastés par la guerre et le mal. Les pionniers établir leur civilisation et construire pendant 10 ans une cité dans la baie et une autre au milieux de la nature,ces villes s'appelèrent Caspian et Osgiliath. Ce continent était prometteur, la nature était beaucoup plus développé que sur leur ancien pays et ils espéraient vivre dans la paix, la prospérité et l'harmonie avec leur environnement. Mais cela n'allait pas se passer comme sa, les elfes commencèrent leur première expédition pour cartographier leur nouvelle terre. Tous d'abord les navigateurs firent le tour du continent et transmit une carte détaillée des côtes de Valian. Puis vinrent les expéditions terrestres, des groupes s'enfoncèrent dans les terre de l'est et là ils firent la connaissance des orcs. Depuis cette découverte une guerre terrible se déroula entre les elfes Illuminés et les différentes races du Chaos. Cette race affame menace l'équilibre de la nature et du bien, leur soif de pouvoir et de haine détruisit une grande partie des forêts luxuriantes de l'est. Ces bois étaient prévus pour alimenter les hauts fourneaux, pour la production à grande échelle d'armes en tous genre car les orcs étaient au courant qu'une race du bien est venu s'implanter sur le continent. L'ancien Chef suprême décida d'armer la race elfiques pour défendre leur nation. Le ragnarok avait commencé, l'immense armée du Chaos était en marche vers l'ouest. Le deux seul avantages qu'avaient les elfes étaient leurs 2 cités fortifiées Osgiliath et Caspian. Pour défendre au mieux ses cités les elfes, eurent l'idée de pratiquer une tactique d'usure contre les troupes orcs. Ils ne leurs laissèrent aucun répit c'était embuscade sur embuscade, mais cela n'empêcha pas le siège de Caspian qui resista mais dont la défense fut très largement détruit. Quand à Osgiliath ,elle ne fut pas repéré par les armée du Chaos car elle était au milieu de la forêt d'Ernes dont les archers elfiques cachés dans les arbres avait ardemment défendu ce qui provoqua un véritable massacre du côté ennemis. Les orcs donna le surnom de cette bataille de combat contre le vent. Mais cela n'était que le début d'autre race fut découverte comme les hommes et les nains. De suite la cupidité des nains du Nord provoqua une 2 ème guerre pour les elfes. Les nains ne voulaient qu'une chose s'enrichir encore plus au dépend des elfes. Les mois passèrent et les elfes se rendit compte qu'il ne pourrait pas survivre sans l'aide de la race humaine. Une alliance avait été faite entre les deux races.


Suite à cette guerre incessante, une chose étrange se produisit certains soldats elfiques ayant vu tant de haine de la part de leur ennemis se transforma en véritable guerrier sans pitié qui ne penser qu'à une chose, venger leurs compagnons tomber au combat. De véritable massacre contre les nains se produisit dans les territoires du nord. Ils n'avaient aucune pitié tous nains devaient périr que se soit femme ou enfant. Ces combattants eurent le surnom d'elfes de l'apocalypse, rien que la rumeurs du passage de ses unités provoqua la terreur et la peur de la par des nains et des orcs. Les nains décidèrent de faire une trêve contre le peuple des elfes Illuminés. Et le chef suprême se concentra sur le Chaos et jusqu'à nos jours le ragnarok continua. L'ancien souverain perdit la vie l'or d'une bataille contre les orgues.

2)Ville et Forteresses :

Pour la sécurité près de 300 milles elfes vivent dans les 2 villes dont 200 milles dans la capital et 100 mille dans le seul port Caspian. Le reste des 50 milles elfes sont dans des villages dans la forêt d'Ernes ou Danasie. Une ligne de défense a été créé par le Chef suprême actuelle.

Capital Osgiliath:

Spoiler:
 

Le plus grand port d'Ernes Caspian:
Spoiler:
 

Village forestier:
Spoiler:
 

Forteresses Odion:
Spoiler:
 

Forteresses Kerak:
Spoiler:
 


3)Religion et culture:

Les elfes Illuminés ont reçu comme culte celle de leurs ancêtres nordiques. Ils vénèrent 3 dieux principal. Odin qui est le dieu des Rois, il apporte son soutien aux jeunes princes prometteurs et leur donne des épées magiques et autres cadeaux en témoignage de sa bienveillance , mais il les anéantit impitoyablement le moment venu d'après la légende. Il a un temple dans la capital Osgiliath. Thor est le dieu de la Communauté, protecteur de ceux qui cultivent la terre. Il est aussi le dieu de Ciel, sa hache-marteau symbolisait le tonnerre et l'éclair, qui lui ouvre la route des cieux, faisant voler en éclats devant lui rochers et montagnes. Son temple se situe à Caspian pour protéger les marins elfes de tous les caprices du ciel. Et pour finir Loki joue un rôle important dans les mythes nordiques. C'est un génie malin, voleur et calomniateur, qui se conduit mal avec les dieux. Il les met en danger par sa malveillance, mais il les sauve aussi par son ingéniosité. Il est très important pour la religion des elfes Illuminés car il symbolisent l'intelligence, le génie elfique mais aussi le mal qui sommeil dans chaque elfes. Loki est le créateur de monstre comme le Serpent du Monde,Hel la souveraine des morts et le le loup Fenrir. La plupart de ses autels sont dans les bâtiments militaire.

L'architecture des elfes Illuminés sont principalement constitués de bâtiment en pierre blanche synonyme de pureté. Aux yeux d'un elfe, une construction n'est guère différente d'une montagne ou d'un arbre. Ils cherchent donc à modeler leurs demeures et bâtiments de manière à ce qu'ils se fondent entièrement dans leur environnement naturel, en participant à la beauté et à la pureté du décor plutôt qu'en lui portant atteinte. Les constructions ramassées et fonctionnelles que bâtissent de nombreux humains frappent la plupart des elfes par leur aspect grotesque et déplacé.

La grande bibliothèque de Osgiliath est un bâtiment sur plusieurs niveaux dédié au savoir. Tous le savoir mit par écrit du peuple elfique Illuminés est stocké là, et peut-être consulté par le peuple. Les livres les plus remarquables sont les différent livre dédié au ressource d'Ernes, la cartographie des côtes de Valian, la magie elfique Illuminés, les différente créature d'Ernes, la construction naval, les plantes médicinales et l'armement elfique. L'éducation est très important chez les elfes Illuminés c'est pour cela que les enfant vont à l'école.

4)La démocratie :

La principale institution est la «Chambre des hauts elfes », composé de 50 hauts elfes , élus au suffrage universel direct tous les 5 ans, représentant les 300 milles électeurs provenant des territoire. Ils sont répartis équitablement en fonction de la puissance et de la population de la région. Son siège est à Osgiliath, la capitale de la démocratie.

C'est la chambre des hauts elfes qui élit le chef suprême tous les 5 ans. Le plus haut personnage de Midgar, nomme ses ministres mais il est aussi le chef des armée elfiques. C'est lui qui décide avec l'accord du parlement à l'entrée en guerre de la nation elfique Illuminé.

5) Armée elfiques :

La composante principale de l'armée elfique Illuminé sont les archers. Il sont divisés en deux classe celle des archers suprême corps d'élite entrainé depuis des centaines d'années au tir à l'arc, et les archer de Midgar qui sont les unités de tir la plus répondu . Leur équipement est l'un des plus performant de tout Valian. Ils ont un glaive et arc en composite exceptionnellement lécher fait à partir du bois de la forêt de Ernes. Leur armure est faite a partir de Mythryl un métaux très résistant dont la particularité est sa très forte résistance et sa grande légèreté. Les archers elfes sont souvent utilisés dans les tactiques d'embuscade en forêt car ils sont pratiquement invisible dans cette environnement et provoque de forte perte et une grande panique du coté ennemis.

L'infanterie elfe est très expérimenté du à la guerre incessante avec les orcs. Leur principale force vient de leur agilité et de leur armure légère mais très résistante. Les généraux elfes ont adopté certaines tactiques d'infanterie humaine comme le mur de bouclier mais utilise la plupart du temps la tactique elfe du déluge qui consiste à mettre deux lignes de guerrier particulièrement doué au combat au corps à corps et tous les lignes arrière d'archer mais qui peuvent si la situation le demande se battre dans la mêler.

Les unités elfiques de l'apocalypse sont au nombre d'une petite centaine. Ils ont été placé par le chef suprême dans la forêt de Danasie à l'Est des chaines de montagne elfique. Ils sont les gardiens de la forêt qui tue sans distinction toute race qui profane la nature ou qui rentre dans le pays de Midgar. Ils peuvent être aussi utilisés pour des opérations de soutient aux alliés de Midgar car ses soldats ne craigne ni la mort ni les blessures.

archer suprême:
Spoiler:
 

archer de base:
Spoiler:
 

soldats d'infanterie:
Spoiler:
 

Corsica51 - Alors désolé gars, mais seul les nains peuvent utiliser le mithril. Si tu en veux il faudra en demander et apprendre à l'utiliser, avec l'aide des nations naines (pas la mienne, je suis raciste ) . Ensuite je pense qu'il y a un petit problème avec ta forteresse de Kerak, trop puissante je pense, alors que tu n'a pas pris Citadelle, mais pour sa il faudra voir avec le staff, je suis pas sur.
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Ven 18 Sep - 18:30

Je poste en flood pour allé directement à la page 2 pour commencer le PV.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Ven 18 Sep - 18:30

Je poste en flood pour allé directement à la page 2 pour commencer le PV.
Si un poste de présentation de nation est posté , un flood serra éffacé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Ven 18 Sep - 22:59

Royaume du Loriador
130,du 2eme milénaire

Intérieur

Anastole au débouché du fleuve de Castélion , Orticor ouest.

Son navire accostait de Loréshel et Lelfindel débarqua avec son cheval blanc sur le quai de pierre du port d'Anastol. Lelfidel était amabassadeur d'Auréshel ,charger par le Sénat de la péninsul ,de s'assurer du procéssus de colonisation du continent. Lelfindel n'est jamais allé en Valian , mais son travail la conduit à bien des endrois différents dans se monde ,qui batent désormait le pavillon d'Auréshel .
Anastole était une ville portuaire de 150 milles habitants , aussi peuplée que la Capitale de Loriador , quelque part dans les forets nord de Danasie.
Lelfindel enfourcha son canasson et partit au galop à travers les rues de marbre de la ville. Les hautes tours de guet , héritage de la guerre des Duiliens , étaient dréssées comme milles fleches à travers le ciel . L'architecture était du style ghotique elfique classique et la ville semblait d'une perpétuel annimation. Venant du grand océan , ou du fleuve Castélion , les navires marchands en bois d'argent et aux voiles blanches comme les nuages d'un printemps ensoleillé , débarquaient leur cargaison de bois et leur poterie emplit de denrés et de divers matériaux.
Anastole est probablement plus importante que la capitale elle même , car la majeur partie de la logistique des métaux et des richesses de l'empire , vennaient d'Auréshel , quelque part à l'ouest. Sans Anastole , il est probable que Loriador serrait coupée du reste de l'empire et condamnée sur le continent...

Le Cavalier arriva enfin à sa destination ,une grande batisse semblable dans sa forme à une église Auroran (ressemblant à une Cathédrale Chrétienne) et confiat sa monture aux gardes qui conduisit l'annimal aux écuris. Lelfidel ajusta son vétement . Il était vétue d'une tunique bleu qui partait du col jusqu'aux mi-cuisses , aux manches courtes , par dessus un seconde vétement au textil bland brodé d'argent, sans manches , aux cols retroussés en avant et s'arrétant à la taille maintenu par un ceinturons. Son froc était lui aussi d'un textil bleuté , ses bottes étaient fait d'un cuire marron à la pointure étroite et légérement relevée.

Sur les marches , aux abords de la grande porte en bois , deux gardes portaient une lance et une bannière d'Aurésel. A son approche , les deux hommes armées ouvrirent la porte à Lelfindel pus entrer dans la structure de marbre.
Il se trouvait dans une salle ciculaire don le centre était décoré d'une fontaine elle aussi circulaire avec en son centre une haute statue représentant Océanne , la déèsse de l'eau . Ces tantacules accrochaient un rocher et dans ses mains elle tenait un vase qui déverssait dans le bassin une eaux claire et bleuté , le font du bassin était en fait de carelage bleu qui donnait cette imprésion d'océan. Quelque poissons colorés habitaient le bassin et s'agitaient en tout sens.

Lelfindel contourna la fontaine en saluant respectueusement la déèsse d'une inclinaisons de la tête. Une seconde porte en bois à un seul batant , posté un garde. L'ambassadeur se présenta et la porte s'ouvrit.
Il pénétra dans un bureau richement décoré de bibliothèques et de meubles vernis , une tapisserie mural représentait un passage de l'histoire d'Anastole , notament la horde , de nains , d'orques et d'hommes s'attaquer à une armée d'elfes en rang.

Un homme se tenait assis dans un fauteille de bois derrier son bureau , c'était un hommes agé (pour un elfe) qui imposait sa signature et son sceau sur des letres et des envelopes qui contiènent des intructions précises qui seront distribuées partout en ville et par delà , vers la capitale , qui est tenus informée de chaque arrivage (avec 3 mois de décalage à chaque fois , mais tout doit etre rapporté à la capitale).
L'homme remarqua Lelfindel et posa sa plume dans l'encrier.
"-Bonjour Ambasadeur .
-Bonjour Gouverneur.
-J'ai été informé de votre arrivé"
Le vielle homme ouvrit un tirroire de son bureau et sortit un parchemin enroulé , maintenus par un ruban rouge. L'homme se leva de son siege et porta le parchemin à Elfindel.
"-Ceci contient un rapport venant d'un avant poste au nord d'Ernes , il dit que nos cousins elfique y on tenus domicil , et pensse qu'ils sont là bien avant notre propre arrivé sur le continent.
-En temps qu'ambassadeur , je me doit de contacté se peuple.
-Naturelement , mais là ne serra pas votre mission principale. Vous avez sans nul doute eu connaissance de nos ennuis passé avec un peuple nain du Nordelion. J'aimerait que vous vous y rendiez pour reprendre contacte avec se peuple , si toute fois il existe toujour.
-Ne penssez vous pas qu'il serrait imprudent de leur montrer notre présence en l'état actuel de vos forces ?
-J'ai confiance en vous , votre réputation vous précède , on dit que vous etes l'un des elfes d'Auréshel les plus noble qui soit , votre image est digne de représenter notre peuple.
-Je suis ambassadeur , c'est pour sa que je suis là.
-Fort bien , dans se cas , prennez se parchemin et présentez le au capitaine du port , il vous fournira tout le nécéssaire pour l'expédition.
-Parfait , gouverneur.
Le vielle homme retournit à sa place derrier son bureau. Puis s'adréssa à l'ambassadeur.
-Au fait , je me prénom Rotilias
-Je le sais bien Gouverneur
-Dans se cas , je pensse que notre discution s'arrét là . Allez et que les Dieux du Bien Supreme vous garde.(For The Gods of the Greater Good )
-Vous aussi monsieur le gouverneur."

Elfindel quitta l'Ambassade , enfourchat son destrier et repartit au port où il pus embarquer et partir vers le nord .

_________________


Dernière édition par Filotas Elios le Sam 19 Sep - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 13:06

Bonjour tout le monde, je réserve les espaces n°60 et 59.
Je pense poster bientôt, normalement.

Filo:Il te faut une troisieme province
Revenir en haut Aller en bas
Corsica51
Modérateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 25
Localisation : Nice
Date d'inscription : 14/10/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Fiurenza
Dirigeant: Gabriel II
Couleur sur la carte: Jaune

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 14:50

Ankor-a-Rhun







Coeur du
royaume – Kazad-Irkul


Provinces –
Kazad-Irkul (41), Gazan-Grom (42), Dum-Thingaz (47)


Souverain –
Thorïn 1er

Spoiler:
 

Capitale –
Kazad-Irkul


Race – Nains
et une minorité humaine


Gouvernement -
Monarchie


Population –
300.000


Armée –
5000qualité 2

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Aptitude –
Morale Patriote, Citadelle, Maçonnerie Millénaire










De nombreuse
légende circule sur l'origine des nains. Beaucoup sont
fausses, certaines dut à l'ignorance des peuples, d'autre
d'une propagande elfe visant à rabaisser le fière
peuple nain.


Certains
raconte que les naines sont une évolution logique de mineurs
humains, dans le but de s'adapter à l'étroitesse des
galeries, d'autre que les nains viennent d'un pays mystérieux
venant en ce monde apporté par des cigognes, ou encore une
évolution de hobbit...Tout ceci étant évidemment
faux. La vraie origine des nains, est plus noble que cela. A la
création du monde, alors que les dieux, les Valar, créait
le monde, la nature, et... les elfes, le Dieux des montagnes se
décida à crée son espèce. Trouvant l'elfe
raté, immonde et inutile, il tailla dans la pierre, les nains.
Il leur donna par la suite vie, et c'est ainsi que naquirent les
premiers roi nains. Mais longtemps notre espèce resta à
vivre dans les montagnes, éloigné des autres peuples,
et c'est pour cela que l'on date l'arrivée des nains longtemps
après la création des elfes.


Mais notre
puissant royaume quand à lui, et moins vieux que cela. Il y a
de cela un demi-siècle, alors que sur les terres
d'Ankor-a-Rhun, se battait elfes et humains pour la possession de ces
terres. Notre brave peuple arriva. Ce qui aurait dut être au
départ une simple armée, se transforma en peuple, après
l'initiative de notre ancien roi Durin XIème, à ce
moment là seigneur, qui avec l'approbation du Roi de
Nordelion, voulu transformer cette région en nouvelle terre
d'accueil pour le fière peuple nain.


Les nains
faisant d'une pierre, 2coup, donnant à la fois un coup fatale
aux elfes, et s'installant sur de nouvelle terre. Mais à notre
arrivée, les elfes n'étaient déjà plus
là. Les humains les ayant, tués, massacrés et
exilés. Ce fut donc contre le peuple humain, de simple
barbare, que les nains se battirent. La guerre fut courte. L'ancienne
cité elfe fut totalement rasé, les quelques elfes
encore présent tués. La cité humaine ayant déjà
était rasé par les elfes, les humains n'ayant de toit,
et ces terres leur étant dorénavant hostile, ils
décidèrent de partir.





C'est alors que
l'ingéniosité des nains se mit en œuvre. La capitale
naine, la grande cité-forteresse de Kazad-Irkul, fut
construite dans la montagne, à même la roche. Situé
sur l'un des plus haut point de la montagne, la citée
possédait une vue plongeante, sur les plaines face à la
grande mer. La route qui montait jusqu'à là était
entouré d'arbre (la forêt est tout de même coupé
sur 2mètre autours de la route pour plus de clarté), de
grand engin de guerre surplombait la cité, et une énorme
porte de4mètre, entièrement faite de mithril gardé
l'entrée de la ville. Au bout de la longue route allant
jusqu'à la ville, un seul et unique passage, un pont
surplombant un précipice. La ville est donc quasiment
imprenable, et une longue route sous-terraine, à l'existence
tenu secrète, relit la ville à l'autre flanc de la
montagne, où ce situé une autre forteresse. Certains
pourraient penser que les forêts ont était coupé,
et abattu par les nains..alors que non, la forêt est debout et
quasiment aussi grande que lors de l'arrivée naine. Les nains
connaissent l'existence des esprits qui hantent les forêts, et
du pacte qui les allient aux elfes.. Pour ainsi éviter des
problèmes sans fin, seul le bois nécessaire est coupé,
et des arbres sont régulièrement replantés. Les
nains même si ils n'aiment pas la forêt, la respecte, et
ainsi une trêve est faite entre les esprits et les nains.


Quand aux
grandes plaines s'étalant en dessous de la capitale..Des
grands champs d'agricultures les remplissent, propriété
de grands seigneurs et bourgeois nains, et labouré et
entretenu par des hommes. Seulement quelques villages et 2villes,
occupent la vallée, l'une face à la mer, servant de
port et de lien avec le reste du monde, et l'une au bout de la grande
route venant de Kazad-Irkul, là où la plaine commence.


Certains me
diront, mais comment des humains et des nains cohabitent-ils ensemble
sur le même territoire? Tout simplement car les droits de
chacun sont respectés, grâce à un respect
mutuelle, et aux bonheur et la prospérité amené
par les nains aux humains. La vente d'arme est ainsi interdit aux
hommes, mais en contre-partie, les communautés humaines du
royaume peuvent établir des assemblées, votant les lois
gérant leur communauté. 1Fois par mois, des
ambassadeurs, viennent rapporter à l'empereur les problèmes
existant, qui sont pour le plus souvent réglé. Et puis
quelle peuple (à part bien évidemment..ces barbares
d'elfes) pourraient résister à la légendaire
bière Bugman, la meilleure, la plus savoureuse, et la plus
apprécié des bières de toutes les terres
connues. La bière et le respect mutuel, sont donc les gardiens
de la cohésion du royaume. D'ailleurs excusé moi
quelques secondes...*Revient avec une bière à la main*


Donc je
disais,*boit une gorgée*, que la bière naine des terres
d'Ankor-a-rhun, est la meilleure,*Boit une seconde gorgée*,
mais notre royaume est aussi réputé pour son fameux
mithril.


Métal le
plus précieux qui existe, le mithril d'une légèreté
et d'une résistance exceptionnelle, n'est utilisé que
par les nains. Non faute d'envie, mais seul le peuple nain, a réussi
à amadouer ce métal, et garde jalousement son
secret.*Boit une autre gorgée*


Maintenant, il
faut préciser que notre grand roi, Thorïn Ier, dans sa
sagesse légendaire, s'est entouré d'un conseil de sage,
réunissant les plus nobles et les plus respectueux d'entre les
nains. Cela n'est qu'une tradition mais c'est avec l'approbation du
conseil que le roi doit gouverner. Aucune loi ne limite réellement
les pouvoirs du roi, mais les traditions sont une chose très
chère au cœur des nains.*Boit..encore*


Note de la
rédaction – La fin de cette article, a était
supprimé, car l'auteur n'était plus en capacité
d'écrire, avec toute la rigueur que le métier le
demande, malheureusement, nous n'avons put empêcher l'auteur de
revenir à la charge finir cette article, complètement
ivre. Veuillez accepter nos excuses les plus sincères.


Alors oui!!
J'ai encore ceci à rajouter..ces putains d'elfes*tombe par
terre, et se relève*, ont va tous les démonter!! Le
patron, il les aime pas, et personne les aime ici..Et puis en plus,
c'est tous des gay!! Ils se reproduisent avec un virus de leur
création qui donne aux orcs..Les elfes c'est juste des orcs
gay!! On va tous les cramer c'est petit con, et ensuite!! On ferra
plein de champ à la place de leur ville, pour avoir encore
plus de bière!!! *Part, et commence à chanter des
chansons naines debout sur la table, avec ses autre confrères,
eux aussi, ivre*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 15:39








Nom du Royaume : Hegemonia
Renne : Iaera
Capital : Amphipolis
Race : humain
Type de gouvernance : monarchie avec assemblé constitué de citoyens
Religion : croit aux dieux de l’Olympe, Athéna déesse principal
Population : 350 000
Provinces : Attique 57, Messénie 55, Apollonia 53
Cœur du Royaume : Attique
Aptitudes : Grand peuple, capital surdéveloppé, moral patriote.

Histoire de la nation :

Tout commença dans le Péloponnèse il y a de là trois centans. Le Péloponnèse est comme un continent semblable au niveau superficie à Valian, il y vit naitre le Royaume Hellénique qui plus tard devint l’Empire
Hellénique. Le Royaume prit de plus en plus d’importance dans le Péloponnèse et
seul rivalisé avec, le Royaume Oriental Babylonien, mais après des centaines
d’années de rivalités, le royaume Babylonien fut assiégé de part en part, son
économie était en chute libre et ce fut le coup ultime lorsque le dernier roi
Babylonien fut tué en fuyant face aux hoplite. Après la chute du Royaume
Oriental, l’Empire Hellénique ne se priva pas d’annexer toutes les terres à son
territoire. Les hellènes devinrent ainsi les seuls et unique maitre du
Péloponnèse, mais, 150 plus tard environ l’Empereur Pleistos voyait un avenir
encore plus grand pour son peuple et voulu connaître les confins du monde. De
ce fait il envoya ses quatre fils effectué cette mission, un au Nord, un au
Sud, un à l’Ouest et un autre à l’Est, Polyphetes était celui qui fut envoyé au
Nord, c'est-à-dire à Valian.

Polyphetes partie donc la même année accompagnée de
20 000 soldats venant de tout le Péloponnèse.
Lorsqu’ils quittèrent l’Empire ils furent directement interceptés
par une armée barbare qui en voyant l’armée grec pensé à une invasion,
Polyphetes à bien tenté les négociations pour lui expliqué le but de sa mission
mais les barbares ne voulurent rien entendre, la bataille eu donc lieu, les
barbares s’étaient précipités têtes baissé sur les phalanges hoplitiques qui
les empalèrent trois par trois alors qu’en même temps harcelée par les
projectiles des peltastes, la cavalerie barbares tenta un contournera des
lignes hoplites par la droite, Polyphetes pour sauver les flancs se lança à
leur rencontre, la cavalerie grecque était en infériorité numérique nette face
à celle d’en face, le combat entre les deux cavalerie venait de débuter et les Hellènes
devaient résister le temps que les hoplites viennent au contact de l’autre
cavalerie, mais Hélas lorsque Thersites vinrent aidé la cavalerie, Polyphetes
était déjà mort, ce qui contrairement à ce que pensé les barbares, donnée plus
de courage aux hommes, Thersites cria que l’ont venge sa mort, deux heures de
batailles durèrent encore lorsqu’enfin l’armée barbares fut mise en déroute,
leur ville pillé et mise en état de ruine.

L’armée avait tout de même essuyé de nombreuses pertes et le
prince héritier était mort. Thersite prit donc le contrôle des hommes et
continuèrent vers le nord, en quelques jours ils atteignirent Valian, plus
précisément en Lordun, une terre qui leur rappela beaucoup le Péloponnèse.

C’est donc ici, en Lordun, trois ans après leur départ que
la campagne militaire du nord fut stoppé, en effet, les hommes étaient à bout,
après des harcèlements constant pendant tout ce temps et malgré tout leur
batailles victorieuses ils en ressortaient toujours un peu plus affaiblit.

Thersite emmena donc ses hommes à un point d’eau, là ou se
joint les deux fleuves plus tard appelé Samos et Lemnos. A leur grande surprise
y habitèrent des minotaures, c’était la premières fois que les hommes de
Thersites virent en Lordun un potentielle ennemi car Lordun semblait vierge de
tout civilisation humaine, elfes ou naine, et aucune espèce animal dangereuse
semblait y vivre, mais ce dernier point hélas était faux, car il y vivait belle
et bien des minotaures.

Alors que les hommes s’abreuvèrent le son des cors retentis,
une armée de minotaures arrivèrent dans leur direction.

Les hommes de Thersite étaient de minutes en minutes
repoussé vers le fleuve, et de minutes en minutes toutes qualités de monstre
rejoignirent les rangs ennemis des demis trolls jusqu’au orcs de Rognour, les
hommes étaient souvent contraints d’abandonnée la phalange pour combattre à
l’épée contre les ennemis en surnombre arrivant des flancs, c’était de nouveaux
ennemis qui s’abattaient sur les Hellènes qui jamais n’avais vu de telle
« choses » et regarder l’ennemis comme ce qu’il était, une union
répugnante de créatures inconnues.

La bataille faisais rages déjà depuis une heure, les hommes
utilisaient leur dernière force mais tombèrent sous les coups ennemis, Thersite
lui-même fut blessé à la jambe et prit une flèche qui lui traversa le bras.

C’est alors que vinrent les elfes d’étranges créatures à
l’apparence humaine mais avec de subtiles différences, les elfes criblèrent
donc les hordes de minotaures de leur flèche tandis que les phalange purent se
reformer et repoussé à nouveau l’ennemis qui fut alors prit en tenaille entre
des piques ou des flèches qui les empêchèrent d’approché de plus 30 mètres des elfes qui
les décochèrent à une vitesse impressionnante sur les lignes ennemis qui
allèrent vers eux et qui tombèrent comme des dominos.

Thersite après mille remerciements conclut une alliance avec
les elfes. Plus tard, à l’endroit ou se rejoint des deux fleuves, ou la
bataille s’était déroulé fut construit la première ville Hellénique de Lordun, appelé
Amphipolis aujourd’hui sa capital. L’accès entre Valian et le Péloponnèse fut
sécurité ce qui permet des flux de population.

Thersite conquit d’autre territoires avec ses hommes, il
créa des villes à travers tout les territoires conquit, il put éjecter des
terres du Lordun les minotaures qui maintenant vivent sur une unique ville, il
obtient le pouvoir par Pleistos, l’Empereur des Hellènes, le père de
Polyphetes. Thersite installa la démocratie et la première république de
l’histoire de Valian. Il instaure le régime de l’isonomie, l’égalité devant la
loi. Pour lui seul le partage du pouvoir assure la stabilité de la cité.

Aujourd’hui l’Hegemonia est ce qu’elle est grâce à Thersite qui
fut son fondateur, l’histoire de cette homme après la prise du territoire du
Sud reste floue, on dit qu’il serrait allé au Nord, dans les montagnes entre
Danasie et Lordun et aurait combattu auprès de la Déesse Athéna des Orines et
qu’il aurait disparu dans une lumière, qu’il serrait en compagnie des dieux de
l’Olympe encore en vie. La mythologie Hegémonienne dit qu’il reviendrait un
jour pour reprendre le control d’Hegemonia et lui faire vivre un nouveau
tournant…De nos jour se tient une énorme statut à sa gloire sur le pic de la
montagne, elle serrait tellement grande et élevé qu’on la verrait à des
kilomètres à la ronde, dos à Lordun regardant au Nord comme un protecteur du
pays qui surveille et un conquérant qui prépare sa stratégie, la statut est une
merveille du monde hellénique, elle prit 23 ans à être construite et nul ne
sait exactement sa taille réelle mais elle dépasserait l’entendement…


De nos jours, les choses ont un peu changé, ainsi la
démocratie à redonner place à un roi, mais cependant, tout ce qui faisait la
politique de l’ancienne république hégémonienne sont resté en vigueur, ainsi il
y a toujours les citoyens l’assemblé, l’agora etc.

L’Hegemonie fonctionne comme avec l’ancienne république, les
citoyens à la magistrature, les citoyens qui votent à l’assemblé, les citoyens
bouleutes mais avec un Roi ou une Renne à vie.


Social :

Tout Hegemonien née citoyen, égaux en droit, la richesse
d’une personne n’a pas d’influence sur son statut de citoyen, ça peut aller du
plus noble des agriculteurs jusqu’aux prêtresses d’Athéna.

Contrairement aux autres empires helléniques, les femmes ont
leur importance dans la société et sont l’égal de l’homme, elles sont aussi
citoyennes, elles ont les mêmes droits que les hommes, peuvent donc faire
partie de l’assemblé etc.

Pour les hegémoniens, seul ceux parlant le grec sont
civilisé, leur reste du monde est un ramassis de barbarie brute en tout genre,
néanmoins, par respect pour certains peuples, certains sont appelé métèque
plutôt que barbares.

Les métèques sont tous les étrangers, ce sont des hommes
libres et civilisé originaires des contrées de Valian. Ils n’ont bien sur pas
les mêmes droits que les Hegemonien étant donné qu’ils sont étrangers.


Politique :

C’est une démocratie, le citoyen a un rôle à jouer dans la
société, il doit participer quatre fois par moi à la Pnyx.
Les plus riches sont obligés d’utiliser leur fortune pour le
bien commun. Ils ont tous l’obligation de participer à la vie publique, donc
par conséquent pauvre comme riche de participer par exemple à l’Ecclésia et
être prêt à assumer une magistrature s’ils sont tirés au sort ou élus. Les plus
pauvres ont souvent du mal à assumer ces charges car obligés de travaillée, ils
ont donc moins de temps. C’est pourquoi un dédommagement est mis en œuvre,
l’obole.
Le Roi ou la Renne ont cependant un control total sur tout
les différents pouvoir, le leur est plus général sur l’ensemble du pays, alors
que celui du citoyen serra pour sa ville.
Il y a une assemblée par ville etc.

Religion :
Les peuple d’Hegemonia croit en tout les dieux de l’Olympe,
mais, la déesse Athéna est la principal, la plus importante du pays, c’est elle
qui aurait aidé Thersite et son armé à vaincre les minotaure et les dieux
barbares.
De nombreuses fêtes sont à caractères religieux, l’une des
plus importantes sont les panathénées.

(Si vous voulez plus d’information sur la religion, c’est
simple faites des recherches sur les dieux grecs)


Paysage :
Remarque : Les maisons sont principalement de couleurs
blanches



Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 



Ville
Amphipolis:
Spoiler:
 


Je mettrais des images des autres villes dans d'autres postes, je donnerais aussi dans chaun de mes postes surement un peu plus d'infos sur la culture etc

Armée :



Les hoplites, l’infanterie lourde et la principal
d’Hegemonia.

La puissance des hoplites vient principalement de leur
formation de combat. Appelée phalange, cette dernière détermine la place de
chaque soldat dans la formation. Les hoplites sont disposés en rangs et en
colonnes et le restent lors de la bataille. Cette formation permet aux hoplites
de se protéger mutuellement de leur bouclier. Chaque hoplite protège le flanc
de son voisin de gauche, rendu vulnérable par le maniement de la lance. La
phalange présente à ses adversaires, de cette façon, un véritable mur de
boucliers. Pour éviter de rompre les rangs lors de la charge

Les peltastes, infanterie légère :
Cette infanterie légère, par opposition à l'infanterie
lourde composée des hoplites, est constituée de soldats portant un bouclier
d'osier léger, soit rond soit en forme de croissant, et armés de javelot et
d'une épée. Au départ, ils ne forment qu’une troupe d’appoint, utilisée contre
les charges de cavalerie, avec le jet massif de leurs javelots, puis ils
utilisent ensuite leurs épées. Les archers sont aussi utilisé, mais en moins
grande importance.

L’armée possède aussi deux type de cavalerie, la cavalerie
basique et celle ailée, monté sur des pégases, le chef de cavalerie est monté
sur un pégase noirs, ils sont rapide, plus robuste.


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Spoiler:
 


Monde extérieure :

En faite pour les hegémoniens, le monde connu c’est le
Péloponnèse et Lordun, donc pour eux ils sont à l’extrême nord du monde connu
alors qu’en réalité au niveau de Valian ils sont à l’extrême sud. Pour eux,
seul Lordun compte pour le moment, les autres territoires ce n’est pas
important, ainsi que leurs peuples de barbares.

Pour ce qui en est des relations, l’installation des
hellénique en Valian se déroule au niveau d’un cadre historique, 30 ans
environs après la guerre des Duiliens, c’est donc la nation la plus jeune de
Valian. Les hellènes n’ont pas pour le moment souhaité étendre leur relations
avec les barbares de l’extérieures, ils ont bien passé une alliance avec les
elfes, il se passe aussi des échanges de connaissances, parfois des elfes
viennent parler dans les Odéons et donner des courts. Un pacte à aussi était
passé avec les nains, les deux nations sont d’ailleurs en relation commerciales.



Dirigeant : La Reine :



Spoiler:
 


Iaera est la grande Renne d’Hegemonia, monté au trône depuis
deux ans seulement, elle passa une adolescence de culture, d’apprentissage avec
les philosophes grecs, mais aussi dans les grandes salles de Mésopotamie, c’est
d’ailleurs dans l’ancien empire Babylonien qu’elle vivat le plus longtemps bien
qu’il soit sous control de l’Empire hellénique, elle à adopter un style
oriental, elle rejoignit Valian il y a de cela 5 ans et depuis les rumeurs vont
bon train, on dit qu’elle ne semble pas vieillir, qu’elle est aussi cultivé que
jolie, certains pensent même qu’elle serrait une elfe à taille humaine à cause
de sa mince silhouette et sa jeunesse qui ne semble jamais la quitter.


Néanmoins, et contrairement à ses prédécesseurs, elle est
intéressé par Valian, que savons nous de ce qui ce passe hors du Lordun et du
Péloponnèse ? Bien peu de choses, si ce n’est que les autres peuples sont
des barbares vivant dans de lugubres maisons fais de bric et de broc, des
villes horriblement obscure dans des terres froides, et comme le dit si bien le
conseillé de la Renne, Amythaon :


« Les Hegemoniens
pourraient dominer le monde, comme le fit Pleistos, il mena une armée
hellénique jusqu’aux confins de Bab-Ilani, il n’y avait plus rien à dominer, le
monde était sous son contrôle… les dieux contrôlent toujours le destin des
hommes et peut être ont-ils décidés qu’il était temps qu’un nouvelle Thersite
prenne les armes, fasse régner l’ordre là ou il n’existe que le chaos et soit
l’architecte d’un monde meilleurs…»


Dernière édition par Black Hawk 10 le Sam 19 Sep - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 17:05

Royaume de Loriador
Empire d'Auréshel

130

Intérieur

L'expédition de l'Elfindel à quittée Anastol et se rend au Nord . Première destination : Les elfes d'Ernes , inconnus qui ne se sont pas présentés pendent la guerre des Duiliens , les seuls suppositions sont qu'ils n'étaient , soit pas au courant (bien qu'en 13 ans de conflit , sa serrait étonnant) soit qu'ils se cachaient dans leur foret pour se protéger se qui ne serrait pas honteux , chacun se préserve de la mort comme bon lui semble.
Les idées fusent dans l'esprit de l'ambassadeur d'Auréshel , les suppositions comme les intérogations. "Comment sont t'ils ? Sont'ils des elfes sylvains ? Ses etres en communions total avec la nature ? Des arrogants elfes doré , les elfes soit disant du soleil qui se croivent au dessus de tous ?.....ou ses répugnants elfes noirs qui ont mélées leur sang avec la corromption du chaos ?

Si cette dernière se révélait juste , alors Elfindel prit les Dieux du Bien Supreme que le néant ne l'est engloutis avant leur arrivé , pour leur propre salut.
(Ne pas confondre le Bien Supreme qui est la vie , Le Chaos , qui est la mort , et le néant , qui est l'absence total de vie [l'espace] bien sur sa ne regarde que Elvestar la religion des Aurésheliens).

Aprés une semaine de voyage en longeant les cotes d'Ernes , le bateau expéditionnel remonta le fleuve qui allait vers la foret d'Ernes.Il pénétra dans la foret , soudain le capitaine ordonna de replier la voile et que tout les archer se metent en place derrier les crénaux (les bateaux d'Auréshel sont en avance sur leur temps , comparé aux galères et autre ambarcations répandu à cette époque , les insulaires d'Auréshel avaient déja introduit les crénaux sur les bords des navires pour donné une protection contre les tires de fleches advers , mais n'aillant jamais réèllement combatut contre de flotte ennemis , elle n'ont pas de marteau à l'avant des navires comparé aux galère grecs qui eux ont la connaissance des bataille navales)

Chaque archer se positionnait contre un crénau du navire et prérarait deux fleches pour la première volée.

Oui , la particularité tactique des elfes , qu'ils soit d'Auréshel ou d'ailleur , vient naturelement du maniment de l'arc. Les archers sont capables de tirer deux fleches en même temps dés la première volée se qui donne cette imprésion que "Les elfes décoches mille fleche à la seconde"
C'est en partie vrais car la première volée est composée de deux fois plus de fleches que d'archers , à sa s'ajoute la précision et la rapididé des elfes dans le maniment de ses armes qu'ils ont presque inventé (si se n'est pas le cas).

Elfindel s'approcha du capitaine.
-Que se passe t'il capitaine ?
Le commandant du navire ne dit rien , et se contente de pointer du doight les arbres qui bordent le fleuve. Elfindel due faire un éffort de deux secondes pour se rendre compte que depuis bien 10 minutes , des archers aussi camouflés que les feuilles elles même , les pointaient de mille fleches.

"Les elfes d'Ernes...."

Elfindel monta sur l'avant du navire et haussa la voix pour qu'on l'entende :
-Nous ne sommes pas vos énnemis , je me nomme Elfindel , je suis ambassadeur d'Auréshel représentant la colonie de Loriador , j'aimerais parler à celuis qui vous gouverne...

Tous attendaient une réponsse venant des forets....

(La Suite à Covenante)

_________________


Dernière édition par Filotas Elios le Dim 20 Sep - 14:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 18:10

Royaume de Danloren
130

Le Seigneur Ranol, Main de la Lumière, béni de l'Aurore, défenseur de Felsenstung attendait depuis un bon moment déjà en haut de la tour seigneuriale. Cela faisait deux semaines que le messager aurait du revenir. Il scruta encore une fois la forêt épaisse et sombre, nappée de brume, lorsqu'il entendis "Alerte!". Une sentinelle avait repéré quelqu'un... Ou quelque chose. Les bêtes de l'ombre n'étaient jamais loin, ici. Il attrapa son Marteau de Justice et le cala sur son épaule avant de descendre paisiblement jusqu'au Mur de la Porte, et s'enquit de ce qu'il se passait. 3Mon seigneur, fit la sentinelle en s'inclinant, nous avons repéré quelque chose qui approchait... Je crois que c'est le messager qui arrive!" La sentinelle se retourna, après une autre inclination, en faisant tinter son armure de maille, puis regarda encore une fois vers la forêt. Il y avait en effet quelque chose qui accourait, tranchant la brume, et qui montait sur le petit chemin tortueux vers la forteresse. Ranol reconnut instantanément la bannière du Danloren, un bouclier sertis de cristaux bleus. "Par l'Aurore! Ouvrez les portes! Le messager est de retour!".
Quelques instants plus tard, les portes étaient ouvertes, et le messager entra dans la basse cour de la forteresse (la partie où ont lieux entrainements, dressages, élevages, etc etc). Enfin, c'était plutôt sa monture qui entrait. Le messager, lui, n'était qu'une masse affalée. On distinguait clairement son sang qui goutait depuis sa selle. "Descendez le de là, ordonna Ranol. Qu'on lui donne à boire!" Le messager fut couché à même le sol et on lui retira sa cotte de maille poisseuse de sang, totalement déchiquetée. Une flèche à hampe noire saillait entre ses côtes. Ranol prit la parole "Il ne lui reste plus beaucoup de temps... C'est une flèche de l'ombre, la corruption est déjà en lui." Il s'adressa au messager par son prénom. Il connaissait personnellement tous les hommes sous son commandement
"-Karlh. A tu des nouvelles de la chapèle forteresse de Swarkalun?
-O...Oui, Seigneur... Il crachat du sang. Tota...Totalement dévastée... Tous...Morts
-Attaqués par l'ombre? L'autre hocha la tête dans une grimace de souffrance. Combien étaient-ils?
-Des...centaines...." Puis il rendit l'âme en se crispant et en émettant un râle. Sa peau commençait déjà à virer au gris. Ranol ordonna " Qu'on installe un bucher funéraire." Il se releva, et se tourna vers ses soldats. Cent archers, parmi les meilleurs pisteurs forestiers, trois cent piquiers et cent cinquante cavalier. Une bien maigre défense. " SOLDATS! tonnât-il. Défenseur de la lumière! Boucliers de l'Aurore! Le Chaos s'est réveillé! Il infeste de nouveau notre chère terre! Que résonnent le Cor d'Alerte !". Quelques secondes après seulement, un son puissant empli l'air. Le Cor D'alerte, taillé directement dans la pierre d'une des tours, était fait pour être entendu depuis des lieues. Il n'était utilisé que pour les occasions graves, lorsque le Chaos se réveillait. Des centaines, avait dis le messagers. Alors cela voulait dire que des milliers allaient bientôt s'abattre sur toutes les forteresses. Ranol priat l'Aurore, ordonna la fermeture des portes, puis remonta dans la tour, le marteau toujours calé sur son épaule.
Sur le a-pic de la forteresse Luminae de Rocburga, une forteresse-monastère, on entendis au loin résonner le Cor d'Alerte. Aussitôt, les Magis (les mages) allumèrent les feux sur les tours. Verts, cela signifiait que le Chaos s'était réveillé, et que l'attaque incluerait des milliers, peut être des centaines de milliers d'engeances.
Depuis la Magister Luminae, une clameur soudaine se fit entendre. Un Magis venait de repérer un changement de couleur dans les feux magiques de Rocburga. Verts. Le Magis Aelun devint blême, puis se précipita à toute jambes vers le palais. Les soldats le laissèrent passer. Il réclama d'urgence une audience auprès du roi Reinhart, en présence du Pretum Magister Uldarion. Quelques instants plus tard, le Roi fut là, suivit de près par le Pretum Magister. Le Roi prit la parole, et Aelun s'inclina, poing sur le cœur "
-Que se passe-t-il, Magis? Par l'Aurore et Sa Lumière, que se passe-t-il?
-Mon Roi... commença Aelun. Mon Roi, le Chaos s'est réveillé." Reinhart fit une pause et fronça momentanément les yeux, puis posa la question fatidique :
"-Combien?
-Des milliers, mon Roi. Peut-être des centaines de millier.
"Que sa Lumière nous bénisse" Fut tout ce que dit Reinhart avant de se retourner et de repartir vers les confins du palais.
Seulement quelques heures plus tard, deux messagers-éclaireurs chevauchaient à bride abattue vers les Empires Nains de Sternasten et de Ankor-A-Run, porteurs de messages d'alerte, et d'une hypothétique demande d'aide. Cela faisait des années que les nains n'avait plus envoyé d'aide militaire au Danloren, mais le Roi ne s'en était jamais offusqué. Les Danloris avaient appris à défendre Valian seuls, et ils continueraient ainsi, avec de l'aide ou sans.


_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 18:41

Démocratie de Midgar
130




Politique intérieur:

L'officier supérieur de l'escouade d'archer de Midgar ordonna à ses troupes de ne pas tirer mais de les tenir en joug au cas ou il lui arriverait quelque chose. Il sauta de son arbre accompagné par deux de ses hommes. Et en quelques secondes se retrouva dans le navire. Puis hurla à ses hommes:

« - Ce sont des elfes ranger vos flèches, je tiens à m'excuser car nous pension que vous étiez des hommes. Nous sommes au courant de votre entré dans nos terre depuis un certain moment averti par nos sentinelles. Je présume que vous êtes venu dans nos terre pour une mission diplomatique!»

Puis il fit un geste de la main, et l'un des archers de Midgar parti à toute vitesse vers la capital qui etait au coeur de la forêt d'Ernes. L'officier indiqua à Elfindel et au capitaine la direction d'Osgiliath. Le capitaine du navire se rendit compte que cette forêt était un véritable labyrinthe vert. Et que cela ne serait pas facile de retrouver son chemin pour le retour. Après quelques minutes de navigation sur le fleuve, l'ambassadeur Elfindel aperçu la ville des elfes illuminés, avec ses tours blanches qui sortirent de la masse verte et en arrière plan le massif montagneux. L'officier dit au capitaine:
«Les emplacements pour les navires sont à l'opposé de notre position. »
Spoiler:
 

Le navire avait accosté que déjà toute la ville était au courant de l'arrivée de l'ambassade de nos frères elfes. De suite, les trompettes de la mythique unité des archers suprême retentisent. Le lieutenant de l'unité fit signe à l'ambassadeur de le suivre pour rencontrer le chef suprême de Midgar. Le palais de la gouvernance était proche, il ne rester plus qu'à traverser un dernier pont. L'escorte ouvrit l'immense porte en bois sculpté. Puis rentre dans l'immense bâtiment, qui s'illumine de suite au premiers pas, et le chef suprême fit son apparition. Et il entama la conversation avec son homologue.

« - Stupéfiant, je penser que nous étions les seul elfes mais je me suis trompé. Venez nous serons plus tranquille dans mon bureau. »

Le chef suprême avait plein de question qui lui viennent dans la tête. Mais du répondre au question de l'ambassadeur en premier. Pourquoi vous n'avez pas participer à la guerre de Duiliens?
«-Je vais vous répondre franchement. Cela est la faute de l'ancien chef suprême qui avait une politique d'isolement pour des raisons de sureté national. Il donnait l'ordre à l'armée d'intervenir dans un conflit que dans le cas où le pays était menacé directement. Mais maintenant cela va changer, je suis pour l'ouverture de notre nation. Si vous voulez plus de précision je vous emmenerez dans la grande bibliothèque où se trouve les ouvrages racontant notre histoire.»

Ensuite viennent les questions du chef d'état et les négociations. Il commença par est-ce que vous venez de quel contiennent? Vous êtes combien à Valian? Est-ce que vous êtes en guerre contre une autre race? Puis vient la fameuse question voulez-vous faire une alliance total avec nous. Cela serai très bénéfique pour nos différent pays.
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 19 Sep - 22:49


Royaume de Loriador
Empire d'Auréshel

130 , du Deuxieme Millénaire




Extérieur

Et c'est ainssi qu'une amitier vennait de naitre , une de plus sur la liste d'Elfindel , l'ambassadeur. Il réussit même à emporter une étrange chose qui lui était inconus : Le Savon. Un cadeau d'adieu du nobles peuple des forets d'Ernes du Midgar. Apparament , le savon devrait révolutionner les bains des elfes de Loriador tout comme il à révolutionné seluis de Midgar.

Le convoit diplomatique repartit à son navire et fit route au Nord. L'aire se rafréchissait et les cotes gelées du Nordelion apparurent. Le Navire contourna vers l'ouest de la région et arriva , comme c'était indiqué sur la carte de la cote , à une ville portuaire peuplée de nains...

Tout se jouait à cette rencontre. il y à 180 ans , la guerre à été déclarée entre les Duiliens et les colons d'Auréshel. Esque l'histoire va se répéter ? Car comparé aux hommes qui peuvent oublier en une vie , se n'est pas la même chose pour des etres qui vivent entre 150 et 300 ans et d'autre à la longévité millénaire.
Elfindel avait déja parler à des nains , et par chance il avait échaper à la guerre grace à des pactes commercials et des instructions qui faisaient le bonheur des deux parties. Aprés tout , pourquoi se battre quand on peut commercer ?

Quand le bateau elfique arriva au port , l'activité c'était figée. Tout les nains sur les quais surveillaient d'un oeil méfiant cette ambarcation au bois d'argent et au voile blanche....qui n'est surment pas humaine et encor moins naine....elle ne peut appartenir qu'a des elfes.

La voile du n'avire d'Auréshel se replia , et , sans montrer le moindre style d'hostilité. Elfindel monta à l'avant du navire et haussa la voix comme avec les elfes d'Ernes.

"Bonjour , je m'appelle Elfindel , ambassadeur d'Auréshel , représentant Loriandor. J'aimerais m'entretenir pacifiquement avec votre souzerain."

Maintenent tout se joue , soit il accostera sans probleme , soit ses voiles brulerons dans quelque instant....

(La Suite à Cortez)

Intérieur

Pendent se temps en Danasie , de Galabond , 37 navires s'apprétaient à metre les voiles sur le fleuve qui traversait la foret , pour rejoindre l'Océan d'Ashan. Arrivé à la sortit du fleuve aprés 3 mois de voyage , un avant poste cotier serra installé pour fermer l'accé à la Loriador , par la mer.
Un fortin y serra batit.

Une forteresse de niveau 1 prend 3 ans de construction et 5PP par année de travaux et 600 soldats de garnisons.

Projet d'un fortin annulé , sa ne serra qu'un avant-poste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Dim 20 Sep - 19:51


Sternasten



An 130 - 2e millénaire



Spoiler:
 

L'activité battait son plein dans, une ambiance sereine mais tranquille, les marchands vendant leurs produits, passant du tissu aux céréales, légumes et viandes importés de contrée lointaine, ou encore de l'alcool, dont certaines échoppes en étaient remplient et évidemment les forges, ou les coups de marteaux résonnaient encore et toujours sur le métal chaud posé à même des enclumes, et où à leur côté se tenaient dignement divers armuriers, vendant toutes sortes d'armes et armures, en passant par des équipements banal et les engins de terreur cracheur de feu... aussi appelé engins de siège.Le sénat s'était réuni aujourd'hui dans une session extraordinaire, pour preuve, la totalité des rois représentant chaque clan, étaient présent.Durin III, assis sur son trône de marbre observait l'Assemblée se déchirer, inquiet, ses éclaireurs mais aussi des émissaires de Danloren lui avaient indiqués que le chaos s'était réveillé, on parlait d'au moins 100 000 têtes.Cela le répugnait déjà.Un frein avait été mit à l'unification naine depuis l'expansion de ces hommes venus du sud, qui s'étaient développé à une allure telle, que leurs frontières frôlaient désormais celles naines et les accrochages étaient fréquent.Le Nordelion...mauvais territoire pour des étrangers humains d'après les nains. En effet, la région entourant les Monts Morogh n'avait jamais été plus ou moins sécurisé ou reprise, suite aux dernières guerres d'il y a quelque siècles.
Le clan Nordun, s'était principalement occupé à réunifier les clans dans les montagnes et surtout avait porté son attention vers l'Est du Nordelion.Mais en ces temps trouble, les querelles devaient être oublié pour faire face à un ennemi commun.Le vieux rois, sage et respecté se leva, enveloppé dans un tissu de soie pourpre, tel un empereur Romain, il leva la main, son autorité était tel, que le désordre se stoppa net dans le grand Hall des Pourparler, considérer comme le bâtiment abritant l'organe législatif du royaume.
« Mes frères... »

Dans la cité forteresse, le petit monde ne se doutait de rien, la plupart même des gardes du Khazad, aussi appelé porteur de Hache d'Erebor, troupes d'élites assurant la défense de la ville souterraine naine et des hauts dirigeants, patrouillant ou étant en poste au quatre coin de la cité, ne se doutaient de rien.Chacun vaquaient à ses occupations, les jeunes nains s'entrainant, ou glandouillant entre eux, les plus jeunes encore, jouant.Bref, il y avait pour chacun fort à faire dans cette cité millénaire.

Brusquement, les têtes s'élevèrent, se pointant tous vers la même direction, le Hall des Pourparler, proche des quartiers Impériaux.Les cors royaux, d'un son roc venait de s'élever dans toutes les salles, galeries, mines et halls de la cité.La situation venait de changer aussi vite qu'un nain met de temps à vider sa première pinte de bière.Nombreux furent ceux à courir dans tous les sens afin d'obtenir une place de choix, une décision avait été prise, une foule s'était déjà rassemblé devant les marches de pierre amenant au Hall politique, et où une haie de gardes était déjà en place.Les rois, et le Haut-roi allaient apparaitre.Un nouveau son de cor retentit, le sang des civils nains réunit ne fit qu'un tour.Le de bataille Nordun venait de retentir.Le Haut roi Durin III venait de faire apparition sur une sorte de balcon en pierre, suspendu sur la façce d'entrée du Hall politique.On entendit tour à tour les cors de bataille de chaque clan, suivit de l'arrivée de leur roi sur le balcon. Angrulok, puis Donarkhum et enfin Varrvarag.Le roi du clan Karangaz n'étant pas présent, ayant participé à l'expédition de nouvelle colonie il y a une dizaine d'années, mais toujours considéré en vie, toutefois, le cor de bataille Karangaz fut sonné.
« _ Nains, naines, brave habitants légitime du Nordelion... Une nouvelle s'est élevé d'entre les profondeurs de notre Terre si aimée! Le chaos est revenu *stupeur dans la foule* , n'ayez crainte, leur cruauté s'est porté sur notre voisin humain, le Danloren.Mais après eux... sur qui se tournera-t-il?! »
, un parchemin est apporté par un valet nain au Haut-roi.Durin le présente à la foule, on note au bas du document, qui n'en finit pas en longueur, la signature d'une majorité de sénateurs et des chefs de clans et seigneurs de l'Empire.Soit 348 signatures.
« _ Par ce présent document, je décrète l'Etat d'Urgence dans tout nos territoires, chacun citoyen doit être prêt à prendre les armes et proclame l'état de guerre à l'encontre du chaos.Que notre créateur Aulë vous protége, Grimnir soit sur vous! »

La nouvelle ne tarde pas à parcourir toute la cité et enfin l'entièreté du royaume nain, Durin III prend même l'initiative d'envoyé des émissaires en Ankor-a-Rhun, fier royaume nain d'Ernes, qui l'on espère ne laissera pas tomber ses camarades.Toutefois, l'Etat Major vise sur une guerre rapide, et non enlisé, on prend néanmoins toute les précautions.Une fois en Ankor-a-Rhun, les émissaire nains du Sternasten devront entrer en contact avec la colonie naine de Carn Dum, afin de voir si l'expédition fut un succès et si bien même elle existe toujours.

A présent, les cors de batailles et les tambours nains résonnaient partout dans Erebor et dans les Monts Morogh, nain de toutes horizon prenaient les armes, le Corps d'Armée Mensch avait été mobilisé, ils devaient remplir leur part du serment signé il y a plusieurs siècles, mille hommes au tout et pour tout, principalement archer mais dont deux cent sûrement étaient monté à cheval.Au cœur de la capitale elle même, la totalité des gardes du Khazad avait été mit sur le pied de guerre, seul défense des Montagnes désormais, car Erebor s'était vidé.Puisque les Mensch n'étaient pas seul.C'était une guerre qui s'annonçait.Aux côtés des mille humains (qualité1), les Mensch, vassaux des rois nains, quatre mille puissant guerriers nains(qualité 3) armé de haches et bouclier, haches à deux mains, piques ou hallebarde, les accompagnaient.Répartis en quatre Corps d'armée eux même répartis en régiments et bataillons, la discipline, la rigueur, et la puissance naine en chair et en os.
La plupart des rois et seigneurs, représentant leur clan étaient eux même de la partie, dont leur entourage, quelque deux cent nobles nain, armée du meilleur équipement qui soit, souvent en Mithril. (qualité 3) . Mais, ceux qui portent des armes ne font pas tout.Accompagnant cette immense armée naine, une quinzaine de balistes lourde et légère, et même dix mangonneaux dont deux catapultes de siège. (qualité 3 donc)
« Baruk Khazâd ! Haches des nains, les nains sont sur vous! »
Ainsi, après le regroupement des forces naines et son départ plein d'espoir et de joyeuseté des Monts Morogh en fanfare, les cors de bataille, s'éloignant au loin se firent de moins en moins entendre, la vie en Erebor avait put reprendre, attendant impatiemment des nouvelles du front.

D'après les derniers rapports des rangers nain en bordure des forêts de Morogh, un important rassemblement des horreurs du Chaos aurait été aperçu, plus précisément à son sud, dans une région du Danloren.Une grande bataille se prépare.
« L'aube sera rouge, les cors de bataille résonneront, les armes se fracasseront, mais ces bêtes se briseront sur nos lignes! Pour la Gloire et l'honneur! », dixit Gloïn Marteau d'Acier, roi nain Varrvarag et Seigneur d'Erebor.L'armée naine fait route actuellement vers la dernière position connue de ces forces du chaos, toute proche de la forêt des Monts Morogh, dans le nord de la région appelé chez ces humains Kaliendon du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 26 Sep - 11:45

C'est libre 37,38,51 ? Si oui je les prends!
Le peuple nain le plus relou, egoiste, pas beau et avide sera bientot de la partie^^ (sans faire le noob je serais serieux je vous rassure)
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 26 Sep - 20:02

(tu peut jouer LtImpérator mais pour info ya 2 Peuples d'elfes , 2 Peuples de Nains , un Peuple de Demis-Elfes et 2 Peuples Humains d'on un qui compte changer d'allignement trés bientôt)

Royaume Elfique de Loriador
Empire d'Auréshel


Intérieure

Quelque part dans le creux de la montage....

Deux gardes , Eldoran et Enendel , simples soldats en ronde , ont quittés leur parcoure de sentinelle , interpelés par une étrange présence. Les deux elfes arrivent prêt de la montagne où ils découvrent une faille bien obscure dans la roche . Une odeur de chaud s'y dégage et Enendel est bien déterminé à en connaitre l'origine...

Enendel commença à descendre le long de la faille assé large pour y mettre une petite charrue.Mais son amis Eldoran tente de le résonner.

Eldoran : Enendel ! Reviens tout de suite , on devrait pas être ici !
Enendel : Juste un instant , je crois avoir entendu un bruit .
Eldoran : Ta rien entendu , c'était le vent ou une bestiole , maintenant reviens !
Enendel : Att , je crois que....

Il ne pus finir sa phrase , le sol se déroba sous ses pieds et il fit une chute dans une galerie sous-terrainne à l'allure de corridor . Les vestiges d'un escalier s'étaient écroulés dans le passé , et l'éboulement avait bouché l'entrée , mais l'elfe curieux venait de réouvrir le passage. Il se releva et se frotta la tête qui avait percutée le sol.

Eldoran : Enedel ! Tous va bien ? Rien de cassé ?
Enendel : Oui sa va , j'ai rien , mais je crois que j'ai trouvé un lieu ancien , la roche semble taillé et je distingue une faible lueur au font de la galerie . On dirait une lumière de flamme .

Eldoran tourna les talons
Eldoran : Reste ici je vais chercher de l'aide , on va te tirer de là . Surtout ne bouge pas !

Et le garde affolé partit en courant vers les remparts de la cité de Galabond , capitale de Loriador nichée au pied de la montagne.
Pendent se temps , à quelques mettre sous terre , Enendel , lui , ne pouvait plus tenir et commença à marcher dans le noir . Ses yeux d'elfe s'habituèrent très rapidement aux ténèbres environnants. La galerie faisait une quinzaine de mètres de longueur , large de 3 et haut de 2. Au sol , quelques flaques d'eau , de la roche et de la terre mousseuse. Le plafond semblait taillé en arc de cercle , les murs étaient droit et on pouvait distinguer en relief , quelque dessins étranges que Enendel ne prit pas le temps d'examiner avec plus d'attention.
Par sécurité , il dégaina son sabre et se posta en pose de combat , pret à affronter la moindre créature des ténèbres qui pourrait surgir de n'importe où .
Il avançait d'un pas léger , celui des chasseurs des bois et se tapissait parfaitement dans l'ombre. Une fois arrivé au bout du corridor rocheux , il du virer à droite d'où l'étrange lueur semblait puiser sa source. Il arriva dans une salle et se qu'il y vit le stupéfiât .
Il se trouvais en haut d'un escalier large d'au moins cinq mètres qui descendait une dizaine de mètres plus bas. Tout autour de lui , une immense grotte circulaire , le plafond était à une hauteur de plus de trente mètre et la salle faisait bien une cinquantaine de mètres de rayon ! L'escalier menait sur une plate forme rocheuse et autour de cette plate forme à moins d'un mètre en dessous , une lave en fusion qui coulait dans un fossé de deux mètres de large qui contournait l'ensemble de la plate forme en longeant les parois de la grotte. Au fond de la plate forme , en face de l'escalier , une immense statue représentait un dragon dormant allongé sur le coté , niché sur un bloc de pierre rectangulaire d'une dizaine de mètres de longueur.
Le cou de la bête était relever et tenait une gueule à la mâchoire refermée ou se dégageais une fumé blanche. Les yeux statiques semblaient regardé Enendel qui sentit une sueur froide lui parcourir l'échine.

Soudain , il entendit du bruit dans le corridor derrière lui , c'était la voix d'Eldoran qui criait le nom d'Enendel . L'elfe ne se fit pas attendre et partit en courant dans le corridor et rejoignit rapidement l'entrée. Une équipe de 4 soldats accompagnés d'un prêtre du Bien Suprême et de la princesse héritière , Gloria Fatum.
Spoiler:
 

La princesse avait une voix douce et claire.

Princesse Gloria : Vous allez bien soldat ?
Enendel : Non , enfin oui mais j'ai trouvé quelque chose qui risque de vous intéresser.

Intriguée ,la princesse des elfes ordonna qu'on la fasse descendre . Gloria fut rapidement rejoins par l'ensemble de l'équipe , et traversèrent le corridor pour arrivé dans la grande salle. Ils furent tous impressionnés et surprit de cette découverte.

Prêtre : Par les saintes reliques ! Ce lieu est maudit !
La princesse était jeune ( pour une elfe ) et emplit de curiosité , un villain défaut elfique , et entreprit de descendre l'escalier et se mit au milieu de la pate forme. Un étrange relief représentait un dragon , vus du haut , qui semblait allongé , ou plutôt écroulé serrait plus juste. D'étrange dessins entourait le dragon , comme des bloc de roche qui emprisonnaient la créature.
"On dirait....Danasie ?"

Effectivement , les blocs de pierres étaient enfaite les montagnes qui entour Danasie , et le Dragon semblait reposer en son centre...

Un des garde perdit son sang froid
Garde : Mais quel est cette diablerie !!! dit t'il en désignant du doigt la statue du dragon au fond de la plate forme.

Gloria Fatum s'approchât du dragon , et voulus en toucher sa surface , elle semblait hors de son corps et une sensation agréable l'emplit . Elle n'était plus qu'a quelques centimètre et elle pourrait caresser la surface de la statue. Mais le prêtre hurla avant que le contacte soit établie.
Prêtre : Non ! N'y touchez pas majesté !
Gloria fut soudainement secouer , comme si elle se réveillait d'un rêve , et hotta rapidement sa mains avant d'avoir eu touché la roche. Et recula rapidement et fit demis-tour.
Le prêtre l'interpella à nouveau

Prêtre : Majesté , il faut partir , cette endroits transpire les ténèbres !
Enendel semblait paniquer lui aussi.
Enendel : Il à raison majesté ! Se lieux à été fermé et il doit l'être à nouveau !
Prêtre : Cette homme dit vrais , quittons se lieu , ensuite vous devrez le faire condamné à jamais !
Gloria jeta un dernier coup d'œil sur le dragon , elle entendis un écho dans sa tête , puis elle se retourna vers son équipe.

Princesse Gloria : Et Bien soit , parton. J'ordonnerais de faire sceller se lieux.
Pretre: Sage décision majesté.

Et le groupe repartit , mais la jeune princesse s'arrêta un instant en haut des marches et ne pus s'empêcher de regarder une dernière fois le monument . Elle eu une pause , puis repartit à la surface. Quelque heure plus tard , une barrière en bois , gardé par deux sentinelles surveillaient l'entrée du tunnel avec pour ordre de ne laisser entré personne.

--------------------

Après sa visite chez les Nains du Nordelion où le bateau fut amarré au port. Lelfindel prit son cheval et avec une escorte armée , fit route vers le franc royaume de Danloren. La bas Lelfindel espere trouvé des allies , car se pays est sous la croyance de l'Aurore , et même si cette religion est concédérée comme "décalée" , elle est se qui se rapproche le plus de la réalité , seulons la religion Elvestar bien sur. le convoit arriva aprés un mois de voyage dans à travers les plaines gelées et les vents galcés , jusqu'a la cité de Norlaburg ou Lelfindel espérait rencontré le roi.

(a toi erw)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 26 Sep - 22:16

Danloren
130

Intérieur :


Norlaburg, capitale.

L'émissaire Elfe arrivait enfin en vue de la capitale Danloris, après plusieurs mois de voyage éprouvant. Il avait débarqué dans le port de Carlien, où on lui avait fournis une escorte. Ce qu'avait appris l'émissaire lui avait glacé le sang : le Chaos s'était réveillé en Nordelion. Lelfindel avait demandé expressément une escorte pour la capitale, afin d'avoir une entrevue avec le roi Reinhart, afin de le conseiller. Environ quatre semaines plus tard, il était en vue des portes de fer de la capitale. Lelfindel put distinguer sur les hauts murs d'enceinte, grâce à ses yeux puissants, des gardes, dont le visage semblait taillé dans la pierre. Les racontars sur la légendaire ténacité danloris n'étaient peut être pas des racontars, finalement.
Alors qu'il entrait à l'intérieur de la cité basse, l'escorte de Lelfindel marqua une pose, puis se sépara en deux. Le sergent de patrouille lui expliqua que le Seigneur Paladin de la Lumière requérait des troupes afin de mener une patrouille aux abords de la cité. Lelfindel acquiesça d'un signe de tête. Il profita de la marche vers le château, qui se trouvait tout en haut d'une volée de marches abruptes, pour dévisager avec curiosité les habitants. Chacun avait des traits durs de ceux qui s'attendent à être attaqués à tout moment. La plupart des habitants avait au moins une dague sur eux, et il semblait à Lelfindel que leurs yeux le scrutait aussi rapidement que possible, avant de ne pas le considérer comme une menace. Décidément, les gens d'ici n'était pas accueillant, bien que ce soit compréhensible.
Après quelques minutes, ils arrivèrent sur une sorte de place, dominée par le palais royal, qui était en fait une tour gigantesque. On disait qu'a la base de cette tour se trouvait la Bibliothèque Royale de Danloren, renfermant plus d'ouvrage qu'une ville entière. Lelfindel se dit qu'il devrait la consulter, après son entrevue. L'escorte marqua une pose à l'entrée magistrale, décorée de gravures de Lions, de dragons, et de deux énormes boucliers de pierre, soutenant tels des colonnes la poutre de pierre centrale. Un garde entra, après quelques instant de discussion avec la patrouille, et resortis une dizaine de minutes plus tard, faisant signe à l'émissaire Elfe d'entrer. Il fut conduit à travers les couloirs vers un escalier recouvert d'un solide tapis de laine rouge brodée d'or. Sur les murs de droite, à intervalles réguliers, s'ouvraient des meurtrières aux vitraux travaillées, laissant passer la lumière. Sur les murs de gauche, il pouvait voir des tapisseries représentant les différents souverains de Danloren, depuis la Création jusqu'à l'actuel roi. Beaucoup de scènes de batailles étaient représentées, où l'on voyait le Danloren triompher des horreurs sans nom du Chaos. Après une montée qui lui sembla interminable, Lelfindel fut introduit dans une grande salle, dont le sol était de marbre blanc. La tapis traversait la salle, bordé de colonnes, et se dirigeait vers un majestueux trône en pierre blanche, derrière lequel se trouvait un énorme cristal bleu, qui semblait être apparut de lui même dans la salle. Le Roi Reinhart, assis sur le trône, se servant d'un bouclier bleu comme d'un support, avec sa femme, la Reine Dania, assisse à sa gauche, prit la parole, d'une voix portant loin, t dont on sentait qu'elle avait pour habitude de donner des ordres clairs :
"Bienvenue, émissaire du peuple Elfe! Que Sa Sainte Lumière brille sur vous. Que me vaut donc l'honneur de recevoir en mon royaume un représentant de ce fier peuple que sont les Elfes?
-Roi Reinhart, Protecteur de la Lumière, serviteur de l'Aurore, Reine Dania, Voix de la Lumière, Protectrice de l'Aurore (Lelfindel était parfaitement au courant des titres usuels), j'ai une requête à vous fournir..." (la suite à Filo)

---
Pendant ce temps, dans tous le Danloren, les soldats s'agitaient. Des moindres coins sombres, des moindres bosquets, surgissaient d'immondes bêtes du Chaos. Ces monstres s'attaquaient aux habitants, que l'on était obligé d'achever, avant que la corruption ne les change... Dans la plupart des régions, les paysans et villageois se sont réfugiés dans les forteresses, malgré l'aide bienvenue des Nains de Sternasten. C'est notamment dans la région sud du Kaliendon que le plus de villageois ont été attaqué, et plusieurs forteresses sont sous l'état de siège, et chaque jour, des bêtes immondes et difformes tentent de s'infiltrer, par tous les moyens. La forteresse d'Ugarishire à même failli être submergée, car le tas formé par les monstres tué avait permit aux autres d'escalader, petit à petit, les murs. C'est à croire que le Chaos veut désormais se déverser sur Valian... Et, la première fois depuis des siècles, certains gardes avaient peur...


_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Corsica51
Modérateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 25
Localisation : Nice
Date d'inscription : 14/10/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Fiurenza
Dirigeant: Gabriel II
Couleur sur la carte: Jaune

MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Ven 2 Oct - 18:16

Ankor-a-Rhun

130




Du haut de la
citadelle impériale, dans l'une des nombreuses tours de gardes
surplombant la plaine, perché sur l'un des nombreux pics
montagneux, un garde attends, là une bière à la
main.


Le boulot de
garde est, il faut l'avouer, un métier ingrat. Assis des
heures et des heures, attendant un signe quelconque, signe qui la
plupart du temps n'apparaissent pas, les gardes ont bien besoin de
quelques bières pour égayer se travaille monotone et
ennuyeux.


Mais ce jour
là, des nuages de poussière apparurent aux loin. Notre
brave nain de garde, qui n'était pas habitué à
voir de l'agitation dans les grandes plaines s'étendant
en-dessous de la ville, ne put s'empêcher d'exprimer un juron.


Il prit donc sa
longue vue, et put observer une dizaine de cavalier au galop, dans un
piteux état. Ils semblaient être des humains du nord,
chose que le garde put deviner grâce aux habits et aux barbes
(oui, les nains savent calculer le temps d'un voyage grâce à
la taille de la barbe).


Notre nain
sonna donc le cor, alertant la ville de la présence
d'étranger.


...Quelques
heures plus tard, les hommes avaient était escortés
jusqu'à la citadelle, ils disaient être venu apporter un
message.


Ils furent donc
préparé pour rendre visite à sa majesté.
Leurs vêtements furent nettoyés, un repas leurs fut
servis, et une salle de bain mise leur disposition. Quand les hommes
furent reposé, et propre, ont les emmena à la rencontre
du roi (la barbe non-rasée, car la barbe même chez les
humains, imposent respect à son interlocuteur nain).



  • Salutation
    majesté, maître du puissant peuple nain, peuple sage
    d'entre les sages, le plus respectueux des terres de Valian, et
    peuple Messie protecteur du péril elfe.


  • Merci de
    tout ces compliments, mais je crois que tout cela n'était pas
    nécessaire.






Un nain chargé
de la prise en charge des invités, rigolait dans le fond de la
salle. Encore un invité qui s'était fait piéger
par le majordome, qui adorait blaguer sur le protocole avec les
invités.






  • Sur ce,
    dit-moi, que venez-vous faire en terre naine, si loin de vos terres?




  • Votre
    majesté, excusé de venir porter de mauvaise nouvelles,
    mais nous venons demander, de la part du royaume de Danloren et du
    roi Reinhart, protecteur de la Lumière et grand serviteur de
    l'Aurore, l'aide naine dans la guerre contre le chaos qui fait rage
    sur les terres du nord. Après plusieurs décennies de
    tranquillité, le chaos a finalement décidé de
    se réveiller, et cette fois-ci le courage et la bravoure de
    nos hommes ne suffira pas à protéger Valian.




  • Combien de
    ces créatures se sont réveillées?


  • Nous
    estimons à une centaine de millier le nombre de ces infâmes
    monstres, et ce n'est que le début, cela ne va cesser
    d'augmenter.


  • Nous
    déciderons de l'entrée en guerre, avec le conseil des
    sages. Mais le danger est trop grand pour que la nation naine
    l'ignore, la réponse sera surement positive. Je vous tiendrez
    au courant des résultat de notre entrevue. En attendant, vous
    pouvez visiter notre citadelle, vous amusez, et vous reposez, les
    suites vous seront prêté le temps qu'il faudra.


  • Merci
    votre altesse, nous apprécions grandement votre hospitalité.






Le conseil
s'était donc réuni, et la totalité des sages
avaient donné leur accord pour l'entrée en guerre
contre le Chaos, l'équilibre de Valian étant en jeu.
Les nains savaient que l'isolationnisme n'était pas la
solution, si Danloren tombait, ce serait ensuite les autres nations
humaines, et il n'y aurait au final, plus personne pour aider les
nains. Les ambassadeurs repartirent donc par mer (les routes ne sont
plus très sur, en ces temps troubles), après une
semaine de repos, et l'armée naine se préparait au
voyage. Par mesure de sécurité, le roi a ordonné
la construction de fort d'avant-poste le long de la frontière
nord (ce sont des forts dans le style romain, un peu comme ceux
entourant le village d'Asterix, mais avec une structure mi-pierre,
mi-bois). Tout les 20km, un fort sera donc établis, des
éclaireurs parcourront en permanence les frontières de
sorte à surveiller toute les personnes, créatures
entrant dans nos terres. Les travaux devraient mettre
approximativement 2ans.


La guerre
arrive, et les nains seront prêt à l'affronter. (Quand à
la taille des renforts envoyés, il faut que je vois sa avec
Erw, se sera donc lui qui précisera dans ses post la taille,
la composition et le moyen d'arrivée)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Dim 11 Oct - 14:44

Salut tout le monde, je vois bien q'uon traverse une crise dans l'histoire du PV. En effet, le nouveau PV auquel je ne participe pas dailleurs me semble mort. Donc je propose de recommencer un PV, dans l'optique qui nous fesait jouer l'année dernière. En effet, le WW1, Space Wars et Un nouveau monde on été une grande réussite et j'aimerais retrouver l'état d'esprit dans lequel on jouait à ces PV. C'est à dire, pas de règle de population, pas de règle d'armée ect... Juste du bon sens, de la logique et pas d'abuts. Dites moi ce que vous en penser merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   Sam 17 Oct - 10:55

c'est sur personne ne poste et à chaque fois qu'y a un pv qui me plait vous en sortez un nouveau! Pourquoi poster si de toute facon l'histoire va s'arreter après maximum 5 à 8ans!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pays Virtuel Fantaisie-Chapitre I Vallian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nedghast :: Forum :: Archives :: Pays Virtuels-
Sauter vers: