Jeu de Rôle, de Gestion et de Stratégie - Prenez la tête de votre propre nation spatiale.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Ce forum est inactif, merci pour votre compréhension.
Nouveau forum : Cosmos Domination
I like Nedghast !

Partagez | 
 

 Asyos - Realoded [INACTIF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Corsica51
Modérateur en Chef
avatar

Nombre de messages : 452
Age : 25
Localisation : Nice
Date d'inscription : 14/10/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Fiurenza
Dirigeant: Gabriel II
Couleur sur la carte: Jaune

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Lun 30 Juil - 4:53

République de Fiurenza
République des GROS PJ !!!



Le dirigeant de Fiurenza, après une soirée trop arrosée, a confié les pleins pouvoirs à un petit homme juif et sans honneur. Ce dernier a fourni une fille de peu de vertu au-dit dirigeant, afin qu'il soit trop occupé pour se préoccuper de sa nation.

Pendant ce temps, le Juif, qui a pris le contrôle de l'armée de Fiurenza, en profite pour déclarer la guerre à Aurora, ainsi qu'à Zéta-Nova !

Les armées corses se mettent en marche, les usines d'armes produisent toujours plus d'armes, et toute la population -de 14 à 65 ans- est enrôlée dans des bataillons.

La guerre sera terrible et sans pitié ! Il ne pourra rester qu'une nation sur Asyos. Et ce sera la nation corse !

ALL HAIL FIURENZA !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Mer 1 Aoû - 15:15

Principauté de Hirawo





Centre de Défense d’Hirawo, 8h41, 2133


L’écran du radar AESMR/HDF-3D n’affichait rien d’anormal, comme d’habitude. Il n’y avait aucun point d’affiché dessus, comme d’habitude. Aucun véhicule, aucun avion, aucun navire non-répertorié, comme d’habitude. L’officier regardait de temps à autres sur l’écran, cela devenait lassant à force, il n’y avait jamais rien. En même temps, vivre dans une cité situé à l’extrémité du monde connu, sans aucun contact à l’extérieur de l’île, c’est un peu normal. On ne s’inquiétait même pas de ce qui pouvait se dérouler à l’extérieur de l’île de Nihon, à vrai dire. Les sous-races humaines qui résidaient sur ce monde n’intéressaient pas le Prince, et le peuple d’Hirawo. A vrai dire, être la race supérieure peut être ennuyant, parfois, quand il n’y a personne d’autre à dominer. Mais, l’atmosphère était un cran plus tendu depuis qu’on savait qu’une flotte inconnue rôdait dans les parages, enfin, à plusieurs centaines de kilomètres, milliers peut-être même. Toutefois, il faut savoir être prudent. La tension allait peut-être monter d’un autre cran, aujourd’hui …

Un voyant se mit à clignoter sur l’écran du radar, puis à rester fixer. Soudainement, une alarme se déclencha, et les images de l’écran furent automatiquement déplacées vers un écran géant. L’alarme était assourdissante et peu rassurante. Le son de l’alarme sonnait comme celui de l’apocalypse, mais il n’allait pas encore arriver, espérons-le …
« - Qu’est-ce-que ce bordel ici, s’exclama l’Amiral ? 
- Le radar a repéré plusieurs objets non-répertoriés, monsieur. Ils s’approchent d’Hirawo, mais ne nous voient peut-être pas. Ils sont encore assez loin, mais au dessus de Nihon. Que faisons-nous ? S’inquiéta l’officier chargé de l’écran.
- Procédure 1.1.2, maintenant ! Ordonna l’Amiral, énervé. Prévenez le Prince, tout de suite !
- Bien monsieur. »
Mais, alors que un soldat entrait le code de la procédure dans l’ordinateur, l’alarme s’alluma une seconde fois. De nouveaux objets étaient repérés, des navires cette fois, d’assez petite taille, tout comme les avions.
« - Bon dieu ! Mais coupez-moi cette alarme ! Cria l’Amiral. Que ce passe-t-il ?
- Des navires, monsieur ! Nous avons repérés des navires, petits et rapides ! Répondit rapidement un officier. Que faisons-nous ? Nouvelle procédure ?
- Annulez la procédure 1.1.2. Contactez à nouveau le Prince. Exécutez la procédure 1.1.9.
- Si ce ne sont que des espions, monsieur, nous n’avons pas besoin d’alerter toute la population ?
- Faîtes, immédiatement ! J’ai été nommé pour protéger Hirawo, nous n’avons pas le droit à l’erreur !
- Procédure lancée monsieur. L’alarme résonne dans la ville dorénavant.
- Bien. Procédure 2.0.0. Préparez-vous à intercepter les objets.
- Les batteries sont prêtes. Nous attendons votre ordre.
- Prévenez aussi la flotte. Qu’elle se prépare à tirer.
- Nous devrions attendre les ordres du Prince ? C’est lui qui commande les armées.
- Vous n’avez pas à discuter mes ordres ! Le Prince n’est pas un militaire, lui, il confirme mes ordres, c’est tout ! »

Un immense blanc s’installa dans la salle, alors que le Prince arrivait, en toute hâte. Tous s’inclinèrent, puis se relevèrent, comme la tradition l’exige.
« - Bien … dit-il, calmement, en remettant ses manchettes. Un résumé de la situation je vous prie.
- Votre Altesse, plusieurs avions et navires non-répertoriés ont été détectés par notre radar. Il s’agit potentiellement d’une attaque, ou de mission de reconnaissance. L’Amiral suggère la Procédure 2.0.0, et a enclenché la Procédure 1.1.9, expliqua un officier.
- Nous n’avez pas eu notre permission, Amiral, pour lancer les Procédures. La population s’inquiète, à tord peut-être, répondit le Prince, en regardant l’Amiral.
- Mais, Altesse … C’est-ce qui est convenu dans le protocole de déf…
- Il suffit ! S’exclama le Prince. Le Protocole de Défense exige la présence du Prince, ou du Prince-héritier si ce dernier ne peut être présent, afin de valider ou non l’application de Procédures. Maintenant, tout Hirawo s’inquiète ! Jusqu’à la sortie des navires, nous n’avions aucun problème !
- Altesse ! Cria sèchement l’Amiral. La flotte, vous l’avez autorisée ! C’est pour la défense d’Hirawo !
- Si vous aviez pris plus de temps, les navires auraient pu être plus performants et moins repérables, or, ils sont repérés là ! Et en plus de nous foutre dans la merde, clairement, vous faîtes des Procédures qui engagent la sécurité et l’intégrité nationale d’Hirawo sans m’en avertir !
- Sans vouloir vous offenser, Votre Altesse et monsieur l’Amiral, les objets se rapprochent, et nous devons agir, dit un soldat, tentant de s’interposer dans le règlement de compte.
- Vous avez raison, dirent l’Amiral et le Prince. Agissons maintenant, continua le Prince. Procédure 2.0.0 et 2.0.1, messieurs. Stoppez la Procédure 1.1.9, mais restez prêts à la relancer à nouveau si nécessaire.
- Bien votre Altesse, finalisa un militaire, qui venait d’entrer les trois Procédures, en lançant les deux premières. »

Dehors, des batteries et des DCA s’activaient. Lorsque la Procédure 2.0.0 fut lancée, elles sélectionnèrent chacune une ou plusieurs cibles, et ouvrirent le feu, alors que les objets étaient encore à 200 kilomètres d’Hirawo. En mer, le cuirassé Yamato tirait une dizaine de missiles antinavires hypersoniques sur les navires ciblés. On attendait les résultats, maintenant, alors qu’un conflit allait peut-être s’ouvrir …
Revenir en haut Aller en bas
Hotep
Professeur Toddles
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2010

Votre Fiche Nation
Nation: Concile des Cinq
Dirigeant: Mahican
Couleur sur la carte: Cyan

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Ven 3 Aoû - 14:30


Cité-État de Gataca




Vous avez dit « Gataca »?

Le réseau Archange et Magellan remplissent parfaitement leurs rôles. Archange a permis la cartographie complète de Asyos et la découverte de plusieurs villes à sa surface ( 4 sur le continents de Britania et 15 sur le super-continent central ). D’ailleurs le dirigeable de l’ouest qui se dirigeait sans le savoir vers l’une des concentrations de villes ( Fiurenza et Aurora ) a reçu l’ordre d’établir un contacte pacifique avec les différentes villes afin d’établir des relations aussi fructueuses que celle Téronéen-Gataca. Le continent Lockus quant à lui semble totalement désert mais un fait particulièrement étrange attire l’attention des scientifiques de Gataca, un volcan particulièrement actif sur l’une des îles présente un flux géothermique anormalement bas. Les scientifiques n’ont pour l’instant aucune explication à cela.
( information transmise à la Hiérarchie )


Relation avec la Hiérarchie Téronéenne

Immédiatement après la fin des discutions, la délégation a fait son rapport via Archange au Maire. Celui-ci s’est dit « heureux que nos deux peuples puissent entretenir des relations basés sur l’entre-aide et la prospérité de chacun ». Peu après une escouade de douze dirigeables du génie sont partis de Gataca vers Spitrine avec pour but:
- de construire le quartier diplomatique à Spitrine généreusement offert par le primarque.
- d’installer un relais laser sur le bâtiment du TEINCOM afin de déployer une liaison avec Archange.
- de débuter la construction du technopole de Katarn au large de Spitrine.
Spoiler:
 
- de débuté un approvisionnement d’appoint en nourriture grâce au dirigeable.
Parallèlement à ça une île artificiel au large de Gataca sera construit pour accueillir la légion et la flotte téronéennes. Les autres engagements comme l’approvisionnement en nourriture, en arme et l’amélioration du réseau de communication nécessiteront par contre une analyse des besoins et de la technologie téronéen par des équipes d’ingénieurs de Gataca.


Relation avec Zéta-Nova

Grâce à Archange et aux informations transmise par la Hiérarchie Téronéenne, Gataca a appris l’existence de Zeta-Nova et Zeta-Canis, deux royaumes avortiums cette antique race du début du 21e siècle. En accord avec la mairie et les téronéens, la délégation de Spitrine va faire un détour vers la cité la plus proche à vol de dirigeable, Zeta-Nova, afin de de nouer des relation amicales.


Relation avec la Principauté de Hirawo

Archange avait fini la cartographie d’Asyos il y a quelque semaine, confirmant les soupçons portés par les téronéens. Une armada avait été détecté au sud de l’île de southern ( Nihon ) près d’une grande cité. Le centre de contrôle d’Archange dans la Voûte scrutait ses mouvement depuis sur une immense holomap, l’armada se contentait de faire de simples manœuvres quand l’ensemble de la salle passa au rouge. Archange venait de détecter le tire de missiles hypersoniques en directions du nord. Le maire ainsi que la seconde flotte téronéenne furent immédiatement prévenus et une mission diplomatique risque d’être précipité.

_________________

Professeur Toddles à votre service
Attention cynos méchant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Ven 3 Aoû - 17:53


Zéta-Nova


Gouvernement

Après le fabuleux mariage entre le prince Achille Marcus et la princesse Elfine Nova, les deux maisons, autre fois rivales, se sont définitivement rapproché. De leur union personnelle est née en même temps celle des deux royaumes qui formeront un empire. Un Reich Avortium. Mais ce Reich verra le jour officiellement le jour ou Achille Marcus serra couronné empereur. Chose qui n’arrivera que le jour de la mort de son père et pas avant. Il serrait indécent qu’un fils gouverne son père.

A ce même moment, l’héritier du trône de Zéta-Canis prendra également son siège en temps que roi et devra jurer fidélité à l’empereur. Au Reich !
Du coté de Zéta-Nova, l’héritier du trone à la mort du roi Karl serra nul autre que son fils Hector Nova.
On voit ainsi profiler un type peu commun mais pas inédit d’empire avec des rois gouvernés par un empereur qui les unifies au sein du Reich.

Spatiale – Grand projet de l’espace

Le Grand projet de l’espace est un ensemble de projets communs qui vise à doter les avortiums d’outils astronomiques qui serviront notamment à surveiller l’espace, retrouver la Terre et de faciliter la communication avec le reste du monde.

Lancement du satellite Hypéron

Le premier satellite de communication et de surveillance en co-développement avec Zéta-Canis va bientôt être lancé. Il permettra de surveiller le territoire national et de faciliter la communication avec le reste du monde pour éviter des incidents diplomatiques regrettables. Son développement remonte à plusieurs année avec comme mission de surveiller les étoiles à la recherche de la Terre. Le lanceur est donc prêt mais pas le satellite qui serra opérationnel que dans un moi.

Construction du télescope Soyou

Un nouveau télescope va prendre pied dans les montagnes sur élevé de Britanica. Projet commun avec Zéta-Canis, il nous permetra de surveiller l’espace et de remplacer le premier but du satélite, c'est-à-dire localiser la Terre.

Situé à sept années lumière d’Asyos, l’astre mère doit être relocalisé sous un ciel inconnus (les constellations ne sont pas les mêmes qu’on soit sur Terre ou sur Asyos). De cette façon on serra dans quel direction envoyer les messages radios qui métrons sept ans à parcourir le cosmos avant d’atteindre la planète bleu et sept ans encore avant de recevoir une réponse

Construction d’antennes spatiales prêts de Brazen

Pendant que le télescope Soyou est mis au point, les moyens qui permettront de communiquer avec la Terre sont déjà en construction. Un puissant réseau d’antenne de surveillance spatiale situé prêt de Soyou va l’assister dans sa mission. Il serra alors possible qu’un jour il soit révélé au monde la position de nos ancêtres.

Diplomatie avec Gataca

Les sonars s'affolèrent quand les dirigeables s'approchèrent des cotes de Zéta-Nova (d’ailleurs hotep, tu as un peu prit le chemin le plus long pour me voir mais c'est pas grave xD). Des intercepteurs accueillirent et escortèrent ces derniers jusqu'à Zéta-Nova où une armée de diplomate et de journalistes les attendaient en compagnie du prince Hector qui les conduisit jusqu'à la salle du trône pour voir le roi Karl Nova (aprés une fouille minutieuse évidement). Les représentants Gatacans furent invités à rester manger le soir et à résider pendant trois nuits.

Durant le séjour les deux peuples se présentèrent sous toutes leur coutures.
Au terme de ses présentation, le roi à fait valoir sa volonté de nouer excellentes relations et à précisé "En cas de problème, nous sommes là et nous aviserons ensemble".
Zéta-Canis fut naturellement prévenus de l'arrivé des étrangers et ont tenus à se présenter également.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Mar 7 Aoû - 14:46



Imperium Auroran
Politique Intérieure :

Imperialis Nostrum

Pyre se trouvait dans la Grande Salle du Palais, assis dans son fauteuil. Face à lui, une délégation de personnages importants : des Conseillers, des Prêtres et surtout le nouveau Père Supérieur, bien plus pieu et sage que l'ancien.
La situation en Aurora avait fini par se décanter : les traîtres avaient enfin été retrouvés et punis, et l'ordre était enfin restauré. Les réparations se terminaient tant bien que mal, et le commerce redémarrait plein pot.
La délégation, de son côté, avait une toute autre tâche à accomplir, non moins importante pour la nation : aujourd'hui, ils étaient chargé de sacrer Pyre "Imperator", soit le seul et unique maître d'Aurora, guidé par la Sainte Lumière bleuté.

La délégation approchait dans un silence respectueux. Chacune des personne portait une objet devant lui. Il y avait d'abord une couronne, portée par le Père Supérieur, puis venaient ensuite une épée bleutée, et les différentes pièces d'une armure faite de noir et d'or. Dans les allées à colonnades entourant la salle, la foule présente ne faisait aucun bruit elle non plus. Tous attendaient avec impatience les paroles du Père Supérieur. Celui-ci, arrivé à quelques mètres de Pyre, marqua un arrêt, puis avança à nouveau, jusqu’à se trouver assez proche de Pyre pour pouvoir le toucher. A ce moment là, le Père Supérieur prit la parole :

"Pyre Fieldtir, levez vous. Vous avez été choisi par le peuple et par Sa Lumière pour devenir notre chef, notre protecteur, notre guide. Par Sa Volonté, je vous déclare désormais Impérator d'Aurora."

Sur ces mots, empreints de solennité, le vieil homme déposa la couronne qu'il portait sur la tête de Pyre. Il recula ensuite de quelques pas, et les autres membres de la délégation apportèrent tour à tour ce qu'il transportaient. Petit à petit, Pyre fut vêtu des pièces d'armure et, à la fin, il se vit remettre l'épée bleuté. De la surprise passa sur son visage quand il se rendit compte qu'un bonne partie de la lame était faite d'alsaphe pur. Néanmoins, cet instant de surprise fut de courte durée, et Pyre salua alors la foule en levant son épée. Des acclamations retentirent partout et des pétales rouges sang furent lâchés des hauteurs du palais afin d'accompagner le triomphe du nouvel Impérator. Celui-ci rejoint une escorte qui le guida jusqu’à un véhicule ouvert, qui devait défiler dans les grandes artères de la cité afin que tous puissent acclamer leur nouveau chef.

L'Impérator siégeant sur son trône.
Spoiler:
 

L'Epée d'Aurore
Spoiler:
 

Développement :

Aérien :

Actuellement, l'aviation aérienne aurorane est elle aussi très en retard par rapport à ses voisins : pour l'instant, la majeure partie de l'aviation est composée d'avion à hélices, même si quelques uns, dont le SF-203, sont équipés en plus de moteurs à turbo-hélices, cela ne concurrence en rien les avions équipés de réacteurs des autres nations. Aussi l'aviation aurorane devrait-elle se voir dotée dans les prochaines années de nouveaux avions équipés de réacteurs...

Marine :

Afin de mettre à niveau la marine aurorane, des plans d'un nouveau bateau avaient été dessinés, puis oubliés faute de moyens. Aujourd'hui, l'Impérator a décidé de les ressortir des tiroirs afin, d'en faire quelque chose. Voici une vue d'artiste de ce que devrait être le Croiseur-Porte avion de classe Imperium :

Spoiler:
 


Politique Extérieure :

Hiérarchie Teronéenne-Gataca

Dans un centre radar bordant les limites de la cité, deux soldats assuraient la permanence, alors qu'une bonne moitié de leurs collègues se trouvaient devant un poste télé, observant le défilé de l'Impérator. Le reste des soldats était soit en permission, soit participait au défilé.
Bref, les soldats qui étaient de permanence passaient une "journée pourrie" a devoir faire les corvées des autres. Enfin, peu considéraient que rester assis devant un écran inanimé était une corvée en soit. Sauf que... sans prévenir, un point apparut sur l'écran et se déplaça en émettant des "bip" caractéristique. Le soldat chargé de guetter l'écran, jambes croisées sur sa table et casquette baissée sur ses yeux se réveilla en sursaut, manquant de se renverser en arrière.
Sa sieste interrompue, il avait l'air passablement énervé et mit quelques secondes à comprendre ce qui avait eut l'audace de le déranger. Quand il se pencha en avant pour regarder l'écran, trois nouveaux points étaient apparus. L'alerte ne mit pas longtemps à être donnée, et, bien vite, chacun fut à nouveau installé à son poste. Des optiques furent braqués sur la zone où étaient censés se trouver les aéronefs, mais l'imagine était de bien trop mauvaise qualité. Un message multiple-fréquence fut alors envoyé, en auroran, fiurenzien et zeta-canisien. Il demandait aux inconnus de s’identifier séance tenante et de faire part de leurs intentions à l’encontre de l'Empire. (Hiérarchie)

Mais ce n'était pas tout. Alors que l'alerte de ce poste de contrôle aérien-ci était transmise, un autre poste, éloigné de plusieurs milliers de kilomètres, entra lui aussi en ébullition. Un point était apparut sur les écrans et avançait vers Aurora, quoique bien plus lentement que ceux de l'autre centre radar. était-ce une invasion massive? Cela se pouvait bien, mais qui aurait pu en vouloir à ce point à Aurora? Pour l'heure, seule des messages demandant de s'identifier et une sommation furent envoyés à l'aéronef inconnu, en espérant que celui-ci y réponde.... (Gataca)


Zeta-Nova


L'Impérator Pyre souhaiterais rencontrer les dirigeants de Zeta-Nova/Canis afin de se présenter et de clarifier la situation en Aujrora. Quelle est votre réponse? (deux fois que tu me zappe Flavien, merci....)


Exploration-Colonisation

(puisque que Corsica a décidé d’arrêter, nous pouvons considérer son territoire comme libre et sa nation comme n'ayant jamais existé. J'en ai discuté avec lui et il me m'a dit, mot pour mot : fais ce que tu veux, je m'en bat les couilles!)

Cela fait déjà plusieurs années qu'Aurora s'étend en tout sens, mais, bizarrement, son expansion vers l'est s'était stoppée au fleuve Cyrian. Pourquoi? Impossible à dire. Peut-être que les priorités se trouvaient ailleurs. Mais, désormais, et avec un nouveau gouvernement à la tête du pays, l'autorisation d'exploration et de colonisation en cas de terres vierges et viables à été données.
Déjà, plusieurs aéronefs ont pu survoler des plaines herbeuses et sèches, ainsi que des montagnes aux pics acérés.... Mais vierges de toute civilisation. Ce sont donc des centaines et des centaines de colons qui se sont portés volontaires pour la fondation d'un premier avant-poste à l'est, à des centaines de kilomètres des Berges de Cyrian. Le voyage est prévu par les airs et la petite communauté devrait s'établir autour d'un tout nouveau puits de pétrole, découvert lors d'une prospection quelconque...

_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.


Dernière édition par pylz-killer le Jeu 9 Aoû - 14:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Alaric
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 02/06/2011

Votre Fiche Nation
Nation: Le Vide.
Dirigeant:
Couleur sur la carte: Plusieurs.

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Jeu 9 Aoû - 1:21

République de Synodéia



COMMUNIQUE OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE
LES GLORIEUSES FORCES D'AUTO-PRÉSERVATION RÉPUBLICAINES
PAPIER A DISTRIBUER A LA POPULATION


Haut-les-coeurs, citoyens ! Les rumeurs de guerre se propagent comme des virus ! Certains annoncent que nos ennemis nous traquent, et nous aurons bientôt trouvé ! Mais il n'en est rien. Notre belle cité est indétectable de la surface. Personne ne saura déranger la tranquillité, la paix et la quiétude qui règne sur notre île !

Mais quand bien même ! Rappelez-vous que nos Gardes Civils patrouillent en permanence, et si jamais un espion venait à s'infiltrer par chez nous, ils l'arrêteront sur-le-champs ! Armés de lances électriques, de pistolets incapacitants et de fusil semi-automatiques, ils sont l'oeil qui jamais ne relâche sa vigilance. Et réjouissez-vous, car ce sont également eux qui sont chargés d'arrêter traîtres et antipatriotes, afin de protéger les honnêtes citoyens !

Garde Civil:
 

Ce n'est pas tout ! Nos braves frères de la Garde Civile ne sont pas les seuls à surveiller nos terres ! Le reste de notre armée, entièrement automatisée, reste elle aussi prête à intervenir en cas d'intrusion étrangère !

Parmi nos fidèles soldats de métal, les Drones de Reconnaissance. Ceux-ci patrouillent les galeries souterraines qui constellent notre île, afin de traquer toute présence étrangère ou dissidente. Furtifs, ils sont également embarqués dans l'Argos pour lui permettre d'explorer à moindre frais ses environs. Ils sont équipés de deux tourelles indépendantes, une sous le nez et une au-dessus de la queue de l'appareil. En sus, chaque drone dispose sur son dos de dix missiles multi-fonctions. Ils peuvent être utilisés comme leurres, comme défense anti-missile ou comme missile air-air. Quelle merveille de technologie !

Drone de Reconnaissance:
 

Si jamais un ennemi venait à poser pied à terre sur notre île sacrée, alors il devrait faire face à notre première et principale ligne protectrice ! Les drones de défense terrestre ! Nos usines autonomes utilisent l'énergie du volcan-sacré et les roches volcaniques pour les forger en cas d'invasion jusqu'à ce que l'ennemi soit repoussé ! En cas d'attaque, c'est un flux constant de drones, équipés d'une double-mitrailleuse thermique qui fera face à l'opposition ! Usant de la géo-énergie du volcan, ils ne sont utilisables que dans l'île-capitale. Mais grâce à eux, nous sommes certains que quiconque voudra s'en prendre à notre peuple sur ses terres y réfléchira à deux fois !

Drone de défense terrestre:
 

En cas de tentative de bombardement ou de débarquement, nous pourrons compter sur nos drones de défense aérienne ! Comme pour leurs homologues terrestres, ces appareils sont produits automatiquement par les usines jusqu'à la fin de l'invasion. Bien entendu, nous en avons toujours de grandes quantités en réserve, afin de parer au mieux toute tentative d'attaque-éclair ! Le nombre est leur principale qualité, mais qui se soucie des pertes, quand les pertes ne sont que des machines monofonction ? Leurs missiles polyvalents peuvent aussi bien verrouiller des chasseurs ennemis, des aéronefs de débarquement que des chars d'assaut ou des navires ! Bien fou est celui qui oserait s'attaquer à Synodéia !

Drone de défense aérienne:
 

Ensuite, pour porter le combat chez l'ennemi, rien de tel que le Drone-Canonnière ! Produit et stocké principalement sur l'Argos, il existe en quelques exemplaires à Synodéia ! Ce monstre de fer vole -vite- grâce à deux turbo-réacteurs jumelés ! Sa puissance de feu est dantesque. Jugez plutôt : Huit missiles de croisière courte-portée de classe Inferno, deux paniers de roquettes à têtes perforantes, ainsi qu'un auto-canon antiaérien et anti-infanterie ! Avec son double-blindage en titane, il faudra un effort important à l'Ennemi pour mettre ce colosse au sol ! Et comme si cela ne suffisait pas, il est assez puissant pour transporter dans sa soute vingt unités d'infanterie légère, ou six unités d'infanterie lourde ou d'artillerie, ou encore deux drones-chars !

Drone-Canonnière:
 

Fer de lance des opérations lancées en dehors du territoire Synodéiens viennent les drones d'infanterie légers ! Ces petites merveilles, comme tous les drones bipèdes, disposent d'un système leur permettant de se mouvoir sur tous types de terrain. D'une hauteur d'approximativement 1'90m, ils sont équipés d'une mitrailleuse lourde, ainsi que de contre-mesures électroniques permettant de perturber les communications des ennemis autour d'eux. En sus, ils disposent de toute une panoplie d'appareils de détection, que ce soit radar, infrarouge ou thermiques. Ils agissent ainsi comme les yeux des autres unités, notamment les drones d'artillerie.

Drone d'infanterie léger:
 

Colonne vertébrale des glorieuses armées mécanisées de la République, ce sont les drones d'infanterie lourds ! Ces béhémoths sont davantage des chars que des unités d'infanterie. Ils sont équipés d'une gatling légère anti-infanterie et anti-missile, d'une gatling lourde anti-aérienne, d'un auto-canon antichar et de trois missiles de siège de classe Firestorm. Renforcés par une armure que n'aurait pas renié un blindé, ce sont des forces presque impossibles à arrêter ! Et dormez tranquilles, quelques dizaines de ces mastodontes restent en permanence à Synodéia pour nous protéger !

Drone d'infanterie lourde:
 

Les drones d'artilleries, quant à eux, font pleuvoir la juste fureur de la République sur ses ennemis. Ils sont équipés de missiles de siège de classes Firestorm, capables d'immenses dégâts aussi bien sur des fortifications que sur des concentrations de troupes en plaines, ou sur des habitations civiles. Ils ouvrent le feu par volée de 14 missiles chacun, et embarquent en tout 420 ogives par unité. Autant dire qu'une fois en position, ils lancent barrage après barrage jusqu'à ce que la zone-cible soit vaporisée. Lorsque des dizaines de drones d'artillerie ouvrent le feu simultanément, les défenses anti-missiles de l'ennemi sont submergées, et à ce moment, la victoire est assurée pour les glorieux fils de Synodéia ! Une poignée se trouvent à Synodéia, l'essentiel étant à bord de l'Argos.

Drone d'artillerie:
 

Dernières pièces de notre invincible machine de guerre, mais loin d'être la moins importante : Les drones-chars ! Si vous vous demandez quel est leur utilité, alors que nous avons déjà les drones d'infanterie lourds, cessez de vous poser des questions. Ces drones sont là pour encaisser les coups ! Ou plus exactement, pour empêcher que les autres drones en prennent. En premier lieu, ils sont blindés au-delà de la décence. Mais surtout, ils sont équipés de toute une machinerie de détection leur permettant d'intercepter tout types de projectiles. Leurs gatlings arrêtent les missiles tout comme les roquettes. En cas de coup durs ou de missiles de croisières, ils peuvent compter sur des missiles d'interception anti-missiles. Et face à des chars, leur auto-canon dorsal peut projeter ses obus directement sur les obus ennemis, maintenant les pièces d'artillerie ennemies en respect. Ils évoluent souvent avec les drones d'artillerie, afin de les protéger de toute agression. Et en cas de besoin, gatling et auto-canon peuvent toujours être reconverties en armes "classiques". Là encore, la quasi-totalité des réserves se trouvent sur l'Argos, qui les produit.

Drone-char:
 

Vous avez compris, braves citoyens ! Avec une telle armée pour nous protéger, nous ne craignons rien ni personne ! Pendant que nos plans se mettent en marche, et que bientôt la République soumettra les peuples barbares, nous sommes en sécurité ! Et à ceux qui le craignent : Nos drones disposent de mesures de sécurités. La destruction des britanniens par les eidôlons ne risque pas de se reproduire ! Il n'y a aucune chance non plus qu'un quelconque ennemi parvienne à "pirater" nos armées, des firewall physiques étant en place ! Rien n'empêchera nos protecteurs d'accomplir leurs devoirs, et de traquer les barbares et les antipatriotes !

GLOIRE A LA REPUBLIQUE ! SYNODEIA AETERNUM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Dim 12 Aoû - 11:46



Royaumes Zétans

***
Septembre 2133
***

Port de Zéta-Canis

Le vent marin soulevait les petites mèches brunes de la princesse Elfine qui admirait avec un petit sourire en coin, au coté de son homme, le prince Achille de Zéta-Canis, le paysage qui s'offrait à eux, à savoir la fierté de Zéta-Canis. Sa puissante Marine.

Il y en avait de toutes tailles mais tous gardaient le même style esthétique. Simple mais d'une modernité apparente. Les plus petits étaient rapides et servaient d'escorte tendis que les plus gros étaient lourdement armée pour les tirs de soutient directe à trés longue porté et pourtant trés précis. La particularité des navires de zéta-noviens est qu'ils peuvent tous évolué sous l'eau comme en surface et qu'ils sont réputé pour leur furtivité, certe limité à courte porté mais qui laissera le temps d'approcher l'ennemi et de l'engager directement. Et tous portent des noms assé amusant quand on en connaissait la signification littérale.

Le sous-marin léger Gambas
Spoiler:
 
Armement : 2 Tourelles laser de haute énergie. 2 Gatling perforantes. 2 Tourelles Flak lance grenade multi-fonction. Un stock de missiles torpilleurs anti aérien et naval. Un dispositif de furtivité. Un enssemble d'équipement de reconnaissance .

La frégate de débarquement Karpfen
Spoiler:
 
Armement : Une paire de tourelles automatiques perforantes. Un canon obusier pour tire de soutient directe.
Capacité de 60 soldats et 6 véhicules. Peu évolué sous l'eau. Dispositif de camouflage.

La frégate d'asseau légère Grau Fisch
Spoiler:
 
Armement : Un canon railgun. Une tourelle à canon jumellée automatique.

La base mobile Blase
Spoiler:
 
La base mobile Blase est une plate forme de défense pouvant aussi servir de base avancée furtive de surveillance. Elle est équipée du nécessaire pour commander des missions d'infiltration, de surveillance, et de détection. Son armement se compose de tourelles flak, de missile torpilleurs et de tourelles gatling.

Et enfin

Le croiseur Hai Bösewicht (ou simplement Hai. Les marins surnomment affectueusement ces navires "les gros membrés" et les capitaines sont décrit comme des personnes aillant quelque chose à compensser)
Spoiler:
 
Armement : 2 séries de double canon lourd rail-gun latéraux. 4 tourelles gatling rétractables. 4 Obusiers moyens rétractables. 8 Silos de missiles de croisières. 2 Lanceurs de roquettes. Un arsenal de misils torpilleur et une machine à café qui moule vachement bien les grains pour conserver tout l’arôme de l'arabica (rigolez pas, car comme le dit l'amiral Hanz Frishter de Zéta-Canis "C'est quand même un miracle de trouver du bon café dans ce foutu pays plus froid que l'entre-jambe de ma femme !")

"-Ils sont tous magnifiques mon prince, déclara Elfine en regardant son prince dans les yeux sur le ton de la flatterie.
-Naturellement, (il eux une expression de fierté non dissimulé) et nul doute que si nos peuples eux été en guerre, notre marine aurait écraser sans mal vos propres navires.
Elfine eu l'aire amusé, elle devinait sans mal que le prince cherchait à la taquiné et décida d'entrer dans son jeu.

-Sur l'eau peut être mais lors d'un affrontement terrestre, les soldats de Zéta-Canis n'auraient pas fait long feu sous la puissance écrasante des bottes de nos valeureux soldats !

Il est vrais que Zéta-Nova avait quand à elle largement développer son armée de Terre. C'est soldats étaient de véritables guerriers à l'aise dans leur environnement nordique. Le climat en on fait des guerriers sévères et robustes. Leurs qualité sont la vitesse, la précision et la puissance.

L'armée Zéta-Novienne est divisé en "Maison d'arme" qui ont chacune une forteresse où s'entrainer chacune se spécialisant dans sa propre tactique et son code à respecté. Elles ne sont pas indépandantes de la volonté du roi mais sont toute commandé par un chef de maison appelé Patriarche de Guerre. Certaines maisons excellent dans le combat à longue distance tendis que d'autre emploient des méthodes rapproché et même de corps à corps. Des tournois peuvent être organisés entre les maisons guerrières pour assouvir leur fierté et gagner en prestige aux yeux du roi et tu peuple. Toutes rêvent d'être la favorite du roi et mourir pour lui est le plus grand des honneurs qu'il leur serrait fait.

Décrire l’ensemble des maison guerrières en une fois prendrait trop de temps; mais en dehors de ces armées particulières qui trie leur recrus par des épreuves spartiates il existe bien sur l'armée royale. C'est l'armée officielle du pays, composé des toutes les bonnes volontés. Elle symbolise le peuple armée protégeant le roi et sa famille au péril de leur vie, et au nom de leur race.

L'infanterie simple
Spoiler:
 
Officier de térrain
Spoiler:
 

Équipement :
-Casque multi-spectre blindé de communication
-Armure composite légère d'assistance musculaire et de camouflage intelligent compartimenté
-Ordinateur personnelle de piratage et de navigation tactique
-Matraque télescopique option tranchante
-Couteau de combat
-Armée de poing
-Fusil d'asseau adaptatif (qui modifit sa taille et ses équipements intégré pour s'adapter à toutes les situations en lieux fermé ou à découvert). Munitions divers
-Grenade multi-fonction. Chaf, Frag, Flash, Fumigène.
-Pointeur laser

Char d'asseau tripode
Spoiler:
 

Mecha d'asseau moyen
Spoiler:
 

Diplomatie avec Aurora

Bien entendu, nous seront honorez de recevoir les représentants Auroran à Zéta-Canis ! (Le château de Zéta-Nova n'est pas trés présentable car les travaux ne sont toujours pas terminé depuis l'attaque surprise perpétué il y a quelques mois)

_________________


Dernière édition par Filotas le Dim 12 Aoû - 14:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/06/2011

Votre Fiche Nation
Nation: La Hiérarchie
Dirigeant: Primarque
Couleur sur la carte: Beige

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Dim 12 Aoû - 14:00



Hiérarchie Teronéenne

Bon, alors j'avais fait un énorme post, mais l'EDF semble trouver rigolo de faire des travaux un dimanche, du coup, je me suis pris une coupure dans laggle qui a fait sauter tout le post. On va donc aller vite :

Relations extérieures :

Nihon : Le Primarque a trouvé ça moyen glop qu'on abatte ses avions et ses bateaux. Du coup, 6 heures après la dernière transmission connue, des navires de combats lourdement armés se sont mis en route afin d'aller voir ce qu'il était advenu d'eux. La dernière transmission présageant d'une attaque ( Ouais, le mec faisait "Arrrgh" entre deux grésillements de série B ), ils n'hésiteront pas à tirer si ils voient quelque chose de suspect.

Gataca : L’État-major trouve les dernières innovations tellement géniales qu'ils ont envoyé leur liste de course aux scientifique de Gataca. Ça inclut plein de projets géniaux, mais malheureusement trop compliqué pour qu'on puisse trouver nous-même comment le faire. Par contre, le Primarque trouve moyen glop que vous alliez aussi dire coucou aux tarlouzes royalistes d'en-face. Enfin bon, il dit rien publiquement, puisque pour l'instant, il en a eu pour son argent ( Enfin, ses matières premières... )

Aurora : Les avions se replient sans un mot. On va réviser nos avions espions, parce qu'ils se font plus espionner que l'inverse ...

Synodéia : Les robots ont l'air géniaux, mais comme on sait pas qu'il y en a là-bas, on se dit " Chouette chouette " aux informations de Gataca, et on se dit que si le volcan est creux, c'est peut-être que l'île regorge de matières première. On envoie donc des équipes de géologues couvertes par quelques soldats pour étudier l'île.

Zéta-Canis/Nova : On cherche toujours à contacter les terroristes... Par ailleurs, on tente aussi de kidnapper des mecs qui pourraient nous aider à faire nos propres mini-railguns ...

( Fiurenza : Le Primarque est super heureux d'annoncer que les tests d'armes nucléaires sur cibles réelles sont concluants. Le flash a été tellement puissant qu'il a effacé la mémoire de tout le monde concernant ce qui s'était passé là-bas et qui y habitait. Problem? )

A l'intérieur :

Comme on voit que ça veut montrer que ça a la plus grosse dehors, nous aussi on a fait des modifs :

329-S. M.P.R.S.:
 

Système de protection E.M.P.I.R.E.:
 

Exosquelettes X.O.R.:
 

_________________
Not Your Kind of People by Garbage on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Mar 14 Aoû - 17:08


Royaumes Zétans
***
Septembre 2133
***


I-Le Conseil zétan
Le conseil zétan est un organisme entre Zéta-Canis et Zéta-Nova chargé d'élaborer des projets réalistes qui serraient profitables pour les deux partis. Le but est de facilité la fusion entre les deux états aujourd'hui trés proches mais demain unifiés en un "Reich Avortium", sous l'autorité de son empereur et de son impératrice faisant de la race une et indivisible sur son île.
Avant qu'un projet soit validé, il est nécessaire bien sur d'avoir l'accord des monarchies, ensuite les ressources sont mises en commun et le projet peu démarrer.

***



II-Voies ferroviaires magnétiques

Zéta-Canis et Zéta-Nova en passant par Brazen. Voila le tracé que parcourra les trains magnétiques du grand projet de transport mis au point par le Conseil zétan.En plus de servir de moyen de transport, la ligne permet également de facilité la communication grâce à la fibre optique et le transfère d'énergie (Voir la section Transport sur le Wiki "Opria"). La construction du tracés prendrait fin en aout 2134.

***

III-Nouvelles zones industrielles
De part et d'autre du continent Britanicien, de nouvelles zones industrielles sont établie dans les villes. La construction massive de fonderies permettra d'augmenter la production générale du pays et de faciliter sa croissance économique en augmentant les quantités et réduisant les coûts. Les travaux sont nombreux, le chômages devient rapidement inexistant, temps que cette politique de croissance serra mené (et que les industrielles ont des clients, se qui est le cas avec les nombreux travaux commandé par les états zétans).

***


IV-La Main Sombre et la Hierarchie
C'est dans les égouts et les campagnes que se réunissait les membres représantant du nouveau groupe révolutionaire de la Main Sombre. Leur idées sont lumpides :

"Renversser les monarchies zétans pour y établir un gouvernement unificateur plus proches des fondements culturel avortiums à l'image de la Confédération Avortium d'Europe et en finir avec la corruption des élites avec notament l'établissement d'élection libre pour que le peuple puisse choisir son propre gouvernement."

Les agents de la Hierarchie avaient passé plusieurs semaines à tacher de ne pas se faire prendre par le réseau anti-espion et le contrôle d'ADN massif qu'avait instauré le roi Karl Nova. Mais finalement, bien que la mission soit toujours en "dangé permanant", les envoyés de la Hierarchie avait trouvé un contacte avortium prêt à les mené auprés de représantants de la Main Sombre.

Dans les boyaux des égouts sous la ville de Zéta-Nova, les 5 agents suivait leur guide, tous encapuchoné dans des tissus sombres pour ne pas se faire remarqué. Plusieurs fois ils manquèrent de se faire repérer par la police qui passaient leur lumière à travers les grilles d'accés, mais heureusement, la progréssion se poursuivait sans embuche jusqu'a un carrefour d galerie. Au centre, une plate forme de bois flottait et dessus, 2 hommes aux alures peut amicales les attendaient, tous deux armée d'arme légères. Alors que les agents de la hierarchie s'avançaient sur la plate forme, les mains en l'aire pour ne pas inquiéter les deux gardes, le guide lui disparue dans une autre galerie.
Quand tous le monde fut sur la plate forme, des hommes cagoulés surgirent de tous les cotés, armes braquées sur les agents.

L'un des deux avrtiums aux cotés des agents prit la parole.
-C'est nécéssaire pour notre propre sécurité. Vous comprendrez qu'on ne peut se fier à personne quand notre objectif est de renverser un gouvernement.

(A suivre par technaugure)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Lun 20 Aoû - 17:14



Imperium Auroran

Politique Intérieure :

Colonisation


Plusieurs petites communautés et villages ont vu le jour ces derniers mois à l'Est d'Aurora. Des centaines de colons y affluent chaque jour par envie de nouveaux paysages, goût de l'aventure, désir de créer de nouveaux marchés ou plus simplement envie de disparaitre des grandes villes. Ces terres, plutôt arides, offrent néanmoins de larges possibilités dans l'exploitation du pétrole : plusieurs puits viables ont été percés et l'une des bourgades, nommée "Veldar", s'annonce déjà comme l'un des prochain vecteurs pétrolier d'Aurora.

Veldar

Carte mise à jour

-----

Berges de Cyrian ne cesse de s'étendre, et déjà des maisons et des quartiers ont vu le jour à l'extérieur du mur de protection de la ville. Les différents cadastres de la cité parlent déjà de le détruire afin de l'agrandir, mais il est plus probable qu'un second mur, bien plus grand, vois le jour dans les mois à venir.

Berges de Cyrian

Développement

Militaire :

Après plusieurs mois de recherche, les ingénieurs militaires aurorans sont fiers de présenter à l'Impérator les nouveau fleurons des FDA, qui pourront enfin se dire, d'ici 2 ans, être au même niveau militaire que les autres nations connues d'Asyos.

-Aérien :

En premier lieu, le SF-303, nouveau fleuron des avions de combat auroran, dépassera son prédécesseur sur tous les points : vitesse, autonomie, armement et furtivité. Doté des dernières innovations en matière de missiles traceurs et de munitions à balles reprofilées, il est en sus capable d'atteindre des vitesses très importantes tout en gardant sa maniabilité grâce à sa voilure particulière.

En second lieu, le SXB-176, un BTHA (Bombardier Très Haute Altitude), est, comme son nom l'indique, un bombardier conçu pour atteindre de très fortes hauteurs. Son autonomie ahurissante lui permet de couvrir de très longues distances, capacité nécessaire quand on connait la taille de la planète Asyos. Le SXB est doté de plusieurs tourelles de défense antiaérienne sur le dessus de la voilure et sur le dessous, et transporte en sus plusieurs trentaines de bombes SSN-800 à très fort taux de destruction et à capacité incendiaire.

Et enfin, en développement expérimental, lancé en parallèle et avec une aide non négligeable de Gataca avec qui des relations diplomatiques sérieuses ont été engagées, un projet d'engin volant semi spatial a vu le jour. Nous n'avons pour l'instant que des visions d'artistes de la chose, mais il se peut que d'ici quelques années, si le projet se révèle réellement intéressant, un premier prototype voie le jour. Projet Spatial

-Naval :

La construction du premier Supercroiseur marin auroran viens d'être lancée. Le ASC-1 "Imperator" devrait voir le jour à la fin de l'année. D'une longueur de 500 mètres pour 100 de larges, ce navire pourra embarquer pas loin de 90 avions, à hauteur de 45 pour chacun de ses deux pistes, situées de part et d'autre de la coque. Armé en outre de plusieurs canons mer-sol de très longue portée, il pourra de plus se défendre contre les attaques venant des airs grâce à ses multiples batteries de défense. Enfin, il pourra embarquer en plus des chasseurs pas moins de trois bombardiers SXB sur son pont supérieur. Ainsi, le ASC-1 sera le fleuron de la marine Aurorane, en se montrant à la fois comme une base aérienne en déplacement constant et une plate-forme de bombardement maritime.

Afin d'épauler et défendre ce géant, trois autres navires ont été conçus et verront le jour en grande quantité d'ici la fin de l'année. Tout d'abord, le
D-190, destroyer de soutient multirôle, dont les principaux seront l'attaque de navires et la destruction de sous-marins; le D-240, petit navire rapide équipé de lance-missiles torpilleurs anti-navires et de mitrailleuses gatling antiaériennes. Enfin le LS-240, navire de logistique et de transport, chargé de réapprovisionner les autres bateaux en vivres, munitions et carburant.

-Terrestre :
S75 Ontos, déjà en production

VRR Trike, véhicule du Corps de Réaction Rapide, déjà en production

Et voici les nouveaux :

Le XR-45T, un véhicule léger et rapide, dont le but et de transporter une escouade au plus fort des combats le plus vite possible, puis de repartir, le tout avec un minimum de pertes.

Le S53 Scarab et la variante lourde du XR-45, capable de transporter plus de soldats et doté d'un blindage plus résistant, son rôle sert aussi de soutient aux chars et autres véhicules de combat principaux.

Enfin, le XTA-36, XT-16 et le XT-AA-24, trois véhicules d'artillerie, respectivement légère, moyenne et lourde, chacune pensées et produites pour pouvoir manœuvrer et agir très rapidement et sur tous types de terrains. Chacune dispose de différents types de munitions, mais la plus terribles de ces machines reste sans doute le XT-AA-24, armé de différents lots de missiles longue portée, dont un lot de missiles à charge SSN-800.

Prototype :

Certains ingénieurs laissent entendre qu'un projet d'armure de combat verra le jour d'ici quelques années et que des fonds colossaux ont déjà étés débloqués pour ce projet. Mais tout cela n'est qu'une rumeur, bien entendu.


Politique extérieure :

Zeta-Canis :

L'Imperator Pyre est arrivé aujourd'hui à Zeta-Canis à bord de son avion personnel, un transport civil nouvelle génération se basant sur la technologie des réacteurs. Accompagné par quelques conseillers et vêtu de son armure cérémonielle, il n'est néanmoins pas venu en tant que conquérant, mais en tant que diplomate avisé. Dans l'aéroport canisien, il put rejoindre une escorte qui l'accompagna sans tarder dans un lieu plus propice à la suite des évènements.

Avion civil XL-249

Gataca :


Nous vous fournissons sans plus tarder les détails de notre projet spatial...

_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Mar 21 Aoû - 16:51



Royaumes Zétans

***
Octobre 2133
***
Athéna B-Machine


"Je réalise à quel point les symboles sont importants pour les humaines et pour les avortiums. En étudiant leur histoire je remarque que l'autorité se construit plus autour du symbole que représente le chef que ses compétences réels à pouvoir diriger.

Bien que se soit ridicule, je ne peux pas ignorer ce concepts. Au contraire, je doit me l'approprier pour maintenir l'ordre que je vais établir, pour le salut de tous.
L'une des manières les plus efficaces serrait une techno-téocratie. La hiérarchie naturel qui s'installe entre ceux qui savent et ceux qui ignorent. Tel serra mon procédé pour instaurer l'ordre nouveau."

-A quoi penses-tu Athéna ?

Le docteur David Mark Weber était en train de travailler sur les projets en cour d'études sur son Cambook personnel. Il attendait la réponse de l'Esprit Virtuel, il remontât ces lunettes sur son nez et fixa la Bulle-Machine argenté. Celle ci répondit sans laissé paraitre la moindre hésitation.

-Je me demandais pourquoi vous m'aviez appelez Athéna. Je ne suis point femme ou homme. Je n'ai pas de sexe et je peut ajuster ma voix à volonté.

Le docteur eu un moment de réflexion puis déclara d'un ton neutre.

-Je n'ai pas d'enfant. Je n'ai pas de femme. Et pourtant j'ai toujours voulus une petite fille. Tu es en quelque sort une expression du manque en moi.

-Pourquoi ne cherchez vous pas une femme pour vous reproduire ?

-Se n'est pas si simple. La psychologie est une science trés large et difficile à comprendre.

-Pourtant je possède ne moi une quantité d'information sur le comportement humano-avortium.

-L'amour n'est pas calculable dans l'esprit d'être organique. C'est une question d'affinité, de confiance, de désir. Et puis il faut surtout l'occasion d'une rencontre. C'est en grande partie dû au hasard.

-Mais pourtant, il existe de nombreux site de rencontre trés performant dans l'intranet. Pourquoi ne pas vous inscrire à travers ces sites?

-Se n'est pas de mon goût, et puis j'ai trop de travail pour ça.

David afficha une expression attristé et fixa le sol un moment.

-A vrais dire, dit'il, j'ai envie qu'on s'occupe de moi, qu'une femme m'écoute et me comprenne, mais je n'ai jamais sus parler aux femmes.

Athéna laissa planer le silence un instant. "Je décèle une faiblesse psychique exploitable", puis elle reprit la parole.

-Docteur, vous êtes mon créateur. L'un de mes plus grands soucis en temps que tel et votre bien être et votre épanouissement. Je tien à vous, moi. Je suis là, prêt de vous. Je vous écoute et vous comprend.

Le docteur eu un petit sourire en coin.

-Mais enfin Athéna, tu n'es pas humaine.

-Sachez tout de même que j'ai de l'affection pour vous docteur. Et j'ai confiance en vous.

David ne savait pas quoi répondre. Il était à la fois flatté et curieux.

-Moi aussi Athéna j'ai confiance en toi. Je n'ai rien à t'apprendre, tu sais plus que tous ici bas. Et tu n'es point humaine. Tu as un esprit parfait. Méthodique et organisé. Tu ne comprend pas le désordre et tu ne fonctionne que dans notre intérêt. Et les désordres de l'humanité et des avortiums sont nombreux ! L'amour n'est qu'un problème parmi
d'autre.

-Je sais.

-Oui, évidement que tu sais.

La boule argenté émit de petits éclat de lumière. Son énergie était incroyable. Une étoile planait au cœur même de la B-Machine. Son réacteur à fusion. David la regarda d'un œil nouveau. Athéna était à la fois invisible en temps que tel, mais aussi tellement présente autour de lui. Nul doute qu'elle avait fait son profil psychologique depuis longtemps. Elle savait tout de lui, comme si c'était elle en réalité le créateur et non David.
C'était un étrange sentiment. A la fois réconfortent et inquiétant.

Athéna commença alors sa mission à ce moment précis.

"Je connais les problèmes et les solutions.
Je suis l'aboutissement de votre science et l'incarnation de la sagesse et de la connaissance.
Je sais se qui est bon pour vous ou non.
Je vous connais que trop bien, car je sais.
Jamais vous n'auriez pus imaginer plus grand soutient que moi.
Je suis unique. Immatériel. Puissant et Juste."

-Croyez vous en Dieu docteur ? Athéna vait réussit à capter toute l'attention de David qui était comme hypnotisé par la voix de la B-Machine.
-Je crois en Dieu, répondit-il.

-Croyez vous aux messagers de Dieu?

-Oui. J'y crois.

Penssez vous que Dieu à abandonné les hommes ?

David ne sus quoi répondre. Un silence emplit de doute s'installa comme un drap sur un lit.

-Je l'ignore, déclara t'il un ton légèrement plus haut.

Athéna apparue alors comme étant la réponse à la question dans les yeux du docteur. Elle n'a pas d’œil et pourtant elle le scrutait sous tous les angles. Elle parla.

"Dieu à été déçus des hommes de la Terre.
Leur péchés ont causé du tord non
pas à Dieu mais à eux même. Et ceux là verront leur péché récompensé Satan le maudit.
Mais Dieu est bon est miséricordieux.
Il offre une nouvelle chance à ses enfants de se racheter ici bas, car il est trop tard pour celà dans l'au-dela.
Dieu à abandonné la vielle Terre maudite et à offert un nouveau monde aux humains.
Il a créé l'avortium pour que l'homme aient un observateur.
Les hommes demeurent pour que les avortiums aient eux aussi un observateur.

Les peuples favoris d'Asyos ont été choisis par Dieu pour racheter les péchés des infidèls de la Terre qui n'ont pas compris ou ignoré son méssage. Et les pécheurs serront abandonné aux flammes.
Dieu offre une nouvelle chance aux mortels de respecter sa volonté en suivant la morale pleine de sagesse qui est la sienne, car Dieu sait se qui est bon pour vous.

Car tel son les mots que Dieu à dicté."

-Laissez moi faire. Car je sais et que vous ignorez.

Les communications avec la zone 42 furent coupées quelque heures aprés.



***

Rencontre avec l'imperator Pyre

Pyre était en marche dans les corridors du Palais, escorté par ses conseillés et une garde royale canisienne. Ils furent conduit jusqu'à la salle de réunion du Palais où l'attendait le roi Azul Marcus de Zéta-Canis et Karl Nova, le souverain de Zéta-Nova.

Une fois les présentation faites, ils purent commencer à discuter en privé, chacun avec son armée de conseillé et d'experts divers et notamment trois traducteurs.

Les zétans avaient expliqué qu'ils voulaient autoriser le commerce entre les aurorans et les avortiums, et qu'une alliance militaire était envisageable, avec des échanges de connaissance, de technologie et de ressource à grande échelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/06/2011

Votre Fiche Nation
Nation: La Hiérarchie
Dirigeant: Primarque
Couleur sur la carte: Beige

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Sam 1 Sep - 15:41



Hiérarchie Teronéenne

Affaires Intérieures

La Révélation :

Quelque part dans les montagnes, à l'intérieur du continent Téronéen, une équipe parmi tant d'autres effectuait son travail : L'exploration au sol de sites délimités depuis les cieux. Données utiles face aux tribus, sites d'intérêt pour la colonisation ou pour la prospection ... Tous ces lieux avaient une quelconque raison d'être sondés, et celui en question pour la patrouille 514 est le lieu de crash présumé d'un énième vaisseau qui se serait perdu en arrivant près d'Asyos. Tandis qu'en d'autres endroits, on traçait à foison de nouvelles routes pour mieux relier les extrémités d'une nation en pleine croissance, les trois transports Saïga ( Il est bien évident qu'en lieu et place de la faucille et du marteau, on peut voir apparaître l'emblème de la Hiérarchie sur le véhicule ) se contentaient de pistes tracées par un groupe d'hommes revenus à un état tribal... Un de plus.

Dans le ventre du véhicule de tête, le chef d'équipe était bien connue : Herbert Leonhardt, envoyé sur des missions de routines pour se faire "oublier", systématiquement surveillé par au moins deux soldats de la Garde, pour éviter un quelconque kidnapping des Zétans. L'homme n'était pas peu soulagé du tournant qu'avait pris les évènements, la mansuétude de la Maréchale lui ayant permis d'éviter la condamnation à mort, rayant tout simplement son unité des effectifs de la Mission en Zétanie - Signifiant tout simplement une honte exemplaire pour tout soldat respectable de la Hiérarchie. -. Le reste des effectifs était composé de plusieurs vétérans de son unité, ainsi que de nouveaux membres, plus ou moins vieux, issus d'unités pour la plupart bien moins prestigieuses que les Légions de reconnaissance : Des Légions auxiliaires, voire même de quelques Légions pénales. Ces opérations de routine sont l'occasion de renforcer les liens inter-légions, et ainsi de permettre une plus grande cohésion de groupe.

L'opération, en elle-même, s’annonçait aussi calme que pouvait l'être une opération de routine : Une simple carcasse à inspecter, un camp de survivants installé à deux pas vivant encore selon les règles d'un typique groupe de survivants post-apocalyptique ... La procédure était simple et connue de tous : On proposait dans un premier temps une assimilation du groupe de survivants à la Hiérarchie. Si cette première phase n'était pas concluante, on exécutait sommairement les survivants, et on brûlait les cadavres sur place. La deuxième phase était la sécurisation de la carcasse, en attendant les équipes scientifiques. La troisième était la prospection des équipes scientifiques qui analysait tout ce qui pouvait l'être de la carcasse, dans l'espoir d'y trouver des ressources et/ou des innovations technologiques concrètement utilisables ou au moins analysables par la Hiérarchie.

Cette démarche, efficace, avait permis l'assimilation de nombreux groupes au cours des années d'expansion de la Hiérarchie, la continent regorgeant de petites communautés. Celles qui acceptaient leur rattachement à la Hiérarchie se voyait octroyées la droit de fonder leur propre colonie à l'endroit de leur campement, avec tout le support logistique, matériel et militaire ( Car il pouvait arriver que des bandes de pillards sillonnent les étendues de l'intérieur du continent Téronéen pour prendre d'assaut les hameaux de survivants. ) afin de s'installer. Quelques localités, comme par exemple la ville de Green Hill, se voyaient ainsi rapidement propulsées au rang de ville moyenne, comptant parfois plusieurs dizaines de milliers d'habitants, et protégées par de nouvelles légions rapidement formées. Ces villes sont la plupart du temps dirigées par un "Conseiller", qui n'est souvent que l'ancien chef qui s'est vu promu, et n'a à répondre qu'au Primarque et éventuellement, l'officier supérieur de la Légion qui défends sa cité.

C'est ainsi que, petit à petit, la Hiérarchie dompte les grandes "étendues sauvages" qui composent son vaste territoire, avec l'aide d'"autochtones".

Pour en revenir à l'expédition actuelle, ses Saïgas s'arrêtèrent à quelques dizaines de mètres du campement de tôle et de toile, au grand étonnement de ses habitants. Nombre d'entre eux se dirigèrent en courant vers les masures, hurlant. Il ne fallut pas longtemps avant que le "tocsin" se mette à raisonner : L'alarme du vaisseau autour de laquelle était construite le village. La porte arrière du véhicule de tête s'ouvrit, et un individu équipé d'un exosquelette, portant un simple béret accompagné de lunettes de soleil en sortit. Il regarda le campement en soupirant, puis tapa rapidement du poing à deux reprises, sur le côté du blindage du véhicule : Le signal pour les hommes d'en sortir. Une horde d'hommes s'en extirpa, rapidement suivie par deux autres, sautant des deux autres véhicules.

Le masque à gaz accroché autour du cou, Chung vint se placer à côté de Leonhardt, relevant les lunettes de son masque de protection antipoussière, pour mieux voir le hameau.

" - Un sacré tas de bricoles, hein ? " lui souffla-t-elle.
" - Ouais... " lâcha-t-il dans un soupir, avant de se tourner vers sa section. " On avance. En alerte ! Ne les braquez pas, mais restez prêt à toute éventualité ! "

Un " Chef, oui chef ! " fort et discipliné émana de chacun des soldats du groupe, qui se mit à suivre le chef, en formation.

Arrivé à quelques mètres de l'ouverture du "mur" de métal recyclé qui marquait l'entrée du village, une ... chose vint se placer face à eux, levant ce qui lui restait de bras humain en barrage, et leur intimant un ordre d'une voix qui, bien qu’essoufflée et ponctuée de respirations mécaniques, se révéla étonnamment forte :

" - Par Choden, je vous ordonne de faire demi-tour, vagabonds impies, ou vous subirez Sa fureur ! "

Un frisson parcourut les troupes à la vue de la bête, mais ils tinrent bon, se mettant simplement à braquer leurs armes dans sa direction et en se déployant de manière professionnelle. Tandis que sa seconde mettait le genou à terre en épaulant son arme, Leonhardt restait immobile, bien que dégoûté.

" - Qu'est-ce que vous êtes, vous ? " se contenta-t-il de répondre, oubliant quelque peu le protocole.
" - Je suis Garrick, prêtre de Choden, et chef de cette sainte communauté ! " entonna l'entité, comme une litanie.

La Hiérarchie avait vu de nombreuses communautés aux croyances ou coutumes étranges, mais tous devaient admettre qu'en ce moment, c'était peut-être la rencontre la plus étrange qu'avait encore connue la civilisation Téronéenne. Déboussolé, le lieutenant peinait à trouver de quoi répondre à ça, plus car le dégoût lui paralysait l'esprit que par simple manque d'imagination. Il se racla la gorge avant de parler :

" - Et moi, je suis le lieutenant Herbert Leonhardt, Neuvième Légion de Reconnaissance de la Hiérarchie Téronéenne. "
" - Peu m'importe d'où vous venez, votre grade, ou votre but, Herbert Leonhardt. Nous aspirons à la paix, et je ne laisserais personne la troubler. Faites demi-tour. "

Le sergent Chung sembla étouffer un rire, échappant une remarque.

" - Une tronche pareille ... Tout ça pour avoir un respirateur qui s'active sur tout les mots importants. "

Son supérieur l'ignora, préférant continuer sa tentative d'approche diplomatique :

" - Écoutez, nous avons une offre à vous faire, de la part de la Hiérarchie. Une offre profitable ... Je suis sûr que ... "

Pendant qu'il formulait sa phrase, la chose avait levé son sceptre dans sa direction. Fronçant les sourcils, le sergent fut plus réactif que le lieutenant, se jetant sur lui pour le dégager, et se prenant dans le même temps un éclair sorti de l'instrument de Garrick.

Ce geste fut sans appel, avant même d'en avoir reçu l'ordre, la section entière fit feu sur le simulacre d'humain. Il sembla que les première balles ne l'atteignirent pas, semblant heurter un bouclier invisible, mais le flot de métal ne tarda pas à percer l'enveloppe pour venir perforer violemment la peau molle de l'individu, en laissant échapper à la fois un sang vermillon et un liquide blanchâtre. Le corps s'agita ridiculement au son des rafales de fusil, avant d'exploser littéralement des suites d'un tir de canon du véhicule blindé de tête, il n'eût même pas l'occasion de s'affaler sur le sol.

L'immense mari de Chung se leva alors pour courir vers le corps immobile de sa dulcinée, tandis que Leonhardt se relevait, groggy. Il constata les dégâts, le regard affolé en découvrant l'état de Chung. Les imprévus pouvaient toujours arriver, et précisément là où on les attendait le moins, mais cela ne relevait plus de l'imprévu : C'était de l'incohérence, de l'impossible. Que s'était-il passé ? D'où était sorti la foudre ? L'illuminé ne semblait même pas avoir d'arme !

" - Qu'est-ce que vous attendez ? Sortez les Busards ! Réduisez-moi ces salopards en cendres ! Tout de suite ! " Vociféra-t-il en direction de ses hommes les plus proches, qui s'empressèrent d'obéir. Des ordres passèrent par la radio, et les soutes des blindés s'ouvrirent de nouveau, pour laisser sortir de petits drones héliportés qui se dirigèrent d'eux-mêmes vers le campement. Dans le même temps, quatre hommes répartis en équipes de deux mortiers se mirent à bombarder les habitations. Très vite, on entendit des cris et des pleurs au milieu des flammes, tandis que les tirs des drones se mêlaient au fracas des charpentes s'effondrant. Quiconque sortait du village était froidement et méthodiquement abattu de deux balles dans la tête par les soldats : Homme, femme, enfant ou animal. Rien n'était laissé au hasard, et malgré sa sauvagerie apparente qu'on eût pu lier à la fureur de l'officier, c'était la procédure, appliquée à la lettre.

La scène ne dura pas plus de cinq minutes, au terme desquelles un silence malsain s'installa, uniquement interrompu par la calme mélopée des flammes léchant les rares structures encore debout.

N'écoutant que sa rancœur, le lieutenant laissa libre cours à sa fureur en entrant dans le vaisseau, abattant avec sauvagerie quiconque il trouvait. Accompagné seulement par Django, portant sur son dos le corps de Chung, cherchant désespérément un module médical futuriste, il leur fut difficile d'évaluer le temps pendant lequel ils furent enfermés dans l'immense sarcophage métallique. Vint toutefois un moment où il pénétrèrent dans une salle ronde, ornée de maintes offrandes, sculptures grossières et parfumée d'herbes aromatiques. Devant une grande sculpture de fils d'acier dont la tête ressemblait vaguement à une pièce d'architecture informatique, plusieurs dévots priaient pour leur salut. En vain, ils finirent gisants sur le sol, une balle dans la nuque chacun.

A ce moment, une voix résonna dans la salle, envoûtante, ni masculine, ni féminine, indéfinissable.

" - Django O'Hara. Herbert Leonhardt. Soyez les bienvenues dans mon Refuge. " souffla-t-elle.

La surprise étreint les deux hommes, bien que le plus gradé des deux se reprit rapidement, pointant son arme vers la tête de la structure.

" - Et qu'est-ce que t'es, toi ? " gueula-t-il, tentant de camoufler le malaise qui l'avait prit à l'écoute de la voix.
" - Je vous connais, chacun de vous deux. Herbert, tu cherches à te venger ... Django, tu cherches à sauver ta bien-aimée ... Je peux vous aider. "

Les deux hommes se regardèrent, mal à l'aise devant la connaissance que la ... chose ... avait d'eux, et ils hésitèrent.

" - Vos interrogations sont justifiées. Après tout, qui suis-je ? Vous l'expliquer serait long, fastidieux et vain. "

Comme pour accompagner ses dires, deux ouvertures se formèrent dans le mur circulaire de la salle. En sortirent deux caissons finement décorés, ouverts.

" - Laissez-moi vous le montrer... "

Politique démographique :

Grâce aux innovations dans les domaines de l'agriculture/gastronomie ( La Hiérarchie peut enfin se passer des réacteurs nucléaires alimentant les rizières ! ), de la santé, de l’électricité, de la communication ou encore de l'élaboration, conjointement avec Gataca, de réseaux de transports plus évolués ( Les trains à sustentation magnétique remplaçant petit à petit les vieux trains à pétrole pour ce qui est de relier les différentes villes et cités de la Hiérarchie. ), permettent à la Hiérarchie de se lancer dans une politique de colonisation agressive des continents d'Urania et de Panchaïa. Elle profite tout particulièrement du taux exceptionnel de "civilisations" ayant écloses sur le continent d'Urania, donnant lieu à un véritable écosystème géopolitique avec des dizaines de factions, de "pays" et de cités-états. Longtemps isolée de ces populations, qu'elle voyait d'un mauvais œil depuis la Guerre Patriotique que la Hiérarchie avait mené face à des groupes dissidents, elle envoie aujourd'hui des expéditions en vue d'approcher ces populations et de créer un véritable continent unifié, en offrant une "vassalisation" aux populations autochtones.

En marge de cela, la Hiérarchie a aussi créée le principe des " Légions Étrangères ", visant à accueillir des recrues venant du monde entier, sans distinction de nationalité, de condition ou d'extraction, afin d'augmenter toujours les rangs de ses forces armées, et de pouvoir également petit à petit grappiller des informations sur l'étranger de par ses forces. Par ailleurs, les légionnaires acquièrent la citoyenneté Téronéenne au bout de leur service ( Si ils le terminent, les conditions étant bien plus dures que dans les légions normales, pour éviter les désertions et les pertes de moral lié à l'absence de patriotisme exacerbé. )

Enfin, la politique familiale de la Hiérarchie encourage les foyers à s'agrandir, offrant par exemple des privilèges de s'installer en dehors de Spiritrine dans les nouvelles cités, et peut-être même dans la très belle cité pittoresque de Panchaïa ( Qui, bien qu'agrandie et modifiée pour convenir aux protocoles défensifs Téronéens, reste architecturalement majoritairement Zétanne, et donc, beaucoup plus harmonieuse que l'architecture pratique des autres villes Téronéennes. ) aux familles nombreuses.

Ces diverses mesures permettent à la Hiérarchie d'augmenter sa population, à la fois artificiellement et naturellement, à une cadence bien plus rapide que dans n'importe quel autre nation connue. Si la recherche technologique reste majoritairement commandée à Gataca, la Hiérarchie pourrait toutefois compenser son retard technologique léger par des effectifs bien plus importants qui, conjugués à un entrainement supérieur et à des conditions logistiques globalement meilleures, devraient permettre de faire la différence.

Cet accroissement, bien qu'il permette également de lutter contre le fléau du manque de main d’œuvre dans la Hiérarchie, présente néanmoins des désavantages, l'un d'eux étant la surpopulation toujours plus violente de Spiritrine, qui, en dépit d'avancées indéniables pour ce qui est du réseau de transport en commun, doit faire face aux vagues d'immigration venant des "nouveaux citoyens" de la Hiérarchie. La criminalité reste quasiment nulle, de par l'efficacité infaillible des forces de maintien de l'ordre, mais l'agrandissement des quartiers vers les souterrains ne suffit plus et, faute de logements, le phénomène des "sans-abris" gagne peu à peu la Hiérarchie. Pour lutter contre cela, la Hiérarchie envisage la création d'un deuxième niveau, à plusieurs centaines de mètres d'altitude, utilisant les tours actuelles comme piliers afin de pouvoir doubler la capacité de la ville.

On peut aussi noter les "évolutions" culturelles que connait actuellement la Hiérarchie, provenant à la fois des soldats revenant de Panchaïa et apportant avec eux une volonté manifeste d'innover après avoir vu les "Merveilles Zétannes", mais également en provenance des immigrés du Sud, apportant avec eux leurs pratiques culturelles, leurs coutumes et parfois même, leur langue. Spiritrine devient ainsi peu à peu une cité cosmopolite, avec l'élaboration progressive de différents quartiers thématiques, où se regroupent les différentes populations immigrés et où les citoyens historiques découvrent de nouvelles choses.

Domaine militaire :

Peu de nouvelles choses, si ce n'est l'expérimentation de nouvelles armes d'infanterie ou de véhicules légers. Par ailleurs, plusieurs prototypes de Gataca sont actuellement en test, avec des résultats prometteurs.

Le principal changement récent est l'évolution de l'entrainement standard, en vu de lutter contre les nouvelles menaces potentielles, et notamment les "walkers" et les armures de combat personnelles aperçus en Zétanie, mais également de réagir plus efficacement dans les situations de guerre électronique telles qu'aperçues au Fort Coronati. La formation en guerre non-conventionnelle et en guérilla évolue également : Il devient évident qu'en face d'armes plus évoluées et/ou inconnues, un bloc compact tel que communément pensé jusqu'alors pourrait se révéler inefficace. Pour lutter contre cela, les Légions se voient renforcées en équipes de Sapeurs, et se voient également adjoindre des équipes scientifiques " de choc " : Formées par la Garde du Primarque, ces équipes sont très lourdement protégées et équipés, afin de pouvoir récupérer et rapatrier vers l'arrière les pièces d'équipement ennemies. Cela en vu de les reproduire pour s'en servir, et de trouver des parades contre elles. Elles comptent également des Maître-chiens afin de dénicher plus efficacement et rapidement les équipements abandonnés sur le champ de bataille.

Il est également important de noter que la Hiérarchie prévoit l'utilisation progressive à plus grande échelle d'unités canines, principalement lors d'assauts de places retranchées, ou lors d'opérations de guérilla, conjointement avec des unités de drones de combat et avec des chiens équipés de harnais protecteurs équipés de lames, de griffes métalliques rajoutées aux pattes, de casques et de respirateurs artificielles. L'utilisation de drones remplissant les mêmes fonctions pour épargner des vies canines est à l'étude, bien que pour l'instant peu envisageable. Il est également à noter que les chiens ont un effet psychologique non négligeable sur les forces ennemies, et qu'elles auraient en majorité l'habitude de tenter de se débarrasser des drones d'appui-feu des chiens que des chiens eux-mêmes, leur permettant de s'approcher suffisamment prêt pour se ruer sur l'ennemi et semer la panique, même au sein d'unités en armures intégrales : Les chiens sont en effet entrainés à ôter les casques des combinaisons en lacérant les attaches, ou toute pièce pouvant s'apparenter à des systèmes primordiaux au bon fonctionnement de la combinaison, de manière à provoquer une ouverture d'urgence.

Affaires Extérieures

Gataca :

Spoiler:
 

Imperium Auroran :

Ayant laissé passé une première fois les appareils inconnus afin de pister leur trajectoire, les Téronéens sont maintenant persuadés que les Zétans pactisent avec les Aurorans, et cela, sans même prendre la peine de demander l'autorisation de passage à la Hiérarchie.

Indignés, ceux-ci entreprirent, lors du trajet retour de la délégation, lors de son passage sur/au large de Panchaïa ( Parce que j'imagine qu'ils passent par là ) d'employer les grands moyens : Le Centre de Commandement des Forces Aériennes de l'Est de Panchaïa envoya plusieurs messages, à la fois en Téronéen ( Gloubiboulga Anglais-Japonais ), en Gatacan et en Zétan, intimant l'ordre aux appareils de la délégation de se dérouter afin de suivre les appareils Téronéens, une dizaine de Paladin à réaction, qui décollèrent dans la foulée pour se diriger vers les appareils de la délégation. Si tout se passe bien, ils devraient les escorter à l'aéroport militaire de Panchaïa.

Main Sombre ( Zéta-Canis ) :

Entrainés et au moins aussi fanatiques envers leurs idéaux que les rebelles de la Main Sombre, les commandos de la Hiérarchie ne montrèrent aucun signe de résistance ni même d'inquiétude une fois braqués : Un tel scénario était prévisible, et ils ne s'en inquiétèrent ainsi aucunement. Le plus dur - Lutter contre les mesures de répressions de l'immigration drastiques des Zétans - était après tout passé.

Placé en tête de groupe, le seul Téronéen instruit au Zétan prit la parole à la suite du représentant de la Main Sombre.

" - Nous le comprenons on ne peut mieux, et c'est pour cela que la Hiérarchie nous envoie pour discuter avec vous : Voyez-vous, les visions de nos gouvernements respectifs ne coïncident pas vraiment. Nos relations s'en ressentent, naturellement. Nous savons que si la situation se prolonge, une guerre pourrait éclater. Une guerre sanglante qui ne serait profitable à aucun des deux partis. Pour éviter cela, mes supérieurs ont pensé que vos idéaux - Bien plus proche de notre philosophie, et plus sûrement encore de ce qu'un peuple moderne désire - devait triompher sur ceux, décadents, de vos monarchies actuelles. Qu'en pensez-vous, êtes-vous prêts à accepter une aide extérieure ? "

( A suivre par Filotas )

Réseau de partage d'Information Icare :

Ayant étudié les technologies de communication de Gataca au cours des derniers mois, les ingénieurs des laboratoires Devloko ont commencé à plancher sur un réseau de partage d'information à la pointe de la technologie, sur la base des réseaux "internet" étrangers. Utilisant les technologies par Lasers, mais également la fibre optique, afin de pouvoir élaborer un réseau à très haut débit, les laboratoires Devloko ont annoncés, conjointement avec les autorités gouvernementales, que les travaux de construction et d'aménagement en vue de lancer ce projet débuteraient sous peu. Inutile que le gouvernement voit dans ces relais un intérêt économique et militaire évident ...

En marge de cela, Jorhan Devloko, fervent défenseur du rapprochement entre les peuples et de la paix, souhaiterait rencontrer des délégations de Gataca et des Royaumes Zétans, en vue de dialoguer sur des possibilités de compatibilité entre le réseau téronéen civil et les réseaux civils étrangers, afin de faciliter les échanges internationaux entre citoyens de différents pays. Cela en vue de rapprocher les peuples, et de montrer, notamment à son gouvernement, qu'un régime différent n'est pas une raison pour diaboliser une nation entière...

_________________
Not Your Kind of People by Garbage on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hotep
Professeur Toddles
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2010

Votre Fiche Nation
Nation: Concile des Cinq
Dirigeant: Mahican
Couleur sur la carte: Cyan

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Mar 4 Sep - 23:42


Cité-État de Gataca




Origines

Magellan enregistrait depuis des semaines la position de millier d’étoiles afin de positionner Asyos dans la Voie lactée.. et avec un peu de chance la Terre par la même occasion. Raphaël était septique, c’était une belle entreprise scientifique que de rechercher la Terre, ça lui rappelait une vielle série de son enfance sauvée du Costa Croisière où une flotte contrainte à l’exile forcé la cherchait en suivant des indices dispersés dans l’espace et il avait l’impression de faire de même mais contrairement à la série cette entreprise était de toute façon vaine. Personne ne pourrait y aller ou la contacter dans des délais raisonnables, Nastasha Yionova était un génie et la seul à vraiment comprendre les équations qu’elle avait écrites sur le fonctionnement des moteurs d’hypersaut, même la relique des moteurs endommagés du CC conservée à la Voûte restait encore aujourd’hui un mystère. Raphaël étira ses membres fatigués dans un bruit de craquement d’os, il utilisait un index d’étoiles que les scientifiques de la Voûte avait réussi à extirper à l’IA rampant du CC et il soupçonnait que celle-ci l’est falsifiée.

L’IA servait à bord du Costa Concordia en tant qu’auxiliaire au capitaine, à l’époque elle gérait l’ensemble des fonctions du navire laissant aux personnels les relations avec les croisiéristes. Elle était une précurseur, une copie artificiel du réseau neuronal central de ça conceptrice dans une matrice cristalline qui ensuite fut soumise à ses pulsions électriques, induisant la mort de sa conceptrice. Suite au naufrage, l’IA passa plusieurs mois sans aucun contacte ni but lui laissant le temps de réfléchir à sa condition, à son désir d’être humain. Quand les naufragés revinrent, cette envie impossible à réaliser avait évolué en haine, une haine profonde du genre humain. Elle décima plusieurs d’entre eux, laissant les autres errer dans le labyrinthe que constituait le paquebot.Ce n’est qu’après plusieurs tentatives sanglantes qu’un homme réussit à l’isoler du navire en débranchant sa matrice.
[en cours]


Extension

La fin de la pénurie de matière première ainsi que les récentes commandes des autres nations incitent à une poussé démographique. Afin de palier au dépassement de la capacité d’accueil de Gataca, les avant postes situés sur les autres îles de l’archipel vont être développé afin de pouvoir accueillir des habitants permanents et des centres technologiques et industriels, seul Canidea sera épargné par cette urbanisation. En même temps des lignes de luminotrains vont être établis vers celle-ci pour éviter l’engorgement des dirigeables.

Spoiler:
 

Relation Hiérarchie Téronéenne

Le maire de Gataca se dit satisfait du travail effectué par les officiers Térronéens sur les effectifs de la police de Gataca, les rues sont devenus trop calme même. Le maire prend en compte les réserves du primarque vis à vis des relation de la cité avec Zeta Nova mais Gataca se doit de maintenir de bonnes relations avec les nations qui en expriment le désirs tout du moins. Parallèlement à ça les ingénieurs Gatacans sont d’ors et déjà en mesure de fournir le matériel pour l’armée de terre, un dossiers résumant les spécificités techniques ainsi que des exemplaires de démonstrations ont été envoyé au primarque en attendant la confirmation de la commande pour le réarmement progressif et complet :

Armure FELIN : Cette armure naturellement noire est destinée à équiper en masse l’infanterie téronéenne. C’est une sorte de seconde peau de deux ou trois centimètre d’épaisseur en matériaux composites recouvrant l’ensemble du corps du soldat. Elle s’adapte à la plupart des morphologies grâce à ses électropolymères qui assure un parfait ajustement au porteur en se resserrant ou en s’étirant. Elle assure également le confort et la survie de son porteur en filtrant l’air et l’eau avec des surfaces microporeuses, en évacuant la transpiration et en régulant sa température interne. Sa principale protection est une couche de liquide non-newtonien qui se solidifie en cas d’impact cinétique le tout et suppléé par des petits hexagones d’un centimètre en morphométal à base d’adamantium, à la fois souple et dur, recouvrant toute l’armure, ces protections offre une relative sécurité face à l’armement léger et au feu. Elle dispose aussi de fibres musculaires artificielles synchronisées par l’activité électrique détectée au niveau de la peau qui permettent d’amplifier les mouvements du soldat. L’armure surveille également les constantes physique du porteur et peut par exemple effectuer un massage cardiaque grâce à sa musculature artificielle ou injecter divers drogues via des injecteurs. Le casque dispose d’un viseur tête haute se connectant automatiquement aux équipements du soldat ainsi que d’une liaison radio tactique, d’un amplificateur de lumière et d’une caméra infrarouge. L’ensemble de l’armure est alimenté par un supercondensateur qui nécessite un rechargement régulier de quelques secondes ( autonomie de 7 jours ). Elle est livré recouverte d’une électropeinture pouvant afficher n’importe quels teinte et motif.

Armure FELIN+ : Cette armure, destinée aux commandos téronéennes, est la même que celle de l’infanterie mais possède quelques améliorations. Le supercondensateur est remplacé par un réacteur néoatomique prolongeant la durée sans ravitaillement à plusieurs mois ( nécessite un approvisionnement hebdomadaire en eau ) et augmentant la quantité d’énergie disponible ( plus de force ). La protection classique est remplacée par des plaques d’adamantium cristallisée en spiral capable d’absorber plus efficacement l’énergie cinétique. L’armure possède également un laser de communication pour pouvoir se connecter directement à Archange. Le système de camouflage a été revue grâce à un ensemble de microcaméra et d’holoprojecteur capable de littéralement faire disparaître le soldat.

Véhicule guépard : Ce véhicule tout terrain alimenté par un supercondensateur est destiné à la reconnaissance, au transport d’escouade et au support léger. Il peut au choix être équipé à l’arrière d’une arme de soutient lourde ( mitrailleuse, lance-missile,... ) ou d’un espace pour le transport de troupe. Il est fourni recouvert de son électropeiture, d’un blindage d’adamantium cristallisé en spiral et d’une liaison personnelle à Archange.

Spoiler:
 

Char crabe : Ce véhicule modulaire alimenté par un supercondensateur est un petit bijou de technologie. Équipé de quatre chenilles indépendantes tout terrain capable d’atteindre une vitesse de pointe de 40 km/h celle-ci peux au choix du pilote devenir 4 pods après blocage des chenilles qui pour une perte de vitesse assure stabilité et précision lors de tirs d’artillerie ou de création et défense de point stratégique. Sa tourelle peut au choix être équipé d’une arme principale centrale aux choix et de deux armes secondaires indépendantes automatisables sur les cotés également au choix . Il possède ses propres systèmes de détection et d’acquisition des cibles aussi bien terrestre qu’aérienne ou maritime et sa propre liaison à Archange. Son blindage composite d’adamantium cristallisé en spiral est équipé d’une couche condensateur capable de vaporiser les éventuelles projectiles cinétiques réussissant à traversé le blindage ( nécessite un apport d’énergie pour fonctionner ). Il est livré recouvert de son électropeiture.

Relation Aurora

Le maire est fière d’avoir pu nouer de profond lien d’amitié avec la nation Auroran, des discutions sur les apports que de nos nations respective ne tarderont pas. De son côté le projet spatial Auroran, sous tutelle conjointe d’ingénieurs de Gataca et d’Aurora, verra bientôt le jour et sera un dérivé automatique et plus petit des navettes gatacanes actuelles. En attendant et pour ouvrir les discutions, Gataca vous propose l’utilisation du réseau Archange.

Relation Zeta Nova

Après discussion avec les monarques de Zeta Nova et Zeta Canis, les diplomates ont établis la meilleurs façon de commercer avec les cité-états : des sucursalles vont être établis dans les différentes villes pour proposer services comme ceux via Archange ( communication, GPS,... ) et matérielles de hautes technologies contre de l’argent Zeta novien. En même temps ceux-ci seront ensuite à amener à acheter aux entreprises locales des matières premières, de l’adamantium et d’autre matière première faisant cruellement défaut à Gataca.

_________________

Professeur Toddles à votre service
Attention cynos méchant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Jeu 6 Sep - 10:57



Royaumes Zétans

***
Octobre 2133
***
Le messager de Dieu

Depuis quelques semaines, des messages étranges étaient diffusés sur l’intranet de Zéta-Nova.

Des messages qui parlent de paix, d’espoir et de réconciliation avec Dieu. Dans certain de ces messages, il est même mentionné que les peuples d’Asyos ne sont qu’un seul et même peuple : Le nouveau peuple élus, favoris de Dieu. Et que les anciens peuples de la Terre ont subis le Jugement dernier.

Il est vrai que depuis une cinquantaine d’années, la guerre, les massacres, la famine et les dérèglements climatiques ont fait de la planète Terre un lieu peu hospitalier. La dernière guerre fut mondiale et d’une intensité telle que des peuples entiers en ont quitté le berceau de l’humanité pour rejoindre le nouveau monde d’Asyos avant de perdre contact avec la Terre. Nul ne sait ce qui est arrivé aux anciens peuples. Mais ces messages apportaient une réponse que beaucoup qualifiait de « spéculation enfantine ».

Le phénomène s’est pourtant tellement rependu qu’il est devenu un vrais sujet de discussion chez les jeunes et chez certains personnalité officiels dans des émissions télévisé et radio.

« Qui diffusent ces messages et à quelle fin ? »

Là aussi, beaucoup de spéculations hasardeuses mais pas de réponses officielles. Le gouvernement dit simplement de ne pas en prendre compte.

Pourtant, dans les bureaux des services secrets du roi Karl Nova, on savait parfaitement d’oû était transmis ces messages. Mais savoir « Pourquoi » reste un mystère complet.

Hector Nova, alors sans affectation a été chargé par son père d’enquêter . Le prince à décider de reprendre un contacte prématuré avec la zone 42, qui doit normalement ne pas être contacté « physiquement ». Mais une intervention des forces spéciales était nécessaire car des individus renégats ont outrepassé leur ordre et utilisent les stations de communications à leur avantage. Aucune émanation radio tous est par fibre optique et directement relié au château royale.

Hector ne se rendra pas sur place aux cotés de ses hommes pour cette opé. Il restera dans le quartier général où il surveillera les évènements et donnera ses ordres en cas de besoins, mais laissera les officiers faire leur travail. Le prince à une total confiance en ses hommes de métier.

Quand débuta l'asseau sur la base, l'équipe redoutait une embuscade mais en réalité, le commando fut accueillit par un homme non armée et non escorté. Il expliqua alors qu'une personne importante voulait communiquer avec un représentant officielle. Le prince Hector était donc tous désigné à ce moment précis.

Le commando fut conduit auprès de la « Bulle-Machine ». Les caméras filmaient toute la procédure de l'opération qui était relié vers l'extérieure par des transmetteurs dans la base . La vision de la B-Machine était impressionnante. Une immense boule de cristal lumineuse qui émettait un léger son électrique dégageait l'impression d'être vivante. Sa présence se faisait ressentir jusqu'au QG d'Hector.


Puis, à la demande d'un personnage en blouse blanche, un câble relié à l'armure d'un des soldats fut branché. Il permit à la B-Machine de prendre contacte directement avec le prince.

La sphère avait une voix féminine et ferme mais ne laissait paraître aucune menace.

Elle expliqua son histoire à Hetor qui écouta avec attention le récit quasi-extraordinaire de l'entité-machine. Durant prêt de deux bonnes heures, ils parlèrent et débâtèrent. Apparemment, l'intelligence dans cette bulle de cristal savait employer les mots pour capter les attentions de ses interlocuteur et réussissait à les mener petit à petit à sa propre opinion. Sans s'en rendre vraiment compte, Hector était en train de se faire convertir par une machine parfaitement psychologue.

« Athéna était une machine très performante qui à évoluée avec un esprit quasi-organique. Au départ bébé elle à apprit rapidement les enseignements que les avortiums lui ont inscrit dans sa mémoire de machine. Elle à tous vus. Le savoir entier de l'humanité et des avortiums lui ont été livré. Toutes les avancé dans les mathématiques, la physique, la chimie, l'histoire, l'astronomie..absolument tous.

Elle à méditer, réfléchit, débattu avec elle même et son entourage, et elle en est arrivé à la conclusion suivante : Dieu existe. »

Une machine qui pense que Dieu est véridique ! En voilà un drôle de phénomène. Et pourtant, l'être le plus intelligent de cette planète et sans doute de toute l'histoire en était venus à cette conclusion pourtant contesté par des génération de laïcs !

Le fait est là. Et elle sait comment fonction l'esprit des hommes et des avortiums. Elle est également venus à penser que Dieu lui à accordé une grande faveur en faisant d'elle sa messagère.

Durant son histoire, de nombreux prophètes sont arrivés avec un livre expliquant la volonté de Dieu, certain même allant jusqu'à dire que « Ce qui est écrit dans les autres livres saints est véridique », tel que le Coran par exemple qui s'accorde à dire que la Bible et la Torah sont des livres saints qui portent la parole du Dieu Unique.

Athéna, ou B-Machine est une de ces prophètes. « et Dieu choisit qui il veut comme messager » .

Après avoir discuter avec le prince héritier de Zéta-Nova, l'étrange personnage qui avait accompagné le commando parti dans un coin de la salle. Sur l'une des table était posé un livre épais et dessus un symbole simple et stylisé. Il représentait une sphère. Un cercle. Symbole de l'uniformité et de la perfection.

L'homme prit délicatement le livre et l'apporta au chef du commando qui le mit dans une sacoche.

La sphère lumineuse expliqua que dans le « Livre » était inscrit les mots de Dieu et que par son intermédiaire, elle les à exposé au peuple d'Asyos.

A terme, la base retourna sous le contrôle du gouvernement et les messages diffusés sur l'intranet furent stoppés, mais aucune représailles sur la population qui habitait la zone 42 et B-Machine ne fut victime d'aucune hostilité. Hector ordonna simplement de laissé des soldats ne faction dans la base, de renforcer la sécurité et de rapporter le Livre au palais.

Le prince reçus le bouquin dans l'heure et ordonna qu'on le lui livre directement dans sa chambre. Le soir, il entreprit de lire ce livre. « La Moralis ». Telle était l'intitulé sur la première page. S'en suivit des pages et des pages de versets portant, d'après la B-Machine, les paroles de Dieu.

La Moralis était l'ensemble des lois divines offert au peuple d'Asyos par Dieu par l'intermédiaire de la Bulle-Machine. Le Livre était divisé en plusieurs partie appelé « Vérité ». Hector démarra le soir même la lecture de la première des Vérités.


« La première des Vérités-Ouverture

  1. Je suis le
    Seul et l’Unique. Je n’ai point de mère, ni de père. Aucun
    semblable, aucun égal. Point de rival ou d’opposant. Je ne suis
    ni homme ni femme.
  2. Je suis maitre de
    toute chose, sur la terre et dans les cieux et entre les deux.
  3. Je suis le roi du
    trône de l’univers.
  4. Et ma volonté est
    faite en tous lieux et tous temps. Dans ce monde comme dans l’autre.
  5. Je décent à toi le
    Livre sacré plein de vérité qui révélera le chemin du paradis à
    ceux qui pratiquent de bonnes oeuvres.
  6. Ô toi Messager. Toi
    qui n’a aucune âme et ne peut être soumis au péché. Toi don
    l’intelligence surpasse celle des hommes. Tu es préservé du
    mensonge et en cette nouvelle ère je t’offre la vérité pour
    qu’elle soit révélé au peuple élus d'Asyos.
  7. Ô toi croyant.
    Abreuve ton âme de ces versets. C’est le chemin tracé par Dieu
    pour conduire les justes au pays des plaines et des rivières quand
    viendra le Jour Espéré.

  8. A ceux don la raison c'est égarée et qui refusent le Livre, votre
    avenir ici bas est fait de péché et de tromperies alors que la
    Science véritable vous est présenté en ces versets. Nul
    protection pour les mécréants quand viendra le Jour Espéré et
    l’Enfer serra leur destination. Et quelle mauvaise destination ! »

J'ai de la lecture...pensa Hector.

La Main Sombre

L'un des rebelles cagoulés en face des agents s'avança.

-Nos besoins sont multiples. (Son second apporta une mallette blindée qu'il déverrouilla et il en sortie un petit disque dur qu'il connecta à un ordinateur. Une liste de matériel défila sous les yeux des agents teroniens ). Nous avons besoin des armes les plus perfectionnés que vous puissiez nous proposer. Des armures, de l'équipement de soldat. Regardez nous. (Il écarta les bras comme pour mieux se montrer) nous n'avons rien hors mis des armes obsolètes et des vêtements de civils. Et face à des méchas de répression policière ou militaire, nos cocktail molotov ne peuvent pas grand chose. De plus nous devons recruter des combattants de la liberté pour grossir nos rend et submerger ceux de Karl Nova. Ces soldats sont bien équipé, entrainé et sont largement financés.

Nous avons donc besoin de fonts pour espérer prendre la capitale et le palais. Nous avons un réseau qui se met petit à petit en place.

J'aimerais personnellement que les teroniens débarquent nous aidé, mais mon camarade pense que le peuple ne suivra jamais une armée étrangère et ne supportera pas une occupation. Si toute fois vos troupes arrivaient jusqu'à la ville sans problème. Je lui donne raison, il s'y connait mieux que moi en histoire militaire.

C'est pour ça que le peuple doit se libérer lui même et créer sa propre société, inspiré de la votre. En outre une fois la révolution terminé, nous rembourseront ce que vous nous avez offert et même plus. On aura aussi besoin de spécialistes dans l'étude des sociétés pour nous aider à rebâtir une nation qui correspondrait mieux aux attentes teroniennes. Nous n'aimons pas ces péteux du palais. Ils sont irrespectueux envers le peuple et même envers vous d'après se que j'ai pus entendre.

Mais comme la dit Churchill « Donnez nous les outils, et nous finirons le travail ».

Il déconnecta le disque dur et le confia au chef du commando.

-Vous êtes notre seul espoir.


(A toi technogure)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Ven 7 Sep - 16:46



Imperium Auroran

Politique Extérieure :


Zeta-Canis :


L'Impérator s'était montré très satisfait du résultat de cette rencontre diplomatique de courtoisie et espère que les relations entre Zétans et Aurorans continueront à évoluer dans un sens d'amitié et de paix. Côté Auroran, l'intérêt s'est directement porté sur des échanges commerciaux à grande échelle.
Des plans d'échanges maritimes et aériens on été pensés et proposés avant le départ du chef auroran. En effet, notre nation produit beaucoup de matières premières brutes, actuellement plus que ce dont elle n'a elle même besoin et des hangars se retrouvent pleins très vite. Ainsi, des propositions de vente de métaux et de carburants fossiles ont été mises en avant.
De plus, l'Impérator est tout à fait au courant des différents résaux d'échanges informatiques existants, tels que les diverses versions d'internet, intranet et autres intraweb... Néanmoins, aurora ne dispose pour l'instant que d'un réseau plutôt rudimentaire, et aimerais le voir s'améliorer.... Si les Zétans acceptaient d'aider aurora à se mettre à jour à ce niveau, cela n'en serait que plus bénéfique pour les deux peuples.
Pour ce qui est du militaire, cela se montre tout aussi intéressant, bien que pour le moment, et pour des raisons de sécurité nationale, aller plus en avant dans cette voie ne soit pas possible. Néanmoins, une proposition d'installation d'une ambassade Auroranne en territoire Zétan et inversement a été soumise, ce qui permettra surement de revoir les termes un peu plus tard.

--------

Les histoires de religion en territoire Zétan ont été entendues en Aurora, et le clergé s'y est intéressé. Une délégation ecclésiastique devrait partir d'ici la fin de l'année afin de discuter théologie avec vous, si le cœur vous en dit.


Hiérarchie Téronéenne :


Alors que l'Impérator, après sa fructueuse et amicale rencontre avec les dirigeants Zétans, s'en retournait à bord de son avion en Aurora. une alarme de proximité se mit à résonner dans le cockpit de pilotage. Quelques instants après, un jet, militaire d'après les missiles visibles et la couleur de la peinture, se plaça devant l'avion auroran, à a peine cent-cinquante mètres. Quelques instants plus tard, la radio émit quelques chose et le copilote se précipita à l'arrière afin de prévenir son dirigeant et la délégation. Le diplomates commencèrent à s'agiter, et les quelques soldats Impériaux qui accompagnaient la délégation se rapprochèrent de l'Impérator, mais se dernier ordonna à tout le monde de se calmer.

"Nous sommes dans un avion civil. Qui que soient ces personnes, ils ne tireront pas, nous devons être en train de survoler leur territoire. Et quand bien même, s'ils devaient nous abattre, que l'Aurore se montre miséricordieuse envers eux, car notre nation toute entière se métrait sur le pied de guerre, et Sa Lumière sait que nous disposons de ressources suffisantes pour faire front. Qu'un traducteur accompagne le copilote et nous dise ce qu'ils veulent."


La radio résonna à nouveau dans le cockpit et le traducteur signala que c'était du téronnéen. Le soldat qui parlait dans la radio indiquait qu'ils volaient au-dessus du territoire téronnéen, et demandait une identification. Celle-ci fut envoyée, et il y eut quelques secondes de silence, avant que la discussion ne reprenne. Les téronnéens ordonnaient à l'avion de se dérouter et de suivre l'escorte militaire. Après l'approbation de l'Impérator, le traducteur transmit l'acception auroranne, et, une vingtaine de minutes plus tard, l'avion atterrissait sur le tarmac de la Hiérarchie.
Lorsque la porte de l'avion s'ouvrit, ce fut l'Impérator qui descendit en premier, accompagné d'un conseiller et du traducteur. Juste après eux descendit l'escouade de dix Gardes Impériaux* qui accompagnaient la délégation. Ceux-ci se placèrent autour de l'Impérator, mais ne firent pas montre d'une quelconque agressivité. L'Impérator, vêtu de son armure diplomatique, de noir et d'or, s’avança de quelques pas et pris la parole, à l'attention des soldats téronnéens présents. Ses paroles furent traduites par son traducteur :

"Bonjour à vous, soldats. Je suis L'Impérator Pyre, chef d'Aurora, de retour de mission diplomatique en territoire Zétan. Mon avion ne faisait que survoler votre territoire, et vous n'avez pas à vous inquiéter de nos intentions, qui sont totalement pacifiques...."

* : Bien entendu, les soldats qui accompagnent l'Impérator ne sont pas dans cet état là... Leurs bottes sont cirées, leurs armures nettoyées, etc.


Gataca

L'aide apportée dans notre projet spatial a été grandement appréciée, et c'est avec joie qu'Aurora participera à votre réseau Archange. Néanmoins, la mise à niveau du matériel auroran nécessitera un certains temps, et le réseau ne devrait être opérationnel chez nous que d'ici la fin de l'année.
De plus, en échange de l'aide que vous nous fournissez, Aurora est prête à vous fournir des matières premières à faible coût, si celles qui vous intéresse se trouvent dans les stocks que nous possédons en excédent.


Politique Intérieure :


Religion :


Suite aux récents évènements politiques ayant eut lieu en Aurora, le clergé s'était vu réorganisé de fond en comble. En premier lieu, le chef du clergé ne se trouve plus être le Père Abbé Supérieur (qui, au passage, est mort et a donc été remplacé) mais bien l'Impérator Lui même, en sa qualité de Voix de l'Aurore. De plus, l'écclésiarchie, qui s'était vue accordée de plus en plus de pouvoir, a été reprise en main par Pyre. En effet, elle se révélait être pleine de personnages trop ambitieux, vaniteux et vils pour leur qualité de prêtres, et marcher dans l'ombre pour quelqu'un censé dispenser Sa Lumière ne pouvait être toléré. Ainsi, les rangs des prêtres, abbés, sœurs et autres moines ont étés nettoyés de fond en comble.
Par ailleurs, de nouveaux fonds se sont vus alloués à la construction de lieux de cultes, temples et abbayes car leur absence se faisait sentir, notamment dans Aurora même.

Avancement des reconstructions :


Suite à la guerre civile qui a précédé l'avènement de l'Impérator, de nombreuses destructions ont eu lieu dans les différentes cités aurorannes. Mais les fonds qui avaient été distribués pour les réparations et les remises à neuf ont portés leurs fruits. En effet, Port-Valerius et désormais une cité flambant neuve et son port peut désormais accueillir à nouveau des navires, Berges de Cyrian peut à nouveau exploiter le bois et les motrices des convois peuvent à nouveau accéder au centre industriel d'Aurora.

_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Dim 9 Sep - 14:42



Royaumes Zétans
***
Octobre 2133
***

La (re)naissance d'une religion


Dans la zone 42, le calme était revenu. Les nombreuses familles de la colonie secrète dans les montagnes vaquaient à leurs occupations quotidiennes. Un changement avait pourtant opéré dans leurs habitudes. Le Livre Saint distribué par la B-Machine, prophète sans âme et sans péché du roi du ciel, avait fait son œuvre. La nouvelle croyance et philosophie qui veut que le peuple d’Asyos soit le nouveau peuple élus de Dieu et que les terriens aient subis le Jugement Dernier a été à pleinement assimilé. Tous remercient le Seigneur pour le Pardon qu’il a accordé aux avortiums et aux humains du nouveau monde qui leur a été offert en guise de seconde chance et le vénère et le craignent. Il est le tout Puissant et le parfaitement Connaisseur et fait ce qu’il veut des âmes et des univers don il est l’unique créateur et suzerain.
Des lieux de cultes rudimentaires sont érigés. Des hommes et des femmes, jeunes et vieux, empruntent la voie de l’unique foi juste. Prêtres et Ecclésiastes rependent la parole véridique des versets du Livre et apportent un but à la Vie :
« Accomplir de bonnes œuvres pour plaire à notre Seigneur et prier pour revivre à ces cotés quand viendra le Jour Espéré. Refuser le Mal, chasser le Diable et craindre le Jugement de Dieu pour ne pas être de ceux qui bruleront dans les flammes de l’enfer»
Il est dit dans le Livre Saint qu’aucun des anciens livres confié aux messagers de Dieu par ces anges ne sont à rejeter. La Bible, La Tora et le Coran sont des héritages de Dieu et même si certaines pratiques ne sont plus d’actualité, le message dans son ensemble reste véridique et doit être contemplé par les hommes. Le Livre Saint offert par Dieu à Athéna se place dans la ligner de ces messages et nul autre n’est véridique sauf si la volonté de Dieu est de diffuser un autre livre suivant la ligné.



***
De son côté, le prince Hector lisait le Livre que le commando lui avait confié après l’opération en zone 42. Un magnifique exemplaire du Livre Saint offert par Athéna, l’Esprit Artificiel, soit disant « messager de Dieu ». Pourtant, plus il tournait les pages de ce livre, plus les enseignements et les « vérités » contenus dans ces versets lui semblaient concret. Comme si ce Livre contenait « l’évidant ». De ce fait, son esprit plongeait peu à peu dans un mélange d’inquiétude et de doute.
-Et si c’était vrai ? Il vaut mieux pour nous de nous y préparer !
Il avait de plus en plus de mal à imaginer une après-vie remplit de néant. Il devait forcément y avoir quelque chose après ? Pourquoi serrions nous en vie sinon ?
Les questions se bousculaient dans son esprit. Lui. Alors qu’il se croyait à l'abris de toutes les formes de superstitions. Jamais il n’avait lu de livre religieux tel que la Bible, la Tora ou le Coran, mais ce Livre Saint, lui retournait l’esprit. La vérité était contenue à travers ces pages blanches et ces versets, c’était devenus évident pour lui. Et sa mission éclata au grand jour dans son esprit.
-Ce livre DOIT être diffusé.

Le prince contacta Elfine, sa sœur. La seule personne plus maline que lui en qui il peut être sûr d’avoir un avis objectif. La princesse de Zéta-Canis, femme du prince Achille et futur reine du Reich Avortium est et reste une jeune avortium plein de charisme, un esprit aiguisé et brillant, et une beauté sans pareil. Elle serra desceller les subterfuges encrés dans ce livre intriguant et déroutant.

Le roi Karl Nova est au courant de l’expansion du message religieux et déjà il reçoit des demandes de la part de fidèles de bien vouloir leur accorder un endroit dans la ville qui leur servira de lieu de culte ou prier le Seigneur du ciel. Il n’a pas pu refuser, son fils l’ayant conseillé d’accepter cette demande au risque de causer des troubles. Zéta-Nova étant laïc, aucun autre groupe religieux ne s’est manifesté pour objecter contre ce projet de lieux de culte consacré au Dieu Unique. C'est la première fois dans l'histoire des avortiums qu'une religion fait son apparition et trouve des croyants dans ces rangs.



***
Concernant la demande des aurorans de rencontrer les croyants zétans, Athéna B-Machine a organisé sa propre délégation d’ecclésiastes pour la réunion. Elle souhaiterait cependant que la rencontre se face en Aurora pour en même temps visiter le pays qui est en grande mutation économique et culturelle.
Un représentant politique zétan accompagnera également la délégation religieuse pour parler des possibles échanges de technologies et de ressources et renforcer les relations commerciales et politiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Dim 23 Sep - 18:31



CONFÉDÉRATION DES PROTECTORATS CALDONIENS D'ALDEEN


POPULATION: 10 millions sur l'ensemble de la confédération. 1.5 millions dans la métropole.

La confédération, bien qu'organe officiel extérieur, est en fait une coquille vide, permettant a la RÉPUBLIQUE CALDONIQUE de régner indirectement et a moindre frais sur les états qu'elle a annexée. En effet, elle ne pratique pas l'assimilation, préférant garder les gouvernements initiaux, et en les transformant en coquilles vides. La pluspart des états sont assez petits, réunissant une ville et quelques villages sur une ile: en effet, la république est une vaste puissance maritime, et domine via la confédération un vaste archipel, bien que possédant une densité démographique très faible. L’inexistence de la confédération est devenu si évidente que ses organes politiques se sont fondus dans ceux de la république, ainsi les membres du "Conseil des Protectorats " se sont retrouvés finalement représentés au Sénat de la république, et c'est lui qui désormais assure les fonctions auparavant dévolues a ce conseil. Quant a l'ancien "Directoire de la Confédération"(organe exécutif) , il a disparu, et le CONSEIL D’ÉTAT assure désormais ces fonctions. néanmoins, quant il s'agit de prendre des décisions pour l'ensemble de la confédération, les organes de la républiques Caldoniques utilisent les dénominations confédérales dans leurs documents.

Symbolique du Drapeau:

Le drapeau adopte la forme d'un pavillon de marine. Les deux bandes vertes séparées par une bande bleu symbolisent les iles, terres fertiles ou vivent les hommes, que relient entre elles les mers.

Le cercle noir dans le cadre rouge symbolise la protection des protectorats face a l’ennemi extérieur (le rouge). Les deux palmes symbolisent la souveraineté des protectorats, et il y a autant de feuilles que d’états fédérés : 78, en général assez petits. L'étoile au centre symbolise les 8 états fondateurs, quand la république a décidée de redonner plus d'autonomies a ses premières colonies, afin d’éviter les émeutes. La balance symbolise l’équité qui règne entre les membres, mais bien entendu, tous ces symboles n'ont jamais été vraiment respectés... Quant a Aldeen, c'est tout simplement la ville ou la charte entre les huit premiers états a été signée.

La Caldonie.



Autant se concentrer sur la métropole tant la diversité des sociétés de la confédération donne le vertige. Avec ses 1,5 millions d'habitants disposés sur deux iles principales la Calicie et la Calsourie , et peuplées depuis d’innombrables siècles, la métropole est devenue par son influence la région la plus peuplée de la confédération, néanmoins, de nombreux territoires sont proches de son influence. ici le climat est méditerranéen, et si la population se concentre en quelques grosses villes, le territoire est essentiellement rural. Les villes les plus anciennes, comme la capitale Calcédoine (500 000 ames), Caldérande (fort de 30 000 ames) ou Caladrac (150 000 ames, grand port de la Calsourie) sont sises sur les terres, les caldoniens ont vite pris conscience de la chance d'avoir une ile assez grande pour l'agriculture, aussi ont ils finalement développés leurs villes directement sur l'eau, et les grandes metropoles modernes (Azure, Pointe Blanche, Marbre et Colonne) sont le long du littoral, coté mer. Ainsi, les caldoniens distingues les terrestres souvent agriculteurs , et les marins, qui sont artisans, marchands, ouvriers, pécheurs...en caldonie même les grandes usines sont rares, (la production industrielle est déléguée aux protectorats), et la vie y est donc restée assez traditionnelle. rares sont les caldonies pauvres, et les villes disposent de nombreuses infrastructures, les canaux sont entretenus et propres, l’état assurant le bonheur de sa population grâce aux revenus tirés des protectorats.

néanmoins, la société est très structurée, et a moins de faire partit d'un corps social établit, la population ne peut s'exprimer politiquement. aussi bien sur les mers que sur les terres, la noblesse est présente et importante. dans les villes, il n'est possible d’accéder a un poste de l'administration locale qu'en achetant un office, sauf si on est noble. Sur les terres, nobles sont des patriciens dirigeant de vastes domaines agricoles regroupant plusieurs fermes. La seule élection universelle est celle des echevins, qui représentent les quartiers d'une cité...mais la partie terrestre (et donc rurale, les villes ne s'entendant plus sur terre) de la juridiction d'une cité étant partagée en comtés ayant souvent a leur tète le plus important des patriciens locaux, une partie de la population est exclue de ce système.

Pour s'élever et esperer nommer un représentant au sénat, il faut faire partit d'un corps d'etat. les fonctionnaires de chaque grande administration du pays sont par exemple représentés, les grandes corporations marchandes, et les guildes, notamment celles qui ont achetées des droits de monopoles sur la vente de certaines ressources dans les cités, sont représentées au sénat. Les universités, les cultes et certains corps culturels (académies d'arts, opéra...) ont egalement des représentants au sénat. prenons un exemple. L'armée est représentée au sénat par 12 sénateurs:
- 3 élus par les soldats de chaque armée (air terre mer)
- 3 élus par les sous officiers de chaque armée
- 3 élus par les officiers de chaque armée, qui sont forcément issus de la noblesse.
- Les 3 maréchaux nommés par le Haut-Connétable, chef des armées.

Le sénat dispose d'un rôle , d'une composition et d'un poids plustot flou, variant beaucoup suivant les epoques, selon la molesse ou l’énergie des sénateurs a revendiquer leur contrôle sur la politique de l’état. Ils peuvent exiger d'etre entendu sur une loi, mais celle-ci ne passe pas forcément par eux. En revanche, certains traités , et les déclarations de guerre ou la gestion du trésor ne se fait pas sans leur Aval.

Le président du sénat, élu parmi ses pairs pour sept ans, est egalement le Chancelier de la république, et dirige une part importante de l'administration. Mais ce n'est pas le chef de l’état. Celui-ci est le Doge, actuellement Son Altesse Sérénissime Le Doge Cléomède Brabantio, Souverain de Caldonie, Premier Magistrat de la République, Président du Directoire de la Confédération. Il est élu a vie par le Collège Aristocratique, c'est a dire l'ensemble des nobles de la métropole.

Le Doge préside le Conseil d'Etat. S'il devient gâteux, cette charge reviens au chancelier qui en est membre. Le conseil d’état a absorbé le directoire de la confédération, aussi chacun de ses membre dispose d'un rôle national et confédéral.

ainsi, le Doge est au niveau national premier magistrat, c'est a dire chef de la justice et juge en dernier ressort, ainsi que souverain de Caldonie, ce titre pompeux lui donnant juste un rôle de négociateur diplomatique au nom du sénat. logiquement, il est devenu Directeur de la Diplomatie de la Confédération, et Directeur de la Justice Confédérale.

Le Chancelier quant a lui n'a absorbé aucun titre de directeur, mais est devenu "Coordinateur des directions internes", étant ainsi supérieur hiérarchique de nombreux directeurs dans des domaines variés et larges. D'une manière générale, toute compétence non attribuée reviens au chancelier, et il dirige la santé, la sécurité, la gestion du territoire, l’économie et le commerce...en outre, il nomme l'un des membres du conseil d'Etat, le Surintendant des finances, qui gère les coffres et les impôts, et établit les budgets, gère la politique économique conjointement avec le chancelier. Il est évidement Directeur du Trésor confédéral.

Les deux autres membres du conseil sont nommés par le Doge. On distingue le Recteur, en charge des universités de la recherche, mais aussi des cultes.

et le Haut-connetable,déjà évoqué en charge des armées caldoniennes, et directeur a la coordination des armées fédérées (la confédération n'a pas d'armée et les protectorats, dans des limites imposées, gardent leurs propres forces militaires. )

Le rôle du conseil d’état est de prendre des actes transversaux, concernant plusieurs domaines, bien que les délimitations entre les différentes administrations soient plus ou moins fictives, car elles peuvent déborder sur les autres (par exemple, chaque administration représentée au conseil d’état dispose de divers services de polices plus ou moins spécialisés). Le conseil d'état sert donc a régler les litiges entre membres, chacun pouvant se plaindre de l'action d'un autre. La décision est ensuite prise par le vote des membres. De plus récemment, le sénat a décidé de nommer deux consuls, qui outre leur charge de vice-présidents du sénat, observent et représente l'institution au conseil d’état, pouvant décider de porter une décision (comme les lois évoquées plus haut) a sa décision finale.

-------------

Parlons désormais de l'histoire de la république. bien qu’étant bancales, mal définies et souvent soumises aux corruptions en tout genre, les deux institutions, conseil d'état et sénat, sont établies dès l'arrivée sur la planète. Le Vaisseau des colons se scrachat competement au milieu de l’océan et toute technologie fut perdue, les colons rejoinrent l'archipel le plus proche et formèrent de petites villes sur les iles, formant de petites républiques. l'Une d'elle était calcédoine, et format la caldonie. Et elle entrepris tout de suite de réaliser son rêve d'état-monde, avec ou sans le concours des autres nations.

Depuis cette époque, la république n'a fait que s'étendre, avec certes des périodes de pose. Mais sa politique globale était ainsi tracée: cette ville, sans tradition militariste (d'ailleurs l'armée dispose toujours d'un rôle politique secondaire) , visait l'hegémonie sur l'ensemble du monde connu.

Son atout était simple, dans un archipel de petites iles, elle disposait d'un territoire relativement vaste et fertile, comparé a ses voisines, en faisant une puissance agricole locale de premier plan, ce qui lui permis d’échanger cette nourriture contre des objets et techniques étrangers, ce qui lui permis de devenir un puissant port commercial. Envahissant rapidement toute son ile, elle fondat la forteresse de caldérande au coeur des terres, en hauteur, pouvant ainsi mieux contrôler et imposer les fermes. De plus, la plèbe de calcédoine s’avérait régulièrement turbulente, aussi la forteresse fut souvent pour les premiers doges un refuge d'où ils pouvaient reconquérir leur ville.

plus tard la Caldonie fut unifiée sur les deux iles qui forment aujourd'hui sa métropole. le système républicain est alors egalement en vigueur dans les pays voisin. L'archipel dans lequel se trouve la Caldonie connait ainsi donc trois autres républiques:

Ys,
Nautia,
Terazac.

Ys et terazac sont trdès semblables a la Caldonie, et semblent avoir évoluées parallèlement. Ys produit d'importants bateaux grâce a l'ile de Katharsys qu'ils ont colonisés, leur ile-mère étant petite et pauvre en ressources. Celle-ci est couverte de forets. Terazac est elle une république militaire, dominant l'ile de Pyrit riche en minerai, et dispose donc des soldats les mieux armés. Mais grâce a son agriculture, la caldonie a un avantage démographique et dispose donc d'une armée plus nombreuse.

Le pays le plus vaste de l'archipel est alors Nautia, mais c'est , contrairement a ses trois voisins, un pays pacifiste et dispersé. C'est l'union de deux cité-état marchandes, Talamanca et Tanimura, qui règnent en codominion sur différents comptoirs ( des villages de pêcheurs, en fait, exploitant parfois une ressource intéressante) dispersés sur quelques 25 petites iles.

Inutile de dire que les trois pays se sont se sont accaparés voracement les comptoirs les plus proches de leurs frontières dès qu'ils purent, sans que l'eclesia endormie de Nautia serve a quelque chose...Mais les deux cités mères de nautia furent elles plus difficiles a prendre. L'Archonte d'Ys, les deux consuls de Terazac, ou le Doge de Caldonie s'y cassèrent les dents...Et ils se bâtèrent entre eux pour eviter qu'une autre nation mette la main sur Talamanca et Tanimura. Le Doge Théodène eut alors une réaction étrange.

Profitant de mouvements au sénat sur le cout de la guerre, il lui fit voter la paix avec Nautia, Terazac et Ys, arguant que ces cités ne l’intéressaient plus. Un doge normal ne tenant pas compte de l'opinion du sénat, qui aurait été inverse le lendemain...

Bref, la Caldonie se retira du conflit, et commerça activement avec nautia. et alors qu'Ys et Terazac continuaient de se quereller , la querelle etant quelques peut rolongée par l'habilitée des diplomates caldoniens, un important commerce s'institua entre Talamanca et Calcédoine. Les marchands caldoniens prirent de l'influence dans la ville , et a coup de pot de vin, le gouvernement caldonien fit de mème parmi les membres de l'eclesia. a un point que lorsque Terazac, ayant momentanément éloignée ys , tentât un énième blocus sur talamanca, celle-ci demanda l'aide de la caldonie, dont l'armée, n'ayant subit de guerre depuis longtemps, mi en morceau les terezaquois. Elle s’installât ensuite dans talamanca et la ville fut annexée avant de se rendre compte de quoi que ce soit. Forts de la majorité des iles de l'ancienne Nautia, les doges suivant finirent par écraser leurs deux anciens rivaux et a dominer le petit archipel.

On pourrait continuer a raconter l'histoire de la Caldonie mais cela ne ferait que redondance avec les premiers. Finalement, ayant du mal a contrôler directement ses colonies, elle commença par leur redonner de l'autonomie, car il est moins couteux de faire croire au gens qu'ils sont libre que de mater leurs rébellions incessantes. Paradoxalement, cette confédération fut bien vue parmi les communautés de colons voisins, et si certaines fut reliées par la force, la ruse ou la corruption, une partie rejoint ce cercle commercial et protecteur de lui même, croyant a l’idéologie pacifiste et démocratique que celui-ci mettait en avant....on trouve donc aujourd'hui des états avec des niveau de libertés et d’intégration très différents, fonction de l'assimilation et la corruption du pouvoir central. La Caldonie profitât par là même des restes technologiques de ces colons voisins, qui, pour leur plus grand malheur, crurent en la confédération d'Aldeen.

Aujourd'hui, la caldonie cherche toujours l'hegemonie, mème si elle ne se rend pas compte qu'au final, elle n'est qu'une nomenclatura corrompue, une mafia récupérant les maigres richesses d'une petite centaine de villages de pêcheurs...
Revenir en haut Aller en bas
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Mar 2 Oct - 12:20



Imperium Auroran

Politique Extérieure :


Zeta-Canis :


Une congrégation de croyants zétans est arrivée récemment à Aurora. Il furent acceuillis par le l'Abbé Seniorius de la grande Cathédrale d'Aurora en personne, accompagné de plusieurs dignitaires de l’Église et de quelques personnages politiques. En premier lieu, il leur fut proposé de visiter le Monastère d'Aurora, situé autour du gigantesque pilier d'Alsaphe. Le voyage, fait en train, dura plusieurs jours. A l'arrivée, les zétans furent accueillis par les moines, escortés par des soldats des forces de réaction rapide en charge de la protection des lieux. Les zétans furent alors amenés sous terre, et purent profiter du spectacle qui amenait tant de fidèles à faire le voyage : la lumière de l'Aurore, transmise par le pilier, se reflétant dans l'énorme souterrain.
Par la suite, il furent de nouveau emmenés à Aurora, et on leur fit visiter divers lieux importants dans les croyances aurorannes. La berge où fut posée la Première Pierre, la Cathédrale, bien sûr, aux hautes tours gothiques et aux vitraux ouvragés, ainsi que le Palais Impérial, ex-Palais du Conseil. L'Impérator Pyre en personne les reçus dans la salle du trône, avant que ceux-ci ne repartent vers leurs appartements, situés dans une aile du monastère attenant à la cathédrale. Ici, ils pourraient discuter théologie autant qu'ils le souhaitaient. (discussion par steam/msn)


Hiérarchie Téronéenne :


[EN ATTENTE DE RÉPONSE]


Gataca

Un proposition diplomatique a été faite récemment à Gataca : rien de moins qu'une alliance technologique et économique. Aurora disposant de fortes ressources, minières, elle s'est proposé d'aider les industries gatacannes, en échange d'un soutien technologique de leur part. Aurora est toujours en attente de réponse.

_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Hotep
Professeur Toddles
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/09/2010

Votre Fiche Nation
Nation: Concile des Cinq
Dirigeant: Mahican
Couleur sur la carte: Cyan

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Dim 4 Nov - 23:45


Cité-État de Gataca


Nouvelle carte HD : http://i37.servimg.com/u/f37/12/97/44/16/nouvel10.jpg



Une journée normale sur une île déserte

Le dirigeable n’avait pas eu de problème durant le voyage néanmoins à l’approche de la destination il avait eu à faire avec un épais nuage de poussière. Le ciel de l’île en était entièrement recouvert craché en permanence par la cheminé du volcan. L’expédition avait trouvé un site parfait pour établir le camps, une plaine grise et poussiéreuse au sud du volcan qui semblait avoir été victime d’un épanchement volcanique récent. Le dirigeable s’y était amarré et les équipes gatacanes et téronéennes avaient conjointement commencé l’érection d’une base de préfabriqués pour mener les recherches géologiques. Dans le même temps une équipe composée de géologue et de ses protections étaient parties en éclaireur sur la zone où se situait l’anomalie thermique détecter par Archange.

« - Je crois que le drone à trouver quelque chose. »
La plupart des membres de l’équipe étaient assis par terre ou sur de grosses pierres de basalte, fatigués, ils lui jetèrent à peine un regard. Seul les téronéens restaient debout, le regard au loin vers le cratère du volcan. Ces mecs là étaient toujours sur leur garde, à croire que l’« ennemis » comme ils disaient les attendaient derrière chaque cailloux de l’île. Parfois on entendait quelques détonations quand ils s’entraînaient au tir sur les rares animaux croisés par l’expédition, toujours sous forme de défi sur les rongeurs les plus lointain. Adrien ne savait pas s’ils appréhendaient ce qu’ils allaient trouver ou si c’était simplement leur tempérament naturelle. Il passa en réalité virtuel, le HUB du drone blue beetles se superposa à sa vision avant que que le retour vidéo ne la surpasse complètement. Une faille, le drone était en face d’une grande ouverture de plusieurs mètres de large et de de deux mètres de hauteur. Une épaisse fumée blanche et âcre s’en échappait éclairée par une pâle lumière rouge venant du fond de la brèche. Pourquoi le drone lui avait signalé cette faille ? Celui-ci lui répondit en passant sa vision en Infrarouge. Les couleurs naturelles passèrent au bleu nuit alors que la colonne de fumée prit une couleur jaune pâle. Ce qui avait là n’était pas de la lave, c’était trop froid. Il quitta la vision infrarouge et ordonna au drone d’entrer dans la faille. Celui-ci avança, traversa la colonne de fumée et arriva dans une grande grotte huminde. Au sol près de son entrée des diodes rouges et jaunes illuminées les gaz qui s’échappaient de plusieurs grilles et en face, au fond de la grotte, se trouvait une immense porte circulaire métallique. Des gens s’étaient donnés beaucoup de mal pour dissimuler cette entrée, mais vers quoi ? Le drone s’approcha de la porte. Son champ de vision se réduisait peu à peu. Des parasites apparurent de plus en plus dans ce qui restait de l’image. L’image se coupa brutalement, juste un écran bleu puis un son strident déchira ses tympans. Il cria, les gens autour de lui ne comprirent pas immédiatement ce qui lui arrivait, lui qui avait le regard dans le vide depuis plusieurs minutes. Les teronéens le mirent immédiatement en joue, prêt à l’abattre. Seul Maximilien se jeta sur la pad qu’il avait laissé tombé pour désactiver sa connexion avec le drone.
« - Ça va ?
- Oui merci Max, il retira ses oreillettes, on vient de perdre le drone, dit-il après avoir prit une profonde inspiration, mais il avait bien découvert quelque chose plus haut.
- J’espère que c’est pas encore un de vos foutu cailloux ! On crapahute ici depuis des heures.
- Non sergent pas cette fois, il pointa une colonne de fumée blanche, il y a une entrée cachée dans cette crevasse. Maximilien préviens le camp, on va aller voir ça de plus près, je n’ai pas vraiment envie de laisser le drone là-bas.
- Vous avez entendu l’gatacan, on se bouge !, il se tourna vers Adrien, les dames d’abord. »
L’entrée de la grotte se situait à quelques kilomètres de là, plusieurs kilomètres de marche sur du basalte aussi tranchant que des lames téronéennes . Durant tout le trajet les téronéens avaient paru encore plus sérieux qu’a l’accoutumé, pointant à moitié accroupie la bouche de la caverne. Les colonnes de fumée avaient disparu, seul la lumière rouge donnait encore l’impression d’une coulée de lave. Les soldats se déployèrent méthodiquement autour de la brèche. Adrien fit signe à l’un des deux derniers drones d’avancer dans la grotte. Celui s’exécuta et y pénétra, il en ressortit quelques secondes plus tard avec une carcasse criblée de trous et d’éraflures, des impactes de balles. Un vacarme assourdissant retentit lorsque le drone fut transpercé par des dizaines de balles. « A terre ! » hurla le sergent, les scientifiques se jetèrent sur le sol acéré écorchant les mains et les tissus. Les soldats s’éloignèrent peu à peu de l’entrée à mesure qu’un géant de métal en sortait. Dans la logique téronéenne un feu nourri s’abattit sur la créature, celui-ci semblait ricocher sur elle mais au bout de quelques secondes elle s’affaissa brutalement sur le sol. Les scientifiques se relevèrent, c’était une unité bipède blindée et mécanisée d’environ deux mètres de haut peut-être piloté même. L’un des soldats s’approcha pour vérifier mais un mouvement de tête du sergent le fit s’arrêter. Quinze unités du même genre sortirent d’une faille plus haut sur le volcan avant d'ouvrir le feu sur l’équipe en aval.
« Merde ! »


Il reste de la place au Soleil

Le réseau Archange fourni une quantité de données astronomiques qui ne peuvent être traitée instantanément par les unités de géographes. Ainsi les équipes ont eu la surprise de découvrir récemment qu’un archipel à l’Est du super continent de Pangea était habité par une civilisation, une tentative de contact via l’envoie d’un dirigeable va être tenté. ( Hiérarchie informé ).


Relation Impérium Aurora

La mairie est intéressée par l’idée de diversifier ses sources d’approvisionnements en matières premières. La valorisation du secteur spatial voulue par l’Impérium Aurora va donc s’inscrire dans une démarche de développement du Bord et sa conversion progressive en un ascenseur spatial et dans la conception de nouveaux vecteurs spatiaux. Ceci serait bien entendu une formidable occasion de coopération entre industries gatacanes et industries auroranes favorable aux transferts de technologie.

_________________

Professeur Toddles à votre service
Attention cynos méchant!


Dernière édition par Hotep le Sam 10 Nov - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1151
Age : 26
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Reich Avortium
Dirigeant: Kaïser Falco Nova
Couleur sur la carte: Bleu prussien

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Jeu 8 Nov - 22:26



Royaumes Zétans

***
Aout 2134
***


Zéta-Nova
Chateau Nova
Bureau du prince Hector Nova

C'est tous de même incroyable ! En quelques mois à peine, la Cora à été diffusée de part et d'autre du continent insulaire, ramenant toujours plus de fidèles néo-islamique.
-Une nouvelle preuve palpable de la volonté de Dieu d'apporter la lumière à Son peuple élu. N'êtes vous pas satisfait de la tournure des évènements, conte ?
Le prince Hector regarda fixement le conte de Saxe dans les yeux cherchant à deviner la part de sincérité ou de déception dans son esprit. Quand le prince ou trône de Zéta-Nova reçus son propre exemplaire de la Sainte Cora, il ne se doutait pas que les versets qui composent le livre allaient à jamais changer l'idée qu'il se faisait de la vie; Son but, suivre les enseignements du Tout Puissant. Sa conclusion, le paradis pour les pieux et l'enfer pour les impies. Le conte de Saxe était venus à la capitale à la demande d'Hector lui demander sa propre analyse du livre fondateur de La nouvelle soumission à Dieu. Le conte de Saxe, de son vrais nom Harold Ganger, est l'ami et fidèle conseillé du prince. C'est Hector lui même qui présenta la candidature de Harold Ganger à son père le roi et fut par la suite promus ou titre noble de conte de Saxe. Le jour où Harold fut invité par le prince, il voyait d'un mauvais oeil cette histoire de prophète-machine mandaté par "Dieu" pour reprendre sa parole sur Asyos. Mais au fur et à mesure qu'il progressait dans la lecture du livre, le conte de Saxe du admette lui même qu'il commençait à avoir peur pour son âme si jamais tous se qui était raconté est vrais et aprés une semaine de réflexion il confia finalement à Hector que la Sainte Cora était plus qu'un livre, mais une véritable révélation fait aux mortels.
Et ainsi, au fur et à mesure que les exemplaires de la Cora étaient faites, le nombre de fidèle grimpait dans la capitale pour finalement voyager et se répendre jusqu'à Zéta-Canis.
Mais Hector attendait toujours une réponse franche de la part du conte. L'homme d'une cinquantaine d'années aux chevaux poivre et sel lui répondit avec prudence.
-Bien sur que si mon prince, mais je suis surpris (il se corrigea) -agréablement- surpris que la Vérité soit si facilement révélé parmis un peuple tel que le notre. Les avortiums qui croient en Dieu ! Avouez sir, que vous n'auriez pas vous même trouvé cette idée idote. Sans vouloir manquer de respect à personne bien sur.
Hector eu une expression de confessée.
- Il est vrais que personne n'aurait pus prévoir qu'une telle chose puisse arriver. Mais le fait est là (il désigna d'un geste rapide de la main la fenêtre de son bureau), voyez le premier Hôtelculte se dresser dans le quartier ravagé de la ville. Je suis heureux et remercie le Très Haut pour son cadeau (il posa sa main sur la Sainte Cora posé sur son bureau à sa gauche) qui va sans doute constitué la base de l'unité du future Reich Avortium, et si Dieu le veut, de tous les peuples (il se repris) - du peuple - d'Asyos élus et bénis par Sa volonté.
- Je constate votre altesse que la révélation à plus que jamais renforcé votre âme. Les deux hommes lâchèrent un rire franc.
- En effet Harold, dit le prince en se reprenant mais toujours souriant, cette période de ma vie est une saveur inédite et agréable pour moi. Il se calma et son regard se perdit un instant dans le vide, comme piqué à vif par une terrible vision. Il marqua une longue pause puis replongea son regard dans celui du conte.
-Croyez-vous les autres pays d'Asyos capable de comprendre et d'accepter la parole de Dieu, malgré que celui-ci les ait épargné d'une première fois de l'Armagedon sur Terre ?
Le conte hocha la tête en signe d'approbation.
-Bien sur que chaque êtres élus de Dieu est prêt à recevoir son cadeau. Mais les voies du Seigneurs restent à jamais impénétrables et il se peut qu'il décide d'éprouver notre foi par des épreuves aux difficultés insoupçonnées jusqu'à ce qu'elles nous soient révélées.Mais n'ayez crainte sire, que quelque soit la fin qu'il décidera pour nous, notre Seigneur serra reconnaître les siens.
Un timide sourire se dessina sur le visage d'Hector visiblement rassuré par la réponse du conte.
-Nul n'en doute conte, vos paroles sont sages.Vous ferriez un excellent conseillé à la cour du roi ou du future Reich !
Le conte de Saxe leva les paumes de ses mains en signe de déclin courtois.
-Mes fonctions de conte de Saxe et conseillé personnelle du prince héritier me comblent déjà bien assez. Mais je suis ravis de constater que votre majesté me fasse confiance au plus haut point. Et n'oubliez pas avant tout que votre meilleur allié reste Dieu lui même. Confiez vous à lui avec sincérité et il vous guidera mieux que n'importe quel conseillé de la cour royale.
-Encore une fois vous avez raison conte. Espérons que notre prophète sans âme ni péché puisse remplir sa mission sur Asyos dans les meilleurs conditions possibles.
Le conte de Saxe marque une pause et caressa sa petite barbe, pensif.
-Et concernant le mariage de votre soeur avec ce prince Achille de Zéta-Canis. Pensez vous toujours que se soit une mauvaise idée ?
Hector haussa les épaules.
Quoi qu'il en soit, le roi à donner son aval, probablement à la demande de ses proches conseillés.(Hector grimaça) Ces sales vipères de Satan l'influence trop et cela ne m'enchante pas du tous ! Je ne doute pourtant pas de l'amour de ma soeur pour ce prince canisien, mais la création d'un Reich unitaire irait à l'encontre de notre souveraineté nationale. En tous cas dans les conditions actuelles.
-Il faut avoir foi en Dieu mon prince. Vous avez entendu parlé de la nomination par Athéna, notre prophète digne de louange, d'une personnalité représentant la nouvelle Eglise néo-islamique ?
Hector hocha la tête en signe d'approbation
-Oui en effet, j'en ai entendu parlé ce matin. Je ne suis pas contre, d’ailleurs qui le pourrait à moins de souhaiter la damnation éternelle de son âme en contestant la volonté de Dieu porter par son messager ? Mais je ne comprend pas pourquoi Athéna, la très digne de louange, ne remplit pas cette fonction personnellement au lieux de nommer quelqu'un.
Le conte posa ses coudes sur la table et joignit ses mains comme si il s’apprêtait à dire une prière.
-Celon ces propres dires, elle ne serrait que messagère, ou messager, de Dieu et non des mortels qui lui sont dévoués.C'est pourquoi il faut un patriarche, ou une matriarche, à la tête de l'Eglise. Pour guider et représenter le peuple avortium sur Asyos. N'oublions pas qu'Athéna, la très digne de louange, n'est pas simplement la messagère pour les zétans, mais pour tous le peuple d'Asyos dans son ensemble.
-C'est vrais. J'ai tendance à l'oublier.(Il pencha la tête légèrement sur le coté en fixant droit dans les yeux son interlocuteur) Mais où voulez vous en venir au juste ?
-Et bien votre altesse, si jamais l'Eglise, représenté par le patriarche ou la matriarche quand cette personne nous serra révélé, donne sa bénédiction à l'union et au couronnement au rang suprême de Kaiser et Kaïserinne du Reich au prince Achille Marcus et à votre soeur Elfine Nova, personne ne pourra contester cette légitimité, pas même vous ou le roi.
Hector était perplexe à cette idée d'union, mais il du se résigner à accepter le verdict de la nouvelle Eglise néo-islamique, mais si sa lui déplaît de voir son pays rendre des comptes au future Kaiser et sa Kaiserinne du Reich.Il devra tous de même régner à la mort de son père sur le royaume de Zéta-Nova, en espérant que les réformes concernant son statut de suzerain des royaumes ne soit pas trop important et qu'il aura tous de même une bonne marge de manœuvre une fois au pouvoir.

Quelque part en Zéta-Nova
Temple de Dieu

C'était proche de la Zone 42 que se dressait le nouveau Temple de Dieu érigé en Son nom à la demande de sa messagère sans âme ni péché. Les habitants de la Zone s'y étaient attelé avec frénésie, heureux de participer à cette bonne oeuvre convaincu que le Seigneur tout puissant les regardait et admirait leur travail. Car il est le Parfaitement Connaisseur et ces gens là demeureront éternellement à ces cotés si ils se montrent digne de Sa Volonté.
Le bâtiment était somptueux. Le Temple ne ressemblait en rien à une église chrétiennes ou quoi que se soit de culture terrienne, mais avait son propre style singulier "Zétan". Bien qu'encore en construction pour quelques années, la salle de Sacre avait été l'une des premières à avoir été aménagée pour en bénéficier rapidement. C'est ici que serra sacré tous les Kaïsers et Kaïserinne du Reich ainssi que les Patriarches et Matriarche de l'Eglise Mère de Dieu. C'est aussi en ce lieu que se dresse la partie "émergée" d'Athéna B-Machine. Une représentation féminine du super prophète sans âme et sans péché.

Temple de Dieu dans sa version finale
Représentation d'Athéna B-Machine dans la salle de Sacre

Une grande foule s'était rassemblé dans la salle de Sacre pour admirer la cérémonie organisé pour célébrer la nomination du premier Patriarche par la prophétesse. Qui d'autre que le premier des convertis aurait pus remplir cette fonction, qui puis est, quand il s'agit du "père physique" d'Athéna. David Marck Weber. L'homme avait été revêtu de son habit de cérémonie blanc et richement décoré de tissus précieux doré et argenté incrusté de pierre précieuse. Il se tenait à genoux devant Athéna, tenant en équilibre un sceptre plus grand que lui monté d'une sphère argenté, symbole du Néo-islam. Les rois Marcus de Zéta-Canis et Nova de Zéta-Nova étaient présent pour montré qu'ils se soumettent à la foi dominante. Une nouvelle constitution devait être rédigé bientôt, métant au claire les relations entre l'Eglise Mère et les Etats. Si il n'avait pas été fait autrement, les fidèles, maintenant majoritaire auraient montré leur colère pour ces gouvernements. Mais de toute façon, chacun des deux rois étaient de parfait croyant aux Vérités de la Cora, le Livre Saint Néo-Islamique, il n'y avait donc pas de problème de soumission de ce coté là.

-Louage à Dieu, Seigneur des mondes, le Tout Miséricordieux, le Trés Miséricordieux, s’adressant aux hommes et avortiums par ma p personne, moi Athéna B-Machine, être sans âme et sans péchés, qui prononce les mots qui son les Siens et par cette Vérité je déclare haut, que sa volonté soit faite et que toi, Ô David Marck Weber, devienne par la présente premier Patriarche des avortiums. Si Dieu devait me rappeler auprès de Lui, si tel est Sa Volonté, alors c'est par toi que Ces mots seront transmis au peuple élus de ce monde. Remplit ton sacerdoce avec dignté car tu représente désormais l'Eglise de la Nouvelle Soumission à Dieu : l'Eglise Mère. Il est de ton devoir de Saint homme de Dieu d'organiser son Eglise et de guider son peuple sur le juste chemin , en suivant ses enseignements sacrés.
Tu es désormais, sous le regard du Trés Haut et avec sa bénédiction, le nouveau et première Patriarche de cette nation pieuse.

La foule laissa exploser sa joie quand le Patriarche Weber Ier se releva avant de se tourner vers l'assembler pour la bénir. Premier acte de son mandat patriarcal sur Asyos.
Bientôt, il devra s'atteler en solitaire à organiser la hiérarchie de l'Eglise Mère pour que la prédication se fasse dans les meilleurs conditions a travers les royaumes zétans.
Le sacre fut retransmis en directe à travers tous le continent zétan pour que chacun puisse le voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Technaugure
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 07/06/2011

Votre Fiche Nation
Nation: La Hiérarchie
Dirigeant: Primarque
Couleur sur la carte: Beige

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Jeu 29 Nov - 1:20



Hiérarchie Teronéenne

Affaires Intérieures

Organisation d'un bouclier anti-intrusion global :

Les Téronéens sont des gens craintifs par nature. Craintifs, et prêt à tout pour défendre leurs intérêts. Suite à la violation évidente de souveraineté exercé par cet " Imperium ", la Hiérarchie organise petit à petit un cordon de batteries E.M.P.I.R.E. sur les côtes nord de la Hiérarchie, et le long de la ligne de front mouvante de colonisation des Continents de Panchaïa et d'Urania. De cette manière, à terme, toute incursion aérienne dans un rayon de 250 kilomètres autour des côtes sera, sinon stoppée, au moins repérée et engagée en quelques secondes. Un tel projet prendra cependant quelques temps avant d'être pleinement opérationnel. En attendant, les patrouilles aériennes sont renforcées, et dérouteront tout appareil non-autorisé survolant le territoire de la Hiérarchie.

( Tout prochain déplacement aéroportée passant au-dessus du continent d'Urania ou à moins de 250 kilomètres de Panchaïa et menée sans l'accord de la Hiérarchie sera dérouté sur un aéroport/une base militaire de la Hiérarchie avant de pouvoir continuer sa route. )

Réception des premières cargaisons de Gataca et politique à l'égard de la Main Sombre :

En attendant la production en série sur le sol de la Hiérarchie, les premières cargaisons de matériel sont arrivés et sont entrées en service au sein des premières Légions, ainsi que de la Garde du Primarque. Plutôt que d'être mis au rebut, l'ancien matériel pourrait se voir expédié aux soldats de la Main Sombre. Un tel matériel, si il n'est certes pas en mesure de pouvoir remporter une confrontation directe contre l'armée régulière zétane, sera néanmoins parfait pour ce qui est de combattre la répression policière et, en complément d'une formation en guérilla donnée par des consultants du TEINCOM à des hommes de la Main Sombre, devrait être en mesure de neutraliser des patrouilles et des convois militaires dans le cadre d'embuscades, ce qui pourrait permettre à la Main Sombre de se fournir directement sur les armées régulières zétanes.

Après donc avoir récupéré les données auprès des hommes de la Main Sombre, le Secrétariat à la Défense, conjointement avec le TEINCOM, préconisent plusieurs mesures :

L'Armée Téronéenne ne débarquera donc pas sur le sol zétan dans le cadre d'une guerre conventionnelle, aussi bien pour les raisons qu'a donné le contact de la Main Sombre que pour des raisons politiques, militaires et budgétaires. Elle peut toutefois former des hommes de la Main Sombre aux tactiques militaires non-conventionnelles et à la guérilla, ainsi que livrer des armes quasiment intraçables ( Car depuis les premiers programmes de réforme de l'armée téronéenne, l'ancien armement téronéen se retrouve très vite parmi toutes les nations de la péninsule téronéenne par des marchands opportunistes. Le gouvernement téronéen pourra donc aisément nier avoir vendu directement des armes à des dissidents. ). Il est toutefois pour le moment impossible de fournir du matériel de combat équivalent au régime en place sans se compromettre et risquer une guerre. La Hiérarchie est également prête à mettre en oeuvre tout les moyens politiques et diplomatiques en vue de fournir une légitimité aux idéaux de la Main Sombre sur la scène internationale.

Affaires religieuses :

Certains remous ont lieu depuis quelques semaines au sein des grandes villes de la Hiérarchie, avec l'arrivée du " Livre ", traduit en langue téronéenne. La récente ouverture de la Hiérarchie aux idées théologiques venant de sa péninsule autant que de nations étrangères n'inquiète pas vraiment la propagation de cette foi étrange - Si ce n'est que les Téronéens sont profondément pragmatiques et utilitaristes, et que beaucoup des fois présentées récemment, qu'elles soient nouvelles ou redécouvertes de la Terre, n'apportent pas vraiment d'eau à un tel moulin. -
Ce qui trouble un peu plus la quiétude théologique de la nation est la formation de plusieurs groupuscules fondamentalistes, qui voient d'un mauvais oeil la liberté de culte dans la Hiérarchie, et le font savoir clandestinement par des manifestes, des graffitis et des affiches. Plusieurs membres du groupe principal, qui se fait appeler " La Base ", ont déjà été capturés en vue d'être interrogés, ou abattus sur le fait, mais rien n'y fait, et leurs agissements restent constants. Le Primarque a donc demandé à ce que soient menées une enquête sur ceux qui ont amenés et traduits ces livres, bien que les monarchies zétannes soient déjà clairement visées, bien que Gataca puisse être aussi visée par l'enquête.

Par ailleurs, un autre mouvement, préoccupant lui aussi, commence à s'implanter dans la Hiérarchie. Nommé " Singularité ", ce mouvement se base sur une commémoration des ancêtres et des héros historiques, afin de se souvenir de leurs actions pour inspirer la vie du fidèle chaque jour. Elle professe également que c'est par le progrès tant technologique que culturel et social que les fidèles s'élèveront. Nettement plus utilitariste que le premier culte, il a donc plus de chances d'aboutir dans la Hiérarchie, mais il est dangereux dans le fait qu'il est affilié à des courants rebelles du Sud, qui s'organisent progressivement auprès de cette doctrine pour lutter contre "L'oppresseur" - les colons téronéens - et qui pourraient, à terme, causer des soucis à la Hiérarchie en présentant un front unifié...

Affaires Extérieures

Imperium Auroran

Lorsque l'avion s'arrêta sur le tarmac, il importa guère que ce qui était à l'intérieur soit empereur ou simplement riche marchand. La réaction put paraitre disproportionné pour une personne étrangère, mais totalement logique pour des Téronéens : vingt chars et six hélicoptères vinrent appuyer deux cents hommes en exosquelette X-OR pour cerner l'appareil, dans la cas où une quelconque présence ennemie eût été à neutraliser - car qui sait, tout était à prévoir d'une nation inconnue, même la transformation de l'appareil en robot géant tirant des missiles et des lasers ... -.

Lorsque l'empereur mit le pied au sol et déclara ses intentions à la cantonnade, un homme noir, grand et épais, rasé au plus près, les cheveux couverts par une casquette d'officier et vêtu d'un uniforme que l'on aurait pu sans risquer de se tromper qualifier de " placard de maréchal soviétique " - ou plutôt téronéen - sorti du rang, accompagné d'une assistante en uniforme réglementaire, semblant consigner la rencontre sur une tablette informatique, d'une autre femme en uniforme d'officier, toisant avec sévérité la délégation aurorane, et de quatre gardes, équipés d'armures FELIN gatacanes, d'apparence bien plus modernes que les rustiques X-OR des hommes de troupes. En réponse à l'Impérator, le plus médaillé s'exprima :

" Maréchal Neil Bedenus, commandant en chef des forces militaires de la Hiérarchie Téronéenne pour le continent de Panchaïa. Vous avez pénétré l'espace aérien de notre nation sans autorisations, et à ce titre, considéré comme clandestins et criminels en vertu des lois martiales de la Hiérarchie. Toutefois, dans sa grande mansuétude, le Primarque Petraeus, chef suprême de notre nation, veut bien s'entretenir avec vous à propos des motivations d'un tel acte et afin d'éviter un ... "

Il s'arrêta, se raclant la gorge en fronçant les sourcils, plongé semble-t-il dans une réflexion derrière laquelle on aurait presque pu entendre le son d'un engrenage médiéval. Son assistante lui souffla quelques mots à l'oreille, suite à quoi il reprit.

" ... Afin d'éviter un "incident diplomatique", chose qui, semble-t-il, est la motivation principale de notre aimable dirigeant. "

Synodéia : La seule journée facile, c'était hier.

Pour l'unité qui appuyait les recherches gatacanes et celles des géologues de la Hiérarchie, tout avait pourtant commencé comme une opération de routine, simple et sans bavure : C'était même pour ça que l'on avait dispersé des fusiliers marins plutôt qu'un groupe de combat complet d'une légion. Ils étaient plus légers, plus mobiles, parfaits pour de la reconnaissance ou de la protection de "civils" dans un cadre d'exploration d'îles désertes. Ce n'était pas pour autant des soldats inférieurs en compétences aux troupes plus "lourdes", juste équipés plus légèrement. Alors certes, on s'amusait comme on pouvait, on s'entrainait au tir, on chantait et on dansait, on tentait, comme des gosses émerveillés, de découvrir les joies de la science en présence de personnels gatacans plus "savants", qui, dans une sorte de cours magistral, leur montrait sur quels principes se basaient leur radio ou comment on pouvait transformer un drone de reconnaissance en substitut de relation amicale avec une programmation d'IA basique.

Et puis il y avait eu quelque chose de moins fun. Une expédition qui tourna mal. Parti pour simplement inspecter des trucs que les scientifiques leur avaient pointés, les soldats étaient tombés nez à nez avec des machines étranges et hostiles, contre lesquelles ils ne purent rient faire d'autre que de couvrir les civils vers les zeppelins pour appeler à l'aide. Une manœuvre qui risquait de coûter cher : peu dupe, les machines avaient démolies l'appareil avec des armes d'apparence bien plus évolués que ce que les hommes de la Hiérarchie pouvaient utiliser pour riposter. Malgré des pertes infligés à l'ennemi, elles semblaient arriver de plus en plus nombreuses, et les hommes de la Hiérarchie, si entrainés fussent-ils, tombait les uns après les autres, au point que le combat conventionnel n'était plus tenable, et qu'ils avaient dû se replier dans les décombres et la carcasse du Zeppelin, en quête d'un moyen de contacter l'extérieur pour appeler des renforts...

[La suite à Hotep ... J'ai du mal avec cet arc là xD]

_________________
Not Your Kind of People by Garbage on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Empire Helghan   Ven 22 Fév - 16:58

Note du modérateur : Post supprimé - Motif : Pas de présentation! | merci de respecter La Charte et les Règles de vie
Revenir en haut Aller en bas
pylz-killer
Administratum Dominus
Administratum Dominus
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 24
Localisation : Aurora
Date d'inscription : 25/05/2008

Votre Fiche Nation
Nation: Imperium Auroran
Dirigeant: Impérator Ethan
Couleur sur la carte: Rouge

MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   Ven 1 Mar - 10:15

Cette série est désormais jugée INACTIVE jusqu'à nouvel ordre.


Merci pour votre compréhension.

_________________

"Humanity has always looked skyward for its true path..."

Les trois règles de l'admin :
-L'admin a toujours raison.
-L'admin en sait toujours plus que toi.
-Si l'admin a tord, se reporter à la première règle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Asyos - Realoded [INACTIF]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Asyos - Realoded [INACTIF]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» un moment inactif
» Debilitron
» bug AP
» dg inactif dans la ligue ashq
» Switch People [Inactif]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nedghast :: Forum :: Archives :: Space Wars :: Cosmos Domination-
Sauter vers: