Jeu de Rôle, de Gestion et de Stratégie - Prenez la tête de votre propre nation spatiale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Ce forum est inactif, merci pour votre compréhension.
Nouveau forum : Cosmos Domination
I like Nedghast !

Partagez | 
 

 Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Sam 20 Nov - 22:08

]RépubliqueZéta-Canisienne[
\Zéta-Canis/




Infos
Spoiler:
 

Présentationdu Sénat au peuple
l'Imperatrice Oxane Marcus à annoncer au peuple son nouveau gouvernement. Durent une heure , elle à présenter le Sénat décrit le nouveau systeme économique et définit les nouveaux objectifs de l'Empire devenus une république qui sont :
-Une ère de changement et d'adaptation réformiste.
-Un age de croissance , de développement et de richesse durable.
-Une période de sécurité et d'ordre.

Oxane à tachée de répondre aux questions posées par des journalistes (présélectionnés par le gouvernement en secret) qui ont tachés de faire bonne mine et de faire en sorte de tourner leurs phrases de façon à soutenir indirectement les propos de l'imperatrice qui s'est retrouvée devant un oratoire compatissant. Dans ses discours , elle à tenus à féliciter et à encourager tous les facteurs du redraissement économique : Son peuple pour son travaille dans les champs , les chantiers et les usines , les militaires pour avoir maintenus l'ordre et approvisionné le peuple , mais aussi et naturellement , ses allies étrangers pour avoir financé une partie de se redraissement.

Au terme de cette intervention médiatique ,quelques jours plus tard , une horde de membre du Partisanat Syndicaliste qui se sont dits "représentants du peuple"ont tenus à participer une journée au débat des sénateurs pour juger eux même de la fiabilité. Si le Partisanat Syndicaliste est convaincus du nouveau systeme , il lui apportera son soutient et veillera à se que le peuple de Loriador soutienne aux réformes avenir. (Alors je sais pas comment le MJ va s'y prendre , mais genre avec +15 points favorables aux 5 prochaines réactions populaires à l'encontre du gouvernement par exemple , c'est le MJ qui décidera).
Si au contraire il n'est pas convaincus par le Sénat, l'effet inverse se produira (selon le choix du MJ évidement).

Subvention à l'Agriculture.
L'impératrice à décidée de subventionner à hauteur de 150 milliards C" l'agriculture pour optimiser au mieux son rendement (avec des produits naturels ou des produits certifiés non néfastes à l'organisme ou à la nature)pour faire en sorte que Zéta-Canis puis répondre à ses propres besoins mais aussi à ceux d'autre pays. (Je reprend se qu'a dit leMJ concernant le fait que Zéta-Canis à très bien sus utiliser l'aide international et que le pays est sur la voie de devenir le "Grenier" de la galaxie , se qui m'enchante pour la cuisine ) elle espère seulement que l'argent serra correctement investit et non pas dépensé sans réfléchir par les agriculteurs qui pourrait se pailler eux même avant leurs ouvriers , leur matériel ou leur champs.

Développement Industriel Lourde

Bien qu'encore sur la voie d'une vagriculture de masse et de qualité , Zéta-Canis désir également être en pleine puissance de sa capacité industriel. Bien que les structures déja présentes soit opérationnel et répondre pleinement aux attentes du pays , le gouvernement souhaite inciterles nouveaux entrepreneurs du privés à s'orienter vers l'industrie lourde , dans le but d'être préparer aux exigences de l'avenir. Aterme cela permettra au pays d'accueillir une partie de la production industriel de ses voisins. Reste à savoir le taux d'entrepreneurs qui accepteront de répondre à l'offre actuel du gouvernement.
(Le résultat du MJ correspondra donc au pourcentage de nouvelles usines lourde créé dans le pays. Par contre je sais pas si le MJ ferra le calcule sur 100 pour 100 ou pour plus de 100 pour cent , pars qu'il se peut que l'industrie se développe avec frénésie et dépasse le double des usines actuel . Donc 115% - 125% , pourrait être des limites appropriées. Ou alors resté à 100:100 , c'est au MJ dedécider)


Le sort des rebelles
Incident de la mutinerie scissionniste à été relaté par les médias. Les citoyens interrogés étaient très satisfait du caractère diplomate et rassembleur de l'Imperatrice, celle si semble avoir gagner en charisme avec la guerre et le redressement économique du pays , mais aussi d'avoir rétablie le contacte avec les autres peuple de la Voie Lactée et posé les bases d'une entente durable.
Elle restera comme l'Imperatrice aillant accomplie les faits les plus louable , 'Une vrais Xérèlistee puissance" déclare certain journaliste et analyste politique.
On sait que l'Imperatrice à promis la réinsertion par le travail des scissionnistes en échange d'avoir déposé les armes et l'Imperatrice Oxane à effectivement tenue sa parole.
Top Secret
Spoiler:
 


Les Cyberiums
Les Cyberiums ont depuis longtempsassistés les avortiums dans leurs taches privées , professionnels etmilitaires. Se sont des organismes cybernétiques , ils étaient lepoints centraux de l'économie du pays , mais avec la conversionéconomique et la nécessité de travailler pour gagner sa vie , etavec la guerre contre le Chaos , ils ont perdue en importance dansl'économie. Ils reste cependant indispensable dans de nombreuxsecteurs économique tel que l'agriculture , l'administratif etl'industrie.
L'Empire à décidé de revendre unepartie des sociétés de production de cyberium à des entrepreneurspour alléger sa charge. Déja 35% de l'Industrie Cybernetique à étéprivatisé.

Projets en cours
- PsyTech : Renforcement des liaisons atomiques de la matière. Dans 1 ans
- PsyTech : Raffinage des minerais par énergie psy. Dans 1 ans
- PsyTech : Les cadeaux des Eldars : Chaque années durent 29 ans
- Militaire : Recherche des Guerriers Aspects : Annulé
- Economie:Reconstruction des infrastructures de production : 3 ans



Partie MJ :

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Dim 21 Nov - 12:48

« -Mon capitaine ! Mon capitaine ! »

Un soldat Uranien dont l'uniforme était le même que les fiers soldats Uraniens ayant combattu des siècles plus tôt faisait son apparition. Il avait dans les mains un message de haute importance, ils avaient enfin retrouvé la galaxie qu'ils recherchaient depuis deux cents ans. Bien que leur exil avait duré bien plus longtemps...

« -Qui y a-t-il camarade ? »

Le capitaine du Bahamut-XXVI était penché sur une carte de la planète autour de laquelle toute la flotte Uranienne était stationnée. Cette planète bien qu'étant peu attractive puisque ne pouvant accueillir la population Uranienne n'était pas moins riche en minerai de toute sorte et surtout en hydrogène, source de tous les carburants Uraniens.

« -Nous avons trouvé les coordonnées de la Voie Lactée. Les coordonnées sont les suivantes : A8FE-9B56-7BDE, annonça le soldat.
-Combien de temps durera le voyage ? interrogea le capitaine.
-Entre un et deux ans selon les calculs de nos scientifiques.
-Prévenez le Haut-Conseil Uranien camarade, c'est à eux de décider de la suite.
-Bien mon capitaine ! »

Le soldat repartit en courant en direction de la salle des transmissions, laissant le capitaine assez incrédule. Avait-on enfin retrouvé la galaxie dont était originaire tous les Uraniens ? Qu'ils soient humains, avortiums ou même xélannes. Cela, les Uraniens le recherchait depuis quelques centaines d'années, après avoir décidé qu'il était temps de mettre fin à cet exil et d'espérer que l'Empire Auroran soit tombé, car il était et resterait un ennemi dangereux pour l'Urania toute entière. Cependant, depuis le temps où l'Urania avait fui, les Tryclons et les Karhais avaient surement fait le ménage et les Uraniens n'auraient plus qu'à s'installer paisiblement en chassant ces sous-êtres.

Quelques temps après, le Haut-Conseil avait été informé rapidement pour pouvoir délibérer là encore assez rapidement, car c'est ici que se jouait l'avenir de l'Urania. La décision finale retenue était bien entendu celle d'arrêter immédiatement l'extraction des minerais pour retourner le plus rapidement possible dans la Voie Lactée. Bien qu'on ne savait pas ce qui nous y attendait, tous les Uraniens étaient impatients de pouvoir peut-être avoir une nouvelle terre d'accueil et ne plus errer sans but dans l'espace à bord de leur milliers de vaisseaux, tous plus ou moins en bon état.


Le décompte avait été donné, les secondes avant l'allumage des réacteurs hyperspaciaux Uraniens avaient été perçus comme longues, très longues. Mais une fois le compte à rebours égal à zéro, tout s'accéléra. Les milliers de vaisseaux et la Station Spatiale de Gïaa1 disparurent en moins d'une seconde. Laissant la planète comme ils étaient arrivés, seule, vide, glaciale.


Le voyage dura presque un an et demi, sans aucunes avaries graves (juste deux ou trois problèmes de rationnement alimentaire, mais sans gravité). Durant ce temps, l'Urania réfléchissait à la façon dont allait s'organiser la nouvelle société qu'elle allait construire, car l'objectif principal de ce déplacement massif était d'enfin trouver une planète où s'installer pour enfin vivre une vie tranquille et loin de tout questionnement de survie dans l'espace face au manque de nourriture et de ressources pour avoir des conditions de vies décentes. L'idéal aurait même été de pouvoir s'installer sur le berceau de la civilisation humaine, mais les Uraniens savaient très bien que cette planète était maintenant dévastée.

A la fin de ce voyage, l'immense flotte Uranienne arriva près d'une planète apparemment habitée comme en témoignait la présence d'un spatioport.
http://www.e-loader.net/image:DyLbXj9C1S.png
Des vaisseaux venaient et partaient de celui sans relâche, c'était un spectacle bien étrange pour les Uraniens qui n'avaient connu que le vide et quelques fois malheureusement de sanglantes confrontations. Tous ces vaisseaux n'étaient que des vaisseaux de commerces, apparemment non armés.

Le capitaine du Bahamut-XXVI avait reçu par le Haut-Conseil Uranien l'autorité suprême pour le commandement des opérations militaires dans la Voie Lactée. Il tenait droit malgré son inquiétude et regardait à travers la vitre dont l'épaisseur aurait pu arrêter une balle rail-gun sans même se fissurer. Son regard se portait sur les vaisseaux entrant et sortant, puis tout d'un coup, plus rien. Rien ne bougeait.

« -Nous avons été repérés, remarqua le capitaine en se retournant aux hommes présents dans la salle de navigation, en position défensive, mettez la Station Spatiale Gïaa au centre et à l'avant mettez nos destroyers. Nous ne savons pas de quoi sont capables ces fanatiques, s'ils ont survécu à tout ce temps, ils ont dû faire grandement croître leur puissance. Préparez une retraite si nécessaire. »

Les vaisseaux Uraniens se mirent en place, leurs armes prêtent à faire feu au moins mouvement d'attaque de la part de ces inconnus. Les canons lourds de la Station Spatiale Gïaa se tenaient prêt à pilonner tout ennemi qui tenterait quelque chose à l'encontre des six millions d'Uraniens qui vivaient en son sein.


1 : Bien entendu, l'Urania a amélioré et agrandit la Station Spatiale Gïaa qui maintenant aurait un armement assez important pour mettre en déroute deux voire trois vaisseaux mères Tryclons sans même recontrer de dégâts majeurs. Sa taille est assez impressionnante : 700km de haut pour environ 200km de largeurs et de profondeur.



Partie MJ :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Dim 21 Nov - 19:24

L'Anak:


Spoiler:
 

PS: vous aller mettre quand la carte à jour pour moi? je récupère les secteur 50-48-46?

Un peu de commerce chez l'Anark:

A bord du spatioport de commerce A-52:

"Vous aller charger ces marchandise! Bon sang ça fait au moins un mois que nos gars attendent qu'on arrive!"

"Chef, on fait ce qu'on peut l'IA sature par les demande et les mudokons sont crevés..."

"Faite le boulot vous même alors et aller m'en exécuter quelques un pour qu'on est de quoi manger."


La milice pris des mudokons du secteur et les abattit devant leurs semblables. Ceux qui regardèrent la scène se remirent vite au travail et chargèrent les munitions et la nourriture vers Anark, qui seront à leur tour chargé dans les vaisseaux de guerre du secteur 49. L'activité battait de son plein. Les vaisseaux de commerce allaient et venaient indéfiniment les vaisseaux une fois chargés repartait avec une autre équipe de pilotes pour évité la fatigue. L'entreprise était bien huilé tout était fluide même si quelques mudokons rechignait à travaillé, mais après quelques exécutions il repartent travailler.

Dans la tour de contrôle:


"Ici, Anarkia 22-A-56 demandons baie de chargement disponible."

"Ici A-52, aller vous placer dans la baie ouest, à l'emplacement 53."

"Anarkia terminé"


Et les demandes se suivirent, au fur et à mesure des demandes d'arrimage de décollage. Dès que le vaisseau se posait, les troupes était là pour remplir le chargement. Près à tout avec l'IA automatisé de la Baie. La guerre n'était pas loin et l'effort de la base était là pour aider les troupes au front.

Toutes les stations de commerces était actives comme celle ci spécialement les secteur ou des matières premières était exploitable. Les fonderies, les extracteurs et les excavateurs travaillait de leur plein recherchant la moindre ressource exploitable pour l'Anark. Ceci restera comme cela jusqu'à la fin de la guerre.

Le seul commerce extérieur se fera entre les Vérians et l'Empire des loups qui nous ont commander du mudokon et d'autre ressources, mais pour l'instant tout va à l'effort de guerre. des relations seront misent entre le peuple Zéta Canien et le notre afin de conclure un pacte commercial sur le long terme. Afin d'aider à l'effort de guerre nos troupes mal en point.

Avec le soutien commercial nos troupes seront plus efficaces qu'elles ne le sont déjà sur les Planètes Sirdiennes et l'ont pourrait même répondre aux attaques Aurorans et voir les envahir.


Anark 1, Aurorans 0:

"Ici détachement Alpha 23, on est dans la zone rouge. On a besoin d'un support logistique. A vous Centre de commandement alpha."

"Ici Alpha, on vous reçoit. On viens de vous trianguler, vous avez un ange gardien pour vous soutenir."

"Alpha, des unités ennemis en zone?"

"Négatif Alpha 23. On a rien sur le radar. C'est le calme plat. Il ont fui en vous voyant ou quoi?"

"Pourquoi ça se passe comment pour les autres secteur?"

"Ils se font allumer, mais rien d'insurmontable. J'espère que vos Wardogs sont prêt, c'est un secteur Auroran ici, vous vous souvenez du briefing? "

"Oui, complètement forces hostiles dont des chars Leman Russ. Mais ça vaut rien contre un de nos H-WSAT. On a même des spaces Warriors pour se faire les dents sans compter les millions de dégénérés de la garde."

"Exactement Alpha 23."


L'escouade Alpha 23 avançait dans les ruines de Coruscant, la capitale de l'Empire. Or l'escouade avait un ange gardien soit un Invader qui suivait leur déplacement au travers de la ville. L'invaders pouvait en cas de nécessitée envoyer près de 2000 missiles au pérusite par minute, de quoi calmer n'importe quel force au Sol. Soudain, une voix se fit entendre sur la fréquence radio:

"Alpha 23, on repère des signature thermiques près de vous à environ 3 bloc de là."

"Combien?"

"Une force de frappe massive."

"Et merde ça fait genre quoi? 2000 hommes sans compter les chars?"

"En fait, l'IA nous à calculer près de 10 000 gardes impériaux, une centaine de spaces Warriors et une centaine de chars leman Russ."

"Et on est sencer faire quoi? Avec 10 chars lourds, 20 légers et 400 hommes et 100 Wardog?"

"Ben leur botter le cul avec un minimum de perte serait bien, surtout que l'ange gardien à affaire avec des vaisseaux aurorans. Donc la batterie de missile et inactive pour l'instant faudra tenir le temps qu'on s'occupe de ces enfoirés."

"Bon d'accord, on va se débrouiller. Alpha 23 terminé."

"Bon les gars va falloir se sortir les doigt du cul parce qu'on est dans la merde."


Le lieutenant Griffing, expliqua à ses hommes ce qu'il en était et instinctivement, ils piégèrent un bâtiment et se postèrent dans celui d'en face afin d'attendre la force ennemi et les prendre en embuscade. Les chars furent cachés derrière des débris afin d'agir à la dernière minute quand il prendront les forces Aurorans à revers. Il piégèrent aussi le Rez de Chaussée de leur propre bâtiment afin de réduire à néant toute force qui tenterait de percer leur position. les experts en explosif ajustèrent leurs charges afin de ne pas endommager la structure du bâtiment.

Les quelques civils trouvés à l'intérieur furent abattus sur le champs de manière discrète afin de ne pas se faire repérer. L'escouade attendait patiemment le dénouement, les troupes Aurorans s'était engouffrés dans le piège. Et l'immeuble s'effondra sur eux, les troupes ennemies étaient désorientés, des chars ensevelis et des hommes morts sous les décombres près de la moitier des hommes étaient mort dans cet effondrement.

Une pluie diluvienne de tir au pétrusite s'abattit sur les forces Aurorans, les gardes impériaux à peine relevés étaient déchiquetés par les micros explosions des balles dans leurs corps, le sang fusait partout les gardes impériaux était à la débandade les sniper du détachement s'attaquèrent principalement aux commissaires et aux gradés. Quand les Spaces Warriors et les vétérans impériaux avaient compris ce qu'il se passait il décidèrent de pénétrer dans le bâtiment au lieu de subir des tirs incessants à découvert.

L'entrée des Space Warriors et des vétéran dans le bâtiment on fait sauter les charges et des puissantes déflagrations brulèrent les vétérans et les Space Warriors. Ils brulèrent tous, les fuyard furent rattrapés par les chars légers et les chars lourds s'occupèrent des derniers Leman Russ du secteur. Les 20 derniers Spaces Warriors qui n'avaient pas succombé au souffle de l'explosion se remettaient debout hébété par ce qui venait de se passer. La fumée étaient noir et épaisse, le bruit des tirs résonnaient dans leurs têtes. Soudain, dans la noirceur de la fumée quelque chose en sortait.... Les Wardogs qui tiraient à vu, ils n'avaient que d'autre choix d'accepter leur mort, mais leur entêtement Auroran était là et décidèrent de combattre leurs ennemis coute que coute.

Leur charge était désespérée, plus de la moitié tombèrent avant d'arriver au corps à corps. Le bruit métallique de l'impact était magnifique. Les Wardogs et les Space Warriors à couteau tirés. Des unités équivalente en terme de propriété, mais l'homme à l'intérieur d'un Wardog étaient un Anarkayst et non un Auroran qui n'a pas combattu pour survivre dans un monde de brutes. Il avaient certes l'entrainement, mais l'Anark avait l'expérience de vie et surtout de survie.

Les Spaces Warriors se défendait bien, mais pas assez. Au moment ou il n'en resta qu'un face à un Wardog , la plupart commencèrent à lancé des paris saugrenus sur la situation, plusieurs en pris note, mais au final le Space Warrior échoua comme ses frères car il n'avait pas combattu n'importe qui, il avait combattu le lieutenant lui même...


Partie Mj :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Lun 22 Nov - 3:42

L'Anak:


Spoiler:
 

PS: vous aller mettre quand la carte à jour pour moi? je récupère les secteur 50-48-46?

La folie meurtrière de l'Anark!

La bataille du lieutenant Griffing avait échauffé les cœurs de l'Anark, mais la bataille n'avait que trop durée. La guerre stagnait à chaque victoire Anarkayst, les Aurorans venait nous rappelait qu'il étaient encore là. Cette fois-ci Shefferd était dans le système de Coruscante, Shefferd était un expert en assaut planétaire. La guerre dans le plus profond de son être voila ce qui caractérisait Shefferd. Son Armure Wardog Avait été assemblée, un dernier modèle plus rapide et plus puissant que les autres. Il en était fier et voulait le tester au combat.


Shefferd arriva dans la salle d'Etat Major:

"Les nouvelles?"

"Ces enfoirés d'Aurorans, nous ont dans le collimateur, ils n'aiment pas qu'on gagne contre eux, ils ont eut tellement la rage avec Griffing qu'il en ont atomisé la zone."

"Voilà qui fera de la propagande Anti-Auroran. Mais le pire dans tout ça c'est que on arrive pas à savoir ce qu'il foutent dans les rues, ils ont éclater le quartier Nord et Central. Nos hommes en chie dans le quartier Sud, mais si on lâche l'endroit, on va se faire botter le cul du secteur si ça continu."

"J'y vais!"

"Quoi tout seul comme un grand? Sans soutiens?"

"On viens des terres Zéta Canienne et c'est de la rigolade par rapport à ce qu'il y avait las bas. Là suffit de prendre le secteur Nord. Je tiens à parier que ces putain d'Auroran ont une base principale là-bas."

" Ça paraîtrai logique y a un afflux de troupes monstres, venant de là-bas. Envoyer moi un Scan Opérateur "

L'Etat Major attendu quelques instants. Et l'IA du vaisseau se mit à parler:

"Unités détectés, base majeur Auroran détecté, Cible prioritaire, Une attaque sur le centre déstabiliserait complètement les troupes au sol et spatiales. De plus des renseignements viable pourrait se trouver sur ce site."

"Bon ben, le devoir m'appel!"

"Tâche de pas te faire tuer Shefferd!"

"J'ai survecu à Eygan je te rappel!"


Sur ces mots l'équipage se rappela les anciennes batailles d'il a trois cents ans et ce qui rappela aussi leur longévité sans faille, depuis leur traversée du Warp, les hommes était devenus immortels en quelques sorte. Les maladies n'était plus et la vieillesse n'existait plus, mais les balles elle par contre venait à bout même du plus fort d'entre eux.

Shefferd prépara ses hommes, tous des vétérans, tous des Wardogs l'élite de la nation. Les Intruders étaient chargé dans la baie de largage et le bataillon des 5 millions d'hommes était là prêt à débarquer en territoire ennemi. L'attaque allait être massive et étonnement électrique, Shefferd avait ramener quelques "jouets", la plupart de ses hommes n'avait pas des modèles standards d'armures, mais des modèles personnalisés. Leurs armes allaient varier entre le modèle d'arme à répétitions standards et allant jusqu'au canon portatif de pétrusite. Les jouets en question étaient des grenades pétrusites en plus de fonction IEM ils servaient aussi d'explosif puissant.

Les troupes voyait la baie de largage s'ouvrir lentement, le moment décisif était venu, 20 invaders prêt à vider leurs ruches. La baie une fois ouverte les intruders avancèrent. Puis vint le lâché soudain annonçant le largage. Il étaient dans le ciel tel une nuée de frelons, ils voyait au dessous d'eux les vestiges d'une ville planète en proie au flammes et à la désolation.

"Ça ferait une belle carte postale, non?" fut l'une des réaction à retenir.

Sauf que la carte postale allait vite se transformé en carte de mort pour certains. La DCA Auroran était de mise sans compter les vaisseaux.qui surveillaient étroitement la zone. Les intruders avait plus d'un tour dans leurs sacs est les pilotes aguerris avait l'expérience de genres de situations désespérées. Ils évitaient les tirs facilement, la moitié des intruders chargeaient un vaisseaux Amiral Auroran stationné en orbite géo-stationnaire au dessus de la base. Tandis que les autres se concentreraient sur les troupes au sol et donc sur cette même base. Les anges gardiens seraient là en cas de coup dur et une deuxième vague arrivera en cas d'échec, cette position est à prendre coute que coute.


L'assaut principal avait été catastrophique la puissance Auroran avait était négligée et son organisation aussi d'ailleurs. L'atrocité de la guerre à son paroxysme voilà ce qu'était devenu cette bataille. La DCA au sol avait décimé plus de 99% des troupes qui souhaitait se poser sur le sol. Dans les airs, le nombres de vaisseaux avait jouer en leur défaveur, les Anarkayst ne s'attendaient pas à avoir autant de vaisseaux ennemis en face. Le vent avait encore tourner en la faveur Auroran,l'empereur dieu devenait le dieu des bâtard pour l'Anark. Tant de mort, tant de sang versé et si peu de résultat, les troupes étaient démoralisés, la peur était là prête à jaillir des pensées les plus simples. Mais pour l'heure voici ce que les différentes escouades vivaient. Ils étaient l'Elite, ils devaient tuer ou se faire tuer en tuant. Et pour cela l'Anark avait de quoi en revendre.

L'attaque au sol fut la pire, les intruders furent pris entre la DCA de la base et la DCA dévastatrice des vaisseaux Illuminae qui atomisèrent complètement les troupes envoyés au sol. Sauf quelques petits groupes sous le tir ennemi, l'escouade Anark-56, l'un des meilleur dans leur domaine un commando spécialisé. Leur intruders s'était écrasé dans un immeuble non loin de la base Auroran:

"Ici Anark-56, des survivant dans le secteur?"

"Personne te répondra, ils sont tous mort regarde"

"Il a raison, on fait quoi maintenant?"


"On les extermine, jusqu'au dernier pour ce qu'ils ont fait et on va faire sauter cette DCA avec nos "jouets"."

L'escouade de 12 hommes descendirent les escaliers du bâtiment sans rencontrer de résistance, or le dénommé Major Asho était un vétéran dans la guerre urbaine, il avait combattu sur Eygan et avait fait parti de ceux qui avait mené l'assaut contre les Aurorans.
L'escouade arriva en bas face à une trentaine de gardes impériaux en repos d'après ce qu'il voyait. Ils furent abattus sans qu'il n'ait eut le temps de comprendre ce qu'il se passait. Or l'escouade avançait petit à petit cherchant à ne pas se faire repérer, le bruits des canon camouflés leurs agissements. Puis d'un regard, il vit ce qu'il voulait détruire le centre de DCA Sol-Air. L'endroit était gardé, mais s'il le détruirait à temps la deuxième vague sera beaucoup moins affaibli. L'escouade avança à couvert...


Pendant ce temps là en orbite les hommes de Schefferd abordèrent une quarantaine de navires qui servaient d'escorte au vaisseau amiral auroran, un croiseur lourd de classe Krieg. Schefferd était arrivé sur un Illuminae. Avec près de 1000 hommes. L'assaut aérien fut plus facile, car la DCA Sol-Air ne pouvait les atteindre. Maintenant il était temps de prendre d'assaut ces vaisseaux et d'en détruire un maximum avant l'arrivé de la deuxième vague quitte à mourir avec. les escouades avançait dans le vaisseaux mais l'ennemi savait qu'ils étaient là l'élément de surprise n'était pas avec eux. Les vaisseaux étaient facilement abordable, mais la résistance était farouche. Cela allait être peut être les derniers instants de Shefferd et de ses hommes. Seul le destin allait le dire. Mais jusque là, le destin n'avait pas sourit à l'Anark.


L'escouade Anark-56, poursuivait son chemin abattant les gardes qui avait le malheur de se trouver face à eux. Sans compter l'arriver des Spaces Warriors. A ce moment là, la chance ne leur sourit gère la bataille allait être fini, l'alerte fut donnée. l'escouade abattait sans relache tous ceux qui avait la tête à découvert. Les IA intégrées visait à chaque instant avec précision les ennemis et calculé les trajectoire afin de conseiller au porteur de l'armure quelle cible visé. Or ceci malgré des effort tout bonnement importants l'équipe avançaient pas à pas vers leurs but, mais les chars venaient d'apparaitre.Il décidèrent de se mettre à couvert dans l'immeuble afin d'éviter les tirs continuels des Leman Russ, les forces en place avaient vites repérés l'escouade et l'équipe fut rapidement encerclé de toute part. Leurs derniers instants surement, les hommes restèrent silencieux attendant le fait de n'avoir plus de munition pour continuer le combat et finir cela au corps à corps avant de mourir pour la gloire Anarkayst.

Pendant ce temps, dans le ciel, les équipes avaient avancés dans la plupart des vaisseaux, l'attaque dans les étroits couloirs des vaisseaux Auroran faisait rage. Les wardogs au vu de leur taille imposante n'eurent pas de mal à passer face au simples gardes impériaux, mais les Spaces Warriors dans les vaisseaux faisait un massacre du à leur nombre principalement. Aucune pitié ne vint de leurs part. Et aucune d'ailleurs ne vint sur les assauts des autres vaisseaux venant de l'Anarkayst. La guere faisait rage, le sang coulait à flot sur les plaques métalliques. Shefferd pu sécuriser un Destroyer arriver au panneau de commande il pirata le système pour analyser les directives Aurorans. Les vaisseaux ne s'étant pas désigner comme ayant subi un assaut par l'Anark furent répertoriés et leurs emplacements envoyés au Invaders chargés d'envoyer des missiles au Pétrusite.

Un signal venant de la base au Sol, signalant un assaut fit penser à Shefferd que tout c'était bien déroulé, mais quand il retra en contact avec le Major Asho, il compris que la situation était désespéré. Les Conversations furent criptées afin que els Aurorans ne puissent comprendre que l'Anark avait des vaisseaux sous leurs contrôle.


"Ici Alpha-56, on a des hostiles au cul, on a besoin de soutien immédiatement."

"Ici Shefferd, on a pris le contrôle d'un Destroyer.Qu'est ce qui c'est passé en bas?"

"Tous...... Décédé...... Renfort..... DCA Importante...."


La conversation se brouillait, mais fut rétablie.

"On a besoin de pilonner le secteur 23-A-585-Y, c'est là ou c'est enfoirés ont 80% de la DCA au sol. Et on a beosin de renfort pour sortir d'ici."

"Ok. J'espère que les anges gardiens sont avec nous."

"J'espère aussi."


Quelques instants plus tard plusieurs frégates furent tomber sous le joug Anark. Et l'escouade au sol s'acharnait sur ses ennemis tel là fureur d'un Dieu. Même s'il ne pouvait sortir la tête sous peine de la voir se la faire arracher par un tir. Les attaques continuèrent inscécentes les secondes devenaient des heures pour les membres de l'escouade, la mort était là pour les accueillir c'était la fin pour eux. il se regardèrent un dernière fois sans un mot. Puis un bruit réconfortant vint à leurs oreilles des centaines de missiles au pétrusite venaient de tomber du ciel comme l'annonce d'un nouvel espoir, le souffle fut terrible, il balaya les troupes au sol tout les gardes impériaux soufflés, les chars se retournaient, le sang était encore là, encore et toujours les débris volèrent dans tout les sens et le pétrusite fit son travail. Tout implosa et l'atmosphère devint électrique. La guerre avait fait rage encore une fois et ses ravages avaient encore tuer des milliers de personnes en un instant.

L'escouade se releva au milieu de leur couvert, les impériaux décédés et éparpillés comme de vulgaires confettis, l'escouade sorti et abattit les quelques survivant agonisant dans leur sang. La vision de l'escouade leur donna le sourire la DCA au sol venait d'être annihilé et plus de 80% de la base avec, il était temps maintenant pour l'escouade de venir tuer tout ces enfoirés qui aurait survécu. Avant de repartir ils levèrent la tête et virent des dizaines de vaisseaux Aurorans tomber du ciel comme de vulgaires mouches. Ils comptèrent 10 cuirassés une quinzaine de frégate et cinq destroyer Illuminae. Le major Asho dit:


"Les anges nous ont encore sauvé cette fois."

Dans le ciel, tout ceci était au spectacle, la flotte Auroran venait de perdre 15% de sa flotte. Tout ceci devenait réconfortant pour l'Anark, mais le prix à en payer fut cher. Le tir de missile des Invaders énerva les Aurorans et comme à leur habitude ils rétorquèrent avec encore plus d'ardeur. Ils lancèrent leurs missiles à leurs tour et ne ratèrent pas leurs cible. Il se firent démolir en un instant 30 des Invaders furent détruit suite aux attaques des missiles pour cause leeurs baie éaient ouverte sui à la deuxième vague et les bouliers étaient inactifs par chance la deuxième vague fut lancé sans perte. 5 Invaders sont inutilisable pour l'instant il tienent à peine en orbite géo-stationnaire.

La deuxième vague était lancée sur les vaisseaux Aurorans. La bataille était encore loin d'être terminée. Les pertes déjà lourdes serait surement vengés par leurs frères. Shefferd ordonna une troisième vague avec les unités Régulières et non les Wardogs afin d'être sûr de reprendre la position.

La deuxième vague Arriva les Aurorans voyant la détermination Anark qui envoya autant d'intruders qu'avant furent contraint d'enployer les grands moyen en utilisant des armes atomiques sur les intruders. Le missile parti seul, Sheferd n'eut pas le temps de prévenir ses hommes de ce qui les arrive. l'explosion fut démentielle elle réduit en centre la poussée Anark en moins de temps que la première vague. En retour l'Anark envoya ses missiles afin d'éclater les Vaisseaux Aurorans restants. Commençant à connaitre les points faible des vaisseaux les missiles arrivèrent à détruire huit frégates, 2 destroyers et 5 cuirassés. Eux aussi rétorquèrent en envoyant leurs missiles qui acheva les 5 Invaders soufrant et en blessant quelques uns, mais les boucliers au pétrusites performants pouvait contenir de tel forces de frappes.

Pendant ce temps au sol, l'escouade Anark-56 avançait vers la base ennemie, elle était pourvu de défenses, mais facilement contournable et les gardes impériaux furent pris en tenaille. Une grande explosion fit trembler la terre. l'escouade se releva et vis s'abbatre sur eux des vaisseaux alliés, les quelques intruders qui détenait encore des passages étaient rares, il y eut 200 survivant à cette vague. Les forces au sol allait être mis à rude épreuve dans les restes de la base Auroran. Les défenses furent rudes, mais pas insurmontable. Ils finirent par trouver l'entrée d'un bunker ouvert par les tirs des missiles au pétrusite.

"Ici, Anark-56, je prend le commandement des survivant. Nous allons pénétrer le bunker. Shefferd à vous."

"Ici, Shefferd bonne chance à vous. Terminé."

Shefferd avait peur de les envoyer à la mort et c'est alors que la troisième et ultime vague fut lancée.
L'escouade avançait dans le bunker sans trop de mal, a chaque angles des gardes impériaux les attendaient, mais avec quelques grenades cette histoire serait vite réglée, la résistance était moindre voir quasi nulle, aucune perte à signaler coté Anark, à l'inverse coté Auroran ils moururent tous les uns après les autres. L'assaut se déroulait tranquillement jusqu'à une grande porte, une gigantesque porte blindée. Le Major pris ces tubes charges et fit exploser la porte, la fumée ne laissait rien voir. Quelques tirs touchèrent l'armure du Major sans qu'il n'en est eut même conscience. Il abattit les gardes impériaux et trouva un capitaine chargé de la défense du bunker. Le capitaine vécu des instants horribles, les plus horribles de toute sa chienne de vie. Il ne savait rien, rien du tout a moins qu'il ne souhaitait mourir des façon les plus horribles qu'elle soit. Le capitaine avait été éviscéré, amputé et mis en pièce. Une boucherie au final, la carcasse qu'il était devenu ne ressemblait en rien à l'homme auquel il ressemblait une heure avant. Les survivants sortirent de là et virent les étincelles dans le ciel significatif des modules de survie ou de débarquement.


"Ici, Shefferd, on a un gros problème."


La troisième vague passa sans encombre les tirs de DCA avec très peut de pertes , les Aurorans devaient surement manquer d'atout dans leurs manche pour survivre à un troisième assaut. L'objectif était le Croiseur Lourd. La vague arriva sans encombre. Leur nombre était la pour prouver leur supériorité. L'assaut fut rude car le croiseur avait des défenses solides, mais l'Anark astucieux à pu déjouer les défenses et progresser dans le vaisseaux en tuant et exécutant les Aurorans du Croiseur. Puis vint à l'intercom:

"Nous avons trouver le commandant Auroran. On en fait quoi?"

Shefferd allait dire de lui soutirer des informations, mais le radar clignota de toute part. Et il vint à dire à tous:

"Évacuer au plus vite les vaisseaux faut se planquer sous terre et vite."

Les Anarkayst s'exécutèrent et prirent les modules de sauvetage pour atterrir sur la terre ferme. Les troupes étaient un peu déboussolé de ce qui se passait suivirent le pas sans trop comprendre pourquoi ils devaient fuir en piégeant les vaisseaux. Les batteries de missile au pétrusites firent feu encore et encore, la flotte Auroran eut des pertes qui atteignait les 50% dont leur vaisseaux mère qui venait d'exploser à causes des charges posées près du moteur principal.

Leur fuite était précipité. Shefferd leur dis sur un canal général crypté:


"Ici Shefferd, on a un gros problème! Les Aurorans sont revenu et ils sont pas vraiment content qu'on leur est pris leur commandant en chef. Donc faut se barrer par les égouts de la ville sinon on est cuit."

Les quelques millions d'hommes venait d'arriver sur le sol Tau'ri, mais poursuivit par une cohorte de vaisseaux enragés. Qu'allait leur réservé leur destin?

A suivre.....





Partie MJ
Spoiler:
 


Dernière édition par Aridias le Lun 22 Nov - 7:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Lun 22 Nov - 6:44

EVENT

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mar 23 Nov - 20:24



Très Saint Ordre des Premiers et Derniers

3107 ad Imperium condita

Rappel :
Spoiler:
 

Politique Intérieure
:

En route vers l'inconnu

(note : à un moment, dans ce RP, j'utiliserais à la fois des elle et des il pour parler d'une même personne. C'est normal, ne vous inquiétez, vous comprendrez.)

Ces évènements se passent l'an dernier

Après les huit heures prévues de voyage dans l'Empyrean, la petite flottille allouée à Dicus afin d'aller vers la zone où se dirigeait le vaisseau de classe Exterminatus corrompu se prépara à sortir. Le Prince commanda à toutes les troupes présentes de se tenir prêtes à combattre, alors que les Capitaines des vaisseaux levaient les boucliers et étaient prêt à ordonner de faire feu. Soudain, les pulsations violettes, roses et bleues du Warp se déchirèrent, et la flotte réapparut dans le Matérium (nda : espace réel). Ce qui les attendait n'était pas accueillant du tout.
Une planète était assiégée par des millions de vaisseaux. D'après le code qu'ils émettaient, ils appartenait au Chaos. De l'Astre s'échappait de temps en temps des émissions d'appel au secours, elles aussi codées.
A bord de l'Impérium Adamant,c'était l'effervescence. Juste au moment où les vaisseaux allaient se préparer à choisir des cibles, Dicus les arrêta :
"Non, dit-il, d'une voix grave, non, ce n'est pas aujourd'hui notre jour pour mourir." Il ferma la bouche et cligna des yeux. Lorsqu'il les ouvrit, une lumière bleue en irradiait. Quand il reprit la parole, sa voix était déphasée et n'avait pas d'équivalent en pureté dans toute la galaxie :
"Mes enfants, mourir aujourd'hui ne serait pas bénéfique. Il tourna la tête vers le commandant de bord, atterré, avant de reprendre. Les incroyants et les hérétiques menacent des millions de mes enfants sur ce sol. Nous devons les aider. Ne bougez pas." l'Aurore Incarnée se retourna, et ses yeux fixèrent le vide. Il, ou Elle, projeta son esprit sur la planète, à la recherche de fidèles. Sur le sol, c'était un véritable carnage. Des millions de corrompus se battaient contre... contre des Skitariis. Ainsi, se dit la partie humaine de Dicus-Aurore, ce monde étaient un monde récupéré par le Méchanicus. Et les fidèles se faisaient tuer sous les yeux. Son esprit se propulsa vers un bâtiment énorme, attaqué de toutes parts. Sur son passage, la vague d'énergie psychique fit exploser la tête de quelques soldats du chaos, en projeta d'autre a des centaines de mètres, et retourna deux chars Leman Russ. Mais les Corrompus ne comprirent pas pourquoi de telles choses furent arrivées.
Dicus localisa ce qui semblait être le centre de commandement des dernières force de la forge. Son esprit traversa les murs, et il put voir l'aura de plusieurs dizaines de personnes dans une même pièces. Une aura qui faiblissait de minutes en minutes se trouvait sur le sol. Dicus-Aurore choisi de prévenir ces croyants de son arrivée prochaine. Il chercha à entrer dans l'esprit d'un Magos afin de discuter avec lui, mais celui-ci fut si surpris que son esprit se replia et tenta de repousser Dicus. Le choc fut trop terrible pour le pauvre mortel, et sa tête explosa, projetant des particules de matière grise, d'os et de plaques métalliques alentour. L'Incarnation retenta de prendre contact, mais cette fois ci elle se mit à la recherche d'un esprit plus malléable en tâtant les bords sombres des esprits mortels. L'un d'eux se révélât être ce qu'il cherchait, et il entra dans son esprit en tatonnant. Le Magi Kundun lui dit :
"-Mais qui est tu? Et que fait tu dans ma tête?
-Je suis la Lumière. Je suis celle qui vous guide dans les heures sombres, et je suis venue vous sauver. Ce disant, l'Incarnation projeta une image suggérée de la flotte sortant du Warp. Ne craignez rien. Dans quelques minutes, des Croyants viendrons vous assister.
-Je.... Vite! Notre Adeptus Seniorius est mourant!
-Je le sais, et je le sauverais, fit-il en quittant son esprit"
De retour à bord du vaisseau, l'Incarnation se mit tout de suite au travail. Usant à la fois de son pouvoir d'entité Warpique Divin et des capacités psychiques surpuissantes de Dicus, il ouvrit une faille Warp juste devant les vaisseaux. Dicus ordonna alors à la flottille de plonger à l'intérieur. Les vaisseaux s'exécutèrent sans question. S'ils avaient dû le suivre dans un trou noir, ils l'auraient sans doute fait. Après une nano-seconde, la flotte se retrouva juste au-dessus de la forge assiégé. Presque instantanément, un schéma et un plan de bataille furent mis en place. Les vaisseaux, dont la brusque apparition sur la planète avait fait d'énormes déplacements d'air et provoqué des changements de pressions, se placèrent en cercle afin de couvrir tous les côtés du front. Puis ils commencèrent à tirer. De grosses fleurs oranges, jaunes et rouges apparurent dans les rangs ennemis alors que les canons des chars tiraient inutilement contre les boucliers des vaisseaux.
De l'Impérium Adamant descendit une navette escortée par un petit vaisseau qui fonça vers une aire atterrissage protégée. Lorsque les écoutilles s'ouvrirent, les occupants furent accueillis par une division de 1 000 Skitariis tout en armes. Dicus, étant toujours sous la forme Incarnée de l'Aurore, se dirigea vers eux. derrière lui vinrent quelques 500 Space Marine, dont la moitié avaient servi dans l'Ordre des Grey Knights, comme en témoignaient leurs antiques Armures Aegis et leurs lances énergétiques ornées de bolters à canons psy. Les Skitariis les conduirent dans la salle de contrôle que Dicus avait vue quelques instants plus tôt. Ainsi que le lui avait spécifié le Magi, l'Adeptus Seniorius de la forge gisait sur le sol, gravement blessé. Des premiers soins lui avaient été fournis, mais ce que les autres ne voyaient pas, Dicus et ses psykers Space Marines le remarquèrent. Les blessures lui avaient été infligées par un psycanon, une arme tirant des munitions chargées d'énergies négatives du Warp. et, par les blessures, ces énergies lui dévoraient lentement l'esprit. Dicus se présentant comme l'Incarnation dans le Matérium de l'Aurore, il se dirigea vers l'Adepte. Il posa un genoux à terre devant lui, et, passant sa main su son corps, le rétablis. Celui-ci se releva, en pleine forme, totalement étonné de ce qui lui était arrivé. Il remercia Dicus. Celui-ci restait concentré sur la situation immédiate, et lui demanda le nombre estimé d'ennemi au sol et le nombre de défenses restantes.
Après un briefing et un rapport rapide, l'Adepte Seniorius fit apparaitre une carte hololithique tactique de la planète. Une multitude de points et triangles rouges l'entouraient, et de gros marqueurs, rouges, eux aussi, la recouvrait. Quelques gros points bleus se trouvaient placés ici et là. L'Adepte crut bon d'expliquer ce qu'ils représentaient :
"Mon Seigneur, en rouge, vous avez représentées les forces impies. Les points, placés dans l'espace, représentent les vaisseaux ennemis et les triangles les vaisseaux jugés assez importants pour être des vaisseaux de commandement. Sur le sol, les carrés représentent le gros des forces ennemis. Les petites croix représentent les cibles majeures. Les autres symboles sont universels, et je pense que vous les reconnaissez." L'Incarnation acquiesçât, et ces données tactiques furent intrachargées vers les vaisseaux qui purent mieux orienter leurs tirs. Ce changement tactique majeur fit d'ailleurs reculer quelque peu le Chaos. Puis, d'un seul coup, tout une zone du champ de bataille se volatilisa dans une grande explosion de lumière, alors qu'une partie de la Forge semblait se détacher pour marcher. Un Titan Impérator, haut de 200 mètres, venait de lâcher une bordée de missiles Atomicae conventionnels, qui avaient réduit en cendre tout une division du Pacte de Sang (1).
Néanmoins, le recul ennemi ne fut que de courte durée, et, déjà, les premières défenses Skitariies de la Forge furent submergées. Les entrées blindées furent scellées et les soldats refluèrent vers des zones plus facilement défendables, mais, à ce rythme, la Forge et ses annexes se trouvant un peu partout sur le globe seraient tombées sous le joug du Chaos. L'Incarnation émit alors une idée. Il demanda combien de "civils" étaient encore en vie. Le chiffre fut évalué à 2 645 201 exactement. Il tomba à 2 121 345 lorsque la Forge Septentrionale tomba aux mains de l'ennemi honni. Le plan était simple : on allait tout simplement évacuer la population à bord des vaisseaux de l'Ordre. En effet, ceux-ci n'étaient pas pleins car Dicus n'avait amenée avec lui qu'une force de soldats réduite. L'Incarnation souleva néanmoins un problème : comment secourir les autres Forges? L'Adepte lui répondit en inclinant légèrement la tête que le Méchanicus avait grandement amélioré, depuis la Chute, la technologie de portes de téléportation dont disposait déjà à l'époque l'Impérium. Le sort de la planète commença, et l'évacuation commença. Ce furent d'abord les Forges les plus mises à mal qui évacuèrent, en détruisant systématiquement derrière elles les technologies et, une fois intrachargées vers les vaisseaux, effaçant les données et plans que gardaient les Analyticaes des Forges. Alors que la dernière Forge était à moitié évacuée, l'ennemi réussit à pénétrer à l'intérieur et à prendre très rapidement le contrôle de ses subsidences, tout en montant dans les niveaux supérieurs. La triste et douloureuse décision d'enclencher l'auto-destruction fut prise, en accord avec les Magis se trouvant encore sur place. Tout le personnel restant de cette Forge s'arrêta dans son mouvement, éteignis la porte de téléportation et accorda une dernière prière à la Lumière, alors que les charges de type Annihilation étaient enclenchées. La déflagration et les secousses furent ressenties jusque dans le Tacticae de la Forge Principale.
Alors que l'évacuation se poursuivait rapidement et que les membres du Mechanicus étaient transportés dans les vaisseaux, l'un des Destroyers aurorans fut secoué par une vague d'explosions, se déchira en deux et tomba sur le champ de bataille, juste avant que ses munitions et ses réserves énergétiques ne soient surchargées et n'explosent, réduisant à néant une vague ennemie. Une partie des vaisseaux aurorans délaissa alors le front pour se tourner vers l'espace et faire face à la trentaine de vaisseaux ennemis qui descendaient vers eux pour les abattre.
Au même moment, l'Adepte Seniorius se jeta à genoux devant le Prince Incarné et implora
"
-Mon Seigneur, je vous prie de nous accorder votre pitié! Dans notre précipitation, nous avons oublié d'emporter avec nous les secrets les mieux cachés de la Forge... Et la Crypte où ils sont enfermés se trouve en ce moment même dans un niveau au mains de l'ennemi... Pardonnez-nous, Seigneur! Pardonnez-nous!
-Calmez vous, croyant. Nos ennemis ne doivent pas avoir ces secrets. Nous irons les récupérer. Continuer à aller sur les navires, répondis Dicus, de sa voix déphasée. Quand à nous, nous irons purger cette zone de la Corruption et nous récupèrerons ces secrets."
Sur ces mots, les Space Marines qui protégeaient Dicus enclenchèrent leurs armes et leurs boucliers, et se tinrent prêts. L'Adepte leur indiqua une porte de téléportation plus réduite que les autres, sans doute un réseau secret. Il entra un code, et la porte s'illumina. alors que Dicus et sa garde passaient la porte, l'Adepte murmura pour lui même une bénédiction, puis continua à superviser l'embarquement, qui prenait fin.

De l'autre côté de la porte, des renégats du Pacte avaient placé des fortifications d'urgence. Les tirs lasers et plasma formèrent un mur qui n'arrêta pas la Sainte Colère de l'Aurore. Alors que les escouades Tactiques se protégeaient derrière leurs boucliers, les escouades d'Assaut enclenchèrent leurs propulsèrent et écrasèrent l'ennemi après un saut prodigieux. L'engagement ne dura que quelques minutes, et aucune perte ne fut à déplorer du côté Auroran. Alors que le sang noir et corrompu des renégat maculait les murs, les Space Marines et l'Incarnation, le visage figé, avancèrent vers leur destination. Ils croisèrent encore quelques contingents du Pacte, mais ceux-ci ne leur causèrent absolument aucun problème. Ils descendirent encore un niveau, et tombèrent face à un odieux massacre : des Skitariis qui avaient été odieusement massacrés. Certains étaient encore en vie, et leurs unités motrices émettaient des bruits faibles. Les derniers sacrements leurs furent rendus, et, afin que leurs âmes ne soient pas happées par le Chaos, leurs corps furent brûlés au lance-flammes.
Enfin, le détachement arriva dans une grande salle, au bout de laquelle se trouvait la porte de la Crypte. Mais un imprévu de taille les attendait. Entre la porte et eux se trouvait tout un contingent d'Obliterators (2) du Chaos. Les Space Marines et Dicus les verrouillèrent instantanément, leurs ennemis faisant la même chose. Mais, étrangement, ceux-ci ne tirèrent pas. Alors que Dicus allait donner l'ordre, une voix forte et rauque s'éleva du groupe d'obliterators. Un Terminator du Chaos, qui n'était pas coiffé de son casque, s'avança :
"Je m'adresse à l'Incarnation de la Fausse Voie qui vous accompagne! Que si celle-ci ne tremble pas et ne craint pas le Chaos, qu'elle s'avance et montre la réalité de sa faiblesse à Magnus le Rouge! Je te défie, Incarnation de la Fausse Lumière!"
La partie "Dicus" de l'Incarnation s'insurgea contre ce défis à l'honneur et s'avança, tout en faisant signe de ne rien faire. Il dégaina son pistolet bolter et tint fermement son épée énergétique en main.
"J'accepte ton défis, chose immonde ,dit-il de sa voix déphasée. Je te renverrais dans les profondeurs sombres et putrides dont tu n'aurais jamais dû sortir!" Magnus le Rouge partis alors d'un rire dément, et fonça vers Dicus en lâchant une rafale de bolter lourd mais Dicus, qui était plus léger que lui grâce à son armure moins imposante, mais moins solide, évita facilement les tirs. Il fonça lui aussi vers le Seigneur du Chaos en lâchant quelques tirs au jugé afin de déconcentrer son adversaire et, au dernier moment, fit un léger saut à travers le Warp, ce qui lui permit de se retrouver derrière Magnus. Celui n'eut pas le temps de se retourner que l'Incarnation sautait déjà d'un pas leste sur son dos, et, empoignant sa lame de ses deux mains, l'enfonça dans la tête de son ennemis tout en criant "Meurs!" Le Seigneur du Chaos fit encore quelques mètres, puis s'affaissa lentement sur le sol. L'Incarnation ressortis sont épée, et n'eut que le temps de se retourner en entendant un Obliterator beugler. Il avait totalement omis que les ennemis, une fois en l'absence de chef, seraien totalement soumis à leur rage et à leur folie. L'un des monstres qui se trouvait en face de lui lâcha une rafale d'une arme intégrée à son bras, que Dicus parvint à éviter, puis continua avec un canon spécial qui sortait de son épaule. Celui-ci était un "psycanon", un canon qu itirait des bolts teintés par des couches d'énergies négatives du Warp. Dicus réussit à éviter quelques balles, mais cinq le touchèrent. Deux s'écrasèrent contre le bouclier énergétique de l'armure, le troisième fit voler en éclats l'épaulière droite, le quatrième transperça le torse et le cinquième érafla la joue de l'Incarnation.
Dans le même temps, les autres Obliterators montèrent à l'assaut, tout comme les Space Marines qui foncèrent pour protéger leur Prince. Ils formèrent un carré autour de lui avant qu'il ne touche le sol, et un Apothicaire le prenait en charge quelques seconde plus tard. Le choc entre le Chaos et les soldats de la lumière fut violent, sanglant et barbare. Des têtes et des membres tranchés volaient, des soldats des deux camps se faisaient incinérer par les canons infernos ou transpercer par les lances plasma. Des Space Marines écrasaient des cadavres fumants d'Obliterators, et des Obliterators tranchaient en deux de leurs tronçonneuses sortant de leurs bras des Space Marines. La bataille fut violente, mais brève. Les Space Marines se révélèrent être les vainqueurs, mais à quel prix? De nombreux frères étaient tombés, et leur meneur était bléssé et placé sous coma artificiel. Néanmoins, les Saint Guerriers se conformèrent aux ordres et continuèrent vers la Crypte. Celle-ci s'ouvrit alors qu'ils présentaient leurs codes d'authentification, et quelques Techmarines pénétrèrent dans la salle. La Crypte était en fait une immense salle d'archivage où de nombreux ouvrages écrits et numériques sous scellés du Mechanicus se trouvaient. Les Frères se branchèrent sur des ports de communication, et intrachargèrent tous mes codes informatisés. Ils emportèrent aussi avec eux les ouvrages qui n'avaient pas été numérisés. Enfin, ils sortirent de la salle, laissant place à leurs frères de l'Escouade Devastator, qui, par les flammes et les missiles Cyclones, réduisit le contenu de la salle en cendres. Une vingtaine de minutes plus tard, les Space Marines étaient de retour dans le Tacticae de la Forge, portant leurs morts et protégeant Dicus, tout en se dirigeant vers leurs navettes. Il restait encore quelques technos-adeptes qui étaient restés afin de régler quelques derniers détails. Alors que ceux-ci les accompagnaient, un énorme bruit métallique retentis, suivit de divers bruits d'explosion et d'un tremblement qui fit osciller la Forge. Le Titan Impérator, dont les boucliers avaient été surchargés, avait succombé aux tirs ennemis multiples. Alors que les explosions fleurissaient sur son abdomens et détruisaient les tours de ses épaules, il avait basculé sur la forge, écrasant toute une partie de celle-ci. Il n'allait surement pas tarder à exploser, et les guerriers pressèrent le pas. Une fois à bord, la navette se précipita vers le vaisseau amiral. Aux dernières nouvelles, deux autres Destroyers avaient été détruits. Le premier, atteint au moteurs, avait dérivé d'un seul coup dans une embardée magistrale, et avait embarqué le deuxième avec lui vers le sol. Alors que de nouveaux vaisseaux ennemis commençaient à prendre la flottille pour cible, cette dernière se prépara à faire un saut dans le Warp. Cela pouvait se révéler être extrêmement dangereux pour la planète, mais, de toute manière, celle-ci étaient perdue. Les vaisseaux se mirent en formation et, à ce moment là, une Barge Space Marine fut coupée de ses moteurs par un tir d'énergie surpuissant. Elle tomba rapidement vers le sol, mais, vue de loin, sa chute semblait être aussi lente que celle d'une plume.
A bord, aucune perte ne fut à déplorer, à peine quelques blessés légers. Néanmoins, le vaisseaux s'était écrasé en plein milieux de la piétaille ennemie qui tirait déjà à bout portant à coup de canons lourds sur les boucliers qui, affaiblis par la chute, ne tarderaient pas à se désactiver, et alors, se serait l'assaut. Les Frères conscients que leur sacrifice n'apporterait rien, choisirent de rejoindre les autres barges en usant des téléporteurs intégrés au vaisseau, non sans activer les défenses automatique et l'autodestruction anti-apropriation, une mesure de sécurité extrême, commune à tous les vaisseaux aurorans, empêchant ainsi l'ennemi de pouvoir s'approprier les technologies du bord. Lorsque les boucliers tombèrent et que le Pacte pénétra à l'intérieur de la barge, les frères étaient déjà dispatchés dans d'autre barges. Les renégats crurent à une victoire facile et pénétrèrent en masse dans l'épave, ne prenant pas garde au danger. Ce n'est qu'en arrivant au pont de commandement qu'ils se rendirent compte de leur erreur. Trop tard.
L'explosion coucha les soldats renégats sur plusieurs kilomètres. En effet, la barge disposait à son bord de plusieurs charges Atomicae Exterminatus, qui s'étaient activées spécialement pour l'autodestruction.
A bord de la flottille, l'ordre fut donné de se préparer au saut. La réalité se déchira, et les vaisseaux disparurent. La destruction de la planète se passa en deux phases. Tout d'abord, la réalité fut déformée sur une bonne partie de sa surface, de sorte que la planète toute entière semblait être recouverte de vagues géantes. Ensuite, une énorme faille déchira son atmosphère et sa croûte jusqu'à son cœur, puis un affaissement du Matérium l'aspira, et avec elle les troupes se trouvant sur son sol, et une grosse partie de la flotte se trouvant en orbite. Mais la "Flottille de Dicus", comme elle fut renommée plus tard, était déjà loin à ce moment là.

Quelques semaines plus tard...

Salle medica de Sainte Gloria, quelque part dans la Cathédrale-Tombeau...

Dicus était réveillé depuis quelques jours. Les medicaes l'avaient prévenu que son rétablissement serait prompt et que, dans une semaine à peine, il aurait retrouvé toutes ses capacités physiques. Mais, là où il y avait un problème, c'était par rapport à son esprit... En effet, les bolts du psycanon, en plus d'avoir blessé son corps, lui avaient lacéré l'esprit. Sa résistance n'avait encore jamais été mise à l'épreuve de telles armes psychiques. Il n'y avait pas été préparé. Il ressentait encore la douleur sur la bordure de son esprit. Et puis... et puis, il y avait eut la désincarnation. Brutale. Trop brutale. Cela, lui avait dit un de ses enseignants psyker, avait inhibé son esprit qui s'était "fermé" au Warp. Cela aussi, il le ressentait. Il se sentait comme amputé d'un sens, pris au milieu d'un vide. Ses psykers pensaient qu'il serait rétablis d'ici trois années. Trois années qui lui paraitraient longues. Mes Dicus se décida de les mettre à profit, afin d'améliorer sa maîtrise des armes, de la politique, et de l'art de la méditation.
De plus, de bonnes nouvelles avaient atténué sa douleur : non seulement, ils avaient pu sauver une majeure partie des servants du Mechanicus, qui avaient été intégrés à l'Ordre, mais ceux-ci avaient emporté avec eux tout leur savoir technologique. Ce qui équivalait, en fait, à toutes les connaissances technologiques de l'Age d'or de l'Impérium. De plus, les Space Marines qui le protégeaient avait continué leur mission, et l'avaient menée à bien : ils avaient récupéré les anciennes connaissances qui se trouvaient sous scellé dans la Crypte... Et ces connaissances renfermaient un pouvoir immense....

(1) : Le Pacte de Sang est en fait le rassemblement sous une même égide des renégats de la Garde Impériale ou des autres institutions militaires humaines (c'est à dire non Méchanicus ou Space Marine) qui ont été corrompues. Il est à noter que leurs anciens équipements ont été repeints en rouge sang, recouverts d'insignes impies et de trophées morbides. Par ailleurs, les soldats du Pacte portent souvent des masques grotesques destinés à effrayer l'ennemi par la folie qu'ils symbolisent. Enfin, les membres du Pacte de Sang ont souvent été exposés aux remugles du Warp, et ont donc parfois muté légèrement ou fortement. Voilà quoi peut ressembler un soldat du Pacte de Sang :
Soldat du Pacte
Soldat du Pacte 2
Soldats du Pacte s'apprettant à prendre en embuscade des rebelles Tau'ri
Soldat du Pacte contre Gardes Impériaux
Divers
Soldat du Pacte tenant compagnie à un Berserker de Khorne

(2) : Les Obliterators sont des monstruosités innommables. A l'origine, ils étaient des Space Marines du Chaos, mais se sont retrouvé trop fortement exposé aux rayonnements du Warp. Ceux ci ont causé des mutations dans leurs corps, les rendant plus résistants, et leur faisant intégrer leur armure à leur corps, leur permettant même de la régénérer d'une façon biologique, petit à petit. De plus, les Oblitérators obtiennent, par leur mutation, la capacité d'absorber des armes et de les intégrer, comme des armures, à leur corps. Néanmoins, plus la mutation avance, et plus esprit tombe vers la folie et la rage meurtirère. Un Oblitérator proche de la phase de mutation terminale est souvent aussi craint par ses amis que ses ennemis, car la rage et la folie de tuer l'aveuglent, et il peut aussi bien étriper ceux qui étaient jadis ses plus proches amis, que ceux qu'il détestait arduement.
Obliterator dans une armure Terminator

En Résumé :
Spoiler:
 

-----

Grâce aux connaissances rapportées par les membres du Mechanicus sauvés, l'Ordre pourra retrouver la puissance, ou du moins une partie, de l'Impérium Auroran d'antan. Bien entendu, cela est gardé secret, et n'est partagé qu'avec nos alliés Aurorans (c'est-à-dire la RTA). Néanmoins, l'intégration des SCS et une remise à niveau des chaînes de montage se révèle obligatoire, et prendra du temps. Les cahiers des charges demandent à ce que ces travaux soient effectués d'ici 4 ans maximum et que des permissions, distinctions ou tout autre aides seraient accordées aux ouvriers et technoprêtres si le travail été terminé plus tôt, pour une même qualité (Jet de dés à voir avec Filou)

-------------------
Développement - Recherche - Construction

Remise en marche des fonderies de Mars (46%) : 2 ans
Colonisation et réhabilitation du secteur 63 : 1 an
Réparation, purge et réaffectation du vaisseau classe Exterminatus corrompus et des Titans Impérator corrompus : 4 ans
Réaffectation et mise en place des Titans Warhouns : Terminé
Rétablissement psychique du Prince Dicus : 2 ans
Intégration des technologies de l'Impérium Auroran et des SCS spéciaux, remise à niveau des technologies : 4 ans maximum, bonus possible à définir par un jet de dés. Actuel : 3 ans


Partie MJ :
Spoiler:
 


Dernière édition par pylz-killer le Jeu 25 Nov - 22:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mar 23 Nov - 22:20

Zéta-Canis

Spoiler:
 


Chute de la population ( je souhaite augmenté le ratio de puissance de mon peuple de 1/3 à1/10)
Avec la guerre contre le Chaos , les troubles de la crise et la révolte cyberium , la population de Zéta-Canis à dramatiquement baissé. Elle est passé de 3 milliards à 900 millions se qui est un drame totale pour la nation et pour la race déjà fragile. Les prières se sont multiplier vers les dieux Eldar et l'Esprit de l'Unité pour leur venir en aide pour faire des avortiums des êtres 10 fois supérieures aux humains.



Le"reboot"
Loriador - Palais de Prisme
"Quel odeur de cramé !"
L'Imperatrice était à son balcon ,entouré de sa garde d'estocoeur Hallebardier à contemplé son pays périr peut à peut.
Les fumées et les incendie provoqué par l'insurrection cyberium à causé énormément de dégâts , les morts se comptes en millions en seulement quelque jours d'un conflit que personne n'a vus venir.

Sequi jadis fut le plus proche compagnon des avortiums est devenus son pire ennemi , un traitre pour la race entière.
Nos cyberiums domestiques se sont transformés en machine de guerre , tuant tous ceux qui assaillait de les arrêter , sans faire de distinction sur la nature et l'age de la personne.

http://img502.imageshack.us/img502/3512/f85cf758305ee2b015a761c.jpg
http://img230.imageshack.us/img230/3632/cyberiumarm.jpg

En orbite , les cyberiums qui ont tenté de saboté la flotte se sont confronté à plus énervé qu'eux. Les Gardes Républicains se sont amusés à les larguer un par un dans l'espace , en signe d'exécution avec un seul mot : Traitre.

La Marine Solaire avait fait le blocus des planètes , à l'exceptions de quelques unesqui échappèrent à leur contrôle.
L'Imperatrice avait prié l'Esprit de l'Unité de lui venir en aide. Les dieux Eldars lui ont répondu :

"L'une des plus grande erreur qu'il vous à été mené de faire c'est votre confiance aveugle en la technologie et en l'automatisation de votre société. Le Chaos et maintenant les cyberiums vous prouves à quel point vous etes à la merci de inattendue. Nous ne pouvons vous aider directement , cependant , nous vous prométront une chose :
Vous survivrez et en sortirez plus fort." (Voir les Cadeaux des Eldars)

Oxane s'en contentant avant de rejoindre son quartier général. Elle traversa sous escorte les couloirs et dédalle du Palais de Prisme pour arriver dans les étages inférieures , où se tenait le conseil de la Caste du Feu ,l'organisme charger de la défense et la sécurité de la nation. Les chevaliers , chevalières et évaluatrices étaient présent autour d'une table holographique circulaire dans une pièce sombre entouré de divers ordinateurs affichant divers données.
l'Imperatrice prit place dans un siège qui lui était réservé , puis posa ses coudes devant elle.

-Ou en sommes nous ? demanda telle.
L'un des chevaliers s'avança et pointa un point sur la carte de la ville.
-Nous avons sécurisé la centrale électrique , verrouillé les ports et encerclé la ville. Les civils sont évacués et nos troupes commencent à se rassembler. Dans quelque minutes la centrale serra désactivée ainsi que tous nos systèmes défensif et nos armements. Nous allons perdre toutes communications et plus aucun systèmes ne fonctionnera. Les Cyberiums quand à eux aurons pendent se temps un avantage sur nous. Comme vous l'avez demandé majesté.
-Bien , lancez l'opération , elle fixa un Oracle de vision au font de la salle . Entrez en communion avec toutes nos forces dans l'Empire , qu'elles stoppes les combats et se replie et désactives toutes leurs défenses et armements.
-A vos ordre majesté , fit l'Oracle de Vision.

Quelque minutes plus tard ,Zéta-Canis s'éteignit . Plus aucun courant ne circulait nul part ,seul les cyberiums avait encore leurs défenses et leurs armement actives et s'approchèrent des points stratégiques de la Garde Républicaine.
Dans le QG , Oxane contemplait une vielle horloge à bascule , sont tic-tac rythmait le silence qui pesait , soudain ,l'heure sonna et Oxane fixa l'Oracle qui compris et dit via la pensé:
-Allez y.

Soudain , dans l'espace , tous les vaisseaux dela Marine Solaire larguèrent des bombes au dessus de Loriador. On entendis des boums , mais sans tremblement. Oxane attendit un instant puis brisa le silence.
-Oracle , vous pouvez donner le signale.
-Bien majesté.
Puis l'Empire se ralluma partout sur les colonies. Oxane se leva , suivit de son état major et sorti ,escorté d'un régiment d'Estocoeur , dans la rue. Elle chercha du regard dans la rue déserte , puis elle trouva.
-Ah ! fit elle en signe de satisfaction. J'en ai trouvé un.
La petite troupe se dirigea vers un cyberium allongé au sol , apparemment mort , mais sans aucune égratignures.
L'une des évaluatrices fut impressionnée.
-Madame , votre plan à marché ! Les impulsions électromagnétiques les ont tous détruis !
-Oui , heureusement que nous n'avions plus aucun courant qui circulait , sinon , nous serions revenus à l'age de pierre. répondis Oxane. Bon maintenant ,veillez à se que l'ordre soit rétablie au plus vite , je ne veut pas que notre peuple vive dans la peur indéfiniment. Sa commence âme prendre le choux toute cette pagaille. Maudite galaxie !
-A vos ordres majesté fit le représentant de la Caste du Feu.

Et c'est au prix de lourdes pertes que l'Empire fut de nouveau sécurisé. Débarrassé des cyberiums , les Zéta-Canisiens allaient devoir créer des robots beaucoup moins intelligents , et surtout autonome , car l'infestation du virus n'a pus se faire que via le réseau . Ilfallait donc programmer un par un les nouveau Cyberiums , renommé Cyberium V2 , actuellement en cour de recherche dans les labos cybernétiques. Chacun auront un programme de loyauté secret pour exclure toutes tentatives de piratage.
Au final , Zéta-Canis s'en est sortit avec un minimum de perte comparé à se qui aurait pus être une véritable guerre d'usure contre un ennemis que nous n'avions pas vus venir.


Les carcasses Cyberiums sont rassemblées dans les centre de recyclage pour réutiliser leurs matériaux.


Rencontre avec Urania
Vaisseau monde "Lumièro" en orbite de Delgène , secteur 43.
Voila 40 minutes que plus aucunes signatures cyberianes n'émétant depuis la surface. La vaisseau monde allait se remettre en position sur le pôle nord , quand une activité hyper-spaciale fut émise dans le secteur. Le Chevalier dela Marine Solaire présent sur place avec sa flotte de plus de 320batiments de guerres prêt au combat ( rappelle que le secteur 43 est une zone ultra-militarisé dû à la dernière confrontation avec le Chaos) , fut informé de la situation et détacha 90 bâtiments :
-35 Croiseurs
-40 Destroyers

-15 Frégates


Le porte commerciale d'Anglélus Prime était à porté de canon d'une flotte inconnus , non chaotique mais menaçante. La faille Warp fut ouverte et le détachement y pénétra pour en sortir quasi-immédiatement de l'autre coté. La Station Commerciale était en vus , tous comme la flotte étrangère.
Le Chevaliers qui commandait la flotte ordonna un scanne des vaisseaux.N'aillant pas changer depuis tous ses siècles , les vaisseaux uraniens furent immédiatement identifiés.


Le contacte fut établie.
-Ici le Chevalier Trionisos de la Marine Solaire de l'Empire Zéta-Canisien ,au nom de l'Imperatrice et de l'Unité , décliné votre identité et énoncé vos intentions , uranien.


Le Cadeau des Eldars
Voyant son peuple en déclin , lePanthéon Eldar s'est soudainement éveillé et à donné à sesenfants avortiums un arsenal de connaissance visant à compensé labaisse de la population par une qualité individuel accrue.


C'est par l'intermédiaire de sesenfant qu'Asuryan et Isha font leurs cadeaux :


Les dons de Cegorach (DieuMoqueur , des farces , de la folie , et du rire)
Le premier cadeau de Cegorach est la Porte Warp et sa Toile Spectrale.
La Toile est un réseau sécurisé de canaux dans le warp , à l'abri du Chaos. Grâce à la toile les avortiums peuvent voyager d'un bout à l'autre de la galaxie de façon instantané via des portes , appelées Porte Warp. Ces portes sont construire hélas par le sacrifice d'un Chanteur de moelle qui paille de son âme la création d'une telle porte qui forme un réseau vers n'importe quel autre porte.
La taille des portes peuvent variées ,elles peuvent être de petite taille , pour être monté sur des vaisseaux monde ou de grande taille pour permettre à des flottes de voyager. Bien sur de telles portes sont tenue secrète et il est quasiment impossible de les trouver si l'on ne connais pas son emplacement. Sauf pour les mondes importants comme Loriador , les portes ne sont jamais construit dans un systeme solaire , mais entre les systèmes , c'est pourquoi leur localisation est improbable.Seul des monde trié sur le volet possède des Portes Warp.
(Elles remplacent pour les zéta-canisiens les portes quantiques). Ironiquement Cegorach les à crées surtout pour permettre à ses Arlequins de voyager . (voir plus bas)


Les dons de Kurnous (Dieu Chasseur , de l'élevage et de la nature)
Kurnous serra prié par de nombreux guerriers aspect , car grâce à lui , la chasse serra une partie de plaisir pour les avortiums qui jouirons d'une grande discrétion ,de réflexe et d'une précision supérieure aux humains.


Les dons de Lileath (Déesse des rêves et de l'espoir , du courage et de l'ambition)
Lileath bénit les Oracles de Vision et améliore leur esprit pour les rendre plus sensible au fluctuation duWarp et du Chaos. Il leurs est désormais possible , grâce à un entrainement psychique fait par Lileath durent une communion ,d'amélioré leur perception. C'est un atout très important pour les avortiums qui ont juré la perte du Chaos , et pouvoir déterminé où et quand celui si attaquera est un avantage sérieux (la question reste : avons nous les moyens de les contrer ?)




Les dons de Vaul (Dieu desforges , des bâtisseurs, des armes et du feu)


Vaul , le dieu bâtisseur bénit les avortiums en leur offrant les secrets de la Moelle Spectrale. Cette technologie étrange issus du Warp qui aurait la faculté de se comporter comme un élément organique (cicatriser , métamorphoser ,évoluer , s'adapter etc) mais sous l'apparence d'élément plastique.Celons Vault Moelle Spectral serrait fait en psycho-plastique , c'est à dire de la matière former à partir d'énergie psychique et que pour aider les Chanteurs Moelle (les psycho-techniciens qui manipulent la matière psycho-plastique) il leur donne la connaissance de Isitha Kasra , un instrument de musique aidant les chanteurs de moelle à canaliser leur énergies psychique , à la stoker et la rendre plus puissante. De cette façon , quelque chanteur suffiront à batire de grands édifices alors qu'il nécessitait dix fois plus de monde pour la même construction , et en moins évolué.( nouveau ratio justifié rp par cette amélioration)



Les travailleurs du bâtiment(architectes , ouvriers , chef de chantiers etc) aillant un fort potentiel psychique s'étant porté volontaire pour suivre la Voie du Chanteur de Moelle seront formés dans un Temple de l'Unité où Vaul leur enseignera via la communion , comment manipuler la psycho-plastique.


Le Second cadeau de Vaul est la Pierre d'Aspect souhaité par Isha la mère des Eldars.

Cette pierre est en psycho-plastique et aurait la faculté de protéger l'âme des avortiums quand ceux si sont en proie à la corruption du Chaos où quand ils se font tuer.L'esprit avortium étant psychiquement supérieur aux humains , ces derniers n'ont pas forcément peur de l'après mort. Mais pour les avortiums , c'est une chose très pénible et surtout d'éternel. Le Chaos est attiré par les esprits puissants pour se nourrir , et l'esprit avortium est très alléchant (c'est la raison pour la quelle se fut Zéta-Canis et pas une autre nation qui fut attaqué par le Chaos précédaient), et quand un avortium meurt , son esprit va dans le Warp et reste conscient (alors que l'esprit humains classique n'est pas asse puissant pour prendre conscience dans le warp) et c'est une véritable malédiction pour eux ,car ils soufres par miles démons qui leur font subir mile souffrances pour l'éternité et l'esprit du mort n'est alors jamais au repos mais continuellement tourmenté , avec impossibilité de se sauver de son tourment éternel.
Pour contrer cette malédiction , Vaul, sous les ordres de Isha , la mère des Eldars , à forger les Pierres d'Aspect (ou larme d'Isha qui pleura du sort de ses enfants dans le warp). Ces pierres sont constamment porté par les avortiums se qui permet à leur esprit de s'envoler dans la pierre d'aspect plutôt que dans le warp. Dans cette pierre , l'esprit peut jouir d'un repos éternel tranquille sans la peur du démon.




Les dons de Kaela Mensha Khaine(Dieu de la Guerre et du Combat)
Le dieu de la Guerre est décider à venger le peuple avortium en leur fournissant les armes de la victoire. Grâce à la Voie du Guerrier , les avortiums qui choisiront de devenir des guerriers Aspects (des avortiums qui ont décidé de devenir des soldats professionnels) , pourront bénéficier de toute la rage et la fureur de Khaine. L'arsenal de Khaine est large est diversifié et représente chacun un de ses aspects.


Je vous conseille d'ouvrir tous les spoilers avant de commencer de lire. Certaine images sont assé grosses et pourrait décaler votre lecture.



Les Gardiens

Spoiler:
 

Fer de lance des Guerriers Aspect , les Gardiens sont des guerriers aspects qui représentent l'aspect noble de Khaine , doté d'une armée légère et d'un lance shuriken léger ainsi que d'une épée d'énergie légère. Leur légèreté en fait une armée peut couteuse à produire , donc en grand nombre , et doté d'une grande manœuvrabilité.
Bien qu'étant le soldat de base des avortiums , ils n'en reste pas moins avortiums , donc supérieur en tous point à un humain normal. Mais son but n'est pas de s'attaquera l'humanité , mais de défendre les frontières de l'Empire au périls de sa vie , au nom de la l'Unité , et de l'Imperatrice.
Son fusil shuriken tire des lames shuriken mono-moléculaire à grande cadence de tire , pouvant percer presque n'importe quoi. Son armure est en psycho-plastique don les liens atomiques ont été renforcer psychiquement. Son chargeur est illimité car les shuriken sont créer par Isitha Kasra , chaque avortium étant psychiquement supérieur , la production de munition est égale à la puissance de l'avortium , et comme la création de munition d'un si petit calibre ne réclame que peu d'énergie , la quantité est quasi-infinie. Le canon ne dégage pas de chaleur carn'utilise aucune poudre ni électricité. Comme de nombreuses psy-tech zéta-canisienne , le Fusil Shuriken fonctionne par la volonté de son porteur et est propulser par compréhension d'énergie (l'énergie se compresse avant d'être brutalement relâché , comme si vous aviez un ballon d'air , ou l'air symbolise l'énergie , que vous le pressiez et le relâcher soudainement , cette mécanique est identique dans l'armement zéta-canisien). Mais à long terme ,l'avortium se fatiguera (au bon de quelque heures d'intense concentration ) et il serra alors incapable de tiré et devra se reposer.
La tactique du Gardien consiste à prendre position et de la tenir le plus longtemps possible avant d'avancer en subissant le moins de perte possible. Sa rapidité lui permet de prendre les meilleurs positions défensives avant ennemis, et si besoin , de fuir rapidement ou alors de charger.
Les gardiens sont plus efficaces en groupe car via leur esprit , ils coordonnes leurs actions et les zones de tire.


Les Benshees

Spoiler:
 

Les Benshees sont l'aspect de terreur de Khaine. Exclusivement composé de femmes , leur cries annonce la peur et la mort. Se sont les Guerriers aspects les plus rapides et les plus agiles de tous. Leur vitesse est amplifié par leur exosquelette en psycho-plastique , aussi malléable que la peau , se qui n'entrave aucunement leur mouvement et et même amplifié. Il n'yà pas qu'a la course qu'elle excelles , leurs attaques et leurs réflexe sont tous aussi épuisés , faisant de la Benshee une unitédure à toucher. Leur casque est équipé d'un amplificateur psycho-sonique qui paralyse les systèmes nerveux de événement tendis que celle des avortiums est accéléré par le procédés inverse. Se cris est plus puissant à courte porté , mais il à le mérite insuffler la peur de loin . Une fois ennemis à porté , elle s'utilisent leur pistolet shuriken ( fusil shiriken en version miniature) et leur lames d'énergie pour détruire ennemis aussi rapidement que possible sans lui laisser le temps de se ressaisir.


Les Rengers

Spoiler:
 
Les rengers représentent l'aspect de précision de Khaine. Leur armure est unique et son secret précieusement gardé par une minorité. En effet , elle est capable de se fondre dans l'environnement aussi vrais que nature. Ils sont légers et silencieux . Leur fusil de précision est un canon shuriken au calibre plus allongé que ses équivalents . L'absence de flamme et son bruit réduit en font une arme de meurtre idéale etsa précision est accentuer grâce à l'armure qui stabilise les mouvement du Renger aussi bien allongé que debout ou même en équilibre sur une poutre !
Ils sont en générale utilisés pour la reconnaissance , pour défendre une zone ou pour des mission d'assassinat.


Les Araignés spectrales

Spoiler:
 

Incarnation de la chasse , ses unité porte leur nom de part leur ressemblance avec l'araignée , mais aussi du fait qu'elle voyage sur la Toile du warp . En effet , ses unités sont capable d'effectuer de court saut dans le warp (tous comme les Oracle de Vision) pour s'approcher de ennemis sans se faire repérer ou pour en esquiver les attaque , une fois à porté de tire, les araignée spectrales utilise leur canon est le Tisse-mort qui projet une toile mono-cellulaire mortelle capable de se rétracté sur lui même pour étouffer ennemis ou le transformer en tas de viande fumante.


Les Arlequins

Spoiler:
 

La plus étranges des unités de Zéta-canis. Contrairement aux autres Guerriers Aspects , les Arlequins ne sont pas voué à Keala Mensha Khaine , le dieu de la guerre , mais à Cegorach , le Dieu Moqueur. Se faisant , les arlequins ne sont pas apprécié par les autres guerriers aspects depar leur esprit communautaire et leur manque d'esprit d'équipe à l'égar des autres guerriers. Les arlequins sont des êtres qui travaillent en solo , par petit groupe appelle "La Troupe", tel une troupe de troubadour de cirque (leur aspect en témoigne).En temps de paix , ils se présente en spectacle de danse , de poésie et comédie. En temps de guerre , ils cumule tous se que les avortiums ont comme guerrier. Plus coordonnés que les Gardiens , plus rapide et agiles que les Benshees , plus précis et silencieux que les rengers , plus intouchable que les araignées spectrales , les Arlequins sont rare mais leur venus est synonyme de victoire. Leur venus annonce un combat frénétique et dure à gagner , et hélas ,quand ceux si fuit le champ de bataille avant sa fin , c'est également un signe de défaite proche et sans issus. Mais il est rare qu'ils interviennent en sachant que la victoire n'est pas assurés par leur présence. Alors que les Benshees paralysent parleur hurlements , les Arlequins créés la débâcle par leur rires et leur ricanement aussi sombre que maléfiques. Ils jouissent de la bataille , sautant , bondissant , effectuant des danses de mort ,coupant les têtes à la volé , transperçant les corps par des pirouettes , démanbrant par des tornade de coups acérés. Leurs épées est plus solides et plus légères que celles des benshees et leur pistolets sont plus précis .
Être Arlequin , c'est être un esprit détraqués par la folie , témoignage de son allégeance à Cegorach, le Dieu Moqueur.

Les Exarques

Spoiler:
 

Les Exarques sont l'élite des différents Guerriers Aspects et des arlequins. Un Exarque est un guerrier qui s'est voué corps et âme à sa profession et qui reniât toutes autres aspects de la vie, comme la famille , le travail ,l'ambition , l'amour etc. Ils n'ont qu'une idée en tête : Tuer pour les dieux et le gout du sang. Se sont les plus respectés et les plus craints des guerriers et joue le rôle des officiers de la Garde Républicaine. Se sont des officiers qui guide leurs frères et sœurs sur le champ de bataille.


Grandes Prophétesses

http://img816.imageshack.us/img816/318/eldar3.jpg


Bien qu'il existe des Grands Prophètes, la majorité des avortiums aillant une capacité psychique largement au dessus de la moyenne sont des femmes , c'est pourquoi ,par défaut on parle des prophètes au féminin. Les Grandes Prophétesses sont des généraux à la tête d'une armée avortiums.Leur pouvoir psychiques sont redoutable , capable de fair acte de lévitation , de contrôle mentale , elles peuvent également provoquer de terribles tempêtes psychique qui détruise aussi bien la matière que les esprits dans une large zone. Leur principale but est de briser les pouvoirs du Chaos et de rendre la purification plus facile. Leur armes de corps à corps sont exceptionnels , car emplit d'énergies psychiques qui provoque à l'impacte une explosion psy capable de projeter des dizaines d'ennemis dans les aires ( à la Sauron si vous voyez le truc) et de provoquer des éclaires par la pointe . Cette arme peut prendre différentes formes celons sont porteur , une épée , une lance ,un hache , une masse , en fonction du gout de chacun. Elles font acte de communion sans laide d'Oracle de Vision , et son avant tous au service de l'Imperatrice .


Les Archontes

http://img202.imageshack.us/img202/9586/seerofthedamnedbyshadow.png

Généraux Supreme de la Marine Solaire. L'Union de l'Exarque et de la Grande Prophétesse.
L'Archonte est un guerrier aspect d'élite et une sorcier sans égale. Au service des dieux et de l'Empire , les Archontes sont rare mais d'une puissance sans égale.Ils ont fait tous les aspects de la Voie du Guerrier et connaissance toutes les formes de pouvoir psychique connus à se jour. Ils ne combattent que lorsqu'ils n'ont pas le choix. Ils sont capables de combattent des armées entières et de disparaitre dans la Toile (si le combat ne les à pas trop épuisé , se qui n'est pas souvent le cas , sauf quand il s'agit d'affronté un puissant démon du Chaos à puissance égale) Se ne sont pas des dieux , mais c'est l'élite du mortel , leur vie n'a de limite que la mort au combat et leur connaissance et leur sagesse cumulent les ages. L'Imperatrice est l'Archonte Suprême.
Se sont également les seuls à pouvoir se transformer en Avatar de Khaine , les incarnations vivantes du dieu de la guerre . A se jour , se pouvoir reste théorique car aucun combat ou simulation n'a réussit à dégager une émotion ou un sentiment de colère et de rage assé puissant pour qu'un Archonte puis l'utilisé et devenir un tel monstre de destruction.


Avatar de Khaine

Spoiler:
 

Ils ne sont créés que lorsque la colère et la rage de l'Archonte est phénoménale. L'avatar de Khaine est avant tous un guerrier du warp conçus pour brisé le Chaos. Être de flammes de de puissance , il peut déverser un torrent purificateur , brulant les horizons des mondes condamnés. Zéta-Canis à depuis longtemps abandonnée les Armes de Destruction massives conventionnelles , à la place , elle à les Avatars de Khaine , capable de raser des mondes entiers dans leur rage. Cependant , un tel acte d'apocalypse réclame le sacrifice de l'Avatar et de l'archonte qui l'habite. Mais les résultats sont terrifiants.



Face à de tel connaissances , la Caste du Feu se trouve obligé de re-financer la Voie du Guerrier. Zéta-canis doit se réformé massivement si elle veut survivre. Ainssi la patrie va se reconstruire par l'armement.


Projets en cours
- PsyTech : Renforcement des liaisons atomiques de la matière. Terminé
- PsyTech : Raffinage des minerais par énergie psy. Terminé
- PsyTech : Les cadeaux des Eldars : Chaque années durent 28 ans
- Economie:Reconstruction des infrastructures de production : 2 ans

Recherche Guerrier Aspect
Gardien : 3 ans
Benshee : 4 ans
Araignée Spectrale : 7 ans
Renger : 5 ans
Arlequin: 6 ans
Exarque : 5 ans
Grande Prophétesse: 10 ans
Archonte/Avatar de Khaine : 15 ans



Partie MJ
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mer 24 Nov - 16:16

L'Anak:


Spoiler:
 

De la diplomatie chez l'Anark:


Jack avait vu la diplomatie l'empire Vérian s'accroitre avec sa puissance phénoménale. La guerre faisait rage depuis deux ans et les secteur donnés au Vérian pour leur expansion avait marché et depuis lors les secteurs Vérian vivaient paix dans leurs coté de la galaxie. Il voulait arrêter la guerre du au pertes acquissent et aux vaisseaux perdus sans compter les nombreux hommes de valeur perdu dans l'espace ou mort sur les Terres Tau'ri. La guerre était moche et les vérian ne voulait plus de la guerre face aux Aurorans. C'est alors que Jack fut convoquer à un sommet diplomatique en compagnie de l'État Major Vérian. Jack s'installa dans cette immence salle en bout de table face au Chancelier Vérian et à ses ministres. Jack se doutait bien de ce qu'il allait se passer, mais ne se doutait à aucun instant du cadeau Vérian. Le chancelier commença:

-"Monsieur Jack, cela va faire 7 ans maintenant que nous nous connaissons, 7 ans que nos vies sont partager et vous nous avez grandement aider parmi ce monde en guerre et en proie au Chaos nous avons connu le monde grâce à vous et vous nous avez beaucoup aider matériellement et économiquement à nous développer aujourd'hui nous détenons un empire des plus grand. Mais nous ne cherchons plus la guerre. Nous voulons cesser cela."

-"Et bien vous voulez donc dire que vous ne nous aiderez plus sur le front c'est bien cela?"

-"En quelques sorte, nous vous devons beaucoup Monsieur. Et nous ne pouvons plus vous aider sur cette guerre nous voilà bien malheureux de faire cela."

-"Je comprend bien, nous..... nous débrouillerons ne vous en faites pas l'Anark se débrouillera comme toujours."

Jack semblait déçu dans sa voix et regardait la table. Il voyait la fin de l'Anark et de ses habitant le grand havre de paix que Jack voulait construire, tout partait en fumée. L'aurore aurait encore gain de cause pour le reste de l'univers. L'Anark sera détruite ou fuira chez les Vérians et ses autres alliées. Les tau'ri serait les premiers à mourir puis la capitale puis les secteurs voisins puis sans doute ce bon vieux chancelier. Mais jack savait que rien ne ferait changer le chancelier d'avis il le connaissait bien, ils avait commercer et combattu ensemble. Soudain, le chancelier reprit:

-"Mais nous vous devons beaucoup, et donc pour ce la nous vous rendons les terres qui nous ont aider à nous développé ainsi que les terres premières. Nous devons avancer et mon peuple doit avancer vers l'avenir et non pas rester sur le passer c'est pour cela que je vous rend entièrement le secteur Benji, notre capitale sera positionner plus sur une planète paradisiaque. Vos forces las-bas, vous attendent et votre peuple à besoin de vous aussi, j'ai bien compris que votre peuple est en guerre avec les Aurorans depuis des centaines d'années voir plus et grâce à vous nous avons pu nous en sortir, nous vous devons bien cela."

Jack en répondit point, il ne disait mot, il était tellement sur les fesses que les Aurorans seraient en train de les envahir, il n'en aurait que faire. Puis jack, se leva et frappa sur la table, d'un coup de poing la salle fut étonner et Jack parla:

-"Ce sera à vous que je devrais la victoire de cette guerre si elle se termine. Il est vrai que les Aurorans et nous sommes ne guerre depuis des temps anciens, mais jamais personne comme vous ne nous avait aider dans cette tâche. Et je ne prend pas cela comme de la lachetée, je comprend très bien vos intentions je veux aussi avoir un monde meilleur, mais certaines nations ne sont pas tout à fait pour ce genre de choses ils veulent à tout pris insufflé au monde leur doctrine et leur haine. Et le peuple quel qu'il soit devrait avoir le droit de choisir sa ligne de conduite et je respecte entièrement la votre."

-"Voilà qui est bien dit, en espérant que vous construirait un monde meilleur."

-"Je tâcherai de commercer avec vous chancelier, afin que nos relations ne désemplissent pas et n'oubliez pas si jamais votre nation à encore besoin de nous, vous savez ou nous trouver, nous tacherons de bâtir un monde meilleur."

-"Vous aussi, nous tacherons de bâtir ce monde de paix."

Le conseil fut terminer ainsi ques des accords fut signés, comme la non agression des deux peuple, le commerce e matières premières (nourriture principalement) et d'autres traités viables pour les deux nations."

Jack rentra avec le sourire et fit une annonce à son peuple, du haut du Berserker symbole National, ce discours tacherais de tenter de réunir toute s les forces sous le même drapeau:

-"Peuple d'Anark! Nous sommes en guerre! Nous sommes là pour rendre la liberté aux peuples opprimés des secteurs voisins! Je ne vous mentirais pas le peuple Vérian cesse la guerre, car ils veulent montrer l'exemple du peuple fraternel et exemplaire de paix! Mais grâce à eux nous avons récupérer la totalité du secteur Benji! Notre production bat son plein, et vous entendez bien évidemment les rumeurs comme celle du Major Griffin qui a combattu avec sa poignée d'hommes, des armées entières Auroranes! Nous avons besoin d'hommes et de femmes comme lui pour ce combat des hommes qui ont foi en leur liberté et qui veux donner la liberté aux autres peuples! Nous construirons un monde sans Aurore pour nous dicter notre conduite, nous battrons un monde ou l'Anark pourra dire qu'elle a botter les fesses des plus grand oppresseurs de l'histoire! Nous sommes là pour montrer l'exemple pour montrer combien notre peuple est vaillant face à l'adversité combien les vies pour lesquels vous combattez sont importante et le le plus important pour la liberté vous combattez, pour votre liberté! Anark vaincra! Anark rendra la liberté dans ce monde! L'armée Aurorane n'as qu'a bien se tenir car malgré les pertes et malgré tout ceux qui ont sacrifiés leurs vies pour cette liberté, nous y arriverons! Les vérans resterons dans nos cœurs comme le plus grand alliée jamais eut! Et grâce à eux notre foi en la libertés viens d'arriver à son paroxysme, nous allons combattre ces Aurorans jusqu'à ce qu'ils disparaissent de tout systèmes! Peuple d'Anark, nous serons vainqueur! "

La foule acclamait Jack, le discours fut bref, mais efficace, le discours fu retranscrit dans tout l'univers Anark on raconte même que certains peuples de l'univers aurait entendu l'écho de ce discours. En se retournant, Jack vit Rawne se tenir là, et il lui dit:

"Tu as enfin retrouver pourquoi nous nous combattions."

Puis Rawne disparu, Jack eut les larmes aux yeux car il avait enfin trouver sa place dans ce monde.


Partie MJ :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mer 24 Nov - 20:34

Bataille
Spoiler:
 



Event
Spoiler:
 


Dernière édition par Alaric83 le Jeu 25 Nov - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Jeu 25 Nov - 0:11

L'Anak:


Spoiler:
 

La fuite à la Anark:

Les hommes de Shefferd était à pied dans les ruines de la ville planète coruscante, la guerre faisait rage, la guerre avait détruit et saccager les vestiges des Tau'ri. La guerre dans tout sa splendeur. La guerre était terrible pour un civil, la guerre était horrible pour un soldat, mais la guerre était le quotidien d'un Anarkayst. La guerre avait changé, les Aurorans l'avait bien compris, maintenant les hommes étaient des sacrifices nécessaires, et celui qui avait la plus grosse arme menait le monde. La guerre a changé et elle avait changer sur la ville planète de coruscante, elle a ravager les lieu les bombes tombaient comme s'il en pleuvait que ce soit à un extrême ou l'autre de la planète, que ce soit l'Anark ou les Auroran les deux tuaient les vestiges d'une population en proie au chaos. La guerre montrait son visage après la mort de tant d'homme pour un objectif parfait, Shefferd avait réussi à détruire la base principale Auroran sur la planète il leur faudrait des mois pour tout refaire. D'autant que le commandant capturé, il y a à peine une heure était leur ticket de sortie même s'ils étaient poursuivis par une cohorte de vaisseaux enragé faisant déferler la mort sur eux.

Shefferd savait ce qu'il faisait une fois dans le secteur vert les Aurorans n'aurait aucune change face à l'armada grandissante de l'Anark. La flotte serait complètement annihiler en un rien de temps face au Canons anti-flotte. Voilà ce qu'était devenu la guerre, celui avec le plus gros canon gagne et l'Anark en avait des très gros. Le pétrusite de Tortuga était la pour prouvé leur supériorité, et le pétrusite leur avait sauvé plusieurs fois la vie.

Shefferd avançait avec ses hommes dans les ruelles étroites et sombres de coruscante. La nuit commençait à tomber sur le secteur, il leur restait 164 km à parcourir à pied avec le commandant qui n'arrêtait pas de nous maudire. Shefferd était là, assis au pied d'un mur camouflé par les débris dans les rues, il regardait ce qu'il se passait et ou se trouvait les vaisseaux. Il les voyait se vider d'un nombre incalculables de gardes impériaux de Spaces Warriors et d'autres chars et soutiens, se déverser de la sorte ne voulait dire qu'une chose, mettre un terme à l'Anark sur cette planète. La guerre faisait rage depuis des années maintenant, et il savait pertinemment que la guerre se terminerai à un moment ou à un autre. La guerre allait arrivé à son paroxysme de mort et de désolation comme nul n'avait jamais vu.

Historiquement, l'Anark n'avait jamais combattu sur un front à découvert comme celui-ci les attaques de l'Anark se marquaient plus par les soulèvement les attaques en embuscades et autre bricoles sur le routes de commerce jamais une guerre ouverte comme celle-ci. La guerre allait changé chez l'Anark.

Shefferd avait trouver un endroit et relisait attentivement les documents, trouvés sur le vaisseaux. Et savaient par ou passer afin d'éviter les combats et de se faire repérer par les Aurorans. L'anark allait faire ce qu'il savait faire de mieux passer entre les tirs et les troupes ennemis sans se faire repérer et arrivé à destination. En plus, ils avaient un Joker: le commandant.

Les hommes avaient des kilomètres à parcourir peu de vivre et surtout les Aurorans aux trousses. Les troupes avançait ils étaient près d'un millions et des centaines de milliers. Ils avançait sans relâche dans la nuit, afin de se faire discret parmi les ombres. Les Aurorans avait mis leurs vaisseaux non loin d'eux à leur recherche. Des véhicules passèrent non loin d'eux plusieurs fois, mais les Anark étaient dans leur élément. Ils savaient ce qu'il faisait et la première nuit ne fut qu'un moment de marche et de peine pour certains. Ils se rappelait leurs frères morts sur le secteur plus au Nord aujourd'hui. Les kilomètres avaient passés plusieurs dizaines en une nuit. La marche était forcée, mais nécessaire pour leur survit. le jour venait de se levé sur les terres et les survivants décidèrent de s'abriter et de marcher de nuit la marche sous un soleil de plomb l'eau viendrait à manquer. Et ils tentèrent de trouver un magasin de grande consommation afin de trouver de quoi manger. Il décidèrent de se monter le camps dans le magasin plonger dans l'obscurité des hangars. Le repas fut copieux en ces temps de trouble et de sang. Puis Schefferd regardait l'extérieur de la ville par la porte de service tout en regardant les documents Aurorans. Puis le Major Asho vint le voir:


"Shefferd, alors on est où?"

"Dans de beau draps...."

"Non, mais je veux dire..."


"Je sais ce que tu veux dire on est à encore 112km de la zone verte on atteindra la zone orange dans environs 2 nuit de marche."

"D'accord..."


Le major sentait que Shefferd ne se sentait pas bien. Il le sentait déprimé face à ce que les Aurorans venait de faire à ses hommes. Puis Asho se demanda s'il ne s'en voulait pas pour leur mort. Puis posa la question:

"Vous pensez qu'on est venu pour rien? Qu'on a des pertes pour un rien?"

".....pas exactement."

"Dite moi alors."

"En fait, je pensait bien à toutes ces vies qui ont péri sous mes ordres, mais pas seulement cela, je pense aussi que les choses aurait pu se passer autrement, ils ont utiliser des armes atomiques sur des hommes. Pas seulement hier, mais avant griffin est mort sous les chutes des bombes."

"Je vois, mais pourquoi vous vous blâmez ainsi?

"Parce que je me suis dit que j'aurais pu faire autrement. maintenant on les as au cul et il nous trouverons dans pas longtemps. Et ça c'est mon bon vieux présentement à la con qui me le dis."

"Je comprend, mais sachez une chose ces que tous ces hommes ne vous suivent que parce qu'ils croient en vous. Et nous vous suivront jusqu'à la mort s'il le faut."


"Merci, j'avais besoin de me faire remonter le moral par quelqu'un."


Asho regardait la carte avec Shefferd et commençait à organiser un plan pour revenir à la zone verte au plus vite. Il échangèrent leurs données tactiques et réfléchirent tout deux à la procédure à suivre afin de survivre au mieux parmi les ruines. Il parlèrent un bon moment de la journée avant d'aller dormir parmi leurs hommes. Les tours de gardes furent échangés à tour de rôle toute les heures. afin de regarder les déplacements de troupes ennemis. Au loin et au Jumelles les bataillons complets Titans inclus. Etait visible au loin les immenses vaisseaux de l'Aurore accompagnaient leurs hommes dans les airs, en regardant dans la direction qu'il allaient prendre à la tombée de la nuit. De grands nuages camouflant les 850 Invaders du secteur Anark. Ils n'étaient pas dupe l'Anark savaient qu'elle allait prendre une attaque de plein fouet. Ce serait la bataille final du secteur. Maintenant tout les vaisseaux Aurorans s'étaient mobilisé autour de coruscante. L'atmosphère change depuis que tout ces vaisseaux avait pénétré l'atmosphère, les nuages se formaient, la pluie commençait à tomber tout comme la deuxième nuit.

Cette fois-ci c'est sous une pluie battante que les survivant tentait de rejoindre la zone verte. La marche était lente et cadencée, la pluie ralentissait le mouvement. Les troupes sans armures Wardogs étaient vite fatiguées et avaient froid. Shefferd décida de s'arrêter le temps que la pluie se calme et que les militaires se sèchent et reprennent des forces avec les quelques vivres volés dans le centre distribution. La nuit était longue et la pluie battante. Il devaient rejoindre au plus vite le front afin d'aider les autres de la zone Verte. Shefferd décida de prendre les forces Aurorans par l'arrière ou les défenses serait quasi nulles qui oserait être dans le dos des Aurorans au moment voulu. Il pleuvait toujours, mais la pluie était toujours là. Il décidèrent d'attendre, cela ne servait à rien d'avancer sous la pluie battante, on en voyait rien à 20 mètres.

Shefferd annonça sous ce bruit de fond sourd qu'il ne leur restait que 98km à parcourir et ils seraient dans la zone verte. Soudain des voix arrivèrent de dehors et des ombres avançaient dans le hall du bâtiment. Les troupes se cachèrent dans l'immense centre commercial. Les Hommes qui entrèrent dans le centre étaient des gardes impériaux une trentaine. Ils discutaient sans se douter qu'il étaient épiés de toute par et encerclé par des troupes hostiles. Ils parlaient:

"Voila un endroit au sec."

"Ben j'espère qu'il nous enverrons plus en ronde dans le secteur pour chercher ce putain de commandant, j'en est marre de marcher sous la pluie, en plus on vois rien, ils pourraient être à coté on en serait rien."

"Oui je te le fait pas dire marre de cette pluie, mais c'est du au vaisseaux qui rentre dans l'atmosphère ça perturbe l'écosystème."

"Écosystème mon...."

La phrase du garde se termina net car un balle au pétrusite venait de lui éclater le crâne. Les autres subirent le même sort, un garde impérial souffrait le martyr et hurlait à la mort. Shefferd mis le bout de son canon dans sa blessure:

"Maintenant tu va nous dire si vous êtes les seuls à nous suivre."

Le garde hocha la tête, puis son crâne explosa par le tir du pistolet de Shefferd.

"Bon ça nous fera toujours une escouade de connard en moins. Il faut avancer maintenant sinon on va se faire rattraper alors on bouge."

Les hommes suivirent ses pas et avancèrent droit vers la zone verte, la pluie commençait à réduire en intensité il avaient marché toute le journée cette fois-ci et avaient parcouru 37 km. Il leurs restait du trajet mais le plus gros était fait déjà. Alors les troupes se reposèrent cette fois dans la bibliothèque cette fois-ci ils allaient enchainer la marche de nuit. Afin d'arriver au front avec les informations capitales. Les troupes continuèrent donc leurs traversé jusqu'au petit matin. La pluie cessa, mais les nuages étaient encore présent. ils leur restaient encore 20 bon kilomètre à parcourir. Ils arriveraient dans la nuit prochaine. Pour l'heure ils se reposèrent et pris de sommeil de leur marche forcée, ils allaient pouvoir dormir en paix le temps d'une journée. La journée se passa sans encombres. Les troupes Aurorans étaient loin de là. Et la nuit était encore tombée sur le secteur.

Les troupes qui avançaient voyaient au loin les flashs lumineux des troupes de l'Anark tuant à grand coup de canon anti-flotte les différentes sections de combat. Il voyaient aussi au loin les vaisseaux Aurorans bruler et tomber sur leurs propres troupes, ils étaient surpris de voir plus de mille vaisseaux Anarkayst. Face à eux une armée équivalente en force Aérienne, mais l'Anark avait pour eux deux avantage des défenses au Sol établies et l'initiative. Bientôt des renseignements vitaux pour le reste des opérations de ce secteur.

Shefferd devait à tous prix rejoindre la Zone verte. Les heures passait et la bataille s'annonçait flamboyante. Les vaisseaux Anark tombaient, les troupes au sol s'acharnait dans un combat sans pitié les bombes tombaient, la mort était omniprésente las bas fauchant les vies par milliers. Au vu des lueurs, toute les artilleries étaient utilisées.

Shefferd arriva dans la zone verte accompagné des survivants. Il regarda puis décida d'utiliser sa radio:


"Ici, Shefferd nous sommes arrivés dans la zone Verte besoin d'un régiment d'intruder pour rejoindre le commandement central."

"Ici, État Major, Shefferd on vous croyait mort. On vous envoie les troupes demandées. Elle arriverons d'ici 20 minutes. Terminé"


Les troupes se posèrent dans la rue centrale adossés à des murs. Le temps de l'ultime attente. Mais cinq minutes après un vaisseaux Auroran venait d'arriver dans le secteur avec des millions de troupes au sol. La guerre allait reprendre pour Shefferd et ses horreurs allaient encore reprendre.

Les troupes de l'Aurore avançait vers celle de L'Anark, Impossible de leur échappé cette fois. La bataille débuta avec les Aurorans leur attaques commencèrent par pilonner la zone avec les bombardement intempestif. Beaucoup moururent dans ce bombardement des milliers d'Anark venait de perdre la vie. A cause du vaisseaux Classe Illuminae et des ses 5 frégates. Les troupes au sol ne pouvaient résister et quand les troupes ennemis étaient là à porté de tir tout s'envenima. Les pertes étaient énorme les chars endommageait les bâtiments et ils rétorquaient par leurs auto-canons. la mort pleuvait, les balles fusaient de partout. Ils leur fallait encore 20minute avant d'avoir des renforts. Les tirs de couverture pour des replis étaient futiles et beaucoup moururent en tentant de fuir cette pluie de plombs. Des bras s'arrachèrent de têtes tombèrent et des agonisant en pagaille au sol attendant de se faire rouler dessus par un Leman russ. Les troupes de l'Anark ne savaient que faire face à cela leur résistance montrait l'ardeur de l'Anark et ils emportèrent bon nombre d'ennemis avec eux Soudain les Intruders arrivèrent sur site pour évacuer les priorités, mais leur décollage était compromis par le Destroyer classe Illuminae; Ce vaisseaux pouvait à lui seul envoyer au tapis des milliers d'intruders. Plus aucune échappatoire n'était possible. Shefferd voyait son heure arriver avec la plus grande vitesse jamais vu. La mort l'attendait au tournant. Il jeta des alves de tir abattant des soldat Auroran un peu trop téméraires.

La bataille virait au cauchemar le sang était là et les derniers survivants était là caché dans un bâtiment. Schefferd tenta de leur donner raison en montrant le commandant à la fenêtre les tirs cessèrent un instant jusqu'à ce qu'un sniper abattit le commandant. Les Aurorans voulait leur peau quel qu'en soit le prix. C'était la fin pour eux abattre un nombre maximum d'ennemis avant de se faire tuer était leur objectif désormais. LA fin était proche un bourdonnement fort vint a un moment, surement une bombe atomicae lancée pour les achevés.

Le bruit était sourd, la lumière encore plus éblouissante que jamais, le souffle du choc était tel qu'il ne l'aurait imaginait sa fin approchait. Un deuxième grand fracas, vint à s'entendre sous une secousse terrifiante. Puis plus rien. Le destroyer Illuminae venait de tomber ainsi que les frégates. Le Tir venait des Invaders des Executeurs. Le Haut parleur se fit entendre:


"Alors on a besoin d'aide Schefferd?"

Schefferd venait de comprendre, Jack avait réussi à rejoindre toute les forces Anark dans le conflit. La guerre allait être gagner avec ce revirement de situation. Shefferd fut évacuer et pu délivrer les renseignements à l'État Major. Ces renseignements furent vitaux pour la suite des opérations

A suivre......





Partie MJ
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Corsica51
Modérateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 25
Localisation : Nice
Date d'inscription : 14/10/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Fiurenza
Dirigeant: Gabriel II
Couleur sur la carte: Jaune

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Jeu 25 Nov - 20:22

République Théocratique Aurorane
«Imperator Expectente»
3107 ad Imperium condita


Spoiler:
 

Politique extérieur:

Du bon côté – Cela faisait deux jours que son escouade n'avait pas subit d'attaque des aurorans. Le fière et courageux John Smith, appartenant à l'unité 42 des Wardogs, l'unité la plus puissante de tout l'Anark, s'ennuyait affreusement. Dans sa soif d'action, il s'était rapidement porté volontaire pour le front, partant ainsi directement pour Coruscant. Ses premières semaines avaient était heureuses, bottant le cul à de nombreux aurorans, il avait commencé une belle collection de casque, d'armes et d'armures de Space-Warrior. Autant de trophées, mais aussi de jouets pour ses enfants qu'il pourrait ainsi ramener à la maison dès que l'Anark aurait gagné. Car oui et il en était convaincu, ils ne pouvaient que gagner.
Cependant pour le moment, son problème majeur était tout autre. Depuis maintenant 2jours, rien, aucun signe de vie de la part des aurorans. Paradoxalement, l'espace était ces derniers jours, plus remplis de vie, que la planète elle-même.

Kevin Strike appartenait aux commandos d'abordage des forces de l'Anark. Debout devant le miroir de sa cabine, fumant sa cigarette, Kevin tripotait sa barbe, admirant sa pilosité toute nouvelle, n'ayant jamais eus le temps de la laisser pousser avant la guerre. Des cicatrices parcouraient son corps, ses cheveux en bataille en cachant quelques unes. Ses muscles maintenant bien développé, rajoutait au tout, le faisait ressembler parfaitement à l'archétype de l'homme anarkyste issue de l'imaginaire collectif auroran. Pourtant kevin n'avait pas toujours étais comme ça, enfant jadis frêle ayant vécu dans un univers très masculin, il avait subis moquerie et coups. Cette enfance difficile avait laissé de nombreuse cicatrices, celle-ci non visible, qu'il arrivait maintenant à canaliser, les aurorans en payant le prix chère.
Kevin méditait sur tout ce chemin parcouru, pensant qu'il serait temps de changer ce nom ridicule que ses parents lui avaient donnés, finissant ainsi sa métamorphose quand soudain son alarme sonna. Il était l'heure de partir.
Arrivé en salle de briefing, il prit connaissance de l'ordre du jour. Les renseignements avaient découvert que l'un des vaisseaux aurorans, arrivé une certaine heure, arrêté tout combat, et se retirait dans le but de prendre l'apéro. Sa mission était donc simple. Prendre à revers ce porte-nef isolé, en prendre possession et le diriger tel un kamikaze vers la flotte aurorane. Le plan semblait parfait et tous pensaient que cet acte serait un tournant dans la guerre contre l'Aurore. Le vaisseau s'était éloigné depuis plusieurs jours de Coruscant enfin de prendre à revers ce porte-nef et il était temps de rentrer en action. Kevin et son commando, prirent possession de leurs vaisseaux et partirent dans l'espace. Approchant du porte-nef avec le reste du commando, Kevin évitant les tirs des canons et tourelles automatiques installés sur tout le corps du porte-nef, tira une charge de pétrusite sur le bouclier du hangar situé en face de lui. Le bouclier rapidement surchauffé, se désactiva et laissa rentrer ce qui rester des forces du commandos.
Maintenant descendu de leurs vaisseau, il était temps pour eux de prendre l'assaut et de diriger cette menace aurorane à sa perte. Bien évidemment, l'alarme avait était sonné, et des escouades de la Garde Impérial arrivèrent rapidement sur place. Suivant les plans données par les renseignements sur la structure des portes-nefs, le commando parti rapidement du hangar, s'engouffrant dans les couloirs à la rencontre de l'ennemie. Arrivé au milieu du corridor, sans aucun moyen de se mettre à couvert, le commando dirigé par Kevin fut prit de surprise par des troupes de la garde, caché au fond du couloir. Prit de surprise et en ligne direct face au feu de l'ennemie, de nombreux hommes tombèrent. L'un des arnak lança une grenade, allongé à couvert des cadavres devant lui, et tua la petite escouade devant lui.
Continuant leurs chemins sans trop d'encombres, Kevin et les onze hommes le suivant arrivèrent dans la salle de contrôle du porte-nef. Fourbes et rapides, ils avaient réussi à atteindre leurs but avant que les aurorans, quelque peu désorganisé par cette surprise ne réagisse. Pensant toucher au but, ils s'approchèrent, quand l'un des hommes, s'apprêtant à toucher le tableau de bord, mourus d'une balle dans la tête.
Tous de nouveaux sur leurs gardes, réagirent, cherchant d'où pouvait bien provenir ce tir. Mais personne n'était dans la pièce. Maintenant vigilant, surveillant les entrées, 3hommes retournèrent en direction du tableau de bord. Quelques secondes après, trois corps s'entassaient sur le premier, faisant monter l'inquiétude dans les rangs anarkystes.
Ce qu'ils ne pouvaient comprendre, c'était que des fantômes, protégeaient de leurs combinaisons d'invisibilité, positionner chacun en 3points de la pièce, les viser, enrager par cette mesquinerie digne d'un tryclon. Attaquer pendant que des hommes nobles et bon prenaient leurs pastis, tranquillement assis. Peu de choses pouvait énerver un citoyen de la République mais celle-ci, et ce commando allait l'apprendre à ses dépends, entrainer une rage folle dans l'esprit de n'importe quel auroran de la République.
Tous étaient tombés et Kevin avait peur. Il regardait apeuré autour de lui, cherchant le moindre signe, le moindre bruit d'une présence. Mais la peur l'envahissait, ses membres tremblaient, toute sa confiance, toutes croyances avaient disparu. La mort s'approchait, il le savait. Quelques secondes avant que le fantôme, finisse de s'amuser et tire, une pensée revint à Kevin. Il repensa au dernier auroran qu'il avait tué, allongé par terre, blessé, mais le regardant droit dans les yeux, sans peur ni aucune crainte de mourir. Il l'avait alors prit pour un fou un fanatique, mais maintenant il comprenait. Peut-être aurait-il dut naitre auroran, ne plus avoir peur, ni trembler. Alors que Kevin imaginait la vie qu'il aurait put avoir, la balle lui transperça le crane.
Plus tard les soldats vinrent nettoyer le sang et les corps et au plus grand étonnement des soldats, l'un des anakystes morts, souriaient.


Le vaisseau anarkystes ayant tanté ce coup de force fut rapidement détruit par la suite, pulvérisé par la puissance du porte-nef. Par la suite il parti rejoindre le reste de la flotte, pour effectuer les nouveaux ordres.
Devant le bourbier qu'est Coruscant, l'ignominie qu'est cette planète et le peu de vie restant dessus, les généraux en accord avec le Président, Kedge Periel, avait lancé l'opération « Lumière Étincelante ».
Quelques heures plus tard, dans l'espace, alors que la bataille faisait rage depuis maintenant de nombreux jours entre anarkystes et aurorans, les radars de l'Anark, en pleine effervescence, au milieu de tout ces signales venant du champs de bataille, détectèrent des failles dans l'hyper-espace. L'amiral Max Connor, dirigeant le vaisseau-mère anarkystes gérant les opérations sur la planète, s'approcha de l'ordinateur, cherchant à comprendre qu'était ces signales et d'où pouvait bien t-il venir. La crainte se lu alors sur son visage. Sans même laisser le temps à l'amiral de prévenir ses troupes, 100portes-nefs sortirent derrière leurs troupes de l'hyper-espace. 100 autres portes-nefs, tout juste devant eux.

« - Et merde.... »

Sur Coruscant pendant ce temps là, John Smith était informé de la situation. Si le gros des soldats aurorans avaient subitement disparus de la planète, ce n'était que pour une seule raison, 50hypérion s'apprêtaient à atomiser la planète.
L'opération « Lumière Étincelante » commençait.


Politique intérieur:


A la recherche du passée – Le jeune secrétaire d'état au ministère des affaires étrangères voguaient dans les couloirs des archives impériales. La guerre contre l'Arnark, la mission dans le secteur 42 attaqué par on ne quels créatures, le récent retour des Karhais, tout cela allait demandé beaucoup d'effort à l'armée, chose qu'elle ne pouvait opérer seul. Intrigué par les histoires d'une espèce puissante, crée par Fiurenza peu de temps avant l'Imperium, l'avait amené ici. Une race insectoïde, les zergs, avait était crée par l'empire à l'époque dans le but d'aider son effort de guerre. Une seule fois utilisé contre une planète, détruisant la plus infime trace de vie, ce potentiel gigantesque n'avait plus était utilisé par la suite et les zergs furent envoyés attendre de nouveau ordre, loin de l'Imperium.
Ils ne furent plus jamais appelés, mais maintenant le temps étaient venu. Après avoir trouvé les archives de l'époque, archives secrètement gardées par le gouvernement, cherchant des données pouvant lui indiquer une quelconque direction à suivre, notre jeune secrétaire d'état trouva. Les zergs avaient étaient envoyés à l'opposé de nos positions, dans la bras du sagittaire. Les documents en main, il partit rencontrer son ministre et sous l'avale du gouvernement, une mission d'exploration, armée fut envoyée. Le voyage serrait long mais il en valait certainement la peine.


Développement:
Agrandissement du réseau de transport spatial: 2ans
Forteresses militaires : 1an
Grognards Impérials : - Création équipement -> fini
- Recrutements et entraînements -> 2ans
Station 42 : 1an


La suite du poste la prochaine fois, désolé pour la taille, mais j'ai un peu la flemme de tout finir ce soir.


Partie MJ
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotep
Professeur Toddles
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2010

Votre Fiche Nation
Nation: Concile des Cinq
Dirigeant: Mahican
Couleur sur la carte: Cyan

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Jeu 25 Nov - 22:36



L'empire des loups

3107

Spoiler:
 

( Attention, certains évènements relater ici se sont déroulés un an plus tôt )


Le doute

842 ne cachait plus son contentement, la fermeture inopinée de la tempête warp avait grandement amélioré ses prévisions et celle-ci ne laissaient aucune chance à cette armée de chaotique. Fort de ce succès annoncé, il s'accorda quelques secondes de répit mais celui-ci n'en était pas vraiment un, perturbé par toutes les projections sur la situation actuel de l'hégémonie. Sans données, il ne pouvait que l'hypothèser, des milliards de milliards de possibilités, une quantité de donnée qui devint vite trop importantes même pour ses super-calculateurs... et donc pour lui, fichus organiques. Il ne pouvait se résigner à cette état, il les balaya de sa mémoire et repris avec les maigres données qu'il possédait: il fonctionnait toujours, le centre alfa n'était donc pas détruit ce qui ne l'étonnait que peu, il est imprenable, mais était-ce leur dernière planète? Il ne pouvait le savoir, l'ombre créée par les vajra isolée toujours les vecteurs de distorsion vers les systèmes de l'Hégémonie mais peut être qu'un détour par... Le vaisseau venait de l'alerter qu'un banshee s'était écrasé contre... rien, immédiatement après quelque chose était apparue plongeant le vide dans son ombre. L'alerte fut donnée, le vide se prépara au combat mais le vaisseau ne semblait pas chaotique, au contraire, il se contentait de déverser une sorte de fumée argentée sur les positions chaotiques qui explosait à l'approche de celles-ci. 842 leva l'alerte, s'ils étaient avec eux, il tirerait cette affaire au clair lui-même et c'est ainsi que la petite boule bleue quitta le vide avec pour seul escorte trois défenseurs et sa formidable force de persuasion. L'équipe s'approcha de la surface de l'astronef, celle-ci était constellée de puits circulaires d'où sortait la fumée... non ce n'était pas de la fumée, d'après les défenseurs celle-ci était composée de millions de particules de la taille d'un bras humain, surement explosif, autant ne pas s'en approcher alors, mais à part les « cheminée » anémone sublimé ne voyait aucun autre moyen pour entrer dans le vaisseau. Le puits devant eux cessa tout d'un coup d'émettre ces particules, une invitation à entrer? Un guet-apens? Il n'en fallut pas plus aux défenseurs pour armer leurs mitrailleuses à énergie solaire ,842 calma leurs ardeurs et malgré les doute s'engouffra dans l'immense ouverture. Les parois du puits étaient recouvertes de portails rectangulaires entourés de lumière bleu électrique, il se laissa à penser que les habitants de cette astronef ne devaient pas être si dangereux pour les laisser venir jusqu'ici ou alors ils sous-estimaient dangereusement la puissance de l'Hégémonie. Dans tout les cas l'équipe pénétra dans l'un d'eux mais dès que la dernière unité passa le bouclier atmosphérique du portail des milliers de points lumineux apparurent, ils se réunirent devant l'équipe et formèrent en quelques instants une sorte de canis lupus baileyi anthropomorphe flottant à quelques mètre du sol:
- Hum... intéressant
- Bonjour, je suis Gaï, représentant le peuple cynos sur le front chaotiques et commandant de ce vaisseau, qui êtes vous?
- Bonjour, je suis 343 anémone sublimé et je gére l'expansion de l'Hégémonie Eidôlonne.
- Vous êtes donc les êtres mécaniques dont nous ont parlé la République Théocratique Auroran.
- Et vous les « loups » dont ils nous ont parlé. Cela m'étonne d'eux qu'il est confiance en des xénos comme vous.
- Je ne comprends, nous ne sommes ni des tryclons, ni des Karhaïs.
- Je le vois bien, xénos ne désigne pas seulement ces deux races extraterrestres, il est tiré d'un antique dialecte du monde d'origine des humains où il signifiait étranger. Au sens aurorans, il désigne tout être intelligent non humain.
- Mais alors pourquoi cela vous étonne t-il?
- Ils ont toujours été plutôt xénophobe, à l'époque de l'Impérium Auroran, vous auriez été tout simplement exterminé ( et bam la subtilité tu sais ou tu peux te la mettre ) ou simplement réduit en esclavage. Que vous soyez libre et allié à eux m'étonne donc au plus haut point.
Le cynos était assez déboussolé, 842 repris donc:
- Des faits seront surement plus parlant à votre intelligence d'organique que des mots, avez vous de un système pour enregistrer des données?
* un bras mécanique tendit un cristal transparent vers lui
- Nous avons bien des cristaux comme celui-ci où l'information est codée par holographie.
- Très bien
Ses super-calculateurs n'eurent que peu de mal à deviner la méthode de gravure, un laser bleu sortit de son « oeil » et toucha le cristal durant quelques secondes:
- J'espère que notre histoire vous aidera à comprendre la leur... et votre destin hypothétique. Bon sur ce je dois m'en retourner au Vide, mes charges ne peuvent attendre mais nous nous reverrons surement à une autre occasion.
Ils repartirent comme ils étaient venus, laissant le cynos où plutôt sa représentation dans le doute qu'ils avaient eux même créé avant que celle-ci ne se disperse en millions de poussières lumineuses.


En terre inconnu

Les berserks avaient emmené les deux diplomates extraterrestres voir le plus important match de l'année, la final de la coupe des mondes de shunt. Un match exceptionnel mais pas pour tout le monde, la tête de Paoli, le diplomate auroran, disparaissait peu à peu dans ses bras depuis le début du match. Cela n'étonnait que peu Damien, déjà dans l'ancien temps leurs ancêtres de Fiurenzia daignaient ce sport, préférant leur tournois de pétanques sur la légendaire Corse. L'autre semblait plutôt apprécier le spectacle enfin le déduisait-il d'une translation du comportement de son chien sur cette espèce de gros loup, il nota donc de lui proposer de participer à la coupe de l'année prochaine, de quoi mettre un peu de piment.

- Et oui mon chère Papapatrick, cette première mi-temps est très mal partie pour les tigres rouges.
- Effectivement, perdre leur coureur dans les cinq premières minutes du match est mauvais signe pour eux. Leur entraineur Kael nous avait promis un match qui restera dans les mémoires, et bien les Earthquakes semblent lui donner raison...

- Eh bien mes amis, je voudrai profiter de cette intermède pour vous faire gouter à une de nos spécialités.
Il fit un regard vers l'un des gardes mais celui-ci était trop occuper à regarder l'écran du couloir qui affichait les côtes des équipes et à son grand regret, il dut se résoudre à lancer son stylo sur sa tête pour le sortir de ses « occupation ». Le projectile dans un lancé parfait atteignit le malheureux sur le haut du crane, celui-ci se retourna commençant à vociférer à l'égard de son agresseur jusqu'à ce qu'il croise le regard noir de Damien. Il se mit immédiatement au garde à vous et parti en courant chercher le plat. Il revint quelques minutes plus tard poussant un chariot sur lequel une étrange bête humanoïde grillé reposé sur un plat, il le plaça devant les diplomates et repartit à ses occupations.
[color=darkred]- Et voici notre spécialité, le mukudon grillé façon anark.
Le cynos trouva très vite cette nouvelle source d'intérêt délicieuse. L'auroran, lui émergea de ses bras mais la première chose qu'il vit fut les deux yeux du mukudon qui le fixaient, vide, L'anark n'arrêterait pas de le dégouter. Il se leva donc pour aller prendre l'air et dès qu'il fut parti, Damien croisa les bras vers lui d'une façon bien étrange ( http://i67.servimg.com/u/f67/12/97/44/16/bras-d10.jpg ) en disant:
- Enfoiré!
A ces paroles, le cynos arrêta d'englou... de déguster le plat:
- Excusez-moi, ma connaissance du Commun n'est pas encore assez élevé, quelle est la signification de ce mot?
- Bah, ça veut dire que c'est un enculé.
- Plait-il?
- C'est un connard quoi.
- Plait-il?
- Un bâtard.
- *expression d'incompréhension total.
- Ça veut dire que c'est une personne peu recommandable ( Hum hum ) voir méprisable.
- Je ne comprends pas, les aurorans sont un peuples digne de confiance et très sympathique.
- C'est le visage qu'ils montrent pour vous draguer mais ils sont indigne de confiance, dès que vous aurez baissé votre garde, il en profiteront pour vous la mettre bien profond.
Il vu l'expression d'incompréhension commencer à revenir sur le visage du cynos et rajouta en conséquence:
- Je vais pas te faire un dessin mais si tu comprends toujours pas, tu demanderas à ta femme.
L'incompréhension se transforma en rire mais le visage grave de l'anark ne prêter pas à sourire, il se tut donc:
- je vous dis ça en tant que peuple ayant déjà vécu ça, je vous avertis juste de la route que vous prenez est...
Paoli revint juste à ce moment. Damien n'aborda plus ce sujet jusqu'à la fin du séjour en anarkyste, laissant le cynos dans ses doutes...


Rendez-vous inattendu

Les haut-parleurs de la machine auroran commencèrent à grésiller, grâce leur soit rendu de nous avoir fourni ces machines pour pouvoir communiquer avec tous:
-"Ici la Capitaine Dahud, de la Frégate Thuatha "Korrigan". Nous venons de franchir les frontière de votre territoire. Nos intentions sont pacifiques. Nous souhaitons établir un contact avec vous".
Le cynos était rassuré, à part cette race belliqueuse rencontré par nos alliés, il semblait que l'espace ne soit peuplé que de peuples aux dessins pacifiques. Il désactiva le voile du luna pour le laisser à la vu de tous et prit la parole après quelques secondes:
- « Bonjour capitaine Dahu ( sa voix grave avait comme élider le d final ), je suis Dao du peuple cynos, suivez nous jusqu'à la planète central. »


Le mystère

La meute de recherche a enfin réussi à extraire ce qui ressemble à des supports de stockage à l'intérieur des armures d'or. Notre technologie étant incompatible avec ceux-ci, ils ont du recourir au transmetteur que les aurorans nous prêter pour pouvoir communiquer avec les vaisseaux du peuple humain. Ils ont parfaitement jouer leur rôle, malheureusement la plupart des données avaient été corrompu par le temps, seul des vecteurs spatiaux diriger vers le « nord-ouest » étaient encore lisibles. En conséquence une douzaine de vaisseaux luna ont été mobilisé pour explorer l'espace au-delà du secteur 1, nous espérons ainsi comprendre les évènements qui se sont passé à travers tout notre territoire il y a 800 ans.


Sombres nouvelles

Le peuple cynos s'excuse au près de la République Théocratique Auroran pour ne pas être intervenu lors de ce massacre inadmissible. La flotte cynos est pour l'instant occupée à gérer la course d'un astéroïde géocroiseur qui menace notre planète mère Cynosia. Dès que celle-ci sera écartée, ce sera avec plaisir que nous vous aiderons à pacifier les secteurs 52, 53 et 54.

Les gravitomètres avaient largement surestimé la taille de l'astéroïde mais celui-ci faisait tout de même 343 kilomètres de longueur, de quoi produire une catastrophe écologique sans précédent sur Cynosia. Heureusement celui-ci était encore très loin de la planète 150 millions de kilomètres pour être exact nous laissant plusieurs mois pour agir, la gravité de la situation était tout de même trop important pour sous-estimer le moindre détail et à ce titre, les douze VMC de l'empire cynos ont été rassemblé , ceux-ci se sont placé à quelques centaines de milliers de kilomètres de la cible pour ne pas la perturber par leurs puits gravitationnelles ( il faut rappeler que les VMC ont une taille de 144 kilomètres et qu'au vue de leur masse titanesque, les effets gravitationnelles qu'ils induisent ne sont plus négligeables ). Un vaisseau luna a d'abord été dépêché sur place afin de récolter des informations sur l'objet: taille, masse, composition, géologie,... , et grâce à ces informations un plan à pu être établi:
- Un des VCM utilisera le laser de sa foreuse photomagnétique à décomposition ( je sais c'est un nom barbare mais ça décrit fidèlement l'engin ) à puissance modéré pour sublimer le côté « droit » par rapport au plan stellaire de l'astéroïde. En ce sublimant, l'astéroïde par la loi d'action/réaction partira dans le sens opposé. Cette opération qui durera deux mois modifiera sa trajectoire de quelques degrés ce qui à l'échelle des distances astronomiques le fera passer à 25 millions de kilomètres de notre monde.
- Si l'astéroïde n'est pas suffisamment dévié au bout de quatre mois, les douze VMC utiliseront le laser de leurs foreuses pour sublimer complétement l'astéroïde.
- Si l'astéroïde n'est pas assez sublimer ( taille supérieur au kilomètre et distance de cynosia inférieur aux millions de kilomètres) au bout de deux mois les vingt stations de défense de Cynosia réquisitionneront toute l'énergie de la planète pour alimenter le bouclier planètaire, et dans cette dernière option toute la flotte, les VCM et les stations feront feu sur l'astéroïde, le bouclier planètaire protégera Cynosia des débris engendrés.
Nous espéreront ne pas avoir à en arriver là mais déjà des questions se posent: les gravitomètres se sont affolé car l'objet est apparu tout d'un coup dans notre système solaire, celui-ci n'en est d'ailleurs pas originaire, qui aurait pu faire celà?
Que la lune nous protège!


Recherche de la meute des Oroa: indéterminé


Partie MJ
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Dim 28 Nov - 19:29

EVENT

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Dim 28 Nov - 22:28






    Orbis Romanus




    Citation :
    ¤ Nom Complet : Orbis Res Publica Romana (Monde de la République Romaine traduit du dialecte parlé en langage commun)
    ¤ Planète Capitale : Roma
    ¤ Ville Capitale : Roma
    ¤ 8 Systèmes
    ¤ Type de gouvernement : République Oligarchique Patricienne - Plus officieusement contrôlé par l'Organisation Sheeva
    ¤ Système Économique : Libre. On retrouve de nombreuses doctrines comme le Libéralisme, le Mercantilisme, voir même la Ploutocratie et enfin du Protectionnisme du gouvernement pour privilégier les industries, commerces et sociétés de l'Orbis
    ¤ Type de Société : S'organise en deux groupes, Patriciens (nombreuses familles riches et aristocratiques) et les Plébéiens ( Le reste du peuple comme les artisans, commerçant, etc..). Au sein même de ces groupes et de la société on retrouve un mélange de hiérarchie de Caste et de Classes Sociales. La place d'un homme est définie par sa fonction dans la hiérarchie des institutions et des lois, autant que par sa richesse et bien plus par son origine. C'est une association basée sur le droit et l'intérêt commun. La société se réparti également en trois statuts, la citoyenneté, la non-citoyenneté et l'esclave. L'Esclavage à noter qui est monnaie courante mais qui s'applique aux races dites "Xenos".
    ¤ Race : Poignée de Sheevas ( contrôle le tout), Humaine (principale), divers races Aliens côtoient les humains et diversifient l'Orbis sans en être citoyen. Tryclon voir parfois Avortium.
    ¤ Population - le statut de la personne n'est pas prise en compte - : Une dizaine tout au plus de Sheevas, 8 milliards d'Humains Romanyens, 6 milliards d'individus d'espèces aliens diverses et d'Humains étrangers, une minorité d'environ 40 000 avortiums, 2 à 3 milliards de Tryclons.
    ¤ Forces armées(police inclut) : 3 Millions troupes de nature plus ou moins professionnels sans compter les corps à statut particulier (ex: Garde Sénatoriale), le double de réserviste, et plusieurs centaines de millions de personnes mobilisable dans le rare cas où la nation serait dans une situation critique de danger sur son propre sol

    ¤ Langue: Langue Commune, langue latine, runique
    ¤ Civilité: Romanum, Romanus, Romain, Romanyen
    ¤ Religion: Aurore proscrite par les "Sauveurs", ou plutôt oublié. D'ancienne religions ont refait surface, sous la pression des Sheevas possédant de nombreuses informations sur l'histoire Terrienne Terrestre. Culte polythéiste greco-romain qui a reprit une grande place dans cette société

    Citation :
    --- carnet de bord du commandant de la Ruche Leviathan, le Lord System Sheeva Ashland ---



    ¤ Chapitre I, Il était au commencement... ¤

    Alors que l'espèce humaine n'était encore qu'au stade embryonnaire, nous étions des milliards, plusieurs dizaines de milliards. Nous étions partout, avancé, altruiste, tout nous intéresser. Nous avons progresser dans de nombreux domaines, notre puissance était gigantesque et c'est ce qui cause notre perte. Poussé par notre orgueil, par notre ego démesuré et notre soif de toujours plus de connaissances et d'innovations, nous nous sommes pris pour des Dieux. Mais tout a une fin et la Nature a finalement reprit ses droits. Dans un premier temps tout se passa parfaitement bien. Les résultats étaient prometteurs. Cet organisme primitif fut modifié par nos soins, tant mentalement que génétiquement. Ils devaient répondre à toutes nos espérances. Nous leurs avons enseigner l'agriculture, la pêche, la chasse, le travail des métaux. C'était un peuple bestiale et barbare mais nous espérions que nos modifications que nous leurs avions apportés changeraient la donne et que les résultats seraient satisfaisant. Ce fut le cas oui, du moins dans un premier temps. Leur développement poussé par notre aide fut immensément rapide et grandiose. En à peine quelque centaines d'années, ils avaient progressé de plusieurs milliers d'années, arrivant à notre niveau de technologie. Mais nous n'avions pas pris assez de précaution. Ce qui arriva fut un véritable imprévu, une erreur de calcule qui s'avéra être une hécatombe. J'avais pris soin de prévenir nos supérieurs et dirigeants, mais les enjeux étaient trop grands et mettre fin à tout ça nous aurait trop coûter d'après. Les conséquences furent bien plus grave.
    En quelque temps à peine, ils réunirent une immense flotte, l'enfant se retournant contre son parent, l'esclave brisant les chaînes de son maître. Mais quelles chaînes ? Je pense que nous avions toujours été bon à leur égard. Leur instinct bestiale n'avait pas disparu et exigeant du sang et bien sûr toujours plus, ils se liguèrent contre nous, leur créateur en quelque sorte. Peu en réchappèrent, en quelque minutes à peine, mon monde natale avait été détruit, anéantissant plusieurs milliards de vie, amenant une race, nous Sheevas, au bord de l'extinction. Peu survécurent, je fis partis de ceux là, ceux de mon sang n'eurent pas cette chance. Notre technologie très poussé et toutefois plus avancé que la leur nous permirent de mettre en place une riposte destructrice, mais ce ne fut pas suffisant ils étaient bien plus nombreux désormais. Notre guerre est millénaire à présent... Alors si vous les rencontrez, méfiez vous, ils sont plus perfides que n'importe quelle espèce, vil Karhaïs...


    Plusieurs documents défilent les uns après les autres

    -------------------

    ¤ Chapitre 5, Premier contact ¤

    Pendant des milliers d'années, alors que l'espèce humaine évoluait à l'insu de nous même, notre guerre perdura. Beaucoup perdirent la vie encore et encore. Nous dûmes donc nous adapter, notre mode de vie, notre organisation, notre société, nos moyens de transport, tout fut modifier. Nous dûmes même rendre notre nombre inférieur plus un atout qu'un défaut. C'est de ce fait que par des procédés génétiques, chimiques et mécaniques que notre espérance de vie fut considérablement augmenté de plusieurs milliers d'années si ce n'est plus. S'ajoutant à ça la possibilité de se mettre en stase et se relayer avec nos frères. Pendant que certains hibernaient et luttaient, d'autres hibernaient. Nous avons enfin trouver ce que nous pensions être la clé de notre victoire. Lors de l'une de nos expéditions de recherche, car nos envie de savoir n'avait jamais ô grand jamais diminuer, nous avons découvert une race insectoïde primitive et se reproduisant extrêmement rapidement. De plus, ils étaient facilement manipulable mentalement. Notez donc ce que j'eus omis de préciser, notre race Sheevas, possédaient des talents naturels de l'esprit. Après tant d'années de développement, la manipulation mentale n'était plus un secret pour ceux de mon espèce. D'ailleurs toute notre technologie ou presque était adapté pour ne répondre qu'à notre esprit. Enfin toujours est-il que nous avons manipulé génétiquement cette race de grands insectes pour leur donner un niveau technologique similaire au notre dans le sens où ils auraient accès à l'espace tout en prenant le soin de les garder sous contrôle par l'esprit. Refaire les mêmes erreurs du passé étaient à proscrire.
    Dans un premier temps, leur utilisation dans notre guerre qui semblait ne jamais se terminer face aux Karhaïs prit une nouvelle tournure. Les résultats étaient au delà des espérances, nous songions même à développer à nouveau notre culture sur une planète. Mais rapidement, des dissensions au sein des nôtres quand à l'utilisation des Tryclons, car c'était leur nom, et la cupidité de certains autres, nous conduisirent à nous séparer en plusieurs groupes poussés par les ambitions personnelles au sein de leur propre vaisseau Ruche. De gigantesques appareils, théoriquement indestructible par leur taille immense, et faisant office de vaisseau monde nomade. Toutefois, une sorte de hiérarchie perdura, car chaque faction se réunit en un lieu reculé et difficilement accessible pour former un Conseil Sheevas, sorte d'Assemblée regroupant les derniers de nos membres afin de discuter des nouveaux phénomènes dans la galaxie, la guerre contre les Karhais, ou parfois même s'accorder sur des décisions à prendre. Après la création de cette Assemblée j'ai passé beaucoup de temps en stase. Ne me réveillant que des centaines voir des milliers d'années plus tard lors des premières rencontres avec l'Humanité, qui se révéla être dans un premier temps une espèce pour laquelle moi et beaucoup des miens n'avaient que mépris et qui fut plus un obstacle à se débarrasser qu'autre chose.


    ----------------

    ¤ Chapitre 7, La Lutte ¤

    Pendant des années, plusieurs des miens se sont mobilisés pour anéantir Karhais et Humains ainsi qu'une branche dérivé de l'Humanité appelé Avortium dans le système solaire de la planète n°3625XK2 appelé plus couramment Asyos et ses voisines Funestis et Eygan. Les pertes furent lourdes des deux côtés mais nous n'avions que faire des Tryclons, leur reproduction était simple, rapide et facilement malléable. Nous pensions les avoir à l'usure, mais ces créatures chétifs et plus primitifs se sont montrés extrêmement déterminé et parfois même intelligente. Je me rappelle même qu'un de mes frères rencontra une jeune femme, impératrice ou quelque chose comme ça. Avortium me semble-t-il ? Toujours est-il qu'elle était assimilé à une façon de penser nommer Marcusisme, ou un terme dans ce style. Cela reste flou dans ma tête, c'était il y a tellement d'années. Et de toute manière, ce Sheeva, un être que j'eus côtoyé assez souvent est mort désormais, il ne m'en dira donc pas plus. Certains des miens ont par la suite tenter d'attaquer le monde natal de cette espèce, la Terre, comment avions nous pu ne pas sonder cette partie de la galaxie plus tôt ? Trop occupé à la guerre avec les Karhais sans doute. Enfin, toujours est-il que ces Humains ont réussi à nous repousser encore une fois. La suite ? Les tentatives pour les anéantir ont succéder et les Tryclons ont toujours été repoussé en faisant bien sûr le plus de dégâts possible. Notre lutte contre les Karhais ont continué et les Humains eux ont continué à se développer, poussé par un fanatisme autour d'une pseudo religion manipulatrice, l'Aurore, qui bientôt finit par les unir sous une seule et même bannière. C'est à ce jour que l'imperium vit le jour et partit en croisade contre toute les races aliens qu'ils dénommèrent Xenos et non adepte de leur religion. Ils parvinrent à faire ce que nous n'avions pas réussit, exterminer les Karhais. Du moins ils avaient disparus, on supposa donc qu'ils s'étaient éteint. Mais plusieurs de mes semblables et mêmes moi ne parvenaient pas à croire à cette théorie. Après des milliers d'années de guerre, nous n'en n'avions jamais fini avec eux. Ce n'était décidément pas une vulgaire race bipède poussé par la cupidité et l'intolérance qui eut put y parvenir à notre place. Je ne pouvais m'y résoudre. Pendant ce temps nous Sheevas nous sommes fait discret, nos ruches Tryclons se repliant aux confins des bordures extérieurs de l'univers alors que l'Imperium agrandissait sa main mise sur la galaxie. Oh nous n'avons pas abandonné pour autant face à cette nouvelle menace, continuant nos recherches, nombreux furent les Sheevas a organiser des tentatives d'invasions avec leur ruche. Une pression qui au final fut quelque part l'un des facteurs de la chute de cette entité politique humaine je suppose.

    --------------------

    ¤ Chapitre 11, Le choix ¤

    Pour ma part, entouré de quelque fidèle, j'ai continué mes recherches, poussé nos capacités mentales, du moins surtout les miennes au mieux que j'ai pu. Je n'ai jamais vraiment participé à la guerre, ou y ais agit indirectement. Mon espoir en les Tryclons s'était bien diminué. Quand aux humains, avide de pouvoir et de richesse, poussé par l'ambition et la cupidité, je me rendis bien vite compte que nous les avions sous-estimer, que leur potentiel était encore à développer, que nous pouvions encore en tirer quelque chose. Ils étaient le chaînon manquant de l'évolution qui nous faisait défaut. Leurs aptitudes après tout ces siècles avaient été mainte et mainte fois prouvé. C'est pour cette raison, qu'alors que la galaxie se déchirait avec d'un côté l'Aurore et de l'autre les "Xenos" dont mes semblables inccapables de s'accorder, j'ai étudié l'Humanité avec plusieurs confrères. L'Humanité, Avortium compris, dans tout son ensemble, mentalité, culture, anecdote, physionomie, histoire récente et ancienne, l'origine de leur création etc... En étudiant plusieurs cobaye je suis parvenu finalement à les manipuler, j'avais trouvé mon Saint Graal, la domination mentale de ces êtres. Mais comment ? Comment organiser ça de manière à ce qu'ils servent nos intérêts ? Leur organisation étant bien différente des Tryclons tout comme leur reproduction.

    Il y a trois cent ans, l'Imperium Auroran commençait déjà à décliner et sombrer dans le chaos puisque plusieurs centaines d'années auparavant, suite à la disparition du dernier Imperator, le pouvoir fut plongé dans la corruption et de nombreuses rivalités éclatèrent au sein de cette entité Humaine perfide et dominatrice. C'est à ce moment que j'ai décidé d'agir. Alors que les affrontements avec divers Xenos ou Tryclons perduraient en bordure extérieur de la galaxie, rejoins par une dizaine de mes frères, nous avons réunis deux vaisseaux ruches, véritable forteresse spatial. Nous sommes apparus là où ils ne nous attendaient pas, dans un système isolé et aux défenses restreintes. Rapidement notre force de frappe vint à bout de l'ennemi. Et nous nous sommes emparé de notre premier monde habité par des Humains. Le processus de contrôle mentale n'était pas aussi simple qu'avec les Tryclons, d'où le nombre plus important de Sheevas. D'un effort commun, nous sommes parvenus à imposer notre volonté un temps sur millions de vies, les forçant à embarquer sur nos vaisseaux. Ce après quoi, nous avons tout anéantit, absolument tout, sans épargner aucune vie qui aurait échapper à notre contrôle, plusieurs milliards d'individus. Toutes les infrastructures furent annihiler et tout symbole ou référence à l'Aurore détruite. Le passé devait être oublié dans le sang. Ce après quoi, notre véritable travail à commencer pendant plus de trois cent ans jusqu'à aujourd'hui. Un travail de terraformation de la planète mère du système dont nous avions pris possession et de manipulation génétique à l'échelle de millions de spécimens.



    ¤ Chapitre 12, Présent ¤

    Moi et mes camarades avons longuement penché sur la façon à procéder pour facilité l'emprise mentale que nous avions sur le cerveau humain qui nous demandait jusque là des efforts considérables et un nombre de semblable plus important alors qu'à l'inverse contrôler une ruche Tryclonne se faisait aisément et bien souvent avec un seul individu Sheeva. Fallait-il aussi prendre en compte que nous les manipulions depuis des siècles si ce n'est des milliers d'années. Quoiqu'il en soit, alors que mes seconds opéraient les directives nécessaire sur la planète qui deviendrait plus tard le centre névralgique du système, afin d’accueillir la vie que nous allions organiser, je perfectionnais mes recherches. Manipulant le génome et la physionomie humaine, nous sommes parvenus à modifier les cellules du cerveau humain, leur hypophyse fut modifier surtout comme nous le souhaitions. Le but de l'opération devait bien sûr faciliter notre emprise sur eux. Plusieurs cobayes y laissèrent la vie, mais par cette phase nous décidâmes de mettre en place d'autres manipulations génétiques afin de les rendre plus résistant face à nos attentes. Oh, il aurait bien sûr tout d'humain extérieurement, si ce n'est bien souvent plus grand ou plus corpulent pour 2 individus sur 4 ou 3, et d'autres petits détails nous étant nécessaire. La seule différence étant leur partie interne, le cerveau. Une exception de l'espèce humaine créé, ou devrais-je plutôt dire améliorer à notre image.

    La seconde étape de mon plan pouvait démarrer, toujours bien sûr à l'insu du conseil Sheeva qui aurait désapprouvé mes théories, du moins une partie, je n'avais guère beaucoup d'allié et nombreux étaient ceux estimant encore que la clé de la victoire reposait sur les Tryclons. Nous avons donc terra-formé la planète principale cité plus haut dans mon journal, prenant soin d'effacer tout vestige de l'Aurore et l'Imperium afin de modéliser cette nouvelle culture à notre guise. Notre projet était ambitieux et intelligent mais il possédait des failles, mes travaux avaient certes facilité notre emprise psychique sur ces humains, ils n'en demeuraient pas moins autonome à l'échelle des individus, capable de ressentir des besoins, des envies, des émotions, des ambitions sans pour autant nuire au collectif général que nous devions contrôler à nos fins. Cependant, certaines émotions par la manipulation devait être contrôlé ou atténué. La haine et la colère entre eux n'étaient pas des choses souhaitable par exemple. C'est pour cette raison que nous leur avons donné une histoire propre, une société et une morale que nous avions choisis.
    Grâce à nos études sur l'Espèce Humaine et ce depuis son commencement, nous avons donc conclu que le type de société qu'il nous fallait pouvait correspondre à la culture romaine antique. Nous avons donc posé les bases et un profond appui technologique à ces humains que nous avions créés et modifiés, en se faisant passé pour leurs divinités, du nom de Apollon, Minerve, Junon et bien d'autres. Leur développement fut extraordinaire en presque 500 à 600 ans coupé du reste de l'univers pour arrivé à un peuple aujourd'hui composé de plusieurs milliards d'individus. Leur culture fut destiné à être ouverte vers d'autres espèces tout en ayant ses propres besoins. D'autres créatures devaient s'intégrer à eux pour créer une symbiose parfaite, puisque toujours sous notre emprise. Tryclons -servant d'esclave ou de main d'oeuvre- vivant avec des Humains et Avortiums main dans la main si je pus dire. Roma, la planète capitale aux 7 collines que nous avions modifié comme nos espoirs l’exigeaient, accueillaient à présent des milliards de vies, pôle culturel, philosophique et commerciale où différentes espèces se côtoyaient, et cachant bien sûr, nos -mes- ambitions secrètes. Mis au courant, le Conseil Sheeva ne put que me féliciter devant de telles réussites.

    Je n'aurais cependant pas put prévoir qu'une simple chose, une toute petite chose, aurait pu faire pencher la balance... La curiosité humaine [...]


    -- Société --

    ¤ Organisation Sociale et Politique ¤

    Société
    Première chose à savoir, la société Romanum comme dit plus haut est assez complexe mais basé sur des valeurs simples d'honneur, de patriotisme, de famille et de travail pour bien résumer la chose. Au sein même de l'Orbis, on retrouve de nombreuses population, tout d'abord les humains, au nombre de 7.5 Milliards et dont 99% sont originaires des manipulations Sheevas, le reste étant des invités, des étrangers, de simples marchands itinérants, diplomates etc... Viens ensuite la "minorité" d'Aliens, dit simplement Barbarus -le mot Xenos ayant disparu puisque faisant parti du passé- et signifiant simplement les espèces venant du dehors de l'Orbis et non humaine. Au nombre de 3 milliards, ils sont pour la plupart des personnages là pour affaires, des artisans, des marchands. La plupart des actes criminels étant d'origine d'individus Barbarus. 2 à 3 milliards de Tryclons sont présent dans le système avec un statut particulier et une physionomie particulière -apparence bipède-, ils servent d'esclave à leur maître humain auquel les Sheevas en manipulant leur cortex cérébrale leur a permis d’obtenir un contrôle psychique sur ces bêtes mais à l'échelle seulement de 1 ou 2. Les Humains donc entretiennent une mentalité de supériorité sur d'autres races, mais sans le savoir sont les manipulateurs manipulés. Enfin, il y a également une minorité de 40 000 Avortiums, souvent rejetés par leurs cousins humains, ils sont parfois esclaves -sans pour autant qu'un contrôle mental s'exercent entre humain et avortium- tandis que d'autres tentent la voie du guerrier où ils se révèlent souvent meilleur que les Humains ce qui leur permet d'obtenir un certain respect. D'autres encore sont des criminels au même statut que les Barbarus, cependant beaucoup sont des ouvriers ou travail dans l'industrie de l'armement.

    Deuxième chose à savoir, la culture Romanum est caractérisé par trois statuts spéciaux.
    __ Le premier est celui de Cintonus (citoyenneté), qui permet théoriquement tout les droits que clarifie les commandements (=lois) de l'Orbis, comme participer à la vie politique, voter, obtenir certain poste dans la hiérarchie, posséder des esclaves etc... Techniquement, tout les humains manipulés par les Sheevas ont ce statut, bien que quelque irrégularités existent pour stabilisé la hiérarchie sociale. Ensuite, quelque avortiums, ayant prouvés leur valeur au combat avec un certain grade et après un nombre précis d'années au service de l'Orbis, obtiennent en quelque sorte leur liberté et deviennent citoyen. Il faut savoir qu'ils ne sont pas très nombreux à posséder ce statut. Aussi, plusieurs Barbarus vivant depuis plus d'une génération ans dans l'Orbis, recensé régulièrement et sans reproche à leur faire quand à leur acte, contribuant à la croissance de la nation peuvent obtenir la citoyenneté en déboursant une somme d'argent très lourde versé aux autorités. Les conditions pour obtenir la citoyenneté sont donc très dur. Seul est citoyen un individu né de parents citoyens eux même depuis trois générations au moins à compté de l'âge de 16 ans et après une cérémonie religieuse dans un des temples de la planète capitale Roma. Les jeunes garçons ont également une épreuve physique à passer à l'âge de leur 18 ans. Un citoyen ne peut perdre sa citoyenneté sauf par un décret de la justice de la Res Publica Romana comme peine suite à une faute grave ou si l'individu est rendu comme esclave par lui même.

    __ Le second statut est celui de None-Cintonus (Non citoyenneté), statut qui concerne les individus provenant d'en dehors de l'Orbis à l'origine et qui permet de résider dans l'Orbis après s'être fait recenser et d'avoir participer à une entrevue avec un fonctionnaire de l'administration quoi doit juger de votre état mental, physique et de vos intentions ainsi que vos capacités. Ce statut permet en outre de travailler et commercer, également de s'engager dans l'armée, mais ne peut permettre de participer à la vie politique, posséder un esclave ou encore l'accès à certaines zones est réglementé entre autres. Ce statut concerne surtout les Barbarus mais aussi la majorité des Avortiums et quelque humains. Le statut de None-Cintonus est une étape nécessaire pour les individus provenant d'en dehors du système et souhaitant obtenir le statut de Cintonus.

    __ Vient enfin celui de Slavage (Esclavage) qui concerne tous les Tryclons mais également une poignée d'Avortium et de Barbarus. Ils n'ont aucun droit et servent un maître Humain(Cintonus) ou dans les industries de l'Orbis. Les Tryclons sont mis à disposition des Humains par les Sheevas et possèdent donc un lien mental avec les Humains qui les contrôlent grâce aux manipulations Sheevas alors que les Slavage Barbarus ou Avortium sont des esclaves par la force des choses. Souvent suite à des actes criminels ou par eux même pour payer leurs dettes par exemple.

    Troisième chose à savoir enfin, la société, ou plus exactement les individus possédant le statut de Cintonus, soit la majorité des Humains sont séparés en deux groupes distinctes, les Patriciens, qui sont des personnages originaires de familles très riches et même aristocratiques, souvent participant à la politique ou dans les hautes sphères de l'armée et l'autre groupe étant les Plébéiens qui est le peuple à proprement parlé. Artisans, commerçants, ouvriers, fonctionnaires, armée etc... Ils sont les plus nombreux puisque le nombre de Patriciens ne se présentent qu'en quelque milliers d'individus. Au sein même de ces deux groupes, il faut savoir qu'il existe un mélange de hiérarchie de Castes et de Classes sociales mais qui serait trop long à détailler. Il faut simplement savoir qu'il dépend de la position dans la société de la personne, de son statut, de son origine ou de sa richesse par exemple. La place d'un homme est définie par sa fonction dans la hiérarchie des institutions et des lois, autant que par sa richesse et bien plus par son origine. C'est une association basée sur le droit et l'intérêt commun.

    A noter également que les humains de l'Orbis sont différents bien sûr de ceux du reste de la galaxie au niveau interne mais également physiquement. Pour répondre aux attentes des Sheevas, ils furent également modifié génétiquement pour les rendre plus résistant aux aléas du climat et aux maladies. C'est pour cette raison, que dans les premiers siècles de leur développement ils évoluèrent. Face aux données géographiques rudes de leur environnement et aux dangers de la flore, ils durent s'adapter. En quelque sorte encore une fois, une expérience des Sheevas. Au file des génération, ils devinrent plus grands, plus imposants que les hommes normaux, allant parfois même jusqu'à en être le double d'un homme adulte normalement constitué. La plupart des Romanyens ont les cheveux de couleur dans la majorité des cas brun voir châtain, les blonds sont fort rares ainsi que des yeux en grande partie vert ou bleu métallisé, les couleurs marrons ou autres étant inexistante. Désormais on estime que 2/3 de la population ont subit au fil des générations ces transformations physiques tandis que d'autres présentent encore de nombreuses similitudes avec les propriétés physiques humaines de base. D'ailleurs, dans la plupart des cas, les membres des unités d'élites des forces Romanus sont de vrais et fiers représentants de leur peuple, des colosses. En témoigne l'image ci dessous de la Garde Sénatoriale, aussi souvent désigné comme Prétorienne.




    Politique
    http://hapshack.com/images/800px10.png

    Comme le montre cet organigramme, l'organisation politique de l'Orbis est très diversifié, ce qui quelque part permet aux Sheevas de garder le contrôle par le biais d'une république sur le point technique officiellement puisque ces humains ne sont pas derrière la bannière d'un leader fort. Il faut savoir que le tout s'organise entre différentes branches principales. Le corps Législatif et Exécutif (qui est l'organe le plus dispersé) qui s'organisent comme suit :
    Il existe un corps civique composé de tous les Cintonus en âge de voter, c'est à dire 21 ans au minimum et qui comprend Patriciens et Plébéiens.
    Ceux ci s'organise en groupe/clan pour voter afin d'élire ceux qui devront s'organiser en centuries et tribus dont le nombre varie selon le nombre de Cintonus mais dont le nombre n'excèdent pas plus de quelque milliers d'hommes chacune. Ces deux Assemblées qu'on appelle Concile des Centuries et Concile des Tribus peuvent chacune voter des lois. Les Centuries ont le dernier mot en cas de litige car c'est la Haute Assemblée.
    Les Tribus élisent à leur tour une partie de l'organe exécutif, des Questeurs et des Ediles.
    Quand aux Centuries ils élisent eux les Haut Juge (Préteurs), les Consuls et les Censeurs. Ces différents rôles gèrent l'administration civile et contrôlent les armées. Les Censeurs gèrent l'album Sénatorial et en nomment quand des places se libèrent. Les Sénateurs proviennent souvent des Conciles et sont la plupart du temps des Patriciens. Ce Sénat est la deuxième branche du pouvoir exécutif. Les Sénateurs, nommés à vie, ont pour rôle de gérer la politique étrangère, le budget et de contrôler les magistrats de l'Etat. Il désigne un Interroi pendant 5 jours lors de l'élection des Consuls qui est chargé de s'en occuper. En cas de guerre ou de patrie en danger, les Consuls peuvent nommer un "Imperator" ou "Auguste" qui a tout pouvoir sur l'Etat et qui est confirmé ou non par le Sénat.


    Apparence des Sénateurs dans leur tenue de fonction, la Toga

    Il existe d'autres branches plus autonome de l'administration comme :

    __ La Plèbe -qui représente une majorité de Cintonus- s'assemble pour élire indépendamment d'autres Tribus, où ils peuvent avec les deux autres Conciles voter également des lois. Ceux ci élisent les Ediles Plébéiens et les Tribuns de la Plèbe qui eux peuvent opposer leur veto aux décisions du Sénat.

    __ Le corps civique s'assemble également pour élire des Curies toujours de quelque centaines d'individus qui eux élisent des Conciles Calates et des Conciles Curiates. A fonction religieuse, elles élisent ensemble un collège de Pontifes pour 4ans qui s'occupe des liens avec les divinités et qui eux élisent à leur tour un Grand Pontife à vie, sorte de Pape Romanum.

    Nous allons maintenant décrire chaque fonction :
    ¤ Censeurs : Deux censeurs sont élus tous les cinq ans parmi les anciens consuls par le Concile des Centuries, ils gèrent l'album sénatoriale entre autre c'est à dire qu'ils recensent la population Cintonus où chaque Cintonus apporte les preuves de sa citoyenneté et ses richesses afin de savoir qui est apte à la guerre et admissible au Sénat. Ils peuvent donc y combler les postes vacants. Ces recensements de la populations permettent également de les répartir en classe sociale pour organiser les Conciles des Centuries. Le pouvoir des censeurs est absolu : aucun magistrat ne peut s’opposer à leurs décisions, seul un autre censeur qui leur succède peut les annuler. Après 18 mois de mandat, ils président une grande cérémonie, à la suite de laquelle ils abdiquent. La censure est la seule magistrature romaine qui n’autorise pas la réélection. Ils gèrent en outre la finance public et les travaux public. Après leur mandat ils redeviennent membre du Sénat.
    Actuels Censeurs : Quintus Tullia et Marcus Flavius Grissius

    Spoiler:
     

    ¤ Consuls : Ils sont élus par deux pour un an et nomme un "Auguste" si il le faut en temps de Guerre et préside le Sénat et les Conciles. Ils sont supérieurs à tous les autres magistrats, sauf aux tribuns de la plèbe. Ils convoquent donc le Sénat, exécutent ses décisions, convoquent les assemblées du peuple et les président, surveillent les élections... Ils peuvent même sanctionner un magistrat inférieur en rang. Ce sont également les commandants suprêmes de l'armée. Ils sont rééligible plusieurs fois. Plus un Consul a d'influence, de sympathisants, au Sénat, plus il a de chance d'être réélu.
    Actuels Consuls : Sextus Petraeus et Lucius Valerius Aetius

    Spoiler:
     

    ¤ Haut Juge (Préteurs) : 2 à 8 élus pour 1 an rééligible et qui sont membres du Sénat en plus d'être magistrat. Ils ont pour tâche de recruter, former ou mener les armées au combat; sur le terrain, le Haut Juge n'est soumis à personne hormis le Dictateur ou Consul lui même. Le Consul propose sa liste de Hauts Juges au Concile de Centuries qui les confirment ou non par élection.
    Les Hauts Juges ont aussi un rôle religieux, et doivent mener des processions religieuses telles que sacrifices et des jeux. Ils remplissent d'autres fonctions diverses, comme l'investigation sur les subversions, la désignation de commissionnaires, et la distributions d'aides.
    Les Hauts Juges peuvent remplacer un Consul si ceux ci sont dans l'incapacité de diriger ou décède subitement. Ils ont sous leurs ordres les différents Juges de l'Armée de l'Orbis qui ont des statuts de "Généraux" voir "Colonel" dans un langage Terrien.
    Actuellement : 5 seront bientôt élus/nommés.

    ¤ Édiles & Édiles Plébéiens : Chacune de ces fonctions comporte deux membres élus pour un an et membre du Sénat. Ils ont le même rôle hormis que les Édiles sont des Patriciens. Ils contrôlent l'utilisation des terres publiques (planètes), et ils peuvent infliger des amendes à des personnes utilisant illégalement des infrastructures de l'État. Ils sont aussi responsables de la surveillance des marchés, des produits exposés à la vente (esclaves…) ainsi que des poids et mesures utilisés. Ils ont en quelque sorte un rôle de juge en ce qui concerne la justice, différents "édiles inférieurs" sous leur ordre compose l'organisme judiciaire de l'Orbis.
    Les édiles plébéiens ont aussi une fonction religieuse, ils s'assurent du bon déroulement des cérémonies religieuses pour les divinités, les Sheevas.
    Ils ont enfin la charge du maintien de la paix publique, de la décence, de l'inspection des bains, des maisons closes, ou des lieux de divertissement, les organisations policières dépendent donc en partie d'eux. Les Édiles sont supérieurs à ceux Plébéiens puisqu'ils peuvent promouvoir des édits surclassant ceux des Édiles Plébéiens.

    ¤ Questeurs : Au nombre de 4 à 20, mais plus souvent au nombre le plus fort qu'à celui le plus bas, ils sont élus pour 1 an par le Concile des Tribus. Il en existe différents types comme : les questeurs urbains, au nombre de deux, qui ont la charge du trésor; les questeurs de la flotte spatiale, au nombre de quatre, qui sont chargés de la perception de la douane et de l’impôt dans les systèmes où ils sont basés; et enfin les questeurs ordinaires, dépendant des magistrats supérieurs pour l’administration financière hors de Roma, celle des armées et des planètes. Chaque armée ou flotte en dehors de Roma comporte ainsi un questeur qui fait office de trésorier-payeur général. L’expansion Romanum entraîne celle des questeurs ordinaires, dont le nombre double plus la taille de l'Orbis augmente.

    ¤ Grand Pontife : Il est le lien direct entre les Sheevas et l'Orbis, leur voix. Il gère de plus les affaires religieuses.
    Actuel Pontife : Ebarse Solidor
    Spoiler:
     

    Quand aux Conciles Calates et aux Conciles Curiates, en plus d'élire le Grand Pontife à vie, l'un nomme les prêtres et vestales (équivalant féminin), l'autre s'occupe des changements de statut (ex : Passage du statut de None-Cintonus au statut de Cintonus)

    http://hapshack.com/images/organieze.png

    ¤ Organisation de cette Culture & Economie ¤

    Culture et Urbanisation
    La société Romanum est une société doté d'une mixité de cultures Aliens qui se complètent pour la plupart avec celle Humaine de l'Orbis. De ce fait, la plupart des planètes de l'Orbis sont de véritable pôles d'arts, de philosophies, de littératures, de sciences et de recherches. Cependant certaines choses primordiales prédominent dans tous ces domaines, le bien être des intérêts de l'Orbis et ses valeurs. Les Romanyens sont profondément attachés à leurs coutumes et patrie ce qui à tendance à les croire parfois supérieur à d'autre civilisation avancé ou de prendre d'autres cultures de haut. Cela peut pousser parfois même à repousser et discriminer d'autres cultures et religions, à l'image des romains polythéistes face aux juifs dans les millénaires passés dans une manière plus soft ou alors dans une manière plus agressif à l'image de ces même romains antiques face aux chrétiens. Cependant, la plupart des Romanyens sont avides de connaissances, et leurs philosophes seront bien sûr ouvert à d'autres cultures pour les étudier sans forcement être d'accord pour les appliquer chez eux, la culture de l'Orbis est jugé exceptionnel est rien d'autre ne peut y être autorisé de manière autonome. Pour faire simple, une culture Barbarus ne peut apporter que trois choses à l'Orbis : Soit son étude peut être intéressante mais cela n'ira pas plus loin, soit elle est dangereuse et doit être éliminer ou alors plus simplement elle peut être assimiler d'une manière ou d'une autre pour améliorer la culture Romanus. En claire, pour ces humains, les autres cultures avancés doivent s'adapter à l'Orbis pour l'améliorer si elles en sont jugées aptes et pas l'inverse.
    La politique est également constamment influencé par cela. Plus un individu agira dans le bien de la nation, assimilera des cultures ou en exterminera, plus il ira dans les intérêts de l'Orbis et conformément aux attentes de la Plèbe voir des Patriciens, ou que par ses actions les frontières de l'Orbis s'étireront et plus il obtiendra les faveurs des corps électeurs ainsi que des partisans pour être élu. Sorte de parti formé par les actions d'un homme ambitieux si l'on doit faire simple.

    Peu de systèmes de l'Orbis ont jusqu'à aujourd'hui possédaient des planètes à l’atmosphère vivable ou alors aux conditions extrêmement difficiles, et ce malgré les terraformations originale des Sheevas sur la planète mère et planète capitale, Roma la Magnifique planète aux septs collines. C'est pour ce fait que les Romanyens se sont adaptés et qu'il existe de nombreuse station spatiale habitable et autonome et où le commerce est fort présent. Elles servent par ailleurs de point d'arrimage pour les flottes, de port de commerce spatiaux et de centre de ravitaillement spatial. Exemples ci dessous :

    Spoiler:
     



    Économie

    Bien que "contrôlé" par les Sheevas, la société Romanus incite aux actions individuels sans toujours nuire à l'intérêt commun de l'Orbis. L'économie est donc assez libre puisque que non soumis à la L'administration de la République. Cependant, certaines doctrines prédominent et on pourrait classer cette économie comme Libéral s'associant avec le Mercantilisme, quelque part c'est un peu une sorte de Ploutocratie. Mais il arrive que l'Orbis intervienne en faisant du Protectionnisme pour privilégier les industries, commerces et sociétés contre les entités extérieurs à l'Orbis. Comme rappel face à la mentalité de cette culture, elle prédomine d'après eux sur beaucoup d'autre, il est donc inconcevable de voir des étrangers contrôler leurs industries. C'est pour cette raison que techniquement, la majorité des actions économiques et du commerce se déroulent à l'intérieur des frontières. En pratique, le nombre massif de nouveaux Barbarus au sein des frontières à inciter les sociétés Romanus à commercer avec l'extérieur pour obtenir les bien qu'ils peinaient à produire ou ne possédaient pas. Peuple travailleur, l'Orbis fournit des produits de qualité, et malgré qu'il soit réputé dans les arts, les lettres et la pensée philosophique, il est aussi connu pour son industrie de l'armement soutenu par les Sheevas. L'industrie chimique, textile et métallurgique est en constante progression, chose facilité par le système de colonie minière qui sont parfois même contrôlé par des industries. C'est pour cette raison que le trafic spatiale au sein de l'Orbis est extrêmement dense, ses habitants faisant voyage entre leur lieu de travail et leur habitation en peu de temps grâce aux technologies de transport à la pointe de la technologie. Même si les sociétés ou l'Etat contrôlant les colonies minières fournissent des installations de vie de qualité sur ces colonies minières, les Romanyens préfèrent davantage vivre sur les planètes de peuplement au climat et à l'environnement plus plaisant.
    Cette façon de vivre permet donc un flux humain, d'argent et de marchandises constant. Parce que ce phénomène existe également par rapport aux Stations Spatiales, véritable vaisseau-monde pratiquement autonome dans lesquels parfois on retrouve d'immenses serres ou bassins aquatiques. Même si la pauvreté existe, il existe peu de chômage dans la société de l'Orbis, d'abord grâce à son dynamisme mais aussi par rapport à la mentalité stricte de statut dans la société qui se complète avec l'esclavage. Chacun sait où est sa place même si ils peuvent être sujet à des ambitions.

    Les esclaves, jusqu'à alors Tryclons en majorité, mais pouvant être également d'autres espèces vivantes capturés en temps de guerre grâce à un décret récent, servent principalement les familles Patriciennes et même Plébéiennes dans la vie de tout les jours, ils sont au bas de l'échelle sociale. Comme expliqué antérieurement, les Humains modifiés par les Sheevas furent modifié également psychiquement pour leur permettre de contrôler 1 ou 2 Tryclons, rarement plus, afin qu'ils leur servent d'esclave en toute sécurité. Cette pratique fut toutefois limité, d'après Ashland, si un seul humain parvenait à contrôler plus d'une centaine de Tryclons, les conséquences seraient désastreuses.

    D'autres encore -Tryclons- servent activement dans les industries les plus pénibles, notamment sur les colonies minières au climat les plus hostiles.

    Enfin pour résumer, les industries les plus fortes sont pour l'instant métallurgique afin de rendre l'industrie de l'armement optimale par la même occasion, chimique, et textile. Il faut savoir aussi que parmi tant d'autres l'industrie pharmaceutique occupe une certaine place puisque la société Romanus est très raffiné exigeant tant des produits de beauté par exemple pour les femmes que des sels spécifiques pour les Bains Publics. On peut donc dire que la culture de l'Orbis est celle romaine de l'antiquité, mais dont la vie de tout les jours et bien plus dans l'économie est facilité par les technologies modernes.

    ¤ Religion et Rôle des Sheevas ¤

    La Religion occupe principalement le même rôle que dans la culture romaine antique. Reprenant par exemple le Culte du Foyer et les principales divinités. Cependant, comme les archives ne remontent pas à plus de 600 ou 700 ans, il est écrit dans les plus anciens documents qu'un cataclysme immense frappa l'Orbis. Alors, venu tout droit des Cieux, les Dieux, -les Sheevas-, êtres merveilleux et extrêmement avancé descendirent sur la terre ferme de l'Orbis. Là ils fondèrent Roma en guise de cadeau après avoir sauvé l'Humanité de l'extinction. En remerciement, les temps anciens de chaos furent oubliés pour faire renaître le culte Polythéiste.
    Plus de Divinités que celles cités ci dessous existent dans cette culture mais elles sont considérées comme immatériel, les Romanyens pensent que douze de leurs principaux Dieux ont prit forme physique et c'est pour cette raison qu'ils donnent donc un nom particulier à chaque Sheeva qui sont évidemment au nombre de douze :

    * Jupiter : roi des dieux et dieu du ciel ; Qui n'est autre que le Lord System Sheeva Ashland;
    * Minerve : déesse des techniques, des combats justes et de la sagesse ;
    * Junon : reine des dieux, protectrice des femmes mariées ;
    * Mars : dieu de la guerre, du combat ;
    * Mercure : messager des dieux ;
    * Neptune : dieu des mers et des océans ;
    * Pluton : dieu des Enfers ;
    * Saturne : dieu du temps ;
    * Vulcain : dieu du feu et du fer, forgeron des dieux.
    * Bacchus : dieu de la vigne, de la fête (les Bacchanales) et de l'ivresse ;
    * Cérès : déesse de l'agriculture et de la fertilité ;
    * Vénus : déesse de la beauté et de l'amour ;

    La vie quotidienne est donc doucement bercé par le contrôle des Sheevas qui passe par la religion en plus de leur "contrôle mentale" qui n'est pas vraiment total. D'ailleurs personne de voit vraiment les Divinités, ou Sheeva, hormis parfois brièvement lors des fêtes religieuses en leur honneur sur Ravencia qui concentre la majorité de leurs installations sous les gigantesques Temples quand ils ne sont pas dans leur vaisseau. Peu d'individu de l'Orbis rencontre régulièrement les Sheevas hormis les Pontifes et encore, seul le Grand Pontife, entièrement soumis à leur volonté est au courant de leurs intentions et les rencontre régulièrement puisque c'est à travers lui que les Sheevas communiquent avec le reste de l'Orbis. Cependant, il arrive que impressionné par les actions d'un membre de la société ou simplement curieux, qu'un Sheeva invite à sa rencontre un Humain, qui est bien souvent un haut gradé de l'Armada Romanus ou un politicien plutôt qu'un simple Plébéien ou Patricien.



    Un des Temples dédiés aux Divinités sur Ravencia, plus précisément celui de Minerve


    ¤ Armée ¤

    [J'enverrais la partie armée en détail à Filou]






Partie MJ
Spoiler:
 


Dernière édition par Cortezz le Mer 15 Déc - 18:08, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mar 30 Nov - 19:15

L'Anak:


Spoiler:
 

Une guerre sans fin:

Shefferd venait de rentrer à bord de l'Executor, un navire autrefois ennemi ce vaisseaux était diriger par le Colonel Kirk. Le vaisseau était très bien entretenu. Le hangars était propre, par une flaque d'huile, ni des munitions par terre. L'ordre régnait en maitre sur ce vaisseau, les survivants furent saluées tel des héros de guerre. Shefferd voyait sa fierté monter en lui, les anciennes haine qui était celle des Executor n'était plus, Jack avait réussi à les persuader de venir se battre. La guerre allait tourner en la faveur de l'Anark, Shefferd y croyait en tout cas. La guerre faisait rage depuis 2 ans et Shefferd avait réussi a faire tourner tout cela en faveur de l'Anark les renseignement qu'il avait récupérer indiquait les positions de flotte et différent codes d'émission/Réception pour les communications entre vaisseaux Aurorans.

L'Anark était en faveur de cette bataille et cela se faisait sentir, la défense absolue de jack était la pour permettre aux troupes ennemi de perdre l'avantage sur cette planète. La guerre illuminait la nuit. Les Tirs et les filament des obus était beau tel une parade ou un artiste qui aurait peint un tableau. Mais les explosion était tel qu'à chacune d'entre elle la vie s'éclairait, les explosions étaient fulgurantes. La mort était là en bas, chaque hublot montrait une nouvelle scène, un nouveau vacarme les soldats regardaient avec attention se spectacle commentant sur l'avenir. Il savaient qu'il allaient rejoindre ce bourbier de feu et de sang.

Shefferd avançait sur la passerelle métallique, ses pas était accentués par les grilles sur lesquels il marchait avec son armure Wardog. Il arriva sur le pont principal marcha encore, Arriva à une porte blindée qui s'ouvrit à son passage. Il entra dans le centre de commandement. Les hommes couraient de toute part recevant des signaux de détresse et autre fréquences d'escouades en périls ou des demandes de bombardement, de soutien ou tout simplement d'extermination totale. Shefferd avança et voyait un homme beuglant ses ordres à tout va.

Le Général Tychus, était là dos à Shefferd, si la situation n'était pas celle-ci il l'aurait surement tuer, car c'était un exécuteur après tout. Mais il lui tendit les renseignement, il le regarda brièvement sans adresser un mot. Ces deux là avaient un différent, l'atmosphère était tendu, mais Shefferd s'en alla sans rien dire. Tychus lui dit:


"Beau boulot, désolé pour la dernière fois. Je transmet tout de suite."

"Pas grave. Faut gagner cette guerre."


Puis Shefferd continua et alla se poser dans la baie de largage. Il regardait le carnage au sol. Les quelques vaisseaux n'attaquait pas vraiment. Ils étaient là plus pour se faire abattre les pertes ennemies étaient colossales. Des corps jonchait les rues, les marres de sang était là, plus rougeoyantes que jamais. La guerre dans toute sa splendeur, les hommes regardaient avec attention comme s'il en tirait une leçon de vie ou plutôt qu'il voyait ce qui les attendait, comme voir son avenir.

Les hommes étaient tendus, les nuits passés à fuir l'Aurore les avaient épuiser, la pluie les avait fatigués et la dernière bataille les avaient fait voir la mort de plus près. Moralement les troupes étaient au plus bas, pour l'escouade de Shefferd tant de mort pour si peu de résultat, mais on ne pouvait le blâmer les aurorans avaient utiliser des Armes nucléaires sur eux. Les pertes étaient conséquentes. La bataille au sol faisait rage, mais la victoire était gagnée d'avance. En arrivant au dessus du champs de bataille, des alertes furent lancées dans tout le vaisseaux, le message répétait tout le monde à son post, ouverture de la baie de largage. La baie s'ouvrit dans un crissement métallique. Tout le monde, regardait le sol et ses vestiges d'une bataille qui allait se terminer. L'ennemi était en déroute. Tout le monde regardait, mais Shefferd regardait à l'horizon voyant de grandes colonnes de fumées venant de l'espace. Puis, Shefferd réalisa:


"Et merde, ils vont nous bombarder."



Quelques heures plus tôt sur le champs de bataille, les hommes se tenaient prêt face à la vague conséquente qui leur déferlera dessus dans quelques instants. Les hommes avaient l'avantage d'être en hauteur. Et avaient barricadé la zone et placer des pièges sur tout le secteur, les escouades se tenaient derrière des abris de toute sorte. Les Wardogs attendaient les ordres. Les ordres étaient clairs, abattre tout ces chiens de l'Aurore. La guerre n'était pas gagnée d'avance les troupes ennemies étaient nombreuses très nombreuses. Mais l'Anark était prêt à riposter. On entendait au loin les bruit des chenilles et des commissaire beuglant leurs ordres tel une armée démoniaque par dessus tout ce bruit pour essayer de se faire entendre. Puis vint le premier tir.

Un sniper Anark avait vu un officier de char en dehors de son véhicule tentant de coordonner les troupes au sol grave erreur. Son crâne se disloqua puis explosa grâce à la charge de pétrusite. La cervelle était retombée sur les soldats autour. Puis sans crier gare, plusieurs impériaux furent tuer tirant en l'air comme si cela pouvait les aidés. Les quelques vétéran se mirent à couvert comprenant qu'il venait d'être à porté des snipers, les char avançait sans soucier, les soldats avançaient derrière les chars pour continuer, mais plusieurs gardes tenté de regarder en avant furent tuer par les snipers Anark. Les groupes de gardes précédés par les chars entraient dans les bâtiments afin de trouver refuge. Mais tomber sur un Wardog en tentant de monter les escaliers c'est comme vouloir sauter d'un immeuble, surtout quand son arme est chargée et qu'il est sous drogue de combats.

Les Wardogs venait de faire mouvement dans de multiples secteurs, les impériaux étaient surpris au premier égard se faisant découpé comme de la viande par les tir. Les Wardogs enragés par les drogues ne ressentaient ni douleurs, ni pitié, ils était devenu des machines à tuer invincibles. Chaque garde fuyait voyant la mort déferlé sur eux. La nuit quand à elle rendait cela encore plus macabre. chaque tir éclairait la nuit. Et à chaque éclair de lumière une nouvelle flaque de sang était tombée, les murs étaient ensanglantés, les sols devenaient des bourbiers de cadavres. La mort guettait à chaque instant. Les multiples attaques éclairait les morts voyant l'horreur de la guerre. Les impériaux voyaient cette horreur, mais l'Anark en était immunisé à cause des drogues. D'ailleurs un tel carnage aurait fait vomir même le plus grand vétéran. Les mots Tuer, Exterminer et Détruire résonnait dans la tête de chaque Anark. La guerre était là dans son ultime horreur. Le sang coulait tellement que les canalisations de Coruscant n'arrivaient pas à écouler toute cette boucherie les rues étaient tintés d'un rouge sang, maculé de cadavre en tout genre, défiguré et mutilés. Les char n'avaient que faire de cela et rouler sur les restes de leurs propre hommes. Au début l'odeur était ferrique du au sang qui coulait. Au bout d'une heure, les cadavres avaient refroidit et la mort se sentait à des kilomètres. Cette odeur perceptiple par tous était là et annonçait que ce conflit sanglant n'était qu'à ses débuts. Le cadavres formaient des marres de sang à certains endroits. Toute la colère des Dieux était ici, semant chaos et destruction. La bataille était sanguinaire, le sang n'était pas la seule chose, les tripes éparpillées, les morts, les crânes explosés, les membres amputés les corps ensevelis par les éboulement de structures, les artères tranchées, les veines cisaillées et bien évidement les corps écrasés. La plus grande vision d'horreur, cette planète serait à jamais taché dasn le sang d'une guerre. Les mots ne reposeraient jamais en paix après un tel carnage. Et les homme ayant vécu cela serait marqués à jamais.

L'escouade Berserk-02563 se trouvait dans les ruines du secteur AV-54, ou communément appelé secteur avancé 54, une sorte d'avant poste pour attirer les troupes ennemies dans un piège viscéral truffé d'explosifs. L'escouade attendait les instructions et les troupes ennemies, le secteur AV-54, fut le dernier à être touché par un vague ennemie. Se trouvant bien plus au Nord que leurs compère, la vague était centralisé. Il devaient tenir un pont pour éviter le débordement des troupes de l'Impérium, mais ce pont était truffé d'explosif. Il venait de recevoir leurs ordre. amener la vague de l'impérium à traversé le pont et le faire exploser au moment propice. L'escouade était prête elle aussi ses chars postés de l'autre coté du pont pour un soutien lourd.

Les premiers impériaux étaient là, ils avançaient petit à petit derrière les chars leman Russ, la bataille du secteur 54 allait commencer. Les premiers tirs fut ceux de l'anark ayant l'initiative de la surprise. Les impériaux répliquèrent immédiatement, le char Leman Russ faisait des dégâts, il avait su trouver la position de tir immédiatement. L'escouade était sous le feu ennemi. Le sergent Bonin, arriva avec son arme et tira sur les quelques soldats à découvert et changea de position. Le Leman Russ avança sur une mine qui le fit éclater en morceaux de shrapnel. Les gardes affolés de se trouer sur un terrain miné tentèrent de fuir dans les bâtiment puis des explosions et des cris se firent entendre les bâtiments était truffés de claymores et d'autres pièges moins orthodoxes. L'ennemi subissait des pertes mais pas assez pour les ralentir dans leur avance sans fin. Il fallait donc se replier.

Le repli n'a eu effet que pour 20 des hommes de l'escouade sur les 40. La radio qui opérée dans l'escouade venait de se faire descendre par un tir d'un Leman russ faisant exploser le relai radio. Plus aucune communication ne se fit entendre par eux. Le Sergent Beckett était à la tête ce groupe d'hommes, sa radio était morte et ses hommes croulaient sous les tirs. Il décida de replier voyant l'impérium prendre l'avantage. Ils reculèrent petit à petit subissant des tirs lourds. Il descendirent au rez de chaussé du bâtiment pour continuer dans les ruelles arriver en bas. Si près de la sortie la porte explosa déchiquetant trois des hommes de Beckett, immaculant de sans et de tripes l'entrée des lieux. Le bruit sourd du tir, le bruit strident qui en résultait à ses oreille ainsi que sa surdité momentanée, toute la fumée et les quelques débris qui s'était écroulés, donnait l'impression de vire dans un autre monde. Hébété le sergent vit un de ses hommes se faire déchiqueter par les tirs de l'auto-canon du Leman Russ. Se trouvant à l'entrée du bâtiment, il fallait passe par une fenêtre plus loin, mais le char les attendrait au tournant sachant pertinemment que le char les tuerait tous. Il décida de rester là à résister tant bien que mal. Il repris son arme se mit a couvert avec ses hommes et tira sur chaque garde qui tentait de rentrer dans le bâtiment. Le char déchiquetait et forcer les Anarks à se mettre à couvert. Le tir de rocket Anark vers le char fit sans effet ayant touché le blindage. Les auto canons tuèrent le tireur de rocket. Beckett voyait ses hommes mourir, mais à chaque Anark tuer 10 gardes se faisait tuer à leurs tours jusqu'à ce qui restait plus que 5 hommes sous ses ordres à ce moment là voyant la situation dégénérer et dans un élan de survit il décida de courir vers cette fenêtre. S'étant alléger en munition et ayant pris le strict nécessaire afin de courir plus vite, suivit de ses hommes Beckett traversait le bâtiment un tir du char les abattit tous sauf une Arnia, qui voulu aider son sergent encore en vie, mais en piteux état. Beckett lui ordonna de fuir, ce quelle fit aussitôt. Les gardes impériaux étaient là dans le bâtiment Beckett hurlait à la mort, puis ils se saisirent de lui et le frappèrent jusqu'à ce que le commandant de la colonne de char vint à lui. Lui posant toutes sortes de questions en le frappant encore plus fort. Beckett rigola, les gardes furent déstabilisés par ce rire. Beckett venait de retrouver dans sa poche son détonateur. Et il eut ses mots:

"Aller vous faire mettre les Aurorans!"


Arnia courait vite avec son arme, elle continua jusqu'à arriver au niveau de la première escouade qui subissait des tirs nourris. Puis une explosion stridente et l'éboulement d'un bâtiment suivirent. Elle sanglota, les autres comprirent rapidement ce qui venait de se passer. Les tirs devenait de plus en plus soutenu sur leur position, il fallait se replier au pont.

Le repli fut efficaces même si un soldat fut tuer dans la manœuvre par un tir de suppression, les autres avancèrent. Les tourelles préalablement postées pour riposter était prêtes à faire feu les chars et les Impériaux qui suivirent se firent déchiquetés par les munitions gros calibre. Les chars Anarks de l'autre coté du pont faisait le ménage pendant ce temps.

Les Leman Russ tentèrent un rentrée en force qui marcha détruisant l'un des postes de tir. L'obus Impérial tomba en plein sur le stock de munition ce qui emporta avec lui, les 10 hommes de l'Anark postés à cet endroit. Le repli allait être encore employer, se déplaçant de couvert à couvert soutenu par le tir des chars Anark. Le repli se passait sans accroc. Quand soudain des tirs de Basilisk furent entendu pilonnant l'autre extrémité du pont. les chars ne bougèrent pas d'un pouce. Les hommes se repliaient. quand soudain tout vira au drame les Leman Russ tentaient une autre rentrée en force. Et les hommes de Bonin allaient encore avoir 100 bon mètres à faire avant d'y arriver. Or Bonin resta la afin de couvrir ses hommes de tirs des gardes impériaux avançant sans relâche. Les chars avançait sans crier gars.

Soudain l'un des vaisseaux de l'Aurore descendit en amorçant sa chute. Sa carcasse fumante était tombée non loin du secteur 54. Le souffle de l'impact avec le sol fut brutal, dans un bruit sourd, il fit voler les gardes impériaux et les membres de l'Anark. Quand Bonin se réveilla, il avait un char à moins de 50mètre et le souffle de l'impact l'avait fait voler sur 10mètres en avant. Il se releva et regarda, le brasier venait de prendre au niveau de cette carcasse noir ajoutant, la noirceur de la chose dans ce monde. Le soleil était en train de se levé. L'endroit fut comme un tableau ou l'enfer et le ciel se lirait un bataille sans merci. Or il vit ses hommes arrivés de l'autre coté le couvrir pour qu'il puisse venir vers eux. Il avait le détonateur dans les mains en espérant qu'il arriverait à temps avant de tout faire sauté. Il appuya sur le bouton afin d'être sur que quoi qu'il arrive tout partirait en fumée. Il couru les balles de l'auto-canon sifflait derrière lui. Puis à moins de 5mètres un balle le toucha aux bras la douleur lui fit lâché le bouton.

Le pont dans un élan de souplesse fut pris, au rythme des explosions d'une distorsion. Cette distorsion se solva par la dislocation total du pont et des troupes se trouvant dessus. Bonin fut soufflé et brulé par l'explosion. Il vola sur des dizaines de mètre emporté par le souffle retomba sur le sol. Il était de dos sur le sol et regardait les débris tomber, un char Leman Russ allait lui tomber dessus comme si la bonne fortune s'était acharné sur lui. Puis le char atterrit.

Arnia venait de se réveillé, elle aussi fut soufflée par l'explosion. Ses épaules et ses hanches lui faisait mal, ainsi que son visage criblé d'égratignures. Elle retira son casque et vit la désolation. Ils avaient réussi à les maintenir hors de portée. Maintenant, elle alla secourir les autre membres de l'escouade. Pour la plupart toujours sonnés, elle ne retrouva pas le sergent Bonin quand soudain il apparut glissant de sous un char. Il avait la jambe brisée et son visage était brulé légèrement et ses égratignures témoignait de ses péripéties. Bonin louait l'Anark de cette chance, le char tomba à coté de lui et retomba sur lui, mais manière à le laisser entre la tourelle et le point d'impact. le char l'avait recouvert.

A peine le temps de se remettre de leurs émotions que des intruders arrivèrent pour les évacuer, le pilote montra le ciel, de grandes colonnes dans le ciel était là et rien ne présageait de bon.

Pendant ce temps, dans le vaisseau ou se trouvait Van Voytz. Au dessus de Coruscant, il avait vu les vaisseaux ennemis venir bombarder la zone. Il pensa tout haut:


"La guerre sera spatiale maintenant, enfin un domaine ou je suis le roi."

Les chargés de communication avaient reçu leurs ordres, le message fut envoyer en boucle:

"Attaque Atomicae imminente évacuer la planète."

Les Intruders furent envoyer pour évacuer en catastrophe les troupes de l'Anark. Les vaisseaux Aurorans bombardèrent la planète. L'Anark perdit quelques vaisseaux, heureusement que Voytz avait su les prévenir à temps. Maintenant la guerre serait au goût de l'espace.

A suivre.....




Partie MJ :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Ven 3 Déc - 21:55




Spoiler:
 



I-Seconde mission d'exploration

Zéta-canis doit se développer rapidement pour retrouvé sa puissance d'avant guerre. Le Sénat à voté à la majorité une nouvelle exploration de l'espace , notamment vers d'autres secteurs de la galaxie. L'Imperatrice espère que cette mission se montrera au moins aussi fructueuse que la précédente et permettra à Zéta-Canis de se faire de nouvelle relation avec qui se nouer. Les vaisseaux Diplomates sont disperser en direction de systeme lointain , via le Warp. Chaque vaisseau auras un Oracle de Vision comme à l'accoutumé pour informer le reste de l'Empire des découvertes faites durent le voyage.


II-Diplomatie-République Théocratique Auroran

L'oracle de vision dans le palais présidentiel Auroran informât le président que l'Imperatrice ne pourrait répondre à la demande d'aide pour combattre l'Anark , Zéta-Canis étant submergé par les problèmes de crises internes successifs qui l'empêche de mener des opérations de grandes envergures , mais jure de son soutient à la cause auroran.


III-Visite officiel en Anark

L'Imperatrice Oxane souhait rendre visite au chef des berserkers de l'Anark. Les thèmes abordés seront l'aide apporté par l'Anark , les relations que peuvent entretenir les deux pays mais aussi la guerre contre les aurorans et inacceptable génocide. Esque l'Imperatrice peut se rendre en Anark ?


IV-Les Vaisseaux Monde

L'Imperatrice souhaite délocalisé la production militaire. Avec l'accord du Sénat , l'Imperatrice à demandé à la Caste du Feu , de pouvoir équiper chaque vaisseau monde de sa propre garnison. Chaque vaisseau monde pourra former les futures défenseurs de l'Unité et des Avortiums dans leur propre Temple pour y enseigner la Voie du Guerrier. Il y auras des Temple Gardien , Benshee ,Araignée Spectrale , Archonte etc. A l'exemption des Temples Arlequins qui ne dépendent pas de l'Etat mais sont indépendants et vive en autarcie . De cette façon , Loriador ne serra pus en charge de la totalité de la production militaire en cas de conflit , car si la planète venait à tombé , cela paralyserait la totalité de la production militaire.


V-Garde Républicaine-Méchanique

Les cadeaux des dieux sont nombreux. Vaul et Khaine ont donner aux Zéta-canisiens les connaissances qui leurs permettront de batire un nouvelle arsenal motorisé. Les principaux véhicules sont le char spectrale léger , le Falcon moyen et le char Scorpion lourd. Et enfin , le Titan Eldar.

a-Le char Falcon
Char courant de l'armée Zéta-Canisienne. Il était de tradition que la marine solaire était doté autres fois totalement de mécha , agile et rapide. Mais avec les connaissances eldars , il est désormais possible de faire des chars pouvant léviter et bouger aussi rapidement qu'un mecha dans les aires , servant à la fois de barge de débarquement pour les troupes que d'une tourelle de tire de soutient sur le champs de bataille. De plus , sa forme moins imposante que les Poseidons et autres méchas géants est justement qu'il est moins imposant et donc plus difficile à repérer. Le Falcon est un char très modulable car pouvant modifier son armement en temps réel sur le champs de bataille , passant d'un simple canon laser à un canon prismatique. Le canon prismatique convient à détruire les gros engins , tel que les bâtiments , les chars lourds ou les Titans pour un soutient longue porté. Sa puissance vien d'un laser amplifier cent fois par un cristal d'Alsaphe (trés gros) charger en illisium liquide concentré pour une puissance de destruction terrifiante (on le vois sur certaine frégate spatiale) mais elle à son inconvénient , déjà son pois , son cout mais également son instabilité au choc.Le char peu explosé sir le prisme est très endommagé et si le Pilote n'a pas détacher le cristal avant la surchauffe de celui si , c'est pourquoi il reste en retrait par rapport aux autres falcon équipés d'armes plus classiques. Il existe d'autre arme tel que la lance prisme-lance , un hybride , canon léger et canon prisme loud , trés répendu et une version équipé de lance filet comme les araignées spectrale mais pour les véhicule et les groupes d'infanterie mais la porté est courte.
Spoiler:
 

b-Le Char Scorpion

Le char lourd de Zéta-Canis. Plus puissant que le Falcon mais moins manœuvrable , le Scorpion est un char d'asseau armée de teux canons à plasma semblable à des éclaires de hautes énergies pouvant faire fondre presque n'importe quoi. Son utilisation sur le champ de bataille est réservé au guerre d'usure , et de mouvement mesuré , à la limite de la guerre de position. Son canon longue porté peut servir de DCA contre les aéronef ennemis et même s'attaque à des frégates dans l'espace.

Spoiler:
 
c-Le Titan Eldar (ou Colosse Galactique)
Le Mecha lourd par éxélence , sa taille est et sa puissance en font une unité puissante et sans pitier , détruisant des armées entières sur son passage et rasant les villes. Cependant , bien qu'il soit plus rapide que ses équivalents , le Colosse Galactique reste un Titan et sa vitesse est son principale point faible. (j'en parlerais plus longuement plus tard)
Spoiler:
 


VI-La reconstruction du pays

L'Imperatrice Oxane à convoquée toutes les Castes Elementaires : Feu Eau Terre , Aire , Soleil , Auroran , et Unité , pour un vaste plan de reconstruction de l'Empire. Le ravitaillement en eau et en nourriture est éxélent , une production excédentaires ! La première de Segmentus. Cependant , la reconstruction civil des logements , des parks et de certaines routes sont encor délaissé. Il faut que le peuple est foi en la révolution du pays. L'Imperatrice et les membres des castes ont donc définit les nouvelles priorités de reconstruction de l'Empire. Désormais , la production de quartiers de logements serra privatisé et régulé à 70% le reste serra des logements sociaux , des logements ou l'Etat est propriétaire et où les locataire paieront un loyer légèrement moins important que dans le privé qui ira directement dans les caisse de l'Etat pour la rénovation des infrastructures civils (ponts , routes , logements etc).
L'Etat à rassemblé une somme trés importante , la plus importante depuis le dernier plan de reconstruction. il dépasse les 100 milliards de Crédit. Un emprunt à été fait à la banque nationale (donc l'Etat fait son propre argent mais doit faire attention car une trop grande quantité d'argent disponible pourrait faire augmenter les prix et baisser la valeur monétaire de Zéta-Canis ).
Espérons que se plan se montre à la hauteur de la situation , auquel cas , il faudra réévaluer la situation et faire de nouveau investissement ou privatisé encore plus pour décharger l'Etat de certaine responsabilité. Si au contraire le plan fonctionne , le pays subira une grande croissance économique.


VII-La Défense de Loriador (Capitale)

Le siège de Loriador par le Chaos fut une tragédie , tous comme celui de Paradia , l'ancienne capitale ravagée. Le Sénat à donné son accord à l'Imperatrice pour que le programme d'armement de l'Empire se fasse aussi via la construction d'un réseau de défense efficace capable de survivre à des siècles de sièges ininterrompus.

Projets en cours
- PsyTech : Renforcement des liaisons atomiques de la matière. Terminé
- PsyTech : Raffinage des minerais par énergie psy. Terminé
- PsyTech : Les cadeaux des Eldars : Chaque années durent 28 ans
- Economie:Reconstruction des infrastructures de production : 2 ans

Recherche Guerrier Aspect
Gardien : 3 ans
Benshee : 4 ans
Araignée Spectrale : 7 ans
Renger : 5 ans
Arlequin: 6 ans
Exarque : 5 ans
Grande Prophétesse: 10 ans
Archonte/Avatar de Khaine : 15 ans

Recherche Mechanisée
Char Falcon : 5 ans
Char Scorpion : 7 ans
Titan Colosse Galactique : 5 ans



Partie MJ
Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Filotas Elios le Dim 5 Déc - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Dim 5 Déc - 2:15

L'Anak:


Spoiler:
 

Tant de mort pour une liberté:


Les bombes Atomicae venaient de tomber sur notre position, le pilonnage incessant permettait à l'ennemi un avantage tactique énorme, mais ce pilonnage n'avait d'effet que sur les troupes au sol et non sur les vaisseaux en orbite, la plupart des vaisseaux Anark prirent la fuite, à la surprise de cette décision éclair des Aurorans, tout raser afin de ne pas perdre cette détermination était considérée comme lâche de la part de l'Anark, l'attaque fut enregistrer par les enregistreurs vidéos de plusieurs casques et de plusieurs vaisseaux Anarks afin de montrer en cas de défaite le vrais visage des Aurorans. Les Aurorans ne sont qu'un fardeau terrible et ils sont obliger d'utiliser des armes de destructions massives afin d'exterminer ceux qu'il considèrent comme de la pourriture vis à vis de leur plan de reconquête galactique, il n'ont aucun honneur et les Aurorans ne sont que des couards sans vergogne. Cette vidéo traduira aussi l'empire Aurorans en justice pour ces crimes commis quand leur empire sera déchu. Nous espérons que cette vidéos qui sera diffusé sur des canaux publiques marquera les nations de l'univers et comprendra que les Aurorans sont les plus pourris dans l'histoire.

Les vaisseaux qui quittaient Coruscante afin d'éviter les foudres des bombes Atomicae étaient là, les propulseurs Warp alliées au pétrusite marchaient plein pot, on pouvait entendre les machines des réacteurs souffrir le plein régime. La propulsion était tellement intense que tout l'équipage s'était mis dans les vaisseaux d'évacuation craignant que les vaisseaux Invaders allaient lâcher sous la force d'une telle pression. L'équipage était cramponné aux sièges et à leur puissantes sangles de maintiens. La force était intense, mais valait mieux mourir en tentant quelque chose que de mourir en vain inutilement. Les Anarks dont la plupart revenaient des combats au sol, n'avaient pas eut de répits durant ces derniers jours, pour eux la victoire allait se conclure ici, la pression les rendait fou, cela semblait interminable. Ils se sentaient mal, ils avaient endurer les horreurs de la veille pour continuer sur de nouvelles, mais cette fois-ci les options de fuites étaient inexistantes. La guerre allait atteindre un nouveau sommet dans la barbarie, un situation où chaque homme à sa vie suspendu à un fil, une situation où le retour est impossible, une situation ou la moindre erreur peut être fatales pour tout un groupes, une situation où le combat se situerait dans l'espace.

Nous y voilà l'espace, cette grande et vaste entités infinie, un domaine dont l'homme n'a jamais pu tout explorer, un endroit où la vie est impossible, un endroit où il est facile de mourir. Et quand deux armée s'affronte dans un conflit tel que celui-ci seul un peu en sortir vainqueur, et cette bataille déterminera si oui ou non l'Anark vaincra ses ennemis de toujours. Les Anark venait de sentir comme un grand soulagement, toute cette pression accumulée toute ces pensée mesquines qui pouvaient proliféré dans un esprit Anark envers un Auroran. Tout cela venait de disparaitre soudainement laissant place au calme et à la sérénité un instant. Les Invaders venaient de sortir de la stratosphère de Coruscante. Les vaisseaux venant de sortir réactivaient la gravité artificielle dans les compartiments. Les soldats reprenaient leurs postes de combat spatial, un à un chaque homme était prêt à affronter leurs destins se tenant à leurs positions de tir, ou d'abordage auprès de leur amis, leurs frères, leurs unités, leurs idéologies et auprès de l'Anark pour lequel ils ont tout donné.

Après cette sortie de l'orbite de Coruscante les vaisseaux Invaders avaient attirer la hantise des Aurorans les voyant fuir la mort. C'est alors que la première phase du plan de Van Voytz se mit en place. Les anti-vaisseaux Aurorans agissaient comme l'avait prédit Van Voytz, et maintenant il sera temps de fuir cet arrivage massif de vaisseaux, 3000 vaisseaux Aurorans furent lancés vers les Invaders sorti de l'orbite de Coruscante, la fuite du encore faire appel au sur-régime des moteurs Warp/Pétrusite des Invaders. Mais l'action en vallait la chandelle malgré les retardataire qui se firent littérallement troués par les tirs incessant des vaisseaux Aurores, l'Anark avait pu faire fuir plus de 90% des vaisseaux chargés de l'invasion planétaire. Les vaisseaux Invaders étaient suivis par la vermine Auroran, suivis à une distance supérieure à celle de la portée des tirs des vaisseaux. Malgrés que quelques tirs touchent malencontreusement les boucliers, la flotte enragée Auroran poursuivait sans relâche les fuyards. Mais les fuyards avaient rapidement pu arriver à leur destination de l'autre coté de la planète où se trouvait la totalité de la 3ème flotte prête à faire feu au moindre mouvement ennemi.

Pendant ce temps, non loin de coruscante, la 2ème flotte de Shefferd avait reçu ses instructions, prendre de flanc les vaisseaux ennemis avec pour objectif de viser les vaisseaux de petite envergure comme les frégates. Puis ensuite attaquer les vaisseaux de taille supérieure et ainsi de suite. Pour l'heure les vaisseaux avançaient en direction de leur objectif. Les propulseurs étaient enclenchés pour faire une arrivée discrète, la 2ème flotte avançaient avec ç la tête les vaisseaux d'abordages et les canons anti-flotte. Ils avançaient dans l'obscurité de l'espace, réduisant l'impact thermique afin d'éviter de se faire repérer à longue distance et prendre par surprise les Aurorans de flan. Les vaisseaux se déplaçaient dans un silence de mort. Une mort qu'attendrait les Aurorans. La 4ème flotte, se trouvant à l'opposé de la flotte Auroran, avançait elle aussi furtivement avec ses canons anti-flotte et ses vaisseaux d'abordage en pointe. La huitième flotte avançait de manière rapide et fluide loin des combats sa destination, la retraite des vaisseaux Aurorans. La 5ème, 6ème et 7ème flotte retenait les renforts ennemis d'entrer dans le secteur.

La troisième flotte était là, patiente et prête à en découdre, les premiers invaders en train de fuir Coruscante étaient en vu, la flotte Auroran était en train de les suivre, on entendit au milieu de ce silence intense:


"Ici, Van Voytz à tout les vaisseaux feu à volonté à mon signal viser des cibles différentes et acharnez-vous dessus jusqu'à leur destruction totale."

Le silence revint, l'atmosphère était tendue soudain les première vaisseaux Aurorans étaient en vu, puis l'ordre fut donné, les canons firent feu tous en même temps les pertes Aurorans étaient colossales en une première salve, les Aurorans avaient perdu un tiers des vaisseaux, et la flotte Anark avança dans leur direction, les vaisseaux fuyards se joignirent à la bataille. Les forces des tirs ennemis étaient puissants, les pertes Anarks furent lourdes, mais les Aurorans furent débordées par le nombre de vaisseaux, les vaisseaux d'abordage se mettait en travers des tirs Aurorans, car ces vaisseaux sont plus solides que les Invaders. Les carcasses des vaisseaux étaient attirés par l'attraction terrestre de coruscante.Les pertes Aurorans étaient total le combat fut éclair comme l'avait prévu Van Voytz. Les vaisseaux d'abordage endommagés étaient en cours de réparation le temps de fixer quelque modification et de pouvoir attaquer rapidement la flotte Auroran. Les pièces sur l'échiquier de Van Voytz prenaient place sur ce champs de bataille. Le gros de flottes Aurorans manquait de vaisseaux anti-vaisseaux, et une flotte énorme s'approchait dorénavant sous les coques ennemies. La bataille arrivait à sa phase finale.

C'est ainsi que débuta, la bataille pour la survie de coruscant, les vaisseaux de classe Exterminatus pilonnaient la ville planète, cela faisait quelques heures que les bombes avaient été larguées. La flotte Auroran alertée par une attaque venant au dessous d'eux décida de placer ses vaisseaux de manière à protéger les vaisseaux exterminatus. Les premiers Tirs fusèrent entre les deux flottes. Soudain, comme sorti de nul part la 2ème flotte se mit à tirer pleine bourre sur les frégates ennemies, le sort des vaisseaux Aurorans pris entre deux feux fut de courte durée. Mais la masse Auroran faisait énormément de dégâts, les troupes de la 3ème se faisait éliminé, les boucliers étaient activés détruisant les obus traçant et les tirs énergétiques mais cela ne suffisait pas. Les dégâts étaient intenses, les tirs fusaient de toute part, les pertes étaient là pour témoigner du carnage. Les Aurorans avaient peut être l'avantage vis à vis de cette bataille, mais l'Anark est plein de ressources et de fourberies l'une d'elle fit basculer la bataille.

La 4ème flotte avançait furtivement vers les vaisseaux Exterminatus, arrivé à portée de tir les invaders visait les lance tube Atomicae visant les bombes en sortie de vaisseaux. Le rythme régulier des tirs préconisait un tir conjoint sur chacun des lance tube afin de faire un maximum de dégâts. Les tirs furent entendu et la détonation des bombes près des vaisseaux Exterminatus les déstabilisa, réduisant à néant leur bouclier et certains systèmes auxiliaires ainsi que des cavités pour débarquer les troupes. A partir de ce moment les vaisseaux d'abordage chargèrent les vaisseaux Exterminatus plus de 6000 vaisseaux d'abordage pour les 30 vaisseaux Exterminatus venait s'approcher dangereusement de la coque des Aurorans. Pendant ce temps les Invaders de la 4ème flotte allaient prendre à revers la nuée de vaisseaux de combats Aurorans.


"Ici, le Capitaine Ridget du "Vanquish", nous allons créer une faille dans leur marrée de vaisseaux en larguant une bombe au pétrusite HKN-G! Dégager les secteur 25-34-A3, la concentration de vaisseaux ennemie est importante. Nous allons avoir de vaisseaux d'abordages afin de nous protéger."


Les ordres était lancé une confirmation à l'écran se fit et le Vanquish quitta sa formation initiale. Il avançait parmi les débris déjà présent de nombreux vaisseaux. Le Vanquish enclencha ses propulseurs à plein régime, sa progression était rapide, il se faufila dans sa première phase d'approche. Les boucliers activés encaissait les dégâts, le bouclier au pétrusite détruisait les objets solides près de la coque du vaisseau. Les impacts de certains était bien là ce qui faisait trembler le vaisseau, mais aucunement le capitaine Ridget allait abandonner sa mission.

"Bouclier endommagé à 10.2%, Moteur utilisé à 110.4%, Utilisation du générateur 75.9%, dégât structurels 0.0%"

"Ici escouade abordeur 25 et 56. On vous tiendra en dehors des tirs de ces enfoirés."

"Bien reçu, abordeur 25 et 56"

"On va rentrer dans la zone chaude, va falloir assurer pour le pilotage. Si on survie pas faite payer à ses enfoirés tout les gars qui sont mort à cause d'eux."


"Vous en faite pas ils payeront! Pour l'Anark!"

"Pour l'Anark!"


Les vaisseaux d'abordage escortait au milieu des tirs l'Invader, il allaient entrer dans la deuxième phase un slalom entre les vaisseaux ennemis. La première frégate que l'Invaders croisa éclata sous le Tir d'un canon anti-flotte, la structure se disloqua comme un rien, la destruction de la cible était confirmée. Les débris commencèrent à fuser dans tout les sens, afin d'éviter des dégâts structurels importants sur l'Invader, plusieurs vaisseaux d'abordage décidèrent de prendre les débris à sa place encaissant beaucoup mieux les dégâts, de plus sa mission était primordiale. La progression parmi les ennemis était rude les tirs était de plus en plus puissant, les vaisseaux d'abordages réussissait tant bien que mal à minimiser les dégâts sur l'Invader. Les Aurorans avait décidé de bloquer le Vanquish en lui obstruant le passage avec des vaisseaux, mais les vaisseaux d'abordage ont décider le tout pour le tout, si l'Invader passait ce groupe de vaisseaux la bombe serait déposée. Les vaisseaux d'abordage vinrent s'écraser contre les Aurorans voulant faire obstruction afin de les déviés le temps que l'Invader passe au centre.

Le Vanquish enclencha son moteur à plein régime, les vaisseaux d'abordage avait fait leur travail et avait dévier les vaisseaux, mais l'étau se resserrait autour du Vanquish les vaisseaux étaient prêt à se sacrifier pour faire gagner l'Aurore, mais l'Anark ne permettra pas cela. Soudain prêt du site de largage, l'Ia s'alerta allumant des voyants rouges:


"Collision imminente!"

"Collision imminente!"

"Collision!"

Le Vanquish rentra en contact avec deux destroyers les boucliers respectifs se battaient en duel pour connaitre qui sera le vainqueur mais les boucliers se désactivèrent de chaque coté, puis une secousse énorme vint perturber l'Invader, un crissement aigüe et métallique se fit entendre. Le vaisseaux continuait sa progression malgré tout. Et le crissement s'arrêta, les moteurs du Vanquish, explosèrent crachotant un nuage violet chargé de débris de pétrusite. l'explosion avait propulser le vaisseau de manière régulière. L'équipage se releva et constata l'état du vaisseau. Le capitaine Ridget ouvrir la baie de largage, la bombe partie, vite très vite, elle heurta un destroyer Auroran en plein milieu du regroupement. L'explosion fut extrêmement violente. La bombe encore à l'état de prototype, venait de faire ses preuves sur le champs de bataille. L'aurore venait de perdre plus d'un quart des ses vaisseaux de combat en une bombe. Le Vanquish disparu dans un nuage de débris et de fumée, puis le nuage faisait sortir du haut de son nuage un bout de canon l'explosion avait propulser le Vanquish sur un destroyer ennemi, le Capitaine Ridget se leva et n'eut pas mit longtemps pour appuyer sur la commande de tir du canon anti-flotte. Le tir déchira l'espace avant de se loger en faisant sauter le bouclier et exterminant la coque du destroyer. Dans un mouvement de spasme et de convulsions le vaisseaux se plia puis comme surchargé, il éclata en deux morceaux distinct, le Vanquish pris encore des dégât à cause des débris embrassés. La carcasse fumante du Vanquish était là pour montrer la détermination de l'Anark. Le Vanquish fut réceptionné par les Invaders de la 4ème flotte arrivée en renfort. Le combat contre la flotte était arriver à terme l'Anark avait joué toute ses cartes.

L'abordage avait permis quand à lui dans un moment ou l'ennemi était déstabilisé de profiter justement de ce petit moment pour envoyer une force de frappe dans le vaisseaux attaquant par la salle de lancement de tubes et dans des zones stratégiques du vaisseaux comme les batteries de tir, les moteurs, les canons principaux et le pont. Plus d'100 millions d'hommes en armure Wardog ont débarquer dans ces vaisseaux. Grâce au choc de l'explosion la garde était en train de réparer les dégâts ne se doutant pas qu'une attaque de masse allait se profiler dans leurs propres couloirs. L'Anark avait l'initiative, et était près à en découdre une nouvelle fois pour venger ses frères mort sur le sol Tau'ri pour une liberté fragile, mais qui pour laquelle se battre serait une bonne cause. Mais ceci serait une autre histoire.

A suivre.....





Partie MJ
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Dim 5 Déc - 14:21




Spoiler:
 


I-Invasion Tryclon - Alliance avec Urania
C'est au sortit des pour-parlers avec les réfugiés uraniens que la flotte tryclone composée d'un vaisseau mère ( à ne pas confondre avec un vaisseau Ruche qui est des centaine qui est 50 fois plus grands que l'Impera Cesarus) , une cinquantaine de croiseurs et des centaines de frégates , s'attaquèrent aux deux partis.
La riposte Zéta-Canisienne fut immédiat. L'ordre d'engager la formation Torture fut donné par le Chevalier de la Marine Solaire qui commandait la flotte en présence. Dans une fluidité digne des grands balais de danses , les vaisseaux de la Marine Solaire se mirent en position face aux forces ennemis .

Voici la tactique d'engagement standard de la Marine Solaire , utilisé dans se combat:

Pour ceux qui aurait besoin d'un rappelle des différents vaisseaux de la Marines solaire , voici la page descriptif :
http://www.paysvirtuel.com/space-wars-f11/cosmos-dominion-chapitre-i-segmentus-pacificus-t297-15.htm

Phase 1 - Formation de la Tortue
Les Scutums forment une barrière de leur puissants boucliers au reste de la flotte , un véritable mur infranchissable. Juste derrière eux , de manière rapproché n les Pilumiers se tiennent en ligne serré , pret à manœuvrer pour la phase 2. Le reste de la flotte est en arrière , le tous avance de façon coordonné.
(c'est pas des boucliers de payday hein , c'est quand même un vaisseau SPECIALISé dans le bouclier , rien avoir avec les simple boucliers de vaisseau conventionnel , se sont des alliages de plusieurs couche de boucliers qui absorbe les tires les plus gros et qui dévis les plus léger grâce à l'effet des boucliers déflecteurs. Donc c'est bouclier + bouclier déflecteur suffisamment alimenté pour résister à un tire directe de rayon Pilumier , qui je le rappelle peuvent fracasser la croute terrestre (c'est le genre de rayon qu'on vois dans StarTreck le film qui forme les planètes , mais pour la guerre , donc 1.5 fois plus puissant .)

Spoiler:
 

Phase 2 - Avancé- Combat Longue porté
La Tortue avance . Les Pilumiers font des mouvements verticaux , haut et bas , pour tirer à longue porté sur les ennemis avant de se remettre dans la protection des Scutums. Le temps de surchaufé les canons pour les tires puissants se fait durent la transition entre les deux positions haut et bas. La flotte avance ainssi jusqu'à la phase 3.

Spoiler:
 
Phase 3 - Avancé - Combat rapproché
Les Frégates légionnaires protègent la flotte des attaques des chasseurs et bombardiers ennemis , ils n'engagent pas la flotte rivale.

http://pcmedia.ign.com/pc/image/article/813/813768/sins-of-a-solar-empire-20070820095129384_640w.jpg

Les Trynitis Asont lâchés et engage les chasseurs et bombardiers adverses.
Les Scutums continue d'avancer , les Retiaires et les Epérons se cacher derrière eux , les Pilumiers reculent parmi les Croiseurs Centuris et les Frégates légionnaires.
Une fois à porté , les Scutums éteignent leur boucliers , et reculent au niveau des Pilumiers , et relancent leur boucliers. Les Pilumiers réengagent l'ennemie qui chercherait à fuir ou à effectuer des manœuvres de détournement .
Les Rétiaires immobilisent les gros vaisseaux de la flottes , pendant que les Éperon , transpercent les coques des vaisseaux immobiles.

http://pcmedia.ign.com/pc/image/article/817/817282/sins-of-a-solar-empire-20070831044511183.jpg

Au même moment , les Croiseurs Centuris avancent au milieu des rangs ennemis et commencent leur tires bâbord et tribord.
Le Vaisseau Monde engage le vaisseau Amirale adverse. Les Trynitis B sont larchés pour soutenir la Vaisseau monde dans son acte de destruction.
Une fois le vaisseau amirale détruit , le Vaisseau monde et les B Trynitis engagent le reste de la flotte.

Phase 4 - Pas de survivants
Une fois la flotte adverse massacré , la formation tortue reprend et les derniers survivants sont terminé par les puissants rayons des Pilumiers.

C'est ainsi que le combat est censé se dérouler...
________________________________________________________

"Dans le vaisseau Monde Lumièro en orbite de Delgène secteur 43"
Le Chevalier Trionisos à la tête de la Marine Solaire dans se secteur se tenais droit sur la passerelle de commandement. Quelque minutes plus il à ordonné à l'Oracle de Vision de bord de contacté des renforts pour se combat face à une force ennemis nombreuse . Uranien et Zéta-Canisiens n'eurent pas le temps de se coordonné avant le combat , chaque flotte agira celons sa doctrine face aux xénos hostiles.

Soudain , les instruments de détections s'agitèrent. Une faille du warp s'ouvrit derrière le Vaisseau Monde Lumièro , déversant une marée de vaisseaux toutes classes confondus qui se mirent automatiquement en position Tortue avec le reste de la flotte. Tel les éclats d'un feu d'artifice , les vaisseaux s'éparpillèrent dans toutes les directions , chacun se positionnant sur un étage et un ragn précis.
C'était au total 60 Légionaires , 10 Scutum , 25 Pilumiers , 40 Centuris , 20 Rétiaires et 30 Eperons qui se tenaient face à l'armada Tryclone. (une flotte déployée)

Le silence régnait sur les passerelle , le Chevalier Trionisos , droit comme un I , les mains croisées derrière le dos , la tête légèrement penché en avant , et les yeux fermé ne semblait pas réagir. Il respirait profondément , comme si il se jouissait déja de la bataille à venir.



Puis sans prévenir , il rouvrit les yeux et pointât du doigt la flotte tryclone et ordonna à la flotte de faire mouvement , à toute vitesse , droit sur la flotte xénos.
Dans un seul mouvement coordonné l'enssemble de la Tortue s'avança , les Scutums allumèrent leur larges boucliers qui formèrent un mur d'énergie en tête de l'armée. Le Soleil du systeme reflétait sur les coques d'argent des vaisseaux un halo lumineux à la flotte zéta-canisienne , on aurait dit une armée d'Anges , partant au combat dans un défilé fluide , précis et rapide. La Marine Solaire dans toute sa splendeur , encore chauffée par la récente révolution cyberium qui à emplit de colère plus d'un moussaillon.

Les Pilumiers commencèrent leurs mouvements verticaux , bombardant à longue porté les vaisseaux tryclons , qui se divisèrent en deux flottes , une vers la Marine Solaire Zéta-Canisienne et une autre vers la flotte uranienne.
La riposte tryclone ne se fit pas attendre et déja les premiers tires parvinrent au boucliers Scutum , mais la plus part étaient absorbés ou dévié , certain , à cause de la distance et de la nature inadapté des projetiles , ne touchèrent même pas les boucliers. ( Zéta-Canis emploit des rayons pour les longues distance , sa permet le réajustement des tirs sans arrêter de tirer , un peu comme une mitrailleuse qui tire à coté au début et qui réajuste sont tire à chaque rafale) en face , les tires se composaient de boule de plasma , et de laser , inadapté car le réajustement des tires est plus long pour toucher dans le mile.

Dans cette première phase , la Marine Solaire semblait avoir le dessus. protéger par les boucliers et employant des armes longues portées , les tryclons subissaient déjà les premières défaites.
Mais les Shevaas qui commandent les tryclons sont loin d'etres idiots , et entamèrent une nouvelle formation. ils prirent une position de demi sphère , le creux orienté vers la Marine Solaire , comme pour la happer. Au centre , des vaisseaux de petits tonnages , plus dur à toucher , et sur les bords , des vaisseaux plus important , bénéficient d'un meilleur angle de tire.

Trionisos , le Chevalier de la Marine Solaire , ordonna aux Scutums de faire mouvement de sorte de protéger d'abord les flancs , devenus vulnérable au tire de gros qualibre des tryclons. Au centre , les croiseurs Centuris firent mouvement pour paré avec leur boucliers , les tires léger des frégates ennemis.

Spoiler:
 

La reformation semblait porter ses fruits et permit de protéger les flancs de la Marine Solaire, Et au fur et à mesure de l'approche finale , la sphère tryclone envelopa la MS.
Mais face aux Scutums , les croiseurs tryclons fur inutile et les Centuris Zéta-Canisiens purent avancer au centre , vers les frégates tryclones , et ainssi briser la formation xénos en deux.

C'est alors que les Eperon et les Rétiares engagèrent les Croiseurs tryclons , les immobilisant et les percutant de toute part. Les Chasseurs et bombardiers tryclons s'attaquèrent aux Pïlums pour privé la Marine Solaire de son soutient longue porté , probablement qu'ils espèrent ainsi fuir sans trop de dégâts.
Mais ils furent contré lorsque les propre frégates de la MS interceptèrent les chasseurs xénos et les réduisent en poussières .

Le Vaisseau Monde , s'élança dans la bataille en s'attaquant au Vaisseau mère tryclon , désormais à porté de tire des Croiseurs Centuris. Trionisos savourait chaque moment , et chacun de ses ordre tonnaient comme la foudre. Sous un claquement d'instructions emplit de termes professionnels sans aucun débordent à la familiarité , les ordres étaient limpide et précis. Les trynitis A et B fur lancer sur les flancs du vaisseau mère , tendis que les croiseurs Centuris ressuent l'ordre de prendre le reste de la flotte tryclone , à savoir les croiseurs , engagés par les Epérons qui les transpercent de leur dards , les Retiaires qui les imobilisents, les Scutums qui couvrent les Pilums, les Légioanires qui détruisent les chasseurs et bombardiers et les Pilumiers qui fournissent un soutient longue porté.
C'était une véritable débâcle pour les tryclons , entouré et attaqué de toute par.
La bataille prit fin lorsque que le Vaisseau Mère s'écrasa sur la planète.

La victoire semblait acquise... ( aprés je laisse au MJ le soins de dire si je doit affronté une nouvelle flotte ennemis qui me destroye laggle ou si la victoire est réèl. Le truc c'était surtout de faire une sorte de présentation de la tactique de la Marine Solaire quand celle si est au plus haute de sa forme et clouer le bec à ceux qui pensaient qu'avoir autant de vaisseaux différents ne servaient à rien..."regard corsica du coin de l'oeil" )

J'éditerais dans la journée , pour parler notamment de la rencontre avec l'Anark et éventuelement de répondre au MJ dans mon poste précédent.



Projets en cours
- PsyTech : Renforcement des liaisons atomiques de la matière. Terminé
- PsyTech : Raffinage des minerais par énergie psy. Terminé
- PsyTech : Les cadeaux des Eldars : Chaque années durent 28 ans
- Economie:Reconstruction des infrastructures de production : 2 ans

Recherche Guerrier Aspect
Gardien : 3 ans
Benshee : 4 ans
Araignée Spectrale : 7 ans
Renger : 5 ans
Arlequin: 6 ans
Exarque : 5 ans
Grande Prophétesse: 10 ans
Archonte/Avatar de Khaine : 15 ans

Recherche Mechanisée
Char Falcon : 5 ans
Char Scorpion : 7 ans
Titan Colosse Galactique : 5 ans




Partie MJ :
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Lun 6 Déc - 20:12

L'Anak:


Spoiler:
 

Une diplomatie sur deux fronts:

L'Anark reçu aujourd'hui, une transcription cryptée utilisant les anciens codes de vérification Zéta-canien utilisés par l'Anark durant le conflit opposant le chaos à d'innombrables peuples. Le message fut intercepté et transférer à Anark à la grande tour Anark, où se trouve Jack. Le messager montait les escaliers passant les différents check-point afin de garantir la sécurité de notre dirigeant. Le messager arrivadasn une pièce immense où la grande baie de plexiglas blindée au fond de la pièce donnait une vue magnifique sur Anark et ses environs.Jack n'était pas seul dans la pièce différents vétérans de la première flotte ainsi que des personnes hautement respectés suivaient les marches à suivre prenant note des nouvelles réformes mises en place afin qu'Anark prospère dans un univers hostile. le message afficha une marque de respect quand Jack lui permis de lire son message, c'est alors que le messager lui dit à haute voix:


"Nous avons reçu un message venant de nos anciens alliées Zéta-Caniens, je cite:

Peuple Anark,

Je souhaite faire escales chez vous afin de rembourser notre dette envers vous. Votre aide sur nos mondes ont été d'un grand secours, sans vous et votre soutiens notre nation aurait subi le même sort qu'Eygan il y a 300 ans. Grâce à vous nous prospérons aujourd'hui et il est l'heure de rembourser vos efforts.

Moi, l'Impératrice Oxane voulons une confirmation de votre part pour que je me déplace officiellement chez vous, malgré le temps de crise que vous passer en ce moment, j'espère toute fois pouvoir venir en sécurité (le mot à été souligné 8 fois au moins noel ) chez vous afin de pouvoir voir de mes yeux l'avancement et le commerce que dont chacun d'entre nous peut profité.

En Espérant, que ma requête soit acceptée, Mes salutations les plus sincères,

L'Impératrice Oxane."


Jack réfléchit quelques instants, puis soupira et dit à voix basse:

"Heureusement, qu'elle est bien foutu sinon j'aurais dit non." Ceux qui ont entendu, éclatèrent de rire.

Puis il repris immédiatement, par:

"Bon et bien on va devoir invité notre très chère impératrice Oxane chez nous et déroulé le tapis rouge. Et transmettait aussi un petit mot doux de ma part rien de vulgaire, mais un petit mot doux dans le message."

Le messager repartit saluant chaqu'un des hommes dans la pièce puis repartit vers la station d'émission Anark. Le messager fut content cette fois il devait descendre les escaliers plutôt que de les monter, puis le messager dit à un autre de transmettre le message suivant:

"Très chère impératrice Oxane,

Votre proposition est bien sûr accepter, nous espérons vous voir le plus tôt possible. Être avec vous est toujours un plaisir sans cesse renouveler, et c'est avec joie et avec beaucoup d'amour que nous accédons à votre requête sans crier gars. Votre sécurité sera notre principal soucis et nous mettrons tout en œuvre je dis bien tout en œuvre pour que vous soyez sous la meilleur escorte possible et que votre séjour chez nous soit des plus agréables.

Mes salutations les plus sincères,

Jack."



Nous attendrons donc la visite de l'impératrice dans les systèmes Anarks.


Les Karhaïs présent dans un secteur terminus entre les secteur 20,21,22,23, ont envoyé un message voulant retrouver leur ennemi de toujours, celui qui leur infligea une défaite, Ethan, ce nom faisant frémir n'importe quel mortel l'ayant vu ne serait-ce qu'une fois sur un champs de bataille. La dernière altercation avec l'Anark de cette homme, était sa fuite sur Eygan devant la masse Tryclonne et Anarkayst. Mais en même temps sa situation était désespérée et Gloria une de ses lieutenantes fut tuer durant la bataille. De grand souvenirs pour une époque phare de l'Anark.

Aujourd'hui des ennemis de toute l'humanité refaisait surface et la Xe flotte se trouvait dans une situation où si personne ne bougeait, le monde serait une nouvelle fois dévastée par ses masses énormes. C'est alors que le commandant Yshi eut une idée. Il décida de déguerpir loin de là, loin des Aurorans, craignant une représailles sur les guerres à venir. Mais durant leur fuite le commandant envoya des coordonnées perdues aux Karhaïs, afin d'évité aussi des représailles vis à vis de ces vils xénos. Ce message fut crypté.

Les vaisseaux de la dixième partirent loin via un saut Warp dans la bordure de leur secteur afin de ne pas être suivit par les Karhaïs où les Aurorans afin de découvrir où se trouve le reste des secteurs Anarks. Les coordonnées cryptées envoyés étaient celles du secteur 57.

La nouvelle technologie:

Construction du "Berserker": 2 ans
Centre mercenaire Vérian: Terminé
Amélioration du voyage Warp (4 ans)
Pétrusite amélioré (1 ans)
Système de défense au pétrusite autonome (9 ans)
Anomalie (14 ans)
Recherche sur les vaisseaux originels de l'Anarkayst ( 1 ans)
Canon au pétrusite "destructeur de lune" Terminé

Les centres de mercenaires sur les secteurs vérians sont terminé à partir d'aujourd'hui les vérians peuvent avoir des renforts Anarks pour leur plans projet. Ainsi que les âmes vérianne désireuse de rejoindre les centre mercenaires comme les prisonniers ou autre et de mise (PS ancien Accord signé avec lumpy).

Le Canon au pétrusite "Destructeur de lune" est enfin prêt sur les planètes principales Anark ces canons seront la pour défendre les planètes des assauts planétaires ennemis. Ce canon sera intégré au Berserker. (Un jet doit être fait si le Berserker pourra se munir d'une telle Arme équivalente à destructrice de planète ou si non fera simplement énormément de dégâts.).




Partie MJ
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Corsica51
Modérateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 25
Localisation : Nice
Date d'inscription : 14/10/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Fiurenza
Dirigeant: Gabriel II
Couleur sur la carte: Jaune

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Lun 6 Déc - 21:13

République Théocratique Aurorane
«Imperator Expectente»
3107 ad Imperium condita


Spoiler:
 

Politique extérieur:

Du bon côté – Au-dessus de Coruscant irradié, la guerre faisait toujours rage. Les plans aurorans avaient parfaitement marché et la flotte spatiale arnakystes prit entre deux feux avait rapidement disparu. Pendant ce temps sur la planète, les hypérions grâce à leurs canons atomiques, avaient détruit une grande partie de la planète sans que personne ne les embête. Les radiations, portées par les vents allait se charger du reste, tuant ainsi les tau'ri et les arnak ayant eus la mauvaise idée de rester là-bas.
Pendant quelques heures, l'espace était redevenu calme, l'immobilisme des vaisseaux accompagnant pour une fois le silence permanent de l'espace.
Mais rapidement l'une des 7flottes anark positionnée de l'autre côté de Coruscant s'était rappliqué. La bataille avait alors repris dans toute sa splendeur.

L'amiral Ottavi regardait la bataille depuis le hublot de sa cabine. Assis dans son fauteuil, un cigare à la main, il examinait le déroulement de l'action. Et tout semblait se passer à merveille. Les vaisseaux arnak, bien inférieurs aux nôtres, dans leur tactique habituel tentait vainement d'aborder les hypérions impérials. Mais un nouvel ordre de bataille avait circulé enfin d'éviter la réussite de ces missions, maintenant bien connues des équipages et dans ce but chaque porte-nefs de la flotte avait reçu la protection de son hypérion. Ainsi tandis que l'hypérion s'activait à détruire frégates et cuirasser arnak, le porte-nef aux innombrables intercepteurs pouvait détruire tout vaisseau arnak s'approchant de l'hypérion tout en continuant à se battre.
Cette tactique élaboré récemment, avait était mise au point par l'état-major après que l'on est remarqué l'absence de tentative d'abordage de l'ennemie sur les porte-nefs.
La fumée du cigare virevoltait dans l'air de la cabine. Ottavi appréciait ce spectacle, dorénavant les arnak serait obligé de se battre dans l'espace comme des hommes et sur ce point il savait que ces hommes auraient l'avantage.
Les intercepteurs poursuivaient les chasseurs ennemies tentant vainement de fuir, de grand laser parcourait l'espace, finissant leurs courses sur les carcasses des vaisseaux.
L'amiral aimait ce mouvement qui animait l'espace, ces couleurs de laser, d'explosion, illuminant le vide. Il reprit une bouchée de son cigare puis recracha la fumée avec volupté, calme.
Doucement alors que le flanc central de la flotte continuait à attaquer l'ennemie, les flanc droit et gauche se détachèrent contournant l'ennemie. Chez l'ennemie perplexe, l'inquiétude se lisait. Que faire? Attaquer les aurorans passant sur le bord droit du vaisseau et prendre le risque de se prendre un tir venant d'en face? Ou l'inverse..
Tranquillement mais surement donc, la flotte, séparée en 3entitées égales commencer à encercler l'opposant. Ottavi se délectait du spectacle. Tout se déroulait comme prévus. Quelques vaisseaux arnakystes commençant à paniquer fuirent mais se firent rapidement intercepter par les porte-nefs. Quand les derniers mouvements furent fait, chaque vaisseau à sa place, tout s'arrêta. Tous avaient arrêté de tirer, ne sachant que faire, les aurorans admirant le spectacle d'une flotte qui allait bientôt mourir rongé par la peur.
Et soudain, tout recommença. Les milliers et les milliers d'intercepteurs furent lâchés, les hypérion tiraient, les banshee poursuivaient les moindre ennemies à leurs portées. A quiconque aurait put apercevoir ce spectacle du lointain, il aurait put lui était donné de voir un lieu de l'espace plus noir, plus sombre. Il aurait put lui était donné un énorme ovale plus profond que le noir de l'espace, traversait de lumière, d'explosion de couleurs. Les intercepteurs, ces petites machines présentent par millier dans chaque porte-nef avait recouvert la zone de leur présence. De l'extérieur, plus rien ne pouvait être vu du déroulement de l'action.
Pendant ce temps la flotte de l'ordre des premiers et des derniers ainsi que la flotte nord partait, direction la frontière avec l'empire Arnark, là où les renforts arrivaient et stationnaient. Couper les renforts, les détruire pour ainsi péréniser la victoire au-dessus de Coruscant et ne pas en faire qu'une bataille de plus. Tel était le projet la République.



Politique intérieur:

Recherches – Les recherches d'Isaac vont bon train et comme prévu, les détritus avalé par les robots a réussi à être canalisé, puis transformé en électricité. La production de ses robots nouvelle génération a était lancé et d'ici 2ans, les experts pensent que tout les secteurs automatisés seront mis à jour. Ainsi les capacités économiques, de par l'économie d'énergie et d'argent apportés devrait être doublés d'ici à 2ans.

OMG! Un énorme chèque en blanc pour l'armée qui traine par terre! - Le ministre de la Défense, appuyé par le Président Kedge, est allé ce mois-ci devant l'Assemblée Impériale, présenté et argumenté ses positions pour le vote du budget militaire extraordinaire organisé en ces temps sombres. Jusqu'à là, la nation ne s'était pas pleinement impliqué dans cette guerre. Mais la persévérance, la ténacité et il faut bien l'avouer, la bravoure de l'Arnak, demande à notre nation de montrer tout ce dont nous sommes capable.

« - Mesdames, Monsieur les Sénateurs, bonjour. Comme vous le savez tous nous en sommes en guerre et c'est pourquoi je suis là aujourd'hui. Cette guerre, n'est pas n'importe quelle guerre. Cette guerre n'est pas guidé par de quelconque visées économiques. Cette guerre n'est pas guidé par des visions expansionnistes. Nous ne nous battons pas ici, pour la gloire, pour des ressources ou par vengeance. Nous nos battons pour nos frères!!! Nos frères aurorans, vivant dans la paix de l'Aurore qui ne demandait rien d'autre que de vivre tranquillement et de pouvoir la prier, ont était sauvagement tués par ces monstres! Ils ont étaient tué de part leurs seul appartenance religieuse, des millions et des millions de nos frères! Ceci est un génocide et nous devons réclamer justice. Ce crime ne doit pas être laissé impunie! Voilà pourquoi, aujourd'hui, je suis venu à vous pour vous demander de voter en faveur d'une augmentation du budget de l'armée. Mesdames, Monsieur, j'espère que vous comprendrez la nécessité de ce vote et répondrez oui. »

Le ministre de la Défense partit sous l'acclamation général de toute l'assemblée. Le Oui l'emporta par la suite à l'unanimité. Le président quand à lui, à déclarer l'état de guerre général, a réquisitionné de nombreuses industries secondaires (bien de consommation) dans le but de les réaménager pour la guerre. La guerre est maintenant totale. Dix flottes supplémentaires ont de plus étaient envoyé sur le terrain.

A la recherche du passée – Le vaisseau flottait dans l'espace au-dessus de Char, la planète mère zerg, silencieux.
Les zerg avait était trouvé, mais maintenant il allait falloir réagir. Avant le départ un rapport avait était donné, expliquant la dangerosité et l'agressivité des zergs. Il fallait donc régir et vite avant qu'ils ne découvrent l'existence du vaisseau.
Le protocole sur ce point était claire, envoyé un message à la nation zerg et attendre.
Certes les zergs ne parlent pas, mais l'entité, ou l'Overmind dirigeant la nuée d'après les archives, était doué de langage. Le chef de l'expédition, le commandant Mariani, avait les données contenant le message en main.
Rentrant les données dans l'ordinateur de bord, il tapa le code d'accès, puis fébrile, activa l'envoie du message. Le message fut alors envoyé dans toutes les langues connues sur la planète, un message qui disait:

« - Salutation Overmind. Ici la République Théocratique Aurorane, descendant de Fiurenza, vos créateurs. Nous venons ici en paix et n'avons aucune intention belliqueuse, nous ne venons pas non plus dans le but de vous récupérer. Nous respectons votre indépendance acquise et respecterons votre espace vital. Nous sommes venus ici pour reprendre contact dans le but d'une aide mutuel bénéfique à nos 2races. Nous pourrons comme jadis vous apportez protection contre les nombreuses nations parcourant l'univers vous voulant du mal. En espérant une réponse positive et de futurs échanges fructueux. »

Le message était enfin lancé, mais Mariani avait peur. Il avait appris ce dont était capable les zergs, il savait que maintenant lui et l'équipage pourrait rapidement mourir. Ils pouvaient attaquer d'un moment à l'autre. Mais il devait accomplir son devoir, maintenant il fallait attendre.

Développement:
Agrandissement du réseau de transport spatial: 2ans
Forteresses militaires : 1an
Grognards Impérials : - Création équipement -> fini
- Recrutements et entraînements -> 2ans
Station 42 : 1an



Partie MJ :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mer 8 Déc - 1:39

L'Anak:


Spoiler:
 

Les secteurs obscures:

L'Anark avait considérés depuis longtemps les régions obscures non loin des systèmes vitaux de l'Anark. Mais Jack n'en voyait pas la priorité, car pour lui ces systèmes n'avaient jamais été habités par quelque force que ce soit hormis les tryclons, ou les Karhaïs, ou autres Xénos. Mais jack avait confier le soin au troupes locales de ces secteur en bordure des systèmes inconnus de se maintenir en alerte. Jusqu'à lors personne ne fut intéresser de savoir ce qui se tramait dans ces secteurs. Et les différents problèmes Anark n'ont pas permis de subvenir à ce besoin. Jusqu'à ces temps de crises, ils étaient en guerre contre l'Aurore maintenant sans soutiens ni alliés à proprement parlé. Les seuls à défier ces infâmes barbares. Les guerres nécessitaient bon nombre d'hommes pour les fronts et les réserves naturelles et les industries battait déjà de leur plein pour pouvoir faire subsister le peuple, mais lui en demandait toujours plus.
C'est alors que des sondes furent envoyés afin d'explorer ses zones, les sondes captèrent des réceptions bizarres, était elles normales pour ces secteurs ou était-ce une nouvelle forme de vie découverte? Les sondes ont été envoyée dans les secteur 200, 196 et 250.




Un retour qui tourne en colonisation dramatique:


La dixième flotte venait de sortir du Warp, voulant éviter de se faire suivre par la flotte Auroran, il débarquèrent dans le système 43, afin de rentrer dans le secteur 44 d'ici quelques jours. Or le capitaine Yshi demanda à ses hommes de rester là le temps de voir si les Aurorans ne les suivent pas. La flotte attendu une heure ne position, mais rien dans les détecteurs, puis tout le monde quitta son poste de combat pour rejoindre les différentes salles d'activités et d'entrainement. Or la flotte commençait à se diriger vers le secteur 44, et arriva en bordure d'une planète habitable rien d'extraordinaire. Les ressources semblaient abondantes et en tout genre. Un bon point pour miner et fournir les matériaux à l'Anark se dit le commandant. Mais leurs ordre étaient de rentrer au plus tôt pour être envoyé dans les secteurs en guerre.

Le commandant était absorbé par le bleuté de la planète montrant de beaux rivage et de plaines immenses. Puis il rêva d'un monde comme celui-ci où il pourrait rester et vivre tranquillement. Soudain les Auspex se mirent à flash-ouiller sensiblement puis un son vint, puis un autre voyant s'alluma. Puis peu de temps après c'était tout le tableau de bord qui était en alerte. Le commandement tout entier ne savait pas quoi faire. Puis l'alarme tinta, mais il était déjà trop tard les troupes tentaient de retrouver leurs postes de combats afin d'éliminer la masse d'ennemis grouillant autour d'eux. L'ennemi était trop proche les premiers canon tirèrent dans cette masse affolante. Les Ennemis éclatait dans des gerbes de carcasses et de liquides inconnus. Les attaques des canon était efficaces, mais la masse avançait toujours et encore à chaque instant, les troupes étaient parées à en découdre. Mais la masse était déjà sur eux et avait encerclé la Xe comme un jeu d'enfant.

Les silos de missiles tiraient autant qu'il le pouvaient, les canons anti-vaisseaux déchargeaient leur puissance sur eux les tourelles fauchait des ennemis par milliers mais tout cela n'était pas suffisant. Tout ceci ne semblait servir à rien mis à part vider les munitions. Chaque tir fauchait au moins une dizaine de ces bestioles si ce n'est plus. Puis sortant de la masse de la nué des sortes de scarabées énormes chargeaient le vaisseaux. s'accrochant sur les Invaders et mangeant les armures au pétrusite, éclatant les réacteurs, rongeant le châssis, tuant les hommes. La bataille était perdue.

Le Commandant Yshin ordonna d'évacuer les vaisseaux de la Xe afin d'atterrir sur la planète. Et d'établir un poste avancée et de rentrer en contact avec l'Anark, or l'évacuation se fit dans les plus grand des bordels jamais vu. Les hommes 'entre tuaient pour prendre les modules de sauvetage. Les capitaines des vaisseaux tentaient d'amorcer des descentes risquées sur la planète afin de bruler les Vajras lors de la descente en haute atmosphère. Mais les Vajras était tenaces et accrochés à ronger les Invaders.

Les hommes débarquèrent armées avec du soutien de char dans un vallée près de montagnes les modules avaient fait leurs boulots, et les Invaders qui tentèrent de survivre en rentrant dans la haute Sphère avaient presque tous eut des problèmes de stabilisations mais cetye position permettrait la survie du groupe. Le retour venait de se transformer en colonisation et les hommes de la Xe étaient dans une foutu merde.

A suivre....








Partie MJ
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mer 8 Déc - 16:04

Trés Saint Ordre des Premiers et Derniers


3108 ad Imperium Contida
Rappel
Spoiler:
 

Politique Intérieure

La dernière bataille de Ourslun
Le commandant Arnodal Menrus était à la tête de l'Armada de croisade la Navis Nobilite , la Flotte Imperiale de l'Ordre. Il fixait l'espace , assis sur son siege ,le bras gauche pendant dans le vide et l'autre bras sur l'acoudoire , lui servant de colone pour maintenir de temps en temps son front à la fois fatigué et lassé. Lassé d'attendre qu'on lui donne enfin l'ordre de replis et fatigué de cette guerre contre l'Anark.
Le silence reignais sur la pacerelle et à bord du vaisseaux Aurélion , un majestieux Cuirasser Lourd classe Empereur. Dans les couliores du navire , des bavardages si et là , mais l'ennuis plannais de façon générale.
Un techserviteur s'approchâ d'Anodal , et de ses multiple bras , lui prépara un thé aux algues marines de la fraiche planète d'Asyos. Un gout à la fois prononcé et naturelement sucré , que le commandant aimait déguster avec tranquilité. Il tendi une tasse bien chaude et déja touiller au commandant . Celuis si , sentant le dou parfun arômatique , se redréssa avec un sourir léger , il fixa le techserviteur , prit la tasse et le remercia. Par reflexe il touilla une fois de plus la préparation éxotique et la portâ délicatement à ses maigres levres , impatiantes de se tramper.

Soudain , l'officier charger des communication portâ sa main droite su l'oreille de son casque pour mieu entendre se qu'il avait reçus . Il se tourna , vers Anadol et lui dit d'un haut ton pour etre sur que tout le monde l'entende .
"- Commandant , nous avons reçus un ordre de mission émanant directement du Haut Conseil ( il eu une pause , pour mieu se concentrer sur se qu'il se disait dans la radio , puis reprit aussi tôt ) ils vont faire replier la flotte et suivre la République Théocratique Auroran dans la signature de paix avec l'Anark."
Se fut comme un soulagement pour tous , enfin , ses braves soldats allaient rentrer voir leur famille qu'ils avaient quitter 3 ans plus tôt. On riait , on s'enlaçais dans les couloires , qui furent avertit par intercome de la dite communication. Mais l'officier radio reportât sa main sur son oreille et déclara d'un ton moins victorieux :
"-Mais avant la signature définitive de la paix , ils ont ordonné de prendre le secteur ( 54 ) pour l'Ordre , nous avons deux jours , aprés celâ , nous devrons attendre leurs instructions."
Le calme retomba comme une pierre , les sourires s'éffacèrent et les hommes repartirent , sans un mots à leur poste. Le commandant n'eu même pas à donner l'ordre que chaque hommes , disciplinés comme jamais , est à se metre en ordre de marche. Tous le firent automatiquement.
Arnadol était vidé et déssus , mais son devoir primais sur tous le reste , et il rapellâ la flotte à se rassembler pour une ultime bataille , en prenant les troupes de l'Anark par surprises , alors que celle si penssaient la guerre finit.

Se fut 9 milles vaisseaux qui se rassemblèrent autour de l'Aurélion en moins d'une heure et tous enssemble , ouvrirent une porte Warp vers une planète nomée Ourslum. Celon les renseignement , la flotte de l'Anark allait passé pret de la planète , c'est à se moment que la Navis Nobilis allait fraper.

L'espace se déchira pret de la planète , l'Armada fut dispersée parmis les anneaux d'astéroides de la planète gazeuse . Tous feux étteind , les vaisseaux de l'Aurore passeraient innaperçus. Bénéficiant à la fois de l'invisibilité parmis les astéroides , de l'effet de surprise et d'une forte concentration de vaisseau , la Flotte Imperiale comptaient bien remporter la victoire , et conquérir au moins se secteur , avant que l'Anark n'est prit tous le reste , par se traité que l'Ordre n'appréciat guère . C'est caché , que l'Armada attendit la fameuse flotte de l'Anark qui rentrait tranquilement au pays.
Les capteurs détectèrent une sortit d'hyper espace , et les vaisseaux mercenaires , en position convois , boucliers abaissés , passèrent pret des anneaux...
Le Commandant Anadol avait tous préparer.


Plan de Bataille :
Un bon positionement stratégique , camoufler parmis les astéroides , un effet de surprise immédiat et une puissance de feu dévastatrice ! Les Aurorans avaient mis le paquet dans cette ultime bataille pour sauver l'honneure de l'Ordre ( non pas sur la méthode , mais sur le résulat , la fin justifit les moyens pour l'Aurore.)

Phase 1
Dans un premier temps , les vaisseaux Auroran laisserons passer vaisseau anark devant eux , pour ne pas s'exposer à leur flanc , ainssi , limiter l'angle d'attaque des anarks.

Phase 2
Lancer l'attaque général par les arrières. Surprise , la flotte de l'Anark n'auras pas le temps de comprendre se qui se passe et ne devrais pas avoir le temps de se metre en ordre de bataille et d'activer ses boucliers , en tous cas , temps que les premiers vaisseaux ne furent détruit. Pour se faire , l'enssemble de la flotte à l'exeption des chasseurs et bombardiers , visent les réacteurs des vaisseaux anark pour dans un premiers temps en imobiliser le plus possible et les privers d'énergie.

Phase 3
Les Cuirasser Lourds Empereur s'attaques aux boucliers tendi que les Cuirasser Uldar , plus léger , s'attaque aux frégates pour priver la flotte énnemi d'un soutient de sa flotille d'escadron de chasseur.

Phase 4
Les Destroyers Firestrom largues leurs escadrons de chasseurs et bombardiers pour s'attaquer aux vaisseaux n'aillant pus de boucliers et ainssi les endomager (voir les détruire) pour laisser aux Cuirassers le soin de les terminer.

Phase 5
Se metre ors des angles de tires des vaisseaux endomager , contourner la flotte anark et l'encler. Puis engagement de la formation dite "Indienne" qui consiste à effectuer un mouvement ciculaire autour de l'énnemis sans arréter de le bombarder , de sorte d'etre le moins touchable possible , mais également de centaliser la flotte adverse pour la endre plus facilement attacable , par tous les angles possibles.

Phase 6
Pas de survivants...
Vérouiller le secteur 53 , désormais laver des dernières flottes anark.
Attendre les ordres du Hauts Conseil.

Développement - Recherche - Construction

Remise en marche des fonderies de Mars (46%) : 1 ans
Colonisation et réhabilitation du secteur 63 : Terminé
Réparation, purge et réaffectation du vaisseau classe Exterminatus corrompus et des Titans Impérator corrompus : 3 ans
Réaffectation et mise en place des Titans Warhouns : Terminé
Rétablissement psychique du Prince Dicus : 1 ans
Intégration des technologies de l'Impérium Auroran et des SCS spéciaux, remise à niveau des technologies : 3 ans maximum

(dsl , on m'a surtout demandé de faire un RP bataille pour erw , je m'occupe pas du reste , pour linstant.)

Merci beaucoup pour ce rp de bataille dude. Avec mon contrôle qui se profile vendredi, j'avais pas trop le temps de m'occuper de ça cette après-midi. Rien à redire sur le poste, je tiens juste à préciser que la paix est annulé et n'aura pas lieux. (Sinon je l'aurais indiqué dans mon précédent poste)
Le modérateur sympa



Partie MJ
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Mer 8 Déc - 21:22

Rapport de bataille

Conflit au-dessus de Coruscant

[Secteur 54]


Factions engagées dans le conflit : L'Anark (Anark) et Imperium (République Théocratique Aurorane ; Ordre des Premiers et Derniers)


Imperium :
Spoiler:
 


Anark
Spoiler:
 


Vainqueur : l'Anark !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Jeu 9 Déc - 19:24

[Hors Jeu : Désolé ! Problème d'ordi... mon écran a rendu l'âme ! Je ne sais pas quand je pourrais le remplacer. En ce moment j'écris de mon boulôt. J'ai trop honte ! Bref... Je ne vais pas faire de RP ni rentrer dans les détails, mais juste présenter de façon succinct ce que font les Thuathas...].

Arioviste et le corps expéditionnaire de la FRT :

Arioviste est quelque peu surpris de la réaction à son message... Les Thuathas estiment effectivement que, avec un ennemi aussi nombreux, des actions isolées et non-concertées, ne menneront pas à grand chose.

Même si elles se soldent par une victoire.

Seule (d'après eux), une stratégie globale et commune, avec des objectifs définis et précis, pourra, sur le long terme, permettre de faire la différence.

Il s'agit donc de mettre sur pied un état major, commandant l'ensemble des troupes alliès. (j'espère que cela n'a pas déjà était fait, car, avec mon écran HS, je n'ai pas lu lers derniers posts. Et là, je n'ai pas trop le temps).

Arioviste recontact donc les peuples et troupes en présence pour expliquer tout cela et reproposer une rencontre de toute urgence.

Un détail sur la Flotte : Les vaisseaux ne sont évidemment pas agglutinés au même endroit. En fait, la Flotte est divisées en trois flotilles distincts, séparées les unes des autres de façon à se couvrir mutuellement et à couvrir aussi des positions stratégiques.

A l'intérieur de ces flotilles, les bâtiments sont eux aussi, suffisament espacés pour éviter qu'un tir ennemi n'endomage plus d'un vaisseaux et que, d'autre part, chaque vaisseaux puisse bénéficier d'un angle de tir éfficace et puisse se protéger mutuellements.

La Frégate "KORRIGAN" :

Le batiment suit avec plaisir les émissaires de ce peuple. Le Derwydd du bord ainsi que LA Maître d'Armes, seront les Ambassadeurs officiles.

Le maître mot de cette rencontre étant : Partage !

Partage des connaissances, de la culture, de la langue,...etc...

A condition bien-sûr que ça ne soit pas des fous furieux...

[H. J. : Voilà, je ne peux écrire plus.... Comme je le disais, je suis au taf et y a urgence !!].


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   Sam 11 Déc - 23:40

EVENT


Vestige du passé :

Spoiler:
 

Pluie verte :

Spoiler:
 

Rappel : Les RP diplomatiques sont à faire par MSN, une fois la "discussion" lancée. Seul le compte-rendu sera à poster.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cosmos Dominion Chapitre I - Segmentus Pacificus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nedghast :: Forum :: Archives :: Space Wars :: Cosmos Domination-
Sauter vers: